Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 22/06

Actualité économique et industrielle
UN GROUPE DE HAUT NIVEAU POUR LA MISE EN ŒUVRE DES INTERCONNEXIONS ENTRE FRANCE ET ESPAGNE
Un protocole d’accord entre les gouvernements français, espagnols et portugais et la Commission Européenne a été signé, ce 15 juin, afin de créer un groupe de haut niveau, chargé de traduire dans la réalité la Déclaration de Madrid relative aux interconnexions énergétiques entre la péninsule ibérique et la France. Le groupe sera chargé de définir les projets prioritaires à mettre en œuvre pour améliorer l’interconnexion énergétique entre France et Espagne. Afin de soutenir ses travaux, la Commission a lancé deux études sur les avantages, le coût et la faisabilité technique de nouvelles interconnexions électriques, mais aussi gazières. Les résultats de l’étude relative au secteur de l’électricité devraient être prêts pour cet automne, et ceux relatifs au secteur du gaz en décembre 2015.
Europolitics du 17/06/2015
Actualité économique et industrielle
LE PAPE INVITE À PRENDRE SOIN DE LA MAISON COMMUNE
Dans sa première encyclique « Laudato Si sur le soin de la maison commune », publiée le 18 juin, le Pape François appelle les Etats du monde à soutenir de « nouveaux modes de production, de distribution et de consommation » afin de sauver la planète du réchauffement climatique. Tout au long des 191 pages qui composent l’encyclique, le Pape analyse l’ensemble des dimensions de la crise écologique actuelle, du dérèglement du climat, à la pénurie d'eau potable, de la perte de biodiversité et l'artificialisation des zones humides à la dégradation des océans. Le Pape François appelle le monde à redécouvrir un modèle de développement sobre, et invite les dirigeants à construire «un nou¬veau dialogue sur la façon dont nous construisons l'avenir de la planète ».
Actu Environnement du 18/06/2015
Actualité économique et industrielle
LA CRE NE DISPOSE PAS DES EFFECTIFS NÉCESSAIRES POUR EXPLOITER SES MISSIONS
La CRE « n’a jamais atteint le nombre d’emplois qui lui sont nécessaires pour accomplir l’ensemble de ses missions » a déploré Philippe de Ladoucette, le Président de la CRE, lors de son audition devant la commission d’enquête du Sénat sur les autorités administratives indépendantes, ce 16 juin. De 131 employés en 2010, le CRE devrait passer à 115 en 2017. Une baisse d’environ 15% qui mettrait à risque la réelle capacité de l’Autorité à répondre aux nouvelles missions qui lui seront attribuées avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi de transition énergétique pour la croissance verte.
Enerpresse du 18/06/2015
Actualité économique et industrielle
ÉLECTRICITÉ : D’UNE RÉGION À L’AUTRE
RTE a publié, en fin de semaine dernière, une synthèse des bilans électriques régionaux. En 2014, 11 régions de la métropole ont un surplus de production d’électricité, dont 5 d’entre elles à un niveau élevé, soit deux fois plus que leur consommation (Centre, Haute-Normandie, Champagne-Ardenne, Lorraine et Rhône-Alpes). 10 régions au contraire manquent d’électricité, dont 5 à un niveau très important, pour lesquelles leur consommation est 5 fois supérieure à leur production (Ile-de-France, Bourgogne, Bretagne, Franche-Comté et Pays de la Loire). Hervé Mignon, Directeur de l’économie, de la prospective et de la transparence de RTE, souligne que le déploiement d’éoliennes (dans le nord-est, le centre et la vallée du Rhône) et d’installations photovoltaïques (pourtour méditerranéen) crée « une nouvelle répartition géographique de la production
électrique, marquée par de forts contrastes entre les territoires ».
Enerpresse du 18/06/2015
Actualité économique et industrielle
FORTE BAISSE DE LA PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ D’ORIGINE FOSSILE AU MOIS DE MAI
Selon RTE, la production d’électricité d’origine fossile (gaz, fioul et charbon) a atteint au mois de mai « son plus bas niveau jamais rencontré », avec une « puissance moyenne de production de 953 MW » précise EDF. La part des fossiles dans le mix électrique est ainsi tombée à 1.7% en mai, contre 4.3% en avril. Quant à l’énergie solaire, sa production a fortement augmenté : sa part a dépassé la production fossile et est montée jusqu’à 2.2% du mix électrique au mois de mai.
AFP du 16/06/2015
Actualité économique et industrielle
SER : LA FILIÈRE ENR BIENTÔT FIXÉE SUR UN NOUVEAU MÉCANISME DE SOUTIEN
Damien Mathon, Délégué Général du Syndicat des énergies renouvelables (SER), a indiqué que les arbitrages du gouvernement sur le nouveau mécanisme de soutien des énergies renouvelables étaient attendus pour fin juin. Pour rappel, le projet de loi sur la transition énergétique prévoit pour les énergies éoliennes et solaires, la mise en place d’un tarif au prix du marché, complété d’une prime. Il reste à déterminer la façon dont sera calculée cette prime. Damien Mathon souhaite « simplifier la formule » afin d’assurer aux acteurs du secteur une meilleure visibilité du prix de vente de l’électricité issue des énergies renouvelables.
Le Nouvel Observateur du 16/06/2015
Actualité économique et industrielle
POINT D’ÉTAPE DE LA STRATÉGIE NATIONALE BAS CARBONE (SNBC)
La feuille de route SNBC, instituée par le projet de loi sur la transition énergétique, doit planifier les trajectoires des différents secteurs économiques pour atteindre les objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le 16 juin dernier, le Comité National de la Transition Ecologique (CNTE) s’est rassemblé afin de présenter une version provisoire de la SNBC de 89 pages. D’emblée, le document annonce les difficultés que va rencontrer la France pour réduire drastiquement ses émissions de CO2, étant donné son niveau déjà très faible d’émissions. Ensuite, le document rappelle que tous les secteurs d’activité auront leur rôle à jouer et notamment les plus émetteurs de gaz à effet de serre : les transports, les bâtiments, l’agriculture et l’élevage.
Le Monde du 16/06/2015
Actualité économique et industrielle
FIN DES TRV : RISQUE « D’ENGORGEMENT » ACCRU EN FIN D’ANNÉE
«La chaîne Energie» alerte les entreprises de la fin des tarifs réglementés de vente à la fin de l’année 2015. Elle leur rappelle qu’elles doivent avoir signé un contrat en offre de marché avec le fournisseur de leur choix, d’ici le 1er janvier 2016. Selon l'Union Française de l'Electricité, 450 000 sites sont concernés par la suppression de ces tarifs réglementés. « Mais le souci, c'est que le rythme de basculement est en réalité très faible, un peu comme si les entreprises ne réalisaient pas que le compte à rebours est enclenché et que l'échéance se rapproche de plus en plus vite désormais. Une situation qui risque de provoquer un engorgement en fin d'année, si les basculements ne s'opèrent pas davantage, dès maintenant. »
L'Expansion du 12/06/2015
Actualité Européenne
L’AIE PUBLIE UN PUBLIE UN RAPPORT DÉDIÉ À L’ÉNERGIE ET AU CLIMAT EN VUE DE LA COP21
Le rapport spécial sur l’énergie et le climat, publié ce 15 juin par l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), détaille un scénario-passerelle qui permettrait d’atteindre le pic des émissions mondiales du secteur énergétique d’ici 2020. Destinée à alimenter les débats lors de la COP21, la stratégie de l’AIE s’appuie sur des technologies et des politiques éprouvées et ne modifie pas les perspectives de croissance et de développement d’aucune région. Il préconise : l’augmentation de l’efficacité énergétique dans les secteurs de l’industrie, du bâtiment et des transports ; la réduction progressive de l’exploitation des centrales à charbon les moins performantes et l’interdiction d’en construire de nouvelles ; l’augmentation des investissements dans les énergies renouvelables électriques ; la suppression progressive des subventions à
la consommation des combustibles fossiles d’ici 2030 ; et la réduction des émissions de méthane lors de la production de pétrole et de gaz.
Le Monde du 15/06/2015
Actualité Européenne
- L'UE EST SUR LA BONNE VOIE POUR ATTEINDRE SON OBJECTIF ENR POUR 2020
La Commission Européenne a publié, ce 15 juin, son évaluation intermédiaire des progrès accomplis par les 28 Etats membres dans le cadre de l’atteinte des objectifs prévus par la Directive Energies Renouvelables. 15,3% de la consommation énergétique de l’UE était d’origine renouvelable en 2014, ce qui met l’UE sur la bonne voie pour la réalisation de l'objectif de 20% à l’horizon 2020. Le rapport, qui d’ailleurs confirme l’efficacité de l’ensemble des provisions contenues dans la Directive, prévoit néanmoins un certain ralentissement dans la dynamique de développement des EnR pendant les prochaines années. C’est pourquoi, la Commission Européenne invite les Etats Membres à revoir leurs politiques nationales afin de garantir l’atteinte des objectifs nationaux, et de l’objectif européen global.
Europolitics du 15/06/2015
Actualité Européenne
EPEX SPOT VEUT RÉDUIRE LE DÉLAI ENTRE NÉGOCIATION ET LIVRAISON SUR LES MARCHÉS INTRADAY
Ce 16 juin, la bourse de l’électricité EPEX Spot a annoncé qu’elle allait réduire le délai entre la clôture des négociations sur l’ensemble des marchés infra-journaliers et le moment de livraison physique. L’objectif est de porter le délai, qui actuellement varie entre 45 et 75 minutes, à 30 minutes avant la livraison en France, en Allemagne et en Autriche. Pour ce qui concerne les négociations transfrontalières, la négociation continuera jusqu’à 60 minutes avant la livraison. EPEX Spot, qui est en train de conduire les tests nécessaires, espère pouvoir mettre en œuvre cette réduction à partir du 16 juillet.
Enerpresse du 18/06/2015
Actualité Européenne
GRÈCE ET ALLEMAGNE RISQUENT DE LOURDES SANCTIONS POUR NON-TRANSPOSITION DE LA DIRECTIVE SUR L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE
La Commission Européenne a annoncé, ce 18 juin, sa décision d’assigner la Grèce devant la Cour de justice de l’Union Européenne pour non-transposition de la directive sur l’efficacité énergétique. Dans le cas où la Cour confirmerait la non-transposition de la directive, la Grèce risquerait d’encourir une amende d’environ 30 000€ par jour. Parallèlement, la Commission Européenne a aussi lancé un dernier avertissement à l’Allemagne pour qu’elle procède, dans les prochains deux mois, à la transposition complète de la directive sur l’efficacité énergétique, sous peine d’être envoyée devant le Cour de justice de l’UE à son tour.
Enerpresse du 22/06/2015

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.