• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 05/01

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> UFE : les effacements pour l’équilibre du système électrique

Enerpresse
du 18/12/2014

Dans son édito hebdomadaire, l’UFE propose de « prévoir un modèle basé sur les fondamentaux du système électrique, à savoir la valeur capacitaire des effacements, un modèle qui soit « sain », autrement dit sans subvention cachée ou transfert entre acteurs du système électrique, et un modèle transitoire, qui évolue en tenant compte du degré de maturité du secteur et des dispositifs pérennes mis en place pour assurer la sécurité d’approvisionnement à partir de l’hiver 2016-2017. » La fédération s’oppose ainsi à l’approche du gouvernement car celle-ci alourdit « la facture des clients, sans leur envoyer de signaux lisibles en puissance » estime Audrey Zermati, Déléguée Générale Adjointe de l’UFE.

> CSPE : la CRE estime une augmentation de 50% à horizon 2025

Les Echos
du 29/12/2014

Dès le 1er janvier 2015, la Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE) augmente de 3€/MWh. Cette taxe finance en grande partie le développement des énergies renouvelables. Elle atteint désormais 19.50€/MWh et représente 15% de la facture annuelle moyenne TTC du consommateur résidentiel. La CRE estime que la hausse de la CSPE devrait atteindre 50% en dix ans pour couvrir des charges à hauteur de 10.9 milliards d’euros en 2025. A cette date, la CRE estime que la puissance installée d’EnR atteindrait 33GW, soit le double du niveau de 2013.

> Transition énergétique : « le Sénat hors les murs »

Sud-Ouest
du 01/12/2014

Le 12 janvier 2015, les commissions Affaires économiques, Développement durable et le Président du Sénat ont effectuer un déplacement à Bordeaux afin de préparer le débat sur le projet de loi relatif à la transition énergétique sur la croissance verte. Pour le Président du Sénat, Gérard Larcher, « il est important que le Sénat puisse prendre le pouls de ce qui se passe, en allant sur le terrain ». Deux tables rondes sont organisées à l’écoparc de Banquefort : l’une sur la « transition énergétique et croissance verte » et l’autre sur « les trois échelles de la mobilité : urbaine, départementale et régionale ».

> Les recommandations de l’UFE pour prioriser les opérations d’efficacité énergétique

Le Moniteur
du 16/12/2014

Le 16 décembre dernier, l’UFE a présenté son étude de « ciblage des opérations d’économie d’énergie les plus pertinentes sur le plan économique et climatique ». Pour le Président Robert Durdilly « ces opérations sont aujourd’hui effectuées de manière globale et dispersée. Pour être le plus efficace possible, elles doivent être distinguées selon le type de secteur d’activité : logements, tertiaire, transport et industrie ». L’étude rassemble 8 propositions dont 4 visent le logement : cibler les logements énergivores, les logements anciens les plus émetteurs de CO2, les opérations d’économie d’énergie les plus rentables et efficaces sur le plan climatique et combiner au mieux les opérations d’économie d’énergie. Une 5ème proposition suggère de mieux cibler le secteur tertiaire. Une 6ème proposition conseille d’accroître la performance énergétique des équipements industriels. Les 2 dernières propositions portent sur le transports : orienter le développement des véhicules alternatifs selon les besoins et étudier toutes les opportunités du transport de demain.

> Consommation d’électricité en baisse de 10% en novembre

AFP
du 12/12/2014

La consommation française d’électricité a chuté de 10% entre novembre 2014 (40.7 TWh) et novembre 2013 (45.3 TWh) du fait de la douceur des températures (+1.9°C). Par ailleurs, le solde d’exportation d’électricité française de 5.6 TWh vers la Belgique, l’Italie et la Grande Bretagne, a atteint un record depuis 2006 pour cette période.

Actualité Européenne

> La Commission Européenne lance une consultation publique sur la réforme du mécanisme ETS


du 05/01/2014

C’est la rentrée, aussi pour la Commission Européenne (DG CLIMA) qui vient de lancer une nouvelle consultation pour la réforme du mécanisme ETS. Cette consultation, qui est un premier signal encourageant en vue de la prochaine COP 21 (qui se tiendra à Paris en décembre 2015), se divise en 6 parties thématiques : allocations gratuites et risques de fuite carbone ; fonds d’innovation ; fonds de modernisation ; allocations gratuites pour la modernisation du secteur de l’énergie ; PME/taxes/autres ; évaluation générale du mécanisme ETS. Les parties prenantes ont jusques au 15 décembre prochain pour répondre à cette consultation.

> La Chine est en passe de réaliser son objectif d’économies d’énergie

Enerpresse
du 30/12/2014

Après un retard sur la période 2011-2013, la Chine remplit cette année favorablement ses objectifs en matière d’économies d’énergie, suite à une politique plus volontariste du gouvernement. Selon l’organe suprême de planification économique du pays, l’intensité énergétique de la Chine, à savoir la quantité d’énergie consommée par unité de produit intérieur brut (PIB), pourrait baisser de 4,7 % en 2014, par rapport à 2013. La Chine, qui s’était fixé comme objectif d’abaisser son intensité énergétique d’au moins 3,9 % pour 2014 et 2015, semble donc bien partie. Le pays asiatique prévoit notamment dans son plan quinquennal 2011-2015, de réduire l’intensité carbone de son économie de 16 %, et les émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB de 17 %.

> Les pays membres de l’UE trouvent l’accord sur la ratification de Kyoto II

Europolitics
du 18/12/2014

Le 17 décembre, les Ministres de l’Environnement des 28 Etats membres de l’UE, réuni en Conseil Européen à Bruxelles, ont trouvé un accord pour la ratification des amendements de Doha au protocole de Kyoto. Le Traité amendé (Kyoto II) devrait maintenant être ratifié par les Vingt-huit en 2015. Parallèlement, l’Union Européenne et l’Islande ont signé un accord portant sur la participation de cette dernière aux efforts de l’UE et de ses Etats membres pour remplir les engagements souscrits au niveau européen au titre de Kyoto II.

> L’intensité carbone des producteurs européens est en baisse

Enerpresse
du 18/12/2014

Une étude, publiée le 16 décembre et réalisée par le cabinet PwC en partenariat avec Enerpresse, confirme les bonnes performances des producteurs européens d’électricité en termes d’amélioration de l’intensité carbone : en 2013 l’intensité carbone (quantité de CO2 produite par MWh) des 20 principaux électriciens européens a baissé de 5,2% en moyenne, à environ 328 kg CO2/MWh. Selon PwC, la baisse observée est imputable à 67 % à un recours croissant à des combustibles moins émetteurs de CO2 (gaz et biomasse) et à 33 % à la hausse de la production des ENR. Cette baisse globale de l’intensité carbone des producteurs européens a entraîné un recul des émissions de CO2 de 7,6 % par rapport à 2012.

> Le nouveau Plan de travail de la Commission Européenne

Enerpresse
du 18/12/2014

Le Président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, a présenté le nouveau plan de travail de la Commission Européenne pour l’année 2015 devant le Parlement Européen, à Strasbourg le 16 décembre dernier. Jean-Claude Juncker a insisté sur sa volonté de recentrer le travail de la Commission Européenne sur les grandes initiatives à forte valeur ajoutée européenne, et sur les défis principaux de l’UE,celui de l’emploi et de la croissance. Ainsi, on retrouve près de 23 initiatives annoncées parmis lesquelles les mesures législatives nécessairesà la mise en œuvre du Plan d’Investissement Juncker, et un paquet sur l’Union de l’Energie. Cette dernière fait partie des grandes priorités de la nouvelle Commission Européenne, qui devrait publier une Communication sur le sujet début 2015.

> L’AIE anticipe un maintien du charbon sur le moyen terme

Enerpresse
du 18/12/2014

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a publié ce 15 décembre, son rapport annuel sur l’évolution du marché du charbon à moyen terme. Elle prévoit un léger ralentissement de la croissance de la demande mondiale du charbon, qui devrait stagner à 2,1%/an entre 2015 et 2019, contre +3,3%/an entre 2011 et 2014. L’AIE estime qu’environ 30 GW de nouvelle puissance électrique issue du charbon seront mis en service d’ici 2030. En dépit de ces conclusions, le rapport confirme une baisse continue de la demane de charbin en Europe et aux États-Unis.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.