• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 22/09

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Conférence de presse de François Hollande

AEF Développement durable
du 19/09/2014

"La loi sur la transition énergétique va être la grande cause nationale et internationale", affirme François Hollande, lors de sa quatrième conférence de presse, jeudi 18 septembre 2014, à Paris. "La conférence sur le climat de 2015 à Paris sera l'occasion pour l'Europe d'obtenir ce que d'autres n'ont pas réussi à obtenir : un accord", poursuit le président de la République. Le chef de l’État s'est également dit prêt à mettre le moteur franco-allemand au cœur des projets de la transition énergétique.

> Incompréhension énergétique

Les Echos
du 16/09/2014

Selon Jean-Marc Jancovici, les 50% de l’énergie française, constitués de pétrole et de gaz, coûtent 70 milliards d’euros d’importations annuelles à notre pays et occasionnent 90% de nos émissions de CO2. Au sujet du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte, il proteste « plutôt que de s’attaquer aux vrais problèmes, il était bien plus urgent de taper sur le nucléaire, qui ne fait pas de CO2, évite des importations, procure de l’emploi et dont la littérature scientifique dit que c’est le mode le plus vertueux sur le plan environnemental pour produire de l’électricité à grande échelle ».

> Gérard Mestrallet et Henri Proglio ont livré à l’Assemblée nationale leurs réflexions sur le projet de loi relatif à la transition énergétique

Bulletin Quotidien
du 19/09/2014

A une semaine de l’examen en commission à l’Assemblée nationale du projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte, Gérard Mestrallet et Henri Proglio ont été entendus jeudi dernier par la Commission parlementaire dédiée au texte. Tous deux ont approuvé les grandes lignes et l’esprit général du projet, non sans émettre des réserves et formuler des suggestions sur certains aspects particuliers. Pour le Président-directeur général de GDF SUEZ, la loi française doit s’inscrire dans un contexte européen et mondial en lien avec la Conférence Paris Climat 2015, « qu’il est essentiel qu’elle précède ». A ce titre, « il faut agir pour que le système des quotas de CO2 fonctionne », en effet, « le prix du carbone est vraiment le paramètre qui doit dominer tous les autres, car le reste (efficacité énergétique, part des énergies renouvelables…) en découlera naturellement si on fixe un tarif approprié. Cela entraînera les investissements des opérateurs verts les technologies décarbonées et rendra le charbon plus cher ». Rappelant qu’EDF investit 400 millions d’euros par an dans la recherche sur les énergies renouvelables, M. Proglio a, quant à lui, souligné que « l’innovation est la clé de la réussite de la transition énergétique ».

Actualité Européenne

> Veille Institutionnelle pour la semaine du 22-28 septembre 2014 :


du 22/09/2014

Parlement Européen

Commission ENVI
24 septembre 2014
Objection formulée conformément à l'article 106, système d'échange de quotas d'émission: liste des secteurs et sous-secteurs considérés comme exposés au risque de fuite de carbone, pour la période 2015-2019 Échange de vues sur la base de la proposition de résolution de 10h30 à 12h30
Adoption du projet de proposition de résolution de 15h00 à 18h30
- Rapporteur : Bas Eickhout (VERTS)


Commission ITRE
24 septembre 2014, à partir de 15h00
Sécurité d'approvisionnement et efficacité énergétique: exposé du commissaire Oettinger

> La Chine devient le marché ENR le plus attractif pour les investisseurs

Enerpresse
du 22/09/2014

Le marché chinois des énergies renouvelables est devenu la destination la plus attractive pour les investisseurs souhaitant investir dans le secteur, poussant le marché américain à la seconde place, d’après la dernière édition du Renewable Energy Country Attrativeness Index du cabinet Ernst & Young publié la semaine dernière. C’est la première fois que la Chine occupe cette place depuis mai 2013. Même si l’Allemagne conserve la 3e place et que les Pays-Bas atteignent la 13e place, la plupart des pays européens perdent du terrain dans ce classement des 40 pays les attractifs au profit des pays en développement.

> Fuites de carbone, les privilèges des industriels à l’agenda du Parlement européen

Contexte
du 17/09/2014

La Commission ENVI du Parlement Européen votera, lors de sa réunion le 24 septembre prochain, une proposition de résolution du député écologiste néerlandais Bas Eickhout s’opposant à l’augmentation du nombre de secteurs ayant le droit de bénéficier d’allocations gratuites supplémentaires de certificats d’émission. Le député conteste la proposition formulée par la Commission Européenne, et adoptée ce juillet par le Conseil, d’élargir le champ des entreprises susceptibles de recevoir gratuitement leurs certificats d’émissions de CO2 sur le marché carbone entre 2015 et 2019. Selon M. Eickhout le prix prévisionnel de 30€ la tonne de CO2 utilisé pour identifier les secteurs faisant face à un risque de fuites de carbone est largement surestimé, et invite la Commission Européenne à revoir ses résultats en adoptant un prix de 10€/tCO2. Si la proposition est adoptée en commission, elle devra ensuite passer par le vote de la plénière.

> Une étude plaide pour une croissance sobre en carbone d'ici à 2030

AFP
du 16/09/2014

Un nouveau rapport, « Better Growth, Better Climate » publié cette semaine par la Global Commission on the Economy and Climate (GCEC), relance le thème de la croissance verte. A moins d’une semaine du Sommet des Nations Unis sur le Climat, qui se tiendra le 23 septembre à New York, la GCEC, une commission indépendante qui réunit des experts internationaux sur le changement climatique et l’économie environnementale, publie sa feuille de route pour un modèle de croissance verte sur les prochains 15 ans. Ecrit avec la contribution des experts de l’ONU, de la Banque Mondiale, du FMI, de l’OCDE et de l’AIE sous la supervision de l’économiste britannique Sir. Nicholas Stern, le rapport dénonce l'idée selon laquelle une politique protectrice de l’environnement et du climat est trop coûteuse et en contradiction avec la croissance économique. Le rapport dit que les prochains 15 ans seront décisifs pour instaurer un nouveau paradigme économique et se concentre sur 5 aspects principaux : l’urbanisation ; l’exploitation des terres ; l’énergie ; la recherche et le développement ; la finance.

> Le Parlement Européen fixe les dates pour les consultations des commissaires désignés

Enerpresse
du 18/09/2014

La Conférence des présidents des commissions parlementaires a fixé les dates et les durées des auditions des commissaires candidats de la Commission Juncker à Bruxelles. L’Espagnol Miguel Arias Cañete (Climat et Énergie) sera auditionné le 1er octobre de 18h à 21h, et la Slovène Alenka Bratucek (Union de l’énergie) le sera le 6 octobre de 14h30 à 17h30. Les deux auditions auront lieu à Bruxelles devant les commissions ITRE (industrie, recherche et énergie) et ENVI (environnement) du Parlement Européen. L’objectif des auditions est d’évaluer l’expertise et la compétence de chaque commissaire candidat, et les résultats auront une incidence importante sur le vote d’approbation du Parlement européen de la nouvelle Commission européenne dans son ensemble, prévu pour le 21 octobre. En cas de rejet d’un ou plusieurs candidats, « nous pouvons organiser des auditions supplémentaires avec un nouveau candidat envoyé par le(s) pays concerné(s) », a précisé Jerzy Buzek, qui préside la conférence des présidents de commissions parlementaires.

> Les négociations continuent sur le paquet énergie-climat 2030

Europolitics
du 14/09/2014

Alors que les grandes lignes du paquet énergie-climat 2030, censé donner les orientations de la politique énergétique et climatique européenne, seront discutées par les Chefs d’Etats et de gouvernements européens lors du sommet du 23 et 24 octobre 2014, l’accord reste pour le moment loin. Le nouveau Président de la Commission Européenne, Jean-Claude Junker, s’est exprimé en faveur d’un objectif contraignant pour l’efficacité énergétique d’au moins 30% au niveau européen, alors que dans sa communication de juillet dernier, l’ancienne Commission Européenne proposait un objectif indicatif. En même temps, les pays du groupe de Visegrad font savoir qu’ils n’accepteront pas de nouveaux objectifs de réductions des émissions sans avoir pu dresser un tableau clair des implications sur leurs économies. La République tchèque, la Hongrie, la Slovaquie et la Pologne demandent aussi des précisions sur le programme européen de partage des charges, qui prévoit des compensations pour les Etats les plus pauvres en échange des efforts consentis pour réaliser les nouveaux objectifs.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.