Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 23/04/2014 au 28/04/2014

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Claude Crampes et Thomas-Olivier Léautier propose une feuille de route pour Ségolène Royal

La Tribune
du 25/04/2014

A travers leur livre blanc "Dix propositions pour faire (enfin) entrer l’industrie électrique française dans le XXIè siècle" Claude Crampes et Thomas-Olivier Léautier, chercheurs TSE experts en économie de l'énergie, soulignent trois réformes structurelles et changements de comportements nécessaires à la transition énergétique: sanctuariser la CRE en la dotant d’un budget autonome qui ne dépendra pas du bon vouloir des politiques, réformer la gouvernance de la distribution d’électricité pour éviter les doubles investissements entre concessions locales et régulation nationale, et, remplacer les subventions aux énergies renouvelables par une tarification du carbone. « Si elle parvient à les mettre en œuvre, la nouvelle ministre en charge de l’énergie laissera une marque durable sur l’industrie électrique en France et en Europe, et restera une des grandes figures de la transition énergétique ».

> Le grand écart de Manuel Valls

Marianne
du 25/04/2014

Michel Gay souligne l’incohérence des deux engagements de Manuel Valls qui sont, d’une part, la stratégie bas carbone de la France, possible par l’engagement de la France vers le nucléaire permettant de produire une électricité décarbonée à moindre coût et d’améliorer l’indépendance énergétique de la France, et d’autre part, l’engagement de passer à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité d’ici à 2025.

> Ségolène Royal, relisez Turgot : pour une libéralisation des prix de l’électricité !

Le Figaro
du 20/04/2014

Pour Gaspard Koenig, le Président du Think-tank GenerationLibre, la question de la libéralisation des tarifs EDF pour les particuliers s’était déjà posée deux siècles auparavant à propos du commerce des grains, un sujet aussi sensible politiquement. Les arguments de Turgot, en faveur de la liberté, s’appliquent parfaitement à la situation actuelle : fausser les prix à l’avantage d’un groupe se fait toujours au détriment d’un autre, et il faut « apprendre au Gouvernement qu’il n’a pas le droit de violer la propriété ». Dans le cas d’EDF, qui paye pour permettre aux ménages de jouir de tarifs parmi les plus bas d’Europe ? Le contribuable, régulièrement appelé à la rescousse, et les clients étrangers qu’EDF surfacture.

> Electricité : accord en vue entre EDF et les électro-intensifs

AFP
du 26/04/2014

EDF est en passe de parvenir à un accord avec le consortium d’industriels fortement consommateurs d’électricité Exeltium, qui réclame des prix plus favorables que dans un accord en vigueur depuis 2010, « les discussions pourraient se finaliser ces prochains jours » écrivent les Echos mercredi 23 avril dernier.

> PLPTE : la discussion parlementaire renvoyée à la rentrée

Enerpresse
du 25/04/2014

Le projet de loi de programmation sur la transition énergétique n’est pas inscrit à l’ordre du jour de la session extraordinaire du Parlement qui sera ouverte en juillet. Ce qui paraissait probable a été confirmé lors du conseil des ministres du 23 avril. "Renforcer l’économie, soutenir l’innovation, c’est également favoriser la transition énergétique. L’élaboration de ce texte fait donc l’objet d’un travail soutenu afin de permettre un examen rapide par le Parlement » est-il indiqué dans le compte rendu du Conseil des ministres de mercredi au titre de la communication sur le calendrier parlementaire.


> Les émissions de GES en baisse de 26% entre 1990 et 2012

Enerpresse
du 23/04/2014

Le rapport français d’inventaire des émissions de GES au titre de la CCNUCC et du Protocole de Kyoto a été rendu public en fin de semaine dernière : le rapport montre que les émissions de gaz à effet de serre direct ont reculé de 11.4% entre 1990 et 2012, la baisse des émissions en tonnes par habitant entre 1990 et 2012 était de 26%, la population ayant augmenté de 12% depuis 1990. Cette évolution à la baisse s’explique par l’ensemble des mesures d’atténuation, notamment l’amélioration des procédés industriels, l’isolation renforcée des bâtiments, le recours aux énergies renouvelables, note le rapport, qui souligne que « ces politiques permettent de compenser et dépasser la hausse tendancielle liée à l’augmentation de la population ».



Actualité Européenne

> L’UE toujours secouée par la crise Ukrainienne

Financial Times 21-04-2014 et Enerpresse 23-4-2014
du 28/04/2014

Dans le prolongement de la crise ukrainienne et des inquiétudes exprimées concernant la sécurité de l’approvisionnement énergétique européen, le Commissaire européen à l’Énergie Günther Oettinger a déclaré, ce 20 avril, être confiant sur la poursuite des livraisons de gaz russe à l’Europe, y compris si des sanctions étaient adoptées d’un côté ou de l’autre, et s’est exprimé contre la détérioration des échanges énergétiques entre l’UE et la Russie. En parallèle, dans une tribune publié par le Financial Times le 23 avril, le Premier ministre Polonais Donald Tusk, avec le soutien du Président Français, a exhorté l’Union à réagir au monopole de Gazprom via la création d’une communauté européenne de l’énergie.

> Paris rejoint Varsovie pour la création d’une communauté européenne de l’énergie

Enerpresse
du 25/04/2014

Dans une intervention commune depuis l’Elysée le 24 avril, le Président français François Hollande et le Premier ministre polonais Donald Tusk, ont présenté une initiative commune pour la création d’une communauté européenne de l’énergie. Deux mesures phare sont au cœur de ce projet: la création d’une entité communautaire chargée de l’achat du gaz pour l’ensemble des Etats membres, et la mise en place d’un système de solidarité entre les pays de l’UE dans l’hypothèse où l’un d’eux verrait son approvisionnement en énergie suspendu. Pour François Hollande, il s’agit « de faire en sorte que l’Europe puisse être plus indépendante, plus cohérente, plus solidaire dans sa politique énergétique », afin de « pallier la dépendance [de l’UE] aux approvisionnements en gaz russe, ce qui l’affaiblit ».

> L’énergie, un secteur au cœur de l’économie anglaise

Enerpresse
du 24/04/2014

Le gouvernement anglais a présenté ce 22 avril un rapport sur les investissements dans le secteur énergétique au niveau national, depuis 2010. De 2010 à 2014, 50 milliards d’euros ont été investis en infrastructures électriques près de 35 milliards d’euros dans la production d’électricité. En tout, 5,4 milliards d’euros ont été investis dans les énergies renouvelables au Royaume Uni en 2013. Le Ministre de l’Energie Edward Davey, pour qui « le secteur énergétique est un moteur essentiel de la croissance et de l’emploi dans le pays », a par ailleurs rappelé que le Royaume Uni se place au 5ème rang mondial en matière d’attractivité pour les investissements EnR en 2013 selon le Renewable Energy Country Attractiveness Index, publié tous les ans par la société de consulting Ernst&Young.

> Lancement du couplage des marché day-ahead entre les plaque NWE et SWE

EUROPEX
du 24/04/2014

L’association européenne des bourses électriques Europex a annoncé dans un communiqué diffusé ce 24 avril, le lancement du couplage des marchés électriques day-ahead pour les plaques régionales NWE et SWE, à partir du 13 mai 2014. L’Association s’est félicitée des progrès encourageants de l’initiative « Price Coupling of Regions », portée par sept bourses électriques européennes. Cette nouvelle étape fait suite au couplage de la plaque CWE avec la plaque Nord, lancé avec succès le 4 février dernier. La nouvelle zone de couplage couvrira ainsi 17 pays, représentant plus de 75% du marché électrique européen.

> La Coalition pour l’Economie d’Energie dénonce l’irréalisme des plans d'action nationaux en matière d'efficacité énergétique envoyés à Bruxelles

Euractiv
du 25/04/2014

L’UE n’atteindra pas son objectif de réduire sa consommation d’énergie finale de 1,5% par an jusqu’en 2020 : c’est ce que dénonce la Coalition pour l’Economie d’Energie (association représentant 150 entreprises et 400 associations) dans un rapport publié ce 23 avril, qui se propose d’analyser les plans d’actions nationaux soumis à la Commission Européenne par les Etats membres, conformément aux dispositions de la directive. Pour l’association seuls la Croatie, le Danemark et l'Irlande ont présenté « un dossier crédible et sérieux » pour atteindre leurs objectifs.

> Les renouvelables en Méditerranée, une opportunité pour l’UE

Eurelectric Daily News
du 28/04/2014

La conférence annuelle Medelec, qui a réuni ce 16 avril à Tunis les acteurs méditerranéens du secteur électrique, s’est penchée sur des programmes ambitieux de développement des énergies renouvelables affichés par certains pays du Sud de la Méditerranée, et sur les perspectives qui en découlent pour les pays limitrophes. Grâce à des conditions favorables à la production d’électricité photovoltaïque ou éolienne, les pays du sud de la Méditerranée poudraient devenir, à moyen terme, des exportateurs importants d’énergies bas carbone dans le sud de l’UE, et participer ainsi pleinement à l’Europe de l’énergie. L’AUE (Arab Union of Electricity), le COMELEC (Maghreb Electricity Committee) ont à ce titre rappelé l’importance de renforcer les interconnexions Nord-Sud, et de poursuivre l’intégration des pays du Sud au marché électrique européen.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.