• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 24/03

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Plan pour une flotte de bus parisiens à 80% électrique d’ici 2025

Enerpresse
du 19/03/2014

Le PDG de la RATP Pierre Mongin a détaillé lundi 17 mars son projet d’un réseau de bus 100% vert à Paris d’ici 2025, électrique à 80% et fonctionnant au biogaz pour le reste : « jusqu’en 2017, il va y avoir des livraisons de bus hybrides. La question qui se pose c’est de savoir si on va au bout de l’amortissement de ces bus hybrides, qui nous font économiser déjà environ 30% de gaz à effet de serre et d’énergie fossile, ou (…) ce que je souhaiterais moi personnellement, 100% d’électricité pour nos bus à partir de 2025 », a-t-il détaillé. Ainsi, « si tout va bien dans mon plan, en 2017, on lance des appels d’offre massifs du tout électrique ».

> La transition énergétique à contresens

Le Point
du 16/03/2014

Pour le journaliste de Le Point Nicolas Baverez, « la France et l’Europe doivent redéfinir la transition énergétique autour des principes suivants : une énergie abondante pour tous ; la mobilisation de l’énergie au service des entreprises ; la sécurité d’approvisionnement ; la prime aux énergies décarbonées. En découlent 5 priorités : l’optimisation du parc nucléaire avec la prolongation de sa durée de vie jusqu’à 60 ans voire au-delà ; le développement des énergies renouvelables dans un cadre économiquement soutenable ; l’intensification de la concurrence ; le soutien de la recherche notamment dans les secteurs clés des batteries, du stockage de l’électricité ; la constitution du grand marché européen de l’énergie. La transition énergétique ne peut se donner pour but de rationner l’énergie ou d’en augmenter le prix. Elle doit la mettre au service de la population, des entreprises et de la souveraineté des nations libres. »

> L’hiver a été clément pour la facture énergétique du consommateur

Le Figaro
du 14/03/2014

Les mois de janvier et février, très doux, ont épargné les dépenses de chauffage pour les consommateurs domestiques. Dans l’électricité, la facture a reculé sur les deux premiers mois de l’année, avec un repli oscillant entre 10 et 15%. Par ailleurs, cet hiver, la France a exporté massivement son électricité, notamment en février avec un solde exportateur à 11.2GW, deux fois plus important qu’en 2013.

> Pollution en France : la CGT voit une solution dans le nucléaire

CP FNME CGT
du 17/03/2014

Concernant les causes des niveaux de pollution records aux particules fines, la Fédération CGT des Mines et de l’Energie déclare que « l'identification objective des secteurs en question pointe les transports mais également, et c'est très peu médiatisé, les particules émises par les centrales à charbon de pays comme l'Allemagne ou la Pologne. Ceux qui réclament à corps et à cris l'arrêt de centrales nucléaires devraient mesurer qu'une des conséquences serait l'augmentation de rejet dans l'atmosphère de gaz ou de particules néfastes à la santé et au réchauffement climatique. »

> Un tiers de professionnels du PV contrôlés en anomalie

Enerpresse
du 18/03/2014

La direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient de publier les résultats d’une enquête menée en 2013 sur les conditions de commercialisation et de financement de l’installation de panneaux photovoltaïques : sur 139 professionnels (distributeurs, démarcheurs, sous-traitants, établissement de crédit) contrôlés pour vérifier le respect de la règlementation en matière de démarcharge et de crédit à la consommation ainsi que la transparence des informations commerciales, 20 d’entre eux ont fait l’objet d’un avertissement, 10 d’une injonction, 22 d’un PV d’infraction et 2 d’une procédure civile, soit au total un tiers des professionnels était en anomalie.

> Nucléaire : la production des centrales françaises affectée par les renouvelables

AFP
du 19/03/2014

Dominique Minière, directeur délégué à la direction Production-Ingénierie d’EDF a déclaré que le développement des énergies renouvelables entraîne pour le parc nucléaire français des variations de production plus fréquentes qu’auparavant, ce qui diminue la fiabilité des réacteurs : « on va solliciter plus un certain nombre de robinets qui sont amenés à plus se fermer, s’ouvrir, et un certain nombre de capteurs. Et quand vous sollicitez plus, vous avez un taux de défaillance un peu supérieur (…) cela réduit la fiabilité des tranches de 2% ».

Actualité Européenne

> L'ONU inquiète du double bond de la demande d'eau et d'énergie

Les Echos
du 21/03/2014

L’ONU publie le rapport « Eau et Energie » à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau du 22 mars dernier. L’Agence fait l’état de la montée des besoins en eau et en énergie dans le monde où encore 1 milliards de personnes vivent sans accès à ces deux ressources. Le rapport illustre aussi le rapport délicat entre production d’énergie et consommation d’eau : 90% de la production mondiale d’électricité dépend de l’utilisation d’eau, 15% des eaux prélevées sur la planète servent à fournir de l’énergie, une part qui est destinée à augmenter de 20% à cause de la montée de la consommation mondiale d’énergie. Il invite à trouver des moyens de production plus économes en eau de ceux actuels.

> Le Parlement européen se penche sur la réforme structurelle du marché du carbone

Contexte
du 20/03/2014

La Commission ENVI du Parlement Européen, réunie le 19 mars dernier, a salué la volonté de la Commission de réformer le système ETS, et s’est penchée sur la proposition de création d’une réserve de stabilité pour rééquilibrer le marché des quotas. Le débat a été centrée sur la forme à donner à cette réserve : un mécanisme automatique, comme prévue par la Commission ; une autorité indépendante à l’image d’une banque centrale pour l’ETS. L’exigence d’établir un prix plancher/plafond a été aussi mise sur la table, au même niveau que la proposition de relever le pourcentage de quotas à destiner à la réserve.

> Le « Sustainable development in the European Union »

Enerpresse
du 18/03/2014

Le dernier bilan statistique de la stratégie « Développement Durable » de l’UE, publié par Eurostat ce dernier 18 mars, certifie les progrès de l’UE dans l’accomplissement de sa stratégie. Dans le bilan Eurostat déclare que l’objectif de réduction des émissions pour 2020 est à la portée de l’Union, qui a fait aussi des efforts importants pour augmenter la part des EnR dans son mix énergétique. EN 2012 un cinquième de l’électricité produite dans l’UE était issue de ressources renouvelables.

> Le groupe Magritte formule ses recommandations pour le paquet énergie-climat 2030

Enerpresse
du 20/03/2014

Le groupe Magritte, réunissant 11 utilities européennes (CEZ Groupe, Enel, Eni, E.ON, Fortum, Gas Natural Fenosa, Gas Terra, GDF-Suez, Iberdrola, OMV, RWE), appelle les chefs d’Etats et de gouvernements européens à prendre des décisions réalistes et rapides sur la future politique énergétique européenne. Dans un communiqué de presse, publié le 19 mars dernier, le groupe formule 9 recommandations pour guider la politique énergétique pour 2030.

> La Russie toujours plus indispensable pour les approvisionnements énergétiques européens

AFP
du 18/03/2014

En plein débat sur la crise ukrainienne Eurogas, association représentant l’industrie gazière européenne, a publié, le 18 mars, ses chiffres sur la consommation de gaz naturel dans l’UE-28 en 2013. La consommation s’est élevée à 462 milliards de m3, en baisse de 1,4% par rapport à 2012. Le gaz naturel compte pour 23,1% de la consommation d'énergie primaire de l'UE. La production européenne de gaz baisse de 1% par rapport à 2012, alors que la part du gaz russe dans la consommation européenne monte à 27%, contre 23% en 2012. La Russie se confirme donc premier fournisseur extérieur de gaz naturel de l’UE, représentant 40% des importations UE.

> Le projet de révision des aides d'Etat dans l'énergie trouve les résistances des états membres

Le Figaro
du 14/03/2014

Les ministres de l'Energie français, allemand, italien et britannique ont adressé, ce dernier 14 mars, un courrier au Commissaire européen à la Concurrence Almunia appelant à la révision du projet de nouvelles règles communautaires d'appréciation des aides d'Etat dans le secteur de l'énergie. Pour les 4 ministres les lignes proposées par la Commission, si approuvées à leur état actuel, risquent de mettre en danger les plans de transition énergétique des Etats membres, la réalisation des objectifs pour 2020, aussi bien que de nuire à l’industrie européenne. De sa part Almunia s’est contenté de confirmer le 9 avril prochain comme date pour l’adoption des nouvelles lignes, lors de son audition à la commission ECON du PE ce 18 mars dernier.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.