• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 02/12/20132 au 02/12/2013

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> EcoWatt activé en Bretagne et en région PACA

Enerpresse
du 28/11/2013

La Bretagne et la région PACA étant particulièrement confrontés au risque de panne d’approvisionnement en électricité en hiver, RTE y a mis en place le dispositif d’information et d’alerte EcoWatt : il vise à atténuer le risque de coupure d’électricité en appelant les consommateurs de ces régions à modérer volontairement leur consommation de courant lors des périodes de grand froid, via des alertes par divers canaux (SMS, courriels, réseaux sociaux…).

> Projet de décret d’ajustement des règles techniques de l’Arenh

Enerpresse
du 28/11/2013

La DGEC a préparé un projet de décret d’ajustement des règles techniques de l’Arenh, en particulier sur les délais de paiement. Le projet de décret de « toilettage » de l’Arenh est sans aucun lien avec le prix, précise-t-on à la DGEC. Concernant la méthodologie de fixation du prix de l’Arenh (pour fin maris 2014), une consultation des acteurs va être mise en place « dans les prochaines semaines ».

> Les tarifs d’effacement : les abonnés à la baisse

Les Echos
du 28/11/2013

Le 27 novembre marque la première journée « rouge » des 400 000 clients d’EDF titulaires d’un contrat Tempo : en contrepartie d’un tarif réduit 300 jours par an, leur électricité sera en effet 4 fois plus élevé que le tarif de base pendant 22 jours l’hiver. Le nombre d’abonnés bénéficiant de ces tarifs a tant baissé que le signal tarifaire ne peut faire baisser leur consommation d’à peine 2 000 MW, contre 6 000 MW en 2000. RTE prévoit même une baisse à 1000 MW en 2016. En juillet dernier, Philippe Martin annonçait la volonté du gouvernement à développer l’effacement groupé de consommateurs et la valorisation de ces capacités sur le marché. Si EDF est ouvert à la demande du gouvernement, il a posé comme préalable une revalorisation du tarif tempo (+8% au 1er août) acceptée et totalement justifiée selon la CRE.

> Le succès de la campagne « j’éco-rénove, j’économise »

Enerpresse
du 26/11/2013

Depuis sa mise en place, le 19 septembre dernier, la plate-forme téléphonique a reçu plus de 59 700 appels, a indiqué Bruno Léchevin, président de l’Ademe, soit presque 4 fois plus que le dispositif antérieur en 2012. La deuxième étape sera l’expérimentation « grandeur nature » d'une mise en place de plateformes territoriales de la rénovation avec un triple objectif de conseil clientèle, de mobilisation des professionnels et d’aide au financement. La troisième étape sera de donner à ces plateformes un rôle opérationnel tel que l’évaluation des travaux de rénovation.

> Bertrand Barré, expert de l’industrie nucléaire : « la baisse du nucléaire depuis Fukushima, c’est le charbon et le lignite qui l’ont compensée »

Atlantico
du 24/11/2013

Dans une interview donnée à Atlantico, Bertrand Barré met en garde les risques liés à la sortie du nucléaire : au Japon, n’ayant comme substituts que les combustibles fossiles (les ENR « modernes » ne fournissant que 1% de la production d’énergie mondiale), les objectifs de réduction de GES ont dû être abandonnés. Il précise que « même les turbines à fuel, qui ne servaient qu’à assurer le passage des pointes de consommation électrique, sont exploitées toute l’année ! ». La situation allemande est similaire, pourtant championne du solaire et de l’éolien, elle doit faire appel au charbon et au lignite pour compenser la part du nucléaire diminuée. Il ajoute également que « l’énergie nucléaire (…) reste la source d’électricité qui a le plus faible impact sur la santé humaine (…) le charbon est indiscutablement la pire ».

Actualité Européenne

> L’energiewende prend un nouveau tournant

Enerpresse
du 29/11/2013

La feuille de route pour les 4 prochaines années entre la CDU d’Angela Merkel et le SPD de Sigmar Gabriel apporte une nouvelle orientation de la transition énergétique allemande : le seuil prévu pour les ENR dans la production d’électricité en Allemagne a été établi dans une fourchette de 40% à 45% d’ici à 2025 et de 55% à 60% d’ici à 2035. Par ailleurs, il est prévu de remanier d’ici fin avril 2014, le système de subvention au développement des ENR, en particulier pour le domaine éolien, avec une révision à la baisse des nouvelles capacités installées (surtout sur certaines zones à terre). En revanche, les aides pour les projets maintenus seront prolongées afin d’attirer les investisseurs hésitants (surtout au large des côtes). L’accord prévoit aussi que le futur gouvernement, afin de garantir la sécurité d’approvisionnement, encourage l’expansion et la modernisation du réseau et le développement de stockages énergétiques, tout en étudiant la possibilité de maintenir en service les centrales à gaz de manière rentable en tant que capacités de réserve.

> Marché intérieur de l’énergie : des progrès insuffisants

Agence Europe
du 28/11/2013

Selon l’Agence européenne de coopération des régulateurs de l’énergie (ACER) et le conseil des régulateurs de l’énergie (CEER), les prix de l’électricité en Europe ont nettement augmenté en 2012, avec une hausse moyenne de 4,6% pour les ménages, malgré la régulation des prix. Pour le président du CEER et de l’ACER, Lord John Mogg, les avantages du marché unique (prix de gros de l’électricité bas et interconnexion) ne profitent pas pleinement aux ménages. L’ACER et le CEER appellent les Etats membres à achever au plus vite le marché intérieur et supprimer les obstacles à la concurrence sur le marché au détail. Des progrès ont malgré tout été relevés sur la convergence des prix sur les marchés européens de l’énergie et sur une utilisation plus efficace du réseau

> Synthèse des taxes environnementales dans l’UE par Eurostat

Enerpresse
du 28/11/2013

Selon le document de synthèse de l’Eurostat réactualisé le 25 novembre dernier, 303 milliards d’euros sont comptabilisés pour l’ensemble des taxes environnementales prélevées pour l’année 2011 à l’échelle des 27 états membres, correspondant à 2.4% du PIB et 6.17% du CA du total des impôts et cotisations sociales (ICS). En pourcentage de ce dernier, il est rappelé que la tendance des taxes environnementales a été à la baisse tout au long de la période 1995-2008 pour atteindre 5.95% en 2008 et une brève remontée à 6.23% a été constatée en 2009 causée par la crise financière.

> Conférence de Varsovie sur le Climat, un petit pas vers la conférence de Paris en 2015

Enerpresse, Agence Europe
du 27/11/2013

En dépit des déclarations rassurantes du ministre polonais, Marcin Korelec, le texte adopté à Varsovie reste un pas fragile. Alors que la France réclamait un « engagement » des Etats sur leurs actions à mener contre le changement climatique, c’est le terme de « contribution » qui sera retenu, sous la pression de la Chine de l’Inde, mais aussi de l’Australie et du Japon. Pékin et New Delhi ont également obtenu des exigences moins fortes pour les pays du Sud, en termes d’actions, et de financement.

> Transition énergétique : L’Allemagne devra investir 580 milliards d’euros d’ici 2050

Enerpresse
du 27/11/2013

Une étude élaborée par le cabinet Kurt Salmon, et par HEC, s’est penchée sur le montant des investissements nécessaires aux pays européens sur les 20 prochaines années, pour atteindre leurs objectifs en termes de réduction de GES. L’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Espagne, qui accumulent à eux seuls 40% de la consommation pétrolière de l’UE en 2012, se placent en tête. La facture la plus élevée est celle de l’Allemagne, et pourrait atteindre les 580 milliards d’euros en 2050, poussée à la hausse notamment par le moratoire sur le nucléaire. Les besoins du Royaume-Uni, qui relance son programme nucléaire, sont estimés à 200 milliards d’euros à l’horizon 2050. Enfin l’Espagne, accumule une dette de plus de 26 milliards d’euros entre 2005 et 2013.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.