Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 15/07

Actualité économique et industrielle      

Actualité économique et industrielle

> Energie solaire allemande : bientôt la fin des subventions

AFP ; Le Figaro ; Enerpresse
du 08/07/2013

Le ministre de l’Environnement Peter Altmaeir a annoncé que l’Allemagne devrait arrêter toute subvention à son énergie solaire d’ici 2018 au plus tard. En effet, selon lui, le seuil fixé de 52 GW de capacité installée sera atteint d’ici-là. Quant à Angela Merkel, elle a indiqué une réforme des subventions aux ENR après les élections de septembre. En France, c’est le traif de rachat par EDF de l’éolien qui risque actuellement d’être annulé par la Cour de Justice Européenne pour vice de forme, suite à un recours déposé il y a plusieurs mois par 12 associations anti-éoliennes.

> DNTE : 30 recommandations issues des débats en régions

La Croix ; AFP
du 08/07/2013

Malgré le changement de ministre de l’Ecologie, le calendrier du DNTE est maintenu et les travaux menés dans le cadre des débats territoriaux ont été rendus publiques au travers de 30 recommandations. Parallèlement, l’ARF a remis au Gouvernement un rapport soulignant la nécessité d’opter pour des mesures ambitieuses pour les régions de France dans le cadre de la transition énergétique. Le 18 juillet prochain, le point final sera atteint avec la remise d’une synthèse générale rassemblant points de consensus et points de dissensus. D’ores et déjà, le texte en cours de circulation rappelle les objectifs de la transition énergétique, et notamment la réduction à 50% de la part du nucléaire que certains acteurs contestent, de même que la réduction des consommations et son rythme de développement dans le temps.

> 12 Mds€ pour un Plan d’investissements d’avenir très « vert »

Le Point.fr ; Les Echos ; Libération ; Le Moniteur.fr ; Le Monde ; L’E
du 15/07/2013

Le Plan d’investissement d’avenir présenté par le Premier Ministre pour les dix années à venir sera doté de 12 Mds€ et aura pour objectif de réaffirmer les ambitions du Gouvernement en matière de transition énergétique. Outre cette dernière, trois autres grandes filières sont visées : le numérique, les infrastructures de transport et la santé. L’Etat va privilégier les ventes de ses participations dans des entreprises et une part d’épargne plutôt qu’un grand emprunt. Les ONG environnementales avaient fait savoir que ce Plan devait porter en priorité sur la rénovation des bâtiments, le transport durable ou encore l’aide aux entreprises pour réaliser la transition énergétique. Elles ont donc salué l’orientation du Plan comme un pas important, tranchant ainsi avec leurs propos sévères à l’encontre du gouvernement après le limogeage de Dephine Batho huit jours plus tôt.

> Débranchez le courant !

AFP
du 10/07/2013

Selon le baromètre AFP-Powermetrix, les appareils électriques type TV, Box, consoles de jeux, lecteurs de DVD etc, laissés en permanence en mode « veille » dans nos maisons représentent 11% de la facture d’électricité des ménages, soit l’équivalent de 7 à 8 ampoules nouvelle génération allumées non-stop, 24h/24, 365 jours /an.

> Le CESE préconise une épargne dédiée à la transition énergétique

AFP
du 10/07/2013

Le Conseil Economique, Social et Environnemental recommande, dans son avis remis au Gouvernement, de remettre à plat toute la fiscalité verte et notamment de prévoir une épargne dédiée aux investissements à mener dans les transports en matière de transition énergétique. Le secteur représente, en effet, 26% des émissions de GES et doit donc, au titre de la lutte contre le changement climatique, être une priorité de la mutation à venir.

> Attention à la sécurité d’alimentation du pays

AFP ; Le Figaro ; Le Monde
du 10/07/2013

Lors de la présentation de son bilan prévisionnel de l’équilibre offre/demande, RTE a tiré la sonnette d’alarme. Si la crise impacte à la baisse les consommations d’électricité des entreprises (ce qui, en soi déjà, est une raison plutôt alarmante pour la santé économique du pays), les projections concernant les capacités de production montrent que, dès 2016, en cas d’hiver rigoureux, la France ne pourra assurer l’équilibre de son système électrique. En effet, alors que les ENR se développent, plusieurs centrales thermiques ferment ou sont mises sous cocon, bien qu’elles soient nécessaires pour pallier la variabilité des renouvelables. RTE insiste sur le besoin de maîtriser les consommations en période de pointe et rappelle l’importance de mettre en œuvre des mécanismes de capacité de production, et de report de consommation.

> 5 + 5 = 10% …d’augmentation ?

Le Figaro ; AFP ; Les Echos ; La Croix ; Enerpresse ; Challenges.fr
du 10/07/2013

La CRE l’a souligné à plusieurs reprises : il devient urgent d’augmenter les tarifs d’électricité. A la fois pour couvrir une partie des coûts liés notamment aux opérations de maintenance et aux investissements à réaliser dans le parc de production, mais aussi aux surcoûts engendrés par les nouvelles exigences en matière de sûreté nucléaire. Selon des informations parues dans la presse concernant un projet d’arrêté - que le gouvernement a toutefois démenti - une hausse pourrait être effectuée en deux temps : + 5% au 1er août 2013 et + 5% au 1er août 2014, soit la plus forte progression enregistrée depuis 10 ans. Pour autant, les prix de l’électricité en France devraient rester parmi les moins élevés d’Europe. Cette éventualité a provoqué des réactions des associations de consommateurs ainsi que du Sipperec qui a appelé le nouveau ministre de l’énergie à la limiter toute augmentation au niveau de l’inflation.

> Gaz de schiste : la France maintient sa position

Le Figaro + AFP
du 11/07/2013

Légers cafouillages d’expression publique au sein du Gouvernement où, d’un côté, le Ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, ne serait pas défavorable à étudier les possibilités d’une exploitation écologique du gaz de schiste avec la création d’une compagnie nationale publique dédiée, et de l’autre, un Premier Ministre qui réitère l’engagement du Président Hollande de maintenir l’interdiction absolue d’exploiter cette source potentielle d’énergie en France.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.