Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 10/06

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Un été sans tension électrique

AFP
du 31/05/2013

RTE ne prévoit pas de difficultés particulières cet été concernant l'équilibre du système électrique en France, à conditions normales de températures, comme en cas de canicule, soit 7 degrés de plus que les normales.

> Le « New deal écologique », c’est pour bientôt, selon Delphine Batho

Le Figaro
du 03/06/2013

La Ministre de l’Ecologie et d’Energie est convaincue qu’à l’issue du DNTE un compromis entre toutes les parties prenantes - entreprises, syndicats, ONG, État, élus – sera finalement trouvé pour lancer un « New Deal écologique », c’est-à-dire une relance de l'économie par la transition énergétique. Selon Delphine Batho, la réduction de la consommation d'énergie générera de la croissance. Elle souligne par ailleurs la nécessité de maintenir les tarifs réglementés pour protéger le consommateur de coûts trop élevés. Sans surprise, la ministre a aussi rappelé d’une part, que Fessenheim serait bien fermée, et d’autre part, qu’il n’y aurait pas d’autorisation de fracturation hydraulique pour la recherche de gaz de schiste en France.

> Toujours plus d’ordinateurs et de tablettes dans nos foyers

Aujourd'hui en France
du 04/06/2013

En un an, le nombre de détenteurs d’une tablette tactile a doublé en France, pour s’établir à 5,1 millions de foyers équipés, signe de l’engouement des ménages pour ces outils de communication et d’information ultra ergonomiques et faciles d’utilisation. Et ce sont 21, 4 millions de foyers qui possèdent un ordinateur. L’électricité reste au cœur de nos sociétés modernes !

> Des chiffres bien sombres

La Croix.com ; Le Figaro
du 05/06/2013

La France va mal. Selon l'enquête mensuelle de l'Insee, la confiance des ménages est retombée à son plus bas niveau historique de juillet 2008. Cette nouvelle baisse relève même de la dégringolade avec une perte de quatre points d'un coup, en un seul mois (de 83 à 79). Ce climat est exacerbé par les contradictions des déclarations ministérielles quant à leur volonté de « redressement dans la justice » et d’infléchir les courbes du chômage, le manque d'explication des pouvoirs publics sur leurs choix, et l’absence de résultats. Par ailleurs, selon le dernier baromètre du cabinet Ernst & Young, la France poursuit un inquiétant décrochage en matière d’attractivité avec un recul de 13% en 2012 des projets d'implantations internationales dans l’Hexagone. Les écarts se creusent, en particulier avec l'Allemagne. En 2009, la France était devant. Elle est aujourd'hui clairement derrière. Le plus fort recul de l'attractivité hexagonale s'observe dans l'industrie avec un quart de projets en moins (– 25, 3 %, avec 170 projets) d'une année sur l'autre. Avec la crise, les multinationales reviennent aux critères fondamentaux, c'est-à-dire le coût du travail, préoccupation numéro un, qui est jugé beaucoup trop lourd en France.

> Linky, c’est reparti !

Le Moniteur
du 05/06/2013

Au grand soulagement des fabricants (Landis+Gyr, Itron...) concernés, depuis plusieurs années, par ce projet qui accumule les retards, Delphine Batho vient de confirmer que l'appel d'offres pour les nouveaux compteurs électriques Linky sera lancé d'ici fin juin. La Ministre est convaincue que le déploiement de cet outil permettra la création de 10.000 emplois en France. Une nouvelle date de début de déploiement par ERDF a été fixée à fin 2014.

> L’Opecst dévoile son pré-rapport sur le gaz de schiste

Aujourd’hui en France ; La Tribune ; Le
du 06/06/2013

Dans leur rapport d’étape parlementaire, Les députés Christian Bataille et Jean-Claude Lenoir préconisent, en matière d’extraction de gaz de schiste, d‘étudier les solutions alternatives à la fracturation hydraulique, prohibée en France. Les deux parlementaires ont prévu de partir aux USA pour vérifier les premières expérimentations en ce sens.

> La CRE préconise une hausse des tarifs électriques, l’Etat refuse

Le Monde ; Le Figaro ; Aujourd’hui en France
du 06/06/2013

Dans son dernier rapport, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) recommande une hausse des prix de l'électricité. 9, 6 % pour le tarif Bleu des particuliers, et 3, 8 % pour le Vert des industriels (qui ont déjà enregistré des hausses substantielles ces dernières années), afin de prendre en compte celle des coûts de production. Face à la levée de boucliers provoquée par cette annonce, en particulier des associations de consommateurs, le Gouvernement a immédiatement précisé qu’il refuserait un tel niveau d’augmentation.

Actualité Européenne

> Johannes Teyssen à la tête d’Eurelectric, Proglio à la Vice-Présidence

UFE
du 03/06/2013

A l’occasion de la conférence annuelle d’Eurelectric qui s’est tenue à Bologne du 03 au 05 juin, le PDG du groupe E-ON, Johannes Teyssen, a succédé à Fluvio Conti, PDG du groupe italien Enel, à la tête de l’association européenne. Cette décision à été définitivement actée lors du Conseil d’administration qui s’est tenu le 02 juin, et au cours duquel ont également été nommés deux vice-présidents António Luís Guerra Nunes Mexia, PDG d’EDP, et Henri Proglio, PDG d’EDF. Lors de son premier discours en tant que président, J. Teyssen à pointé du doigt l’instabilité grandissante à laquelle est confrontée le secteur, et a insisté sur la nécessité pour l’industrie électrique de se réinventer, à travers l’innovation, et l’investissement.

> La Roumanie réduit ses aides aux producteurs d’ENR

Enerpresse
du 05/06/2013

Le gouvernement roumain a adopté ce mardi un décret d'urgence, suspendant jusqu'en 2017 l'octroi de près de 50 % des certificats verts, attribués aux producteurs d'énergie éolienne et solaire, et de microcentrales hydroélectriques. Selon le gouvernement Roumain, ce décret, qui devrait engendrer un manque à gagner de plusieurs centaines de millions d'euros pour ces producteurs, répond à la nécessité limiter les effets dépressifs de ces certificats sur les foyers domestiques et les consommateurs industriels, qui en supportent majoritairement le coût. Cette décision intervient alors que les énergies renouvelables ont attiré plus de 3 milliards d'euros d'investissements dans le pays depuis 2010, et décourage déjà certains investisseurs, comme le groupe allemand E.ON, qui a renoncé à la construction d’un parc éolien dans l'est de la Roumanie, si le gouvernement confirmait sa décision.

> Dix pays et l’IRENA créent le Club des ENR

Enerpresse
du 03/06/2013

En partenariat avec L’Agence Internationale des Energies renouvelables (IRENA), 10 pays, parmi lesquels la France et l’Allemagne, se sont associés ce 01 juin pour créer le « Club des énergies renouvelables ». Selon les termes du ministre Allemand de l’environnement, Peter Altmaier, ce Club, qui a pour but d’accentuer le partage d’information et d’expériences entre états signataires, représente une « initiative politique de pays pionniers » (40% des investissements mondiaux dans les ENR) afin de soutenir « une transformation mondiale du système énergétique ». La prochaine réunion du Club des ENR se tiendra à Abu Dhabi, en janvier 2014.

> Bruxelles sanctionne le dumping chinois sur les panneaux photovoltaïques

Enerpresse
du 06/06/2013

En dépit du refus de près de 18 Etats membres (Allemagne en tête) contre la mise en place de procédures anti-dumping, et de la pression exercée par les autorités chinoises, la Commission européenne a décidé d’imposer des droits sur les importations de panneaux photovoltaïques et autres composantes en provenance de Chine. Ces droits, qui ont pour but de rétablir une situation de commerce équitable entre les productions européennes et chinoises, s’élèvent à 11,8 % pour les deux premiers mois, puis 47 % en moyenne, en cas de non coopération. L’organisation professionnelle du secteur solaire français Enerplan, a néanmoins jugé cette décision insuffisante, et réclamé la négociation d’un accord politique avec la Chine, pour mettre un terme à ces pratiques. L’organisation a également appelé le gouvernement français à mettre fin à la baisse régulière des prix d’achat de l’électricité solaire, et à organiser des appels d’offres significatifs, pour soutenir la filière jusqu’à maturité.

> L’Allemagne entérine le projet de loi sur la fracturation hydraulique

Enerpresse
du 06/06/2013

Le Conseil d’experts sollicité sur la question de la fracturation hydraulique par le gouvernement Allemand, a estimé que l’exploitation de gaz non conventionnels ne constituait pas un élément essentiel pour la transition énergétique. Au-delà des réserves émises sur la commercialisation de la technologie de fracturation hydraulique, dont l’impact environnemental n’a pas encore été clairement déterminé, les experts ont estimé que l’effet sur la baisse des prix serait limité, et que l’exploitation de ces ressources ne contribuerait pas significativement au renforcement de la sécurité d’approvisionnement du pays. Cet avis réservé, constitue un frein de poids à la proposition du gouvernement Allemand visant à encadrer l’extraction de gaz de schiste, qui ne devrait pas revenir sur le tapis avant les élections législatives de septembre.

> L’Union européenne prépare les négociations climatiques de 2015

Agence Europe
du 04/06/2013

Apres les sessions de mai, une nouvelle réunion d’experts s’est ouverte à Bohn ce 03 juin, dans l’optique de préparer l’accord climatique mondial qui sera négocié en 2015. Les experts réunis auront jusqu’au 14 juin pour étudier les modalités d’adaptation des Etats au changement climatique, et de relèvement des engagements nationaux actuels. Cet accord, qui devra entrer en vigueur en 2020, s’inscrit dans la continuité de l’objectif fixé lors de la conférence de Copenhague, en 2009 dernier, de maintenir la hausse moyenne de la température mondiale en dessous de 2 degrés par rapport à 1990. L’Union européenne, qui espère fortement un renforcement de l’engagements des Etats d’ici à 2020, négocie également un amendement au Protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d’ozone, en faveur d’une décision pour la suppression progressive des gaz fluorés à effet de serre.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.