• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 11/03/2013 au 15/03/2013

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Electricité : les nouveaux tarifs de vente

Enerpresse
du 15/03/2013

Suite à la décision du Conseil d'Etat (22 octobre 2012), qui avait annulé l'arrêté tarifaire pris par l'ancien gouvernement, un nouvel arrêté a été publié, ce 15 mars, fixant les tarifs réglementés de vente d'électricité pour la période comprise entre le 15 août 2009 et le 13 août 2010. Les corrections apportées qui ne devraient pas avoir d'effet sur les factures d'électricité des ménages prévoient cependant l'égalisation de trois grilles tarifaires applicables à certains clients professionnels : « clients domestiques collectifs et agricoles », « services publics communaux et intercommunaux », « clients professionnels et services publics non communaux ». Cette régularisation dont le coût est estimé à 8 euros TTC en moyenne pour les professionnels concernés, portera uniquement sur la période du 15 août 2009 au 13 août 2010.

> L’impact de la neige

Libération
du 13/03/2013

Après un week-end radieux, les Français avaient cru à l’arrivée du printemps...C’était sans compter sur les caprices de la météo qui s’est brutalement dégradée et a enfermé la moitié du pays dans un incroyable épisode neigeux durant 48h en début de semaine dernière. Conséquence : près de 59 000 foyers privés d’électricité dont une grande partie le long de la côte ouest (Normandie, Manche, Calvados, Côtes d’Armor) et dans le sud-ouest. Malgré des conditions d’accès rendues très difficiles par la présence de congères volumineuses et de glace, ERDF et RTE se sont fortement mobilisées pour réalimenter aussi vite que possible les clients, déployant plus de 1200 agents et 5 hélicoptères.

> Adoption à l’arraché de la loi sur la tarification progressive du gaz et de l’électricité

Le Figaro
du 13/03/2013

Après bien des péripéties et pas mal d’évolutions du texte, le projet de loi porté par François Brottes a été définitivement adopté à l’Assemblée nationale. Elle sera mise en œuvre de façon effective en 2016. Loin de faire l’unanimité, ce texte est d’ores et déjà contesté par le groupe communiste qui n’adhère pas à l’article 1 de la loi sur le système de progressivité des tarifs, et par le groupe UMP. Certains adversaires à la loi estiment même qu’il existe des possibilités de recours devant le Conseil constitutionnel.

> Un nouveau cadre pour valoriser les effacements

Les Echos
du 13/03/2013

Au-delà du fameux article 1 très critiqué de la loi Brottes, cette dernière comporte d’autres volets comme, notamment, le dispositif de l’effacement visant à limiter les pics de consommation en supprimant ou reportant une partie de celle-ci aux périodes délicates pour le système électrique (heures de pointe/hiver). Le cadre économique et juridique élaboré par la loi va ainsi permettre aux acteurs de l’effacement et aux fournisseurs de vendre ces capacités d’effacement sur le marché de gros de l’électricité en étant rémunérés au titre de la CSPE en contrepartie des économies générales générées au profit de la collectivité (réduction des consommations de pointe, moindre besoin dans les investissements…).

> La CGT-mines-énergie défend Fessenheim

Le Figaro
du 13/03/2013

Dans un entretien au Figaro, la Secrétaire générale de la Fédération CGT-mines –énergies exprime, notamment, le sentiment de son organisation sur le DNTE ressenti comme un débat sans réel dialogue, et orienté avant tout sur la réduction du nucléaire et une régionalisation de l’énergie, voire d’une autonomie régionale des moyens de production, sans peser les risques que cela pourrait faire courir à l’équilibre général du système électrique en France. Selon elle, l’échéance fixée pour la fermeture de la centrale de Fessenheim relève plus de la décision politique et n’a pas été suffisamment réfléchie dans ses impacts.

> Fin des ZDE pour l’éolien

Le Moniteur
du 12/03/2013

La nouvelle loi Brottes apporte une simplification administrative très attendue par les professionnels du secteur éolien : la suppression des zones de développement de l’éolien (ZDE) qui se télescopaient avec les schémas régionaux éoliens. De même, la règle d’implantation de 5 mâts minimum pour tout projet éolien est supprimée. Enfin, des dérogations seront possibles à la loi littoral pour les territoires ultramarins afin de favoriser le raccordement d’installations éoliennes offshore.

> Deux ans après Fukushima

AFP
du 11/03/2013

Deux ans après la catastrophe de Fukushima, le président d’AREVA remarque que la confiance dans cette énergie revient doucement à travers le monde. Il souligne que l’une des principales évolutions post Fukushima est le renforcement de la coopération dans la sûreté et du niveau d’exigence en la matière. Il note qu’il reste plus de pays favorables au nucléaire que l’inverse notamment en Europe.

Actualité Européenne

> Renforcement des exigences européennes relatives à la comptabilisation des GES

PLENIERE DU PARLEMENT EUROPEEN
du 15/03/2013

Le Parlement européen a adopté (634 voix pour, 42 contre, 5 abstentions) une proposition législative relative à la révision des règles de surveillance et des exigences de report des émissions de gaz à effet de serre par les États membres. La résolution adoptée, exige des États membres un rapport annuel sur leur contribution à la lutte globale contre le changement climatique, et sur les politiques mises en œuvre pour atteindre les objectifs climatiques à long terme. Le Parlement européen s'est également prononcé sur une autre proposition législative, qui institue le caractère obligatoire de la comptabilisation des émissions et absorption de CO2 des activités forestières et agricoles. (Source : Agence Europe)

> Adoption du projet de règlement sur les réseaux transeuropéens énergétiques

PLENIERE DU PARLEMENT EUROPEEN
du 15/03/2013

Le Parlement européen a approuvé en plénière, par 539 voix contre 85, le texte de compromis trouvé avec le Conseil sur le projet de règlement sur les réseaux transeuropéens d'énergie (RTE-E). Salué par le Commissaire européen à l’énergie G.Oettinger comme « une percée qui donnera une grande impulsion pour des infrastructures indispensables », le nouveau règlement définit 12 corridors et domaines prioritaires européens à développer de manière urgente, pour lesquels des projets d'intérêt commun seront sélectionnés par des groupes d’experts régionaux. Ces projets bénéficieront d'un traitement réglementaire spécial, notamment d'autorisations rapides (3 à 4 ans). Le Conseil doit encore approuver formellement le règlement, qui entrera en vigueur 20 jours après sa publication au Journal officiel de l'UE. (Source : Agence Europe)

> Feuille de route énergie 2030 : pas de consensus global, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique au cœur de la stratégie 2050

PLENIERE DU PARLEMENT EUROPEEN
du 15/03/2013

Si les parlementaires européens ont insisté sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, clefs du succès de la transition énergétique européenne à l’horizon 2050, une majorité des députés s’est montré opposée à l’établissement d’objectifs énergétiques intermédiaires, à l’horizon 2030. Le Parlement européen, réuni en session plénière, a cependant rappelé la nécessité de présenter une stratégie cohérente avec les objectifs de « décarbonation » de l’UE pour 2050, et un cadre « stable » qui permettra aux professionnels d’engager des investissements de long terme. En plus des avis mitigés au Parlement européen, les discussions sur la stratégie de l’UE pour 2030 sont également bloquées au Conseil, notamment par des pays tels que la Pologne, fortement dépendants des énergies fossiles. (Source : Euractiv.fr)


> 12 pays européens s’engagent pour l’énergie nucléaire

Agence Europe
du 15/03/2013

Dans un manifeste, présenté en milieu de semaine, douze pays de l’Union européenne appellent à la « neutralité des technologies », dans le cadre des objectifs de décarbonisation du mix énergétique Européen. Les signataires, la Bulgarie, l’Espagne, la Finlande, la France, la Hongrie, la Lituanie, les Pays-Bas, la Pologne, la République tchèque, Roumanie, le Royaume-Uni et la Slovaquie soulignent que le nucléaire « peut jouer un rôle dans un mix énergétique bas-carbone européen. ». Ceci intervient alors que Le Parlement européen, réuni en session plénière, a voté une résolution appelant à accélérer la mise en œuvre des stress test, tout en soulignant, à l’aune de la révision de la directive sur la sûreté nucléaire, l’incomplétude de ces stress test et la nécessité prochaine de considérer une révision plus ambitieuse. (Source: Agence Europe)

> Le marché des énergies « propres » va doubler en 10 ans

Bas Carbone
du 15/03/2013

Une étude du cabinet américain Clean Edge dédié aux éco-technologies, annonce un doublement des marchés liés aux énergies solaire et éolienne, dans la prochaine décennie. Alors que le cabinet évoque une année 2012 « difficile et déstabilisante » pour le secteur des énergies dites « propres », marqué par des faillites et des restructurations, le déploiement de ces technologies s’est poursuivi à un rythme record, la puissance cumulée des parcs éoliens s’est accrue de 44 GW, et les installations de parcs photovoltaïques ont atteint 30,9 GW. Clean Edge estime qu’en dépit de la légère dépression enregistrée par les marchés solaires et éoliens, leurs fondamentaux restent intacts et leur déploiement devrait se poursuivre à un rythme soutenu, avec des investissements concentrés de façon grandissante sur les technologies les plus abouties. (Source : Enerpresse)

> Gaz de schiste en Espagne : des réserves pour près de 40 ans

Gaz
du 15/03/2013

Selon le conseil supérieur du Collège des Ingénieurs des Mines Espagnol, les réserves espagnoles en gaz de schiste seraient de l’ordre de 1400 milliards de m3, de quoi satisfaire jusqu’à 39 ans de la demande nationale gazière. Une occasion pour le Conseil, de lancer un appel aux autorités espagnoles, concernant l’autorisation du recours à la fracturation hydraulique, alors que près 100 compagnies ont déjà déposé des demandes en vue d’obtenir des permis d’exploration, via l’utilisation de ce procédé. Dans l’immédiat, les projets d’exploration les plus avancés se situent dans le Bassin du pays basque et de la Cantabrie, au Nord de la péninsule ibérique, et dans la région de Valence. (Source : Enerpresse)

> La consommation européenne de gaz de nouveau en recul en 2012

Gaz
du 15/03/2013

Après un déclin de 10 % en 2011, Eurogaz a annoncé un deuxième déclin consécutif en 2012 pour la consommation gazière au sein de l’UE, de 2,2 %. Le fort déclin enregistré en 2011 aurait en partie été compensé par une remontée de la demande de chauffage dans les secteurs résidentiel et tertiaire, poussée par des températures hivernales très marquées. Si la consommation a baissé dans une majorité de pays, elle a cependant progressé dans quelques autres dont la France (+ 3,8 %), l’Allemagne (+ 1,4 %, premier marché européen en volume), l’Estonie (+ 4,6 %) et la Pologne (+ 6,1 %). Pour la production de gaz, un léger déclin a également été enregistré, qui pourrait s’expliquer par la montée en puissance des de sources renouvelables d’énergie, mais aussi par la concurrence croissante du charbon et du lignite. (Source : Enerpresse)

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.