• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 14/01/2013 au 18/01/2013

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Les Députés adoptent le projet de loi « Brottes »

Enerpresse;Le Figaro;La Croix;L’Humanité
du 18/01/2021

Après bien des péripéties, les députés viennent d’adopter en 2ème lecture le projet de loi porté par François Brottes, instaurant un système de bonus-malus des consommations de gaz, électricité et chaleur en réseau. Le principe de tarification progressive est conservé. Un arrêté précisera le mode de calcul du bonus-malus en veillant à éviter tout effet pervers pour les bénéficiaires de tarifs sociaux. Le calendrier de mise en œuvre de la loi est nettement étalé dans le temps puisque l’entrée en application concrète ne se fera qu’en 2016. Déjà très critiquée quant à son mécanisme jugé trop complexe, le texte est encore loin de faire l’unanimité. La CGT Energie, qui regrette que la proposition n’inclue pas toutes les énergies, estime que cela ne résoudra pas la précarité énergétique mais risque, en revanche, de mettre à mal les tarifs réglementés. D’autres, comme le Cabinet Coda Stratégies et Altex Conseil, ont établi des simulations qui révèleraient un très faible potentiel incitatif et redistributif du dispositif. Même les sociologues semblent sceptiques sur l’efficacité de la mesure dans une société de plus en plus technologique qui psychologiquement vit toute réduction d’énergie non pas comme un progrès mais comme un recul. Concernant les deux autres volets de ce texte, les procédures de simplification du cadre administratif pour les éoliennes sont confirmées, tandis qu’une rémunération spécifique des opérateurs d’effacement va, désormais, être prise en charge par la CSPE.


> Débat sur la Transition énergétique : les Français pas vraiment au courant

Enerpresse ; AFP ; Le Monde
du 16/01/2013

Selon un sondage réalisé par Ipsos, 79% des personnes interrogées ont déclarées ne jamais avoir entendu parler du débat sur la transition énergétique. Pour autant, 82% estiment qu’un tel débat serait prioritaire et sept sondés sur dix trouvent que la question énergétique ne tient pas assez de place dans l’action du gouvernement.

> -3,8% de production électrique pour EDF en 2012

AFP
du 16/01/2013

EDF a enregistré une baisse de 3,8% de sa production d’électricité l’an dernier. Le groupe explique cela par des conditions climatiques plus favorables aux renouvelables en France qui ont profité de leurs conditions d’accès prioritaire au réseau. Autre élément d’explication possible, la crise économique, qui a sans doute aussi impacté la demande.

> CSPE : l’Etat et EDF trouvent un compromis

Le Figaro ; AFP ; Enerpresse...
du 15/01/2013

L’Etat et EDF viennent de trouver un accord sur un dossier lourd : celui de la contribution au service public de l’électricité, taxe qui sert à financer les ENR, les tarifs sociaux et la péréquation tarifaire à travers tout le territoire. Représentant 9% de la facture d’électricité, elle est supposée couvrir la différence entre le prix de rachat par EDF de l’électricité produite par les sources renouvelables et le prix réel du marché. Mais la production des ENR ayant augmenté plus vite que le produit de la CSPE, EDF en est de sa poche depuis déjà plusieurs années, soit environ 1Md€/an. C’est donc sur le montant du remboursement par l’Etat que ce sont entendu les deux parties sans toutefois en préciser les modalités à ce stade. Il est probable que tout ou partie en soit répercutée sur le contribuable au final.
Source : Le Figaro ; AFP ; Enerpresse ; Environnement Magazine ; Les Echos

Actualité Européenne

> Chute de 11 % des investissements mondiaux en 2012

Enerpresse
du 18/01/2013

D’après une étude publiée par l’agence Bloomberg Energy Finance, les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables auraient reculé de 11 % en 2012, atteignant un montant de 268,7 milliards de dollars contre 302,3 milliards en 2011. Pour l’agence cependant, ce recul est à relativiser, l’année 2012 restant la deuxième meilleure année en termes d’investissements, pour les énergies renouvelables. L’agence a également souligné la bonne tenue du marché chinois, ainsi que le bond observé en Afrique du Sud, à 5,5 milliards d’euros investis contre quelques dizaines de millions seulement en 2011. La France enregistre quant à elle une baisse de 35 %, avec des investissements qui s’élèvent à 4,3 mds$ d’euros.

> Prêt BEI pour un projet éolien en mer Baltique

Agence Europe
du 18/01/2013

La Banque européenne d'investissement (BEI) a accordé un prêt d'un montant de 500 millions d'euros à l'appui d'EnBW pour la construction du parc éolien Baltic 2, ou près de 80 éoliennes seront érigées sur une superficie de 27 km2. Ce projet constitue le plus grand parc éolien marin jamais construit dans les eaux territoriales allemandes de la Baltique, et devrait produire chaque année près de 1,2 milliard de kWh. Il pourrait également générer une réduction des émissions de dioxyde de carbone, à hauteur de 900 000 tonnes environ.

> Marché intégré de l’électricité, l’UE adopte une position ferme face à la Suisse

Agence Europe
du 18/01/2013

Lors du Congrès Suisse de l’électricité qui s’est déroulé ce 14 janvier, la Commission Européenne a adopté une position ferme, dans la perspective de l’intégration de la Suisse au marché européen de l’énergie, d’ici à 2014. Face à l’inflexibilité de la Suisse, qui réclame un accord sectoriel qui ne la soumettrait pas totalement au droit communautaire, la DG Energie a rappelé la nécessité « trouver rapidement une solution institutionnelle », pour finaliser l’accord bilatéral sur l'électricité, en négociations depuis 2006. L'UE de son côté, exige la conclusion d'un accord cadre institutionnel, et la reprise intégrale par la Suisse de l'acquis communautaire sur le marché intérieur de l'énergie.

> L’Irena vise les 30 % d’énergies renouvelables d’ici à 2030

Agence Europe
du 18/01/2013

L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena), a lancé lundi 14 janvier une feuille de route, destinée à promouvoir l’objectif de 30 % d’énergies renouvelables au niveau mondial d’ici à 2030. Selon les estimations faites par l’Irena, cette part n’atteindrait que 21% en 2030, en l’état actuel des investissements et du marché. L’agence s’est donc accordée sur la nécessité de soutenir les efforts internationaux, mais s’est toutefois montrée confiante, comptant sur la baisse progressive du coût des énergies renouvelables, et sur l’innovation technologique. L’Agence Internationale des Énergies Renouvelables a par ailleurs annoncé la mise en ligne d’un outil de planification des ressources solaires et éoliennes (Atlas) qui devrait s’étendre à d’autres formes d’énergies renouvelables d’ici à 2014. Cet outil constituera un support essentiel aux efforts internationaux pour augmenter la part des énergies renouvelables d’ici 2030, et devrait permettre d’optimiser les décisions d’investissements.

> Les ENR au secours de la qualité de l’air

Actu Environnement
du 18/01/2013

Sur les 25000 européens interrogés par la Commission Européenne pour son « Eurobaromètre sur la qualité de l’air », les centrales électriques thermiques seraient un des trois secteurs ayant le plus d'impact négatif, avec le transport et l’industrie. Par ailleurs près 70% des personnes interrogées pensent que le développement des énergies renouvelables est une priorité pour purifier l’air, contre 28% tablant en priorité sur l'efficacité énergétique. La Commission européenne présentera à l'automne 2013 une communication relative à la révision de la politique européenne en matière de qualité de l'air.

> Les ENR au secours de la qualité de l’air

Actu Environnement
du 18/01/2013

Sur les 25000 européens interrogés par la Commission Européenne pour son « Eurobaromètre sur la qualité de l’air », les centrales électriques thermiques seraient un des trois secteurs ayant le plus d'impact négatif, avec le transport et l’industrie. Par ailleurs près 70% des personnes interrogées pensent que le développement des énergies renouvelables est une priorité pour purifier l’air, contre 28% tablant en priorité sur l'efficacité énergétique. La Commission européenne présentera à l'automne 2013 une communication relative à la révision de la politique européenne en matière de qualité de l'air.

> La Cour des comptes européenne critique à l’égard de l’efficacité énergétique

Agence Europe
du 16/01/2013

D’après un rapport publié par la Cour des comptes Européenne, les 5 milliards d’euros de co-financements consacrés depuis 2000 à l’efficacité énergétique dans le cadre de la politique de cohésion, présenteraient un défaut de rentabilité important. Le rapport critique en premier lieu la durée de rentabilisation de ces investissements, qui peut parfois s’étaler entre 50, et 150 ans dans les cas les plus extrêmes. Par ailleurs une grande partie des projets financés par les Etats membres ne présenteraient pas « d’objectifs rationnels en termes de rentabilité». La Cour des comptes déplore enfin la primauté accordée aux projets de « rénovation de bâtiments publics », et la mise au second plan du critère même d’efficacité énergétique, dans la sélection des projets.

> Consommation énergétique en Europe, l’électricité stagne, le gaz en berne

Enerpresse
du 15/01/2013

Les analystes de la Société Générale ont relevé un taux de croissance annuel moyen de la demande d’électricité de 0,25 % pour l’année 2012, et tablent sur un léger recul de 0,7 % pour 2013, notamment renforcé par la contraction du PIB européen. En parallèle, la consommation de gaz dans l’Union européenne aurait reculé de 3,7 % en 2012 atteignant son niveau le plus bas depuis 1999. Cette tendance devrait se maintenir pour l’année 2013, minée par la chute des prix du charbon par rapport au gaz, et par l’essor du marché américain.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.