• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 26/10/2012 au 29/10/2012

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Le Conseil d’Etat retoque les tarifs d’EDF

Le Figaro ; Les Echos ; AFP ; La Gazette
du 25/10/2012

Saisi par le Sipperec, le syndicat intercommunal d’Ile de France, le Conseil d’Etat a déclaré les tarifs vert, bleu, jaune d’EDF illégaux sur une période d’un an entre août 2009 et août 2010. Le gouvernement va donc devoir prendre un nouvel arrêté tarifaire et recalculer rétroactivement la facture d’électricité d’une partie des 28,6 millions d’abonnés de cette région.

> Fin des mises en concurrence dans les barrages ?

20 minutes
du 24/10/2012

Dephine Batho se déclare peu favorable à une mise en concurrence des barrages hydrauliques français et souhaiterait étudier des scénarios alternatifs, sans toutefois préciser à ce stade lesquels.

> Rapport Gallois : l’industrie française va mal

Le Monde ; Economie Matin
du 24/10/2012

Selon les premiers éléments livrés par louis gallois dans son rapport sur la compétitivité de la France, celle-ci ne va pas bien. L’industrie hexagonale est en recul constant depuis dix ans par rapport à celle de ses voisins. Ses marges se sont effondrées, tout comme son autofinancement et ses investissements. Autres points noirs soulignés : le poids de la fiscalité pour cause de dépenses publiques trop élevées, la quasi absence de travail solidaire entre grandes entreprises et PME, mais aussi un dialogue social crispé sur de la méfiance et non sur de la création de richesse. Pour autant, le Rapport Gallois estime que certains secteurs restent porteurs pour la France dont notamment celui du nucléaire.

> Projet de loi sur la tarification progressive : le rapporteur Couteau démissionne

Energie 2007 ; Libération ;Le Nouvel Obs
du 23/10/2012

Déjà contraint de faire face, depuis plusieurs semaines, à plusieurs opposants sur son projet de loi tarification progressive du gaz, de l’électricité et de l’eau, y compris dans le camp socialiste, François Brottes vient de voir le rapporteur Courteau démissionner suite à la motion d’irrecevabilité déposée par le groupe communiste sur le texte de l’Assemblée nationale, et votée en commission des affaires économiques.

> Moins de raccordements pour l’éolien et le PV en 2012

La Tribune, Le Moniteur
du 23/10/2012

Depuis le début de l’année, moins de 500 MW d’éolien terrestre et 134 MW de solaire ont été raccordés au réseau de distribution d’ERDF. Lees motifs de cette décélération sont connus : complexité des démarches administratives, multiplication des recours, fiscalité pénalisante …

> Pas d’impact pour l’Alsace si on ferme Fessenheim

AFP
du 23/10/2012

Selon Delphine Batho qui s’appuie sur les premiers éléments d’une étude de RTE, l’Alsace ne serait pas impactée en termes d’alimentation électrique par la fermeture de Fessenheim, et aucun nouvel investissement par rapport à ceux déjà prévus dans les réseaux ne serait nécessaire.

Actualité Européenne

> La tonne de carbone en hausse sur le marché ETS

Bas Carbone
du 26/10/2012

Le prix de la tonne de carbone sur le marché d’échange de quotas d’émissions européens, a gagné près de 0,59 euros/tonnes en deux jours, se fixant à près de 8,28 euros par tonne. Ces deux journées de hausse ont provoqué une augmentation marquée de l’activité sur le marché, avec près de 55 millions de tonnes échangées. Cette hausse des prix est également à mettre en relation avec la communication effectuée le 25 juillet dernier par la Commission européenne, annonçant le retrait d’un volume de quotas, estimé entre 400 millions et 1,2 milliards. Cette annonce aurait en effet déclenché un comportement d’achat massif de quotas sur le marché, poussant les prix à la hausse.

> La tendance à la baisse des gaz à effet de serre en Europe se confirme

Bas Carbone
du 26/10/2012

Selon les premières estimations de l’agence européenne de l’environnement (AEE), les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans l’Union européenne auraient diminué de 2.5% sur l’année 2011. Ces résultats confirment la tendance à la baisse des émissions européennes depuis 2004, et ce alors que la croissance économique de l’Union enregistrait une hausse de 1,5% sur la même année. La commissaire pour l’action climatique Connie Hedegaard, a rappelé la nécessité pour les Etats membres de poursuivre leurs efforts, pour atteindre l’objectif de 20% de réduction à l’horizon 2020. Elle a également souligné que l’hiver chaud de l’année 2011, avait joué un rôle déterminant dans la réduction des GES sur cette période, à travers notamment la chute de la demande en énergies fossiles.

> Le gaz devrait assurer 19 % de la production Allemande en 2023

GAZ
du 26/10/2012

Selon l’agence fédérale des réseaux Allemands, la part de marché du gaz naturel dans la production d’électricité en Allemagne, devrait atteindre 19 % d’ici à 2023. Il est ainsi prévu de voir les capacités installées de production électrique au gaz passer de 26,5 GW (leur niveau en 2011) à 32,9 GW, soit une hausse d’un peu plus de 24 %. La production d’électricité d’origine gazière tirera notamment avantage de la mise hors circuit du dernier réacteur nucléaire outre-Rhin en 2022 et serait alors le seul combustible fossile à voir ses capacités installées progresser à la date indiquée. L’augmentation des infrastructures gazières devrait cependant être accompagnée d’une hausse de prix similaire (+24%), d’après une estimation publiée par le régulateur fédéral.

> La Commission européenne se penche plus sérieusement sur la question du gaz de schiste

GAZ
du 26/10/2012

La Commission européenne s’est engagée dans une procédure d’évaluation des technologies d’exploitation et d’extraction des gaz conventionnels. Figurant en bonne place dans son programme de travail pour 2013, le cadre d’évaluation « viserait à mettre en place des conditions égales dans toute l’UE, à offrir clarté et prévisibilité aux opérateurs du marché comme aux citoyens ». L’étude permettrait notamment de clarifier les conséquences environnementales de l’exploitation des gaz non conventionnels, en termes de pollution des sols, et d’émissions de gaz à effet de serre. Le programme de travail de la commission européenne pour 2013, annonce également des propositions à venir pour 2013/2014, qui préciseront les perspectives post 2020 relatives à la transition européenne vers une économie faiblement carbonée.

> L’industrie photovoltaïque compte produire jusqu’à 25 % de l’électricité en 2030

Energies renouvelables
du 25/10/2012

Selon un rapport publié par l’association européenne de l’industrie photovoltaïque (EPIA), l’industrie photovoltaïque devrait représenter près de 15% de la production européenne d’électricité en 2030, une part qui pourrait atteindre 25% en cas de « changement de paradigme », notamment par rapport aux systèmes de subventions. D’après le rapport rendu public le 17 octobre, la faillite de nombreuses entreprises du secteur ces derniers mois, doit être imputée à la chute des prix sur le marché, ainsi qu’à la baisse des subventions publiques, dans de nombreux Etats membres. Par ailleurs le directeur général d’EnerVest Belgium, Philippe Vermeulen, a souligné la nécessité d’un système de subventions harmonisé eu niveau européen, afin de stabiliser les anticipations des investisseurs, et de restaurer la confiance dans le photovoltaïque. En réaction à la publication du rapport, la Commission européenne s’est déclarée prête « à proposer de nouvelles solutions ».

> Greenpeace plaide pour des objectifs ENR post-2020

Energies renouvelables
du 25/10/2012

L’association de défense de l’environnement Greenpeace, le conseil européen aux énergies renouvelables (CEER), et le centre Aérospatial Allemand, ont plaidé dans un rapport publié ce 24 octobre, pour la fixation d’objectifs politiques fermes, pour l’intégration des énergies renouvelables sur les réseaux électriques européens, d’ici à 2030. Le secrétaire général du CEER, Josche Muth, a rappelé que si les investissements nécessaires sur la période 2012-2020 excèderaient les recettes générées par l’industrie, les économies réalisées via la transition énergétique pourraient atteindre 3000 milliards d’euros en 2050, soit une économie de près de 75 milliards d’euros par an. Le rapport plaide également pour le développement d’infrastructures énergétiques intelligentes et efficaces, et pour la suppression des subventions aux énergies fossiles.

Actualités

Revue de Presse 2012


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.