• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 24/09/2012 au 30/09/2012

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Le marché du charbon a encore de beaux jours devant lui

La Tribune
du 27/09/2012

Source d’électricité à hauteur de 40% dans le monde, le charbon reste un secteur sur lequel certains industriels énergéticiens français de taille internationale souhaitent prendre des positions fortes. Ainsi, récemment, Alstom Power a remporté un important contrat de construction d’un turbo-alternateur pour une centrale située en Corée du Sud, après en avoir signé un autre en Chine il y a quelques mois. De son côté, GDFSUEZ vient d’inaugurer une centrale ultra-moderne, , à Java tandis qu’EDF investit en Pologne. Chacun s’appuie sur des technologies qui brûlent moins de charbon et émettent jusqu’à 25% de CO2 en moins.

> De plus en plus d’impayés dans l’énergie

Les Echos
du 27/09/2012

La courbe ne semble pas pouvoir s’inverser. Après 10% en 2010, 15% en 2011 et 18% sur les seuls six premiers mois de 2012, la part des incapacités à payer les factures d’énergie s’accroît inexorablement dans le volume des saisines du médiateur de l’énergie. Celui-ci met à nouveau en garde contre cette montée de la précarité énergétique. Le montant des impayés est lui aussi, parallèlement en hausse : 2266 € en moyenne aujourd’hui, contre 1900 € l’an dernier. La précarité touche avant tout les personnes âgées disposant d’une petite retraite, les chômeurs, les familles mono-parentales, les personnes isolées en pavillon ou en milieu rural. Le projet de loi sur la progressivité de tarifs prévoit notamment de généraliser la tr^ve hivernale aux foyers vulnérables avec possibilité pour les fournisseurs d’énergie de réduire la puissance.

> Le projet de loi de François Brottes pourrait coûter 518 M€

Les Echos ; 20 Minutes
du 26/09/2012

Selon le quotidien Les Echos, qui s’appuie sur une simulation de la DG Trésor, l’extension des tarifs sociaux de l’électricité et du gaz à 4 millions de ménages (ou 9 millions de personnes), pourrait coûter de l’ordre de 520 millions d’euros supplémentaires à l’Etat chaque année, contre un coût de 115 M€ actuellement, soit une enveloppe totale de 633 M€. Par ailleurs, la mise en place ne sera pas simple reconnaît lui-même le député qui évoque plus d’un an avant l’entrée en vigueur effective du nouveau dispositif assis sur un principe de bonus-malus suivant les volumes d’énergies consommés. Un projet pour lequel l’opposition comme certains députés du Front de Gauche entendent voter contre.

> Sûreté nucléaire : l’ASN poursuit ses audits

AFP
du 26/09/2012

Après les inspections engagées en 2011, suite à Fukushima, sur les 79 installations considérées comme prioritaires, l’ASN a annoncé avoir reçu les rapports d’audit de sûreté pour 22 nouvelles centrales nucléaires jugées, elles, moins sensibles que les 58 réacteurs d’EDF, l’EPR en construction à Flamanville, et 20 autres installations comme l’usine de retraitement du combustible d’Areva. Ces rapports doivent maintenant être analysés conjointement avec l’IRSN. Ne resteront ensuite que 35 autres centrales à vérifier.

> CSPE : + 3€ en 2013 ?

AFP ; L’Hémicycle
du 25/09/2012

Chaque automne, la CRE propose les augmentations de la CSPE, taxe qui permet le financement du développement des ENR notamment. Pour 2013, et compte tenu qu’elle est plafonnée à cette hauteur maximum là, elle devrait enregistrer une hausse de 3%, un niveau qui reste inférieur à ce qu’il devrait être selon la CRE, les charges liées au développement des ENR augmentant beaucoup plus vite que les recettes apportées par cette taxe.

Actualité Européenne

> Le « smart meter » pourrait rapporter près de 17 milliards d’euros au Royaume-Uni

Réseaux
du 28/09/2012

Selon un rapport publié par l’agence Oxfor Economics, un déploiement des smart meters entre 2012 et 2030 sur l’ensemble de foyers et PME-PMI britanniques pourrait générer un bénéfice national de près de 17 milliards d’euros. Ces gains comportent les revenus générés par l’installation des smart meters, mais aussi la responsabilisation de la consommation domestique, qui devrait provoquer une baisse globale de la demande, et favoriser la réduction des importations en énergie. L’industrie énergétique pourrait également économiser près de 6 milliards d’euros avec la fin des relèves, les changements de fournisseurs facilités, ainsi que les gains réalisés en termes d’émission CO2 pour les secteurs soumis au système de quotas.

> Inauguration de l’interconnexion électrique entre l’Irlande et le Royaume-Uni

Réseaux
du 28/09/2012

L’interconnexion électrique entre l’Irlande et le Royaume-Uni a été inaugurée le 19 septembre en la présence du Commissaire à l’énergie Gunther Oettinger, et du Premier ministre irlandais Enda Kenny. Cette « route électrique » longue de 260 kilomètres et dotée d’une capacité de transport de 500 Mégawatts, devrait être exploitée dès le début du mois d’octobre. Le commissaire européen à l’énergie a salué « un exemple d’intégration transfrontalière de l’énergie », et rappelé la nécessité de poursuivre les grands travaux d’infrastructures énergétiques, pour renforcer l’indépendance énergétique européenne, et l’achèvement du marché européen de l’énergie, d’ici à 2014.

> La puissance cumulée des éoliennes en Europe atteint les 100 gigawatts

Bas Carbone
du 28/09/2012

Selon un communiqué publié ce 27 septembre par l’association européenne de l’énergie éolienne (EWEA), la puissance cumulée des éoliennes installées dans l'Union européenne aurait atteint la barre symbolique des 100 gigawatts (GW), soit l’équivalent de près de 39 réacteurs nucléaires. Si les 100GW installés devraient permettre d’alimenter en électricité près de 57 millions de foyers, la capacité disponible réelle dépendra, elle, des conditions météorologiques au niveau des différentes fermes éoliennes. Christian Kjaer, président d’EWEA a cependant salué un réel progrès pour l’Union Européenne, en termes de sécurité d’approvisionnement, et de création emploi.

> Les Etats membres expriment leurs revendications sur l’efficacité énergétique

Bas Carbone
du 28/09/2012

La Finlande, le Portugal, l’Allemagne et l’Autriche ont communiqué ce 25 septembre leurs revendications quant à la mise en application de la directive efficacité énergétique. Concernant l’évaluation des progrès effectués au niveau national, la Finlande et le Portugal ont réclamé la prise en compte des actions d’efficacité énergétique engagées dans le cadre de la directive « service énergétique », entrée en vigueur en 2008. Ils réclament également que soit intégrée aux objectifs la spécificité climatique de chaque pays, et appellent à la vigilance face au risque d’inflation administrative. La commission s’est également exprimée sur les étapes à venir dans la réforme du système d’échange de quotas d’émissions européen (ETS). Considérant la nécessité de maintenir un dispositif incitatif, elle s’est engagée à présenter au plus vite son rapport relatif à la modification des volumes de quotas, et à adopter de prochains ajustements structurels voués à renforcer le système ETS dans la phase 3.

> Gazprom recule face à l'enquête de la Commission européenne pour entrave à la concurrence

Marché Intérieur
du 28/09/2012

Le gazier russe pourrait modifier la structure de ses actifs en Europe, pour se conformer aux exigences du 3ème paquet communautaire, qui exige la séparation des activités de fourniture et de transport des opérateurs énergétiques. Gazprom pourrait ainsi créer deux filiales, « Gapzprom Storage&Transport » (infrastructures) et Gazprom Holding (distribution), et éviter ainsi l'enquête lancée à son encontre par la Commission, pour abus de position dominante et manipulation des prix dans plusieurs pays d'Europe centrale et orientale. Tandis que la commission européenne se dit « ouverte au compromis », le Commissaire à l’énergie Guntehr Oettinger devrait rencontrer le nouveau ministre russe de l’énergie au plus tard en novembre.

> Deuxième offensive d’EU ProSun contre le photovoltaïque chinois

Marché Intérieur
du 28/09/2012

EU ProSun a déposé une deuxième plainte auprès de la Commission européenne, contre les pratiques de l’industrie photovoltaïque Chinoise. Tandis que la première plainte déposée en juillet dénonçait les pratiques de dumping des fabricants chinois, cette nouvelle requête porte sur les subventions illégales octroyées par l’Etat chinois, aux fabricants de panneaux photovoltaïques. En effet, selon l’association de représentation de l’industrie solaire européenne, ces subventions seraient exclusivement réservées aux entreprises chinoises, et auraient permis à la Chine de disposer de capacités telles, que près de 90% de l’énergie solaire produite est aujourd’hui exportée. Ces dispositifs de subventions illégales passent également par les banques chinoises, qui octroient des crédits à des taux en dessous du marché.

> BDEW réclame la mise en place de réserves de capacités stratégiques en Allemagne

Politique Energétique
du 28/09/2012

En réponse au déficit de capacité électrique qui pèse sur l’Allemagne, la fédération industrielle BDEW a réclamé l’instauration d’un système de mise aux enchères des besoins de capacités. Le but affiché est la rémunération des centrales électriques non rentables, dont la fermeture est inenvisageable dans les régions les plus à risque. Le groupe rappelle également les leçons tirées de l’hiver 2011/2012, et pointe la nécessité de disposer au minimum de 2 GW de capacités de réserve pour gérer les situations les plus difficiles. Ce mécanisme « transparent et conforme aux mécanismes du marché », selon BDEW, cherche à contrecarrer d’éventuelles mesures plus interventionnistes, envisagées par les autorités Allemandes. Si ce dispositif répond avant tout à un impératif de moyen terme, BDEW a également évoqué la possibilité, à plus long terme, d’évoluer vers un système Européen.

> Défaut de transposition de la « directive « renouvelables » pour l’Autriche et la Bulgarie

Politique Energétique
du 28/09/2012

L’Autriche et la Bulgarie ont reçu un avis motivé de la Commission Européenne pour défaut de transposition de la directive « énergies renouvelables ». Le texte en question devait fournir à l’UE le cadre règlementaire nécessaire pour porter à 20% la part des énergies vertes dans la consommation énergétique européenne, d’ici à 2020. Les deux Etats membres toujours pas transmis les informations signifiant la pleine transposition dans leur droit national, de la directive 2009/28/CE. Ces avis s'ajoutent à ceux adressés à Chypre, la Finlande, la France, la Grèce, l'Irlande, Malte, la Pologne, la République tchèque et la Slovénie.


Actualités

Revue de Presse 2012


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.