• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 10/09/2012 au 14/09/2012

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Conférence environnementale : ce que chacun en attend

AFP,Les Echos,La Tribune,Le Nouvel obs
du 14/09/2012

A l’ordre du jour de la Conférence environnementale, 5 thèmes phares : énergie, biodiversité, santé, fiscalité et gouvernance. Et dans la salle, plus de 300 personnes conviées, parmi lesquelles ONG, syndicats, employeurs, élus, membres du gouvernement…Chaque partie prenante a bien entendu fait savoir ce qu’elle attendait de ces deux jours. Pour l’UFE présente au travers du Medef, il est indispensable que la Conférence fixe des règles claires pour le futur débat sur la Transition énergétique, avec des critères partagés d’évaluation des différents scénarios de transition possibles dans le temps. Le débat devra, en outre, porter sur toutes les énergies et non se centrer sur la seule électricité, et partir d’une évaluation de la demande d’énergie à l’horizon 2025 avant de trancher sur les moyens de production et les réseaux à mettre en face. Les ONG, quant à elles, restent attentives et attendent des signes forts en faveur de l’écologie et de la sobriété énergétique. Les entreprises, elles, ont fait savoir qu’elles attendaient une approche économique et quantitative des enjeux autour de la transition énergétique et qu’elles seraient, bien entendu, attentives à leur compétitivité. Quant à la Ministre Delphine Batho, elle a évoqué le « patriotisme écologique » pour redresser les entreprises françaises de l’économie verte. Une vision que le SER trouve trop restreinte et qui préfère parler d’entreprises européennes. En ouverture de la Conférence, François Hollande a annoncé la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim fin 2016, le rejet de permis d'exploration de gaz de schiste, la mise en place de la tarification progressive de l'énergie, la création de la banque publique d'investissement, la relance des filières éolienne et photovoltaïque et la rénovation des logements.

> Tarification progressive : elle suscite déjà des inquiétudes

La Tribune ; FO Energies ; CFDT
du 12/09/2012

Plusieurs organisations syndicales ont fait savoir qu’elles jugeaient ce projet de loi prématuré avant le grand débat sur la transition énergétique. Surtout, elles craignent une remise en cause de la péréquation tarifaire, et l’instauration d’un service public à plusieurs vitesses, ainsi qu’une inégalité de traitements selon son approvisionnement énergétique, ceux chauffés au fioul ou au bois n’étant pas concernés par le projet de loi. Quant à Enercoop, elle estime qu’il faudrait au contraire tripler l’écart de tarif entre l’électricité de première nécessité et celle dite de « gaspillage ».

> L’électricité française toujours moins chère que celle de ses voisins

Les Echos
du 12/09/2012

Selon les résultats de l’enquête annuelle de NUS Consulting Group, les prix de l’électricité pour les entreprises ont augmenté de 5,1% au printemps 2012. Pour autant, la France reste un pays où l’électricité demeure peu chère comparée aux niveaux de prix de la plupart des voisins européens. NUS Consulting prévoit une hausse des prix de 5% l’an jusqu’à ce qu’ils soient comparables aux prix de marché. De son côté, l’INSEE a annoncé que l’inflation était repartie à la hausse en août dernier (+0,7%), soit de l’ordre de 2,1% sur un an, tirée par une forte progression des prix pétroliers (+13,6% sur un an pour les combustibles liquides et + 7,8% pour les carburants).

> Gaz : GDF SUEZ veut 7% d’augmentation

Le Figaro + AFP
du 14/09/2012

Nouveau bras de fer entre GDF SUEZ et l’Etat sur l’augmentation des tarifs du gaz. L’industriel souhaiterait 7% pour le 1er octobre et a déposé une demande en ce sens auprès de la CRE : 1% de majoration pour les tarifs réglementés et 6% à titre de rattrapage au nom de la loi qui stipule que les tarifs doivent répercuter les coûts d’approvisionnement. Le Gouvernement estime cette demande du gazier non satisfaisante et la CLCV l’a déclaré, quant à elle, totalement irréaliste.

> Financer le plan de réhabilitation thermique des logements

Les Echos
du 11/09/2012

Dans son discours d’ouverture de la Conférence environnementale, François Hollande a parlé d’un rythme de rénovation de 1 million de logement par an. Si les professionnels du bâtiment y sont très favorables malgré un indéniable problème de manque de compétences, actuellement, dans la filière, reste la question-clé du financement à trouver (5 à 9 Md€/an). Divers pistes sont évoquées comme un emprunt national auprès de la BEI, ou bien une simplification des CEE, ou bien encore un redéploiement des crédits d’impôts, ou la relance de l’éco-prêt à taux 0 qui serait alors confié aux régions…François Hollande, lui, a dit, vendredi dernier, que l'épargne des livrets A et livret Développement Durable constituera une source de financement, de même que la mise aux enchères des quotas carbone.

Actualité Européenne

> Le compromis sur directive efficacité énergétique adopté par le Parlement européen

Efficacité énergétique
du 14/09/2012

Le compromis sur la directive Efficacité énergétique (trouvé en juin entre le Conseil et le Parlement) a été adopté à une très large majorité par les députés européens réunis en session plénière à Strasbourg (632 voix pour sur 672). Les Etats membres pourraient à leur tour définitivement valider ce texte lors du prochain groupe Energie, qui se tiendra le 29 octobre. Pour la Commission européenne, les mesures proposées par la directive devraient permettre à l’Union européenne d’effectuer une économie de près de 20% sur sa consommation d’énergie, un gain qui se chiffre a près de 50 milliards d'euros par an.

> Prêt BEI pour les lycées du Languedoc-Roussillon

Efficacité énergétique
du 14/09/2012

La Banque européenne d'investissement (BEI) a octroyé, ce vendredi un prêt de 100 millions d'euros à la Région Languedoc-Roussillon pour la construction de 5 établissements scolaires et la rénovation de 43 lycées, en accord avec les contraintes environnementales, et les impératifs d’efficacité énergétique fixés par la stratégie 'Europe 2020'. La totalité du prêt atteindra à terme 400 millions d’euros, et devrait permettre la mise en place d’installations telles que des chaufferies à bois ou des panneaux photovoltaïques.

> Montée en puissance de la cogénération domestique en Allemagne

Efficacité énergétique
du 14/09/2012

Les pouvoirs publics Allemands ont salué le succès du programme national de soutien à la mise en place d’installations de cogénération domestique, lancé en avril dernier. Faibles en émissions de CO2, ces dispositifs assurent à la fois la fourniture de chaleur et d’électricité aux habitations. Presque 2000 dossiers ont été déposés et jugé éligibles aux subventions publiques à ce jour. Le budget annuel alloué pour ce programme s’élève à près de 10 millions d’euros et doit être porté à 20 M¤ en 2013, permettant un financement théorique de 10 000 nouvelles installations annuelles.

> La Commission européenne publie trois études sur l’exploitation du gaz de Schiste

Politique Energétique
du 14/09/2012

Les études publiées le 7 septembre sur le site de la Commission Européenne, évaluent l’impact potentiel de l‘exploitation des gaz non conventionnels sur le marché de l'énergie, le climat, ainsi que les risques pour la santé et l'environnement. Elles indiquent que si la production de gaz de schiste pourrait permettre de réduire la dépendance européenne aux importations d’énergie, et de contenir la hausse des prix, des incertitudes persistent en ce qui concerne les volumes effectivement récupérables, les perspectives technologiques, et les questions d’acceptabilité sociale. Ces doutes sont d’autant plus forts que les études signalent une empreinte carbone plus élevée que pour les gaz conventionnels, et des risques de contamination et d’épuisement des ressources en eau. La Commission a annoncé la mise en place prochaine d’un cadre législatif, afin de garantir une extraction plus durable des gaz non conventionnels.

> L’Espagne engage à son tour sa réforme énergétique

Politique Energétique
du 14/09/2012

Après l’Italie, c’est à l’Espagne de se lancer dans l’élaboration d’un nouveau programme énergétique national, qui pourrait être présenté en conseil des ministres le 28 septembre prochain. Le Premier ministre Mariano Rajoy a en effet confié la réforme énergétique à sa numéro deux, Soraya Sáenz de Santamaría, pour en finir avec l’incertitude règlementaire, qui pèse sur les investissements dans le secteur. On ne sait pas encore quelle sera le contenu exact de ce plan de réforme, attendu très prochainement.

> Nicosie se penche sur les grands dossiers énergétiques

Politique Energétique
du 14/09/2012

Les 17 et 18 septembre, les Etats membres et le parlement européen devraient respectivement adopter leurs positions sur le projet de directive relatif aux infrastructures énergétiques. Les responsables du dossier au sein de chaque institution devraient par la suite entamer des négociations en vue d’un accord politique. Lors du conseil énergie informel du 17 septembre, les ministres européens devraient également approfondir leur position sur les modalités de transposition du troisième paquet législatif sur le marché intérieur.

> Enquête européenne contre Gazprom, le gouvernement Russie soutient le géant gazier

Marché Intérieur
du 14/09/2012

Le président Russe Vladimir Poutine a publié ce mardi 11 septembre, un décret qui place Gazprom sous la tutelle et le contrôle de l’Etat, en tant qu’ « entreprise stratégique ». Cette manœuvre vise à protéger le géant gazier contre l’enquête lancée une semaine plus tôt par la Commission Européenne, pour pratiques anti-concurrentielles et abus de position dominante. En effet, en vertu de ce statut, Gazprom n’est pas autorisé à fournir d'informations sur ses activités, ou ses modalités de tarification sans un accord préalable des autorités russes. Suite à cette déclaration, la Commission européenne a affirmé qu’elle poursuivrait son enquête.

Actualités

Revue de Presse 2012


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.