• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 07/05/2012 au 11/05/2012

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> François Hollande veut une transition énergétique

AFP ; La Tribune.fr; Le Monde ;Médiapart
du 11/05/2012

Elu le 6 mai 2012 avec 51,6% de voix favorables, François Hollande doit désormais appliquer son programme de campagne. L’un des axes forts est la transition énergétique dont les principales mesures se traduiront, notamment, par la fermeture, au cours du quinquennat, de la plus vieille centrale nucléaire de France, Fessenheim, l’achèvement de l’EPR de Flamanville, le développement de filières industrielles ENR, un vaste plan de rénovation thermique de un million de logements/an, une nouvelle tarification progressive du gaz et de l’électricité, le gel temporaire des prix de l’essence à la pompe et une révision de la fiscalité des carburants …
Alors que, dès le lendemain de l’élection de François Hollande, l’ONG France Nature Environnement se rappelait à son bon souvenir et surtout à l’accord EELV/PS signé durant la campagne électorale, qui stipule, entre autre, la fermeture de 24 réacteurs nucléaires d’ici 2025, l’UFE a souligné que les modalités pratiques de la mise en place de la transition énergétique annoncée seront déterminantes.


> Hollande dans la lignée du Grenelle ?

Le Moniteur, Le Monde
du 11/05/2012

Si le Président Hollande n’a pas encore précisé les choses en la matière, et notamment les moyens pour y parvenir, durant sa campagne électorale, en revanche, il a clairement dit vouloir engager une « Conférence environnementale » pour définir, selon les termes de Marie-Hélène Aubert, en charge du pôle environnement/développement durable et énergie durant la campagne du candidat PS, un « nouveau modèle de développement écologique mais aussi social ». Cette Conférence regroupera les six parties prenantes du Grenelle : Etat, ONG, syndicats, collectivités locales, entreprises. Y seront adjoints des représentants du Parlement. Le débat sur l’énergie devrait être lancé à l’automne 2012 durant au moins 6 mois, pour donner lieu à une loi mi 2013.

> Elections : scotchés devant la TV, on a moins consommé d’électricité !

Aujourd'hui en France
du 10/05/2012

Comparée à une soirée « normale », celle du dimanche 6 mai dernier a fait économiser à la France quelque 1000 à 1500 MW, soit l’équivalent de la consommation de l’agglomération de Marseille ! En se regroupant pour suivre les résultats et débats devant le même écran TV, mais aussi en n’utilisant pas aussi longuement et intensément les appareils de cuisson pour préparer le dîner ce soir-là, les Français ont été particulièrement sobres en consommation électrique.

Actualité Européenne

> Un accord sur la directive efficacité énergétique d’ici le mois de juillet ?

Efficacité énergétique
du 15/05/2012

Malgré la confiance affichée par Gunter Oettinger ce mardi 8 mai en commission ITRE quant à l’émergence d’un accord sur la directive énergétique d’ici le mois de juillet, le trilogue de mardi soir a montré la persistance de divergences entre le parlement et le conseil, notamment au sujet du gel des quotas ETS. Le parlement a en effet conditionné l’exclusion de cette mesure du projet de texte, à l’engagement des 27 dans le soutien actif du prix du carbone, encore trop bas pour remplir son rôle incitatif pour les énergies et technologies propres. Cette mesure viserait à favoriser l’augmentation du prix du carbone, dans le cadre de la troisième période d’échange de quota d’émissions fixée à 2013.

> L’Europe doit soutenir les PED dans la réduction de leur empreinte carbone

Politique Energétique
du 15/05/2012

Lors de la table ronde ministérielle sur la coopération entre l’UE et l’Alliance des petits Etats insulaires (AOSIS) et les pays les moins avancés la commissaire chargée au climat Connie Hedegaard a rappelé l’importance de mettre en place un système de financement a long terme pour les pays en développement, afin de les aider a financer leur croissance tout en investissant en équipements propres. Cette déclaration précède l’étude le 15 mai prochain, au sein du conseil ECOFIN de la contribution de l’UE au financement de 100 milliards de dollars pour réduire l’emprunte carbone des pays en développement.

> Henri Weber rappelle la position du parti socialiste sur la politique énergétique européenne

Politique Energétique
du 11/05/2012

Le député socialiste européen Henri Weber à rappelé la nécessité de mener à bien les politiques communes sur l’énergie récemment développées par l’Union Européenne. Parmi ces priorités figurent le respect des principes énoncés par la feuille de route 2050 qui vise à renforcer l’indépendance énergétique de l’Europe, ainsi que son efficacité écologique. Sur le même plan, H.Weber défend l’élaboration de grands projets d’infrastructures européennes dans les industries de réseaux, ainsi que la nécessité d’investir massivement dans les technologies propres et les énergies renouvelables. Il réaffirme enfin son soutien au projet de directive sur l’efficacité énergétique, actuellement en débat entre le Conseil et le parlement. Pour favoriser l’aboutissement de ces projets le député souligne cependant la nécessité de réduire les risques des investisseurs privés, et de garantir la rentabilité des capitaux a long terme, un effet de levier qui devrait être exercé en partie grâce aux apports communautaires.

> La commission ITRE adopte sa position sur la politique énergétique extérieure de l’Europe

Politique Energétique
du 11/05/2012

Le rapport Herczog a été adopté ce mardi 8 mai en commission parlementaire. Examiné en plénière en juin prochain, il vise dans un premier temps à renforcer la coordination entre les Etats membres et la Commission, et propose la mise en place pour la Commission d’un mandat de négociation afin de faciliter l’émergence d’une position commune au sein du conseil, notamment sur les accords intergouvernementaux ou projet d’infrastructures cruciaux. Le rôle de la Commission serait également renforcé vis-à-vis des partenaires et principaux fournisseurs, via l’élaboration conjointe de feuilles de routes énergétiques. Autre point défendu par le rapport ; renforcer l’indépendance énergétique de l’Europe, particulièrement vis-à-vis de la Russie, en favorisant la diversification des fournisseurs ainsi que des sources énergétiques. Enfin il souligne la nécessité d’étendre les normes européennes environnementales et relatives à la sécurité, notamment dans le secteur nucléaire.

> Un projet de loi sur la révision des règles de sureté sur le nucléaire d’ici la fin de l’année

Politique Energétique
du 11/05/2012

Lors d’un séminaire consacré aux tests de résistance des centrales nucléaires hébergées dans l’UE, le commissaire européen à l’énergie Gunter Oettinger à annoncé la préparation d’ici la fin de l’année d’un projet de loi sur la révision des règles de sûreté sur le nucléaire. Ce projet initialement prévu pour 2015 aura notamment pour but de renforcer l’indépendance des autorités nationales de sûreté nucléaire encore insuffisante dans certains Etats membres. Il prendra pour base les conclusions du rapport du groupement européen des autorités de sûreté nucléaire sur les tests de résistance menés en Europe, dont une première ébauche sera communiquée en juin aux ministres européens de l’énergie. Les conclusions finales de ce rapport prévues pour l’automne ne devraient cependant pas différer de celles du rapport intermédiaire rendu fin avril, qui établissent des améliorations significatives pour la sécurité dans l’ensemble des Etats appelés à agir sur ce terrain.

> L’exploitation du gaz de schiste divise les Etats membres

Politique Energétique
du 11/05/2012

Le ministère de l’environnement Tchèque a annoncé la préparation d’un moratoire d’une durée de 18 mois à 2 ans sur l’exploration du gaz de schiste. Cette annonce fait suite aux déclarations du gouvernement Roumain quant à la mise en place un moratoire sans délai sur l’exploitation du gaz de schiste, et à une déclaration similaire en Bulgarie en janvier dernier. La technique de fracturation inhérente à l’exploitation du gaz de schiste est au cœur de ce débat, notamment dénoncée par les adversaires de l’exploitation du gaz de schiste pour ses effets potentiels sur les nappes phréatiques, des inquiétudes qui ont également été exprimées par le ministre Allemand de l’environnement. Ce nouveau moratoire pourrait avoir une influence décisive sur le texte relatif à l’exploitation du gaz de schiste actuellement en cours d’élaboration au sein de la commission. Une extension de cette interdiction à l’échelle européenne conforterait par ailleurs considérablement la position de Gazprom sur le marché européen du gaz, ce que dénonce notamment la Pologne, dont les réserves en schiste sont estimées a près de 2000 milliards de mètres cubes.

> La Norvège inaugure la plus grande installation au monde de capture et de stockage du CO2

Production bas carbone
du 11/05/2012

La Norvège a inauguré ce mardi 8 mai deux installations de capture et stockage de carbone, qui pourraient capter plus de 10000 tonnes de CO2 par an. Cette installation constituera un test pour la potentielle commercialisation de ce dispositif, avec une décision d’investissement qui devrait se faire à l’horizon 2016. Si Gunther Oettinger à salué les efforts de la Norvège, le ministre de l’énergie Norvégien a lui rappelé la nécessité de relever le prix des permis d’émissions, afin de justifier et de renforcer les investissements futures en termes de technologies et d’installations CCS.

> Inquiétude en Belgique quant à l’impact de l’arrêt de trois tranches nucléaires sur l’approvisionnement énergétique

Production bas carbone
du 11/05/2012

Selon un rapport présenté au gouvernement Belge ce jeudi, la fermeture de trois des sept centrales nucléaires belges prévue par une loi de 2003 entraînerait un manque important de ressources électriques dans tout le pays. Ce rapport pourrait selon certaines sources annoncer la mise en place au niveau gouvernemental d’un compromis, qui pourrait avoir pour conséquence le maintien en activité d’une des trois centrales (Thang 1) pour une décennie supplémentaire.

> Le Centre sur la Régulation en Europe plaide pour une responsabilité et une indépendance accrue des ARN

Réseaux
du 11/05/2012

Le Centre sur la Régulation en Europe a publié une étude démontrant une corrélation forte entre le degré d’indépendance et de responsabilité des Autorités Nationales de Régulation, et la qualité perçue de leurs actions. Ce rapport basé sur l’analyse des Autorités de régulations dans les secteurs de l’énergie, des télécoms, et rails, plaide pour une indépendance et responsabilité renforcée des ARN, et confirme l’efficacité de ce modèle de régulation, à l’heure ou celles-ci sont remises en cause dans de nombreux dossiers notamment en Allemagne, aux Pays-Bas, en Italie, et en Belgique.

> Le retard des projets de développement des infrastructures électriques en Allemagne inquiète

Réseaux
du 11/05/2012

La Bundesnetagentur a exprimé ses inquiétudes quant à la situation du réseau électrique Allemand, qui devrait encore une fois faire face à une situation difficile l’hiver prochain. Le retard pris dans les projets d’infrastructures énergétiques (moins de 100km de lignes effectivement actives sur un total de près de 1834 km inscrits dans la loi). Ces retards constituent un défi important au regard du retrait de près de 40% de la capacité nucléaire Allemande, d’où un rappel à l’ordre de la Bundesnetagentur aux opérateurs de réseaux et autorités fédérales pour respecter leurs délais.

Actualités

Revue de Presse 2012


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.