• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 16/04/2012 au 20/04/2012

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> PROCHAINE REVUE DE PRESSE "FRANCE" LE 7 MAI 2012


du 20/04/2012


> Le candidat Hollande peu favorable à la loi NOME

Reuters
du 19/04/2012

Selon le député François Brottes, conseiller énergie dans l’équipe de campagne de François Hollande, si celui-ci est élu le 6 mai prochain, « la mise en application de loi NOME devra être suspendue, afin de permettre aux Français de faire un choix entre deux conceptions de l’énergie : spéculative ou de bien public ».

> Une coupure de courant, ça coûte cher !

Aujourd’hui en Frace;Enerpresse;Tribune
du 19/04/2012

RTE vient de publier les résultats d’une enquête sur le coût que représentent les coupures de courant. Lorsqu’elles dépassent 3 minutes, elles coûtent 26€/KWh, soit 10% de plus qu’il y a 10 ans. La faute au développement de tous les nouveaux usages liés à l’électronique (Internet, téléphonie, informatique, consoles de jeux…). Au rang des désagréments considérés comme les plus perturbants par les consommateurs lorsqu’une coupure intervient : l’absence d’éclairage, de moyens de communication, de pertes de données informatiques…et de nourriture entreposée dans le congélateur qu’il faut jeter !

> L’Autorité de la concurrence très critique sur le mécanisme de capacités

AFP ; Enerpresse
du 17/04/2012

Le projet de décret sur le mécanisme de capacités a suscité de grandes réserves de la part de l’Autorité de la concurrence qui y voit plusieurs risques et notamment une complexification du cadre réglementaire actuel français, des coûts supplémentaires pour les opérateurs comme pour les consommateurs, une absence de visibilité sur la faisabilité des objectifs. Dans un avis rendu quelques jours plus tard, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) s’est montrée prudente elle aussi, estimant que dans l’immédiat, la nécessité de ce mécanisme n’est pas démontrée. Toutefois, elle reconnaît que le mécanisme d’obligation de capacités de production a vocation à améliorer la rémunération des moyens de pointe et des effacements, et qu’à long terme, compte tenu de la tendance haussière des consommations de pointe, le mécanisme peut s’avérer justifié. L’Association française indépendante de l’électricité et du gaz, quant à elle, partage plutôt la position de l’Autorité de la concurrence et souhaite que le gouvernement tienne compte de l’ensemble de ses remarques.

> POWEO-DIRECT ENERGIE vise 1 million de clients d’ici 4 ans

Le Figaro
du 20/04/2012

Pour doubler le nombre de ses clients, actuellement à 750 000, le nouvel opérateur POWEO-DIRECT ENERGIE veut se doter de moyens de production qui lui permettent de faire des offres encore plus attractives commercialement. Après avoir remporté l’appel d’offres pour la construction d’un CCG en Bretagne, le groupe envisage de lever son option d’achat des deux centrales thermiques propriétés de Verbund et situées dans le Nord de la France. Une usine de production de 800 MW en Moselle est par ailleurs à l’étude.

> Incidents à Penly

Les Echos
du 20/04/2012

Le réacteur N°2 de la centrale nucléaire de Penly a subit un triple incident avec un départ d’incendie, l’arrêt d’un réacteur et une fuite d’eau dans le circuit primaire, qui ont été enrayés immédiatement par la mise en œuvre du « plan d’urgence interne ». L’Autorité de sureté nucléaire l’a classé au niveau 1 et a demandé un rapport à EDF dans les deux mois à venir.

> Nucléaire : les ambitions Sud-Coréennes

Libération
du 18/04/2012

Voilà à quoi rêve la Corée du Sud : devenir le 3ème exportateur mondial du nucléaire, derrière les USA et la France. Le marché remporté à Abou Dhabi, il y a 2 ans, lui a ouvert l’appétit et la mise en œuvre de son Plan Nu-Tech devrait doter le pays d’une 40aine de centrales d’ici 2030, contre 21 aujourd’hui. De quoi revendiquer une vraie expertise dans le domaine…

> Linky : ERDF et la FNCCR suspendent leur concertation

Enerpresse ; AFP
du 16/04/2012

Alors qu’un compromis semblait avoir été trouvé entre ERDF et la FNCCR sur la propriété du compteur Linky, cette dernière a suspendu les négociations avec le distributeur après que les amendements que la FNCCR avait apportés à la proposition de compromis aient été refusés par ERDF.

> Solaire: y aura-t-il un « bonus » pour le « made in France » ?

Les Echos ; Aujourd’hui en France
du 16/04/2012

NKM l’avait promis en février dernier : en cas de production de panneaux solaires fabriqués en France, une majoration de 10% du tarif de rachat de l’électricité serait appliquée à tout KWh. L’actuel projet de décret est plus nuancé : la production peut aussi bien être faite en Europe, et doit réunir au moins deux conditions sur trois pour la fabrication. De surcroît, le dispositif n’entrerait en vigueur qu’au 1er janvier 2013.

Actualité Européenne

> La France affirme son soutien à la proposition de directive européenne sur l’efficacité énergétique, actuellement en cours de discussion au sein du Conseil et du Parlement européens

Efficacité énergétique
du 20/04/2012

Les autorités françaises on publié mardi 17 avril leur dernière position sur le projet de directive Efficacité énergétique, sur le site du MEDDTL. Dans un contexte marqué par le début des négociations entre le Parlement européen et le Conseil et par la persistance de certains désaccords entre les 27 Etats membres, ce document affiche un soutien politique inédit vis-à-vis de la démarche engagée par la Commission européenne. Conformément à la ligne défendue durant les semaines précédentes, les autorités françaises y rappellent toutefois leur souhait d’amender le texte de la directive, afin de donner plus de flexibilité aux Etats membres dans l’application du texte et de garantir que les mesures proposées respecteront le principe coût-efficacité. Elles demandent ainsi que l’objectif européen de 20% d’efficacité énergétique (article 3) se base sur un niveau absolu de consommation, qui puisse être exprimé soit en énergie primaire (1474Mtep), soit en énergie finale (1078 Mtep). Elles souhaitent également que, dans ce cadre, les objectifs nationaux applicables à chacun des Etats membres restent indicatifs. Enfin, si elle apporte son soutien à la mise en place de « mécanismes d’obligations » au niveau européen afin d’atteindre des efforts annuels équivalents à une réduction de 1,5% des ventes par an, la France plaide pour que ces derniers soient également applicables au secteur des transports (article 6).

> Directive sur la taxation des produits énergétiques : le Gazole conserve son avantage fiscal

FISCALITE ENERGETIQUE
du 20/04/2012

le Parlement européen s’est prononcé ce jeudi 19 avril sur le rapport amendé d’Astrid Lulling (PPE) relatif à la taxation des produits énergétiques. Il prône l’adoption d’une position non contraignante, et a rejeté de ce fait le critère de « neutralité » entre le gazole et le carburant défendu par la commission, pointant les effets néfastes de cette mesure sur les consommateurs et le secteur du transport routier et maritime. Dans la même optique, si le parlement soutien la double composante de la taxe énergétique (émissions de Co2, intensité énergétique des produits), il plaide également pour le maintien de l’exonération fiscale des carburants utilisés dans la navigation aérienne et maritime, ainsi que la possibilité pour les Etats membres d’appliquer des taxes réduites dans certains secteurs trop exposés (activités agricoles ou forestières).

> Nouvelle initiative de la commission dans le cadre de l’initiative sur l’énergie durable pour tous

Energie – Climat
du 20/04/2012

Lors du sommet européen sur « l’accès a l’énergie durable pour tous » qui s’est déroulé a Bruxelles le 16 avril dernier, le Président de la Commission, J.M Barrosso, a annoncé la mise en place d’un nouveau projet de « développement énergétique », qui s’inscrit dans la contribution européenne au sommet Rio+20 prévu pour le mois de juin. Deux principales orientations sont à retenir : d’une part la création d’un service européen d’assistance technique, doté d’un fond de 50 millions d’euros pour les deux prochaines années ; ce service aura pour mission de soutenir les pays en développement qui auront choisi la voie de l’énergie durable, en facilitant les modalités d’investissement et en assurant la collaboration et la coordination des secteurs privés et publics. D’autre part la perspective de mobilisation, lors du sommet Rio+20 et en accord avec les Etats membres, d’une aide financière supplémentaire (pouvant atteindre quelques centaines de millions d’euros) vouée au soutien de projets et des investissements dans le domaine des énergies durables.

> L’Union européenne réaffirme son soutien au développement de l’économie verte en Europe

Energie – Climat
du 20/04/2012

Dans le cadre du 7ème programme d’action pour l’environnement, C. Hedegaard, la commissaire chargée de l’Action pour le climat a rappelé mercredi dernier la nécessité de soutenir la croissance verte, mettant notamment l’accent sur l’impact potentiel en termes d’emplois européens (2,8 millions d’emplois potentiels d’ici 2020 pour le secteur des énergies renouvelable, 2 millions relatifs aux mesures pour l’efficacité énergétique). Elle recommande à ce titre aux Etats membres d’inscrire les emplois verts dans leur « plan national pour l’emploi », et réclame le renforcement des contrôles et de l’encadrement relatifs à la mise en œuvre des législations existantes (notamment sur le traitement des déchets). Elle réitère par ailleurs son appel au vote en faveur de la directive « efficacité énergétique ».

> Premiers retours sur la consultation publique sur la « Stratégie ENR post-2020 »

Production bas carbone
du 20/04/2012

La Commission européenne a publié la semaine dernière une première synthèse des réponses à la consultation publique sur la « Stratégie ENR post-2020 », effectuée de décembre 2011 à février. Ce document met en exergue un certain nombre de grandes tendances, qui devraient servir de base à la future Communication que la DG ENER publiera d’ici le 15 juin. Bruxelles y indique que la mise en place d’objectifs contraignants est souhaitée par une majorité des acteurs ayant répondu, la plupart d’entre eux demandant, en outre, que ces objectifs prennent un caractère contraignant. Elle insiste, d’autre part, sur le large soutien exprimé en faveur d’une évolution des mécanismes de soutien aux ENR vers un fonctionnement plus orienté sur le marché. Pour autant, nombre de parties prenantes réclament la possibilité de maintenir des dispositifs de soutien à l’échelle nationale après 2020, notamment pour les technologies ENR les moins matures. Enfin les réponses reçues soulignent la nécessité d’accroître la flexibilité du système électrique européen, afin de faciliter l’intégration des ENR. Dans cette optique, la Commission souligne que l’amélioration de la gestion de la demande (i.e. compteurs communicants, effacement etc.), le développement des infrastructures et l’augmentation des capacités de stockage sont les options privilégiées.

> Eolien : L’Europe s’alarme de la réduction tendancielle des investissements européens dans le secteur

Production bas carbone
du 20/04/2012

La premier ministre Danoise Helle Thorning Schmidt a plaidé, le 16 avril dernier à Copenhague, pour un soutien plus actifs des investissements dans le domaine de l’éolien, qui a déjà rapporté près de 32 milliards d’euros à l’Union européenne et pourrait tripler cet apport d’ici à 2020. Elle rappelle les effets néfastes à long terme d’une baisse des investissements dans ce secteur, une position relayée par Mr. Le Commissaire à l’énergie Günther Oettinger, qui a également réclamé un soutien plus ferme de l’Union à l’industrie éolienne.


> L’Autriche fait un pas de plus vers l’électricité 100% non nucléaire

Production bas carbone
du 20/04/2012

Dans le cadre du troisième sommet énergétique qui s’est tenu à Vienne en début de semaine, l’Autriche a adopté trois résolutions qui confirment le processus de sortie de l’électricité nucléaire du pays. Ces textes confirment l’arrêt de l’acquisition de certificats d’électricité issue de la production nucléaire. Ils instaurent un mécanisme de labellisation globale de l’électricité (qui devra être réalisée d’ici la fin 2013 pour les ménages, et la fin 2015 pour les entreprises), ainsi qu’un label de qualité attestant de l’origine non nucléaire de l’électricité utilisée. Les autorités nationales considèrent, par ailleurs, que l’adoption de ces résolutions pourrait leur permettre de mieux peser dans l’actuel débat sur la place du nucléaire dans les mix énergétiques en Europe.

> Le Conseil mondial de l’énergie éolienne prévoit un déplacement progressif de l’industrie Eolienne vers l’Asie

Production bas carbone
du 20/04/2012

Dans un rapport sur les perspectives de l’énergie éolienne rendu public le 17 avril, le GWEC souligne du dynamisme croissant des marchés asiatiques, ou près de 21GW ont été implantés l’an dernier. Plus que la Chine, le Japon, la Corée et la Mongolie, l’Inde se distingue avec une croissance de 5GW par an, qui devrait concentrer l’essentiel de la croissance du secteur. Cette tendance a été confirmée par l’intérêt manifeste des entreprises Chinoises lors du salon de l’Européen Wind Energy Association qui s’est déroulé à Copenhague le 17 avril dernier, ainsi que par les nombreux investissements effectués dans le secteur ces dernières années. Par opposition, le GWEC souligne le développement insuffisant de l’énergie éolienne dans l’UE, dont le marché reste toujours décrit comme en phase de « maturation ».

> Via Séva pointe du doigt le « gaspillage de chaleur » européen

Production bas carbone
du 20/04/2012

L’Etude Ecoheat4EU effectuée par Via Séva dans 14 pays européens déplore l’exploitation insuffisante des gisements de chaleur au sein des Etats membres notamment issus de la production industrielle intensive. Malgré une augmentation manifeste de l’exploitation des réseaux de chaleur (+ 17% de en France depuis 2005), l’Europe perdrait encore près de 500 milliards d’euros chaque année.

> Vers une révision du système ETS d’ici la fin 2012 ?

Production bas carbone
du 20/04/2012

La commissaire chargée au climat, C. Hedegaard a annoncé le rendu fin 2012 du rapport annuel sur le marché carbone européen, initialement prévu pour 2013. Elle précise dans sa déclaration que ce rapport devrait permettre l’élaboration d’ici la fin de l’année d’une proposition de révision du système ETS actuel, dont l’efficacité est sévèrement remis en cause.

> Agenda Institutionnel

Agenda Institutionnel
du 20/04/2012

COMMISSION PARLEMENTAIRE « ENVI » :

- 25 avril : Examen des amendements relatifs au projet de rapport de M.Bas Eickout (Verts/AELE) sur le mécanisme pour la surveillance et la déclaration des émissions de gaz à effet de serre et pour la déclaration au niveau national et au niveau de l’union d’autres informations ayant trait au changement climatique.

- 25 avril : Examen du projet de rapport de M. Richard Seeber (PPE) sur la mise en œuvre de la législation de l’UE relative à l’eau, avant l’adoption d’une approche générale nécessaire pour relever les défis qui se présentent a l’Europe dans le domaine de l’eau.


COMMISSION PARLEMENTAIRE « IMCO » :

- 26 avril : Vote sur l’adoption du projet de rapport de Mme Irigoyen Perez (S&D) sur la mise en place d’un dispositif de renforcement des droits des consommateurs vulnérables.

- 26 avril : Examen du projet d’Avis de Mme Kalniete (PPE) sur les infrastructures énergétiques transeuropéennes, et sur l’abrogation de la décision n°1364/2006/CE établissant les orientations relatives aux réseaux transeuropéens énergétiques.

COMMISSION « ITRE » :
- 24 avril : Examen du projet d’Avis de Mme Kalniete (PPE) sur les infrastructures énergétiques transeuropéennes, et sur l’abrogation de la décision n°1364/2006/CE établissant les orientations relatives aux réseaux transeuropéens énergétiques.


REUNIONS DU CONSEIL :

- 23-27 avril : 10ème meeting du groupe sur la gestion internationale des ressources
- 24 avril : Trilogue sur la directive efficacité énergétique
- 25 avril : réunion du COREPER I et II
- 26-27 avril : 3ème conférence annuelle de la plateforme technologique européenne sur le réchauffement et le refroidissement durable

Actualités

Revue de Presse 2012


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.