• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 07/11/2011 au 10/11/2011

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Le Colloque de l’UFE crée le buzz

Toute la presse
du 08/11/2011

Radios, TV et plus d’une centaine d’articles de presse se sont fait l’écho du Colloque de l’UFE cette année, axé sur la présentation de son étude « Electricité 2030 : quels choix pour la France ? ». Les trois scénarios de production nucléaire à 70, 50 ou 20% de nucléaire ont été abondamment commentés dans les médias qui ont tous soulignés l’intérêt de ces projections chiffrées en termes d’impact environnemental, économique, et financier.
Sources : AFP, Reuters, Bloomberg, France Info, France Inter, BFM, AEDD, Euractiv, Les Echos, Le Figaro, Le Monde, La Tribune, etc …

> Henri Proglio fait ses comptes

Le Parisien, Aujourd’hui en France
du 09/11/2011

Dans un entretien accordé au quotidien Aujourd’hui en France, Henri Proglio met en garde contre les conséquences d’une sortie du nucléaire et rappelle que le choix de cette énergie a conféré à la France son actuelle indépendance énergétique, et son excellent bilan carbone. Il rappelle que le facteur sécurité reste, depuis toujours, au cœur de la démarche d’EDF. Enfin, il souligne que si la France décidait de sortir du nucléaire, elle augmenterait de 50% ses émissions de carbone, aurait besoin de 400 Mds€ pour financer les investissements nécessaires à un parc de production de substitution, et perdrait de l’ordre d’un million d’emplois directs, indirects et futurs dans le secteur aujourd’hui au 3ème rang industriel de la France.

> Eolien offshore : E.ON et Siemens pourraient rejoindre le consortium mené par GDF SUEZ

Les Echos
du 09/11/2011

Dans l’appel d’offres en cours de 10 Mds€ de l’Etat français sur l’éolien en mer, le N°1 mondial de cette énergie offshore, Siemens, ainsi que l’électricien allemand E.ON, pourraient s’allier au consortium GDFSUEZ/VINCI. Si cette alliance se concrétise, elle permettra au consortium d’élargir son domaine d’intervention en postulant sur 4 des 5 zones en jeu.

> Photowatt en redressement judiciaire

AFP, Le Figaro
du 08/11/2011

En plein déboires financiers depuis plusieurs mois, le précurseur français de l’énergie solaire Photowatt vient d’être placé en redressement judiciaire et a désormais six mois pour trouver un repreneur.

> Veolia et EDF fiancés

Les Echos, Batiactu, Challenges
du 07/11/2011

EDF devrait finalement monter à 50% au capital de sa filiale commune avec Veolia, Dalkia pour réorganiser leur partenariat dans les services énergétiques

> Passage à l’hiver : RTE et Eric Besson confiants mais prudents

Le Figaro, Le Parisien, Direct Matin,
du 10/11/2011

A l’occasion de la remise de son rapport sur le passage à l’hiver, RTE a estimé que le risque de « black out » restait modéré, tandis que le Ministre Eric Besson a appelé à rester vigilant soulignant que sur les 9 premiers mois de l’année, la France a exporté 11% de plus que l’an passé vers l’Allemagne, tandis que ses importations ont chuté de 50%. Dans ces conditions, en cas d’hiver très rigoureux, des tensions pourraient apparaître sur le réseau. Cependant, Eric Besson s’est félicité de la disponibilité du parc de production français qui dispose aujourd’hui de 1400 MW supplémentaires grâce à l’essor de l’éolien et à l’installation de nouveaux CCG.

> World Energy Outlook 2011 : l’AIE lance un cri d’alarme

Les Echos, Le Monde, La Tribune, AEDD
du 07/11/2011

Dans son nouveau WEO, l’AIE, pointant une croissance attendue de plus d’un tiers de la demande énergétique dans le monde, tirée par les pays émergents, redoute une augmentation de 20% des émissions de CO2 d’ici 2035, plaçant ainsi la hausse des températures de la planète sur une trajectoire de plus de 3,5°celsius. L’AIE invite donc les Etats à investir sans tarder dans les technologies propres et en particulier dans le CCS, mettant en garde contre les barrières législatives et techniques en la matière. Selon l’AIE, une baisse du nucléaire dans le monde entraînerait une hausse des prix de l’énergie, de plus grandes incertitudes en matière de sécurité énergétique ainsi qu’une lutte contre le changement climatique plus difficile et plus coûteuse.

Actualité Européenne

> Le Parlement européen maintient la pression sur la Commission pour aller au-delà de l’objectif de 20% de réduction des GES lors de la conférence sur le climat de Durban (du 28.11 au 9.12)

Energie – Climat
du 10/11/2011

Dans un texte adopté le 26 octobre à Strasbourg en commission de l’environnement, les députés européens appellent l’exécutif européen à défendre sans ambiguïté la poursuite du Protocole de Kyoto après 2012, et ce sans condition de réciprocité. Ils réitèrent, par ailleurs, leur appel en faveur d’un relèvement du niveau d’exigences en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, au-delà du seuil actuel des 20%. Pour atteindre cet objectif, la commission ENVI souhaite que l'UE porte sa contribution à 30 Mds de dollars garantis par an, sur les 100 Mds requis chaque année (à partir de 2020) pour soutenir les efforts des pays en développement

> La Belgique vers un abandon progressif du nucléaire

Energie – Climat
du 10/11/2011

Les différentes composantes politiques de la future coalition gouvernementale en Belgique se sont mis d'accord, dimanche 30 octobre, sur un plan de sortie du nucléaire. Cette décision, qui revient sur la décision de prolongation du parc de 10 prise en 2009, prévoit une fermeture progressive de ses 7 réacteurs d’ici 2025, à condition que le pays, dont 55% des besoins en électricité sont couverts par l'atome, sécurise son approvisionnement. Pour ce faire, la Belgique devra ainsi compenser la baisse de production par le recours à de nouvelles capacités, estimées à 5 863 mégawatts.

> La Norvège pourrait garantir une part de l’approvisionnement en gaz de l’UE jusqu’en 2080

Energie – Climat
du 10/11/2011

D’après la presse norvégienne, le ministre norvégien de l’énergie aurait fourni des garanties à l’Union européenne en ce qui concerne son approvisionnement en gaz à sur le long terme. A l’occasion d’une réunion qui s’est tenue fin octobre, le ministre norvégien de l’énergie aurait ainsi annoncé au Commissaire Oettinger que son pays était en mesure de livrer du gaz naturel à l’UE durant les 70 prochaines années. Il a toutefois invité la Commission à définir plus clairement ses besoins à travers la future feuille de route Energie 2050, dont la publication est prévue pour décembre 2011.

> Les entreprises européennes du photovoltaïque dénoncent le système chinois de subventions

Marché Intérieur
du 10/11/2011

La tension monte entre acteurs européens et chinois sur le marché des panneaux photovoltaïques. Nouvelle épisode de cette guerre commercial : la plainte que la société allemande Solarworld AG s’appète à déposer contre les entreprises chinoises actives sur le marché communautaire. Solarworld y accuse ses concurrentes de bénéficier d’un soutien financier de l’Etat chinois estimé à plus de 22 milliards d’euros, créant une situation anticoncurrentielle de dumping, contraire aux règles du commerce mondial. De son côté, la Chine a dénoncé toute tentation de l’UE de mettre en place des mesures protectionnistes, qui nuiraient à l’économie mondiale et à l’environnement.

> La BEI débloque 300 millions d’euros pour cofinancer le raccordement des parcs de production d’éoliennes offshore au Royaume-Uni

Marché Intérieur
du 10/11/2011

La banque Européenne d’Investissements participera au financement de la future ligne de transport destinée à l’acheminement de l’électricité produite par le parc éolien offshore de Walney. Le prêt consenti se monte à plus de 60 millions d’euros. Il s’inscrit dans le cadre de la mission de la BEI en matière de soutien aux investissements dans les lignes de transport en mer, « un élément essentiel des infrastructures relatives aux énergies renouvelables au Royaume-Uni ». La BEI prévoit de financer six des neuf lignes de raccordement des parcs éoliens en mer pour un montant total de 300 millions d’euros.

> Prêt de 128 millions d’euros pour la modernisation des unités de production d’électricité en Pologne

Marché Intérieur
du 10/11/2011

L’entreprise polonaise Tauron Polska Energia SA devrait, pour sa part, bénéficier de deux prêts de la BEI d’un montant total de 129 millions d’euros. Le premier (76 millions d'euros environ) devrait permettre la reconstruction et à la mise en service d'une unité de cogénération à haut rendement alimentée à la houille. Le second (53 millions d'euros) permettra de financer la construction et l'exploitation d'une nouvelle chaudière à biomasse. Pour la BEI, ces projets contribueront à accroître l'efficacité de la production d'électricité et de chaleur et l'utilisation de sources d'énergie renouvelables. « Ils permettront de réduire les émissions nocives et ils contribueront à faire face à la demande croissante d'électricité dans le pays ainsi qu'aux besoins locaux en matière de chauffage ».

> Les grands opérateurs de réseaux font cause commune en matière de réseaux intelligents et de réseau de transport d’électricité

Réseaux
du 10/11/2011

14 des grands Opérateurs de Réseaux du monde (dont le français RTE) se sont mis d’accord sur une vision commune pour le développement des réseaux dits « intelligents ». La déclaration conjointe, signée le 2 novembre, prévoir également un engagement conjoint en faveur d’un investissement de près de 700 milliards de dollars pour le développement des réseaux de transport d’électricité d’ici 2020

> La Fondation européenne pour le Climat évalue à 2000 Mds € les investissements dans les réseaux d’ici 2030

Réseaux
du 10/11/2011

Dans un rapport publié lundi 7 novembre, la FEC estime que, si elle veut parvenir à une production énergétique propre à l'horizon 2050, l'UE devra quasiment doubler ses investissements dans les réseaux d'électricité entre 2020 et 2030. Les objectifs du paquet énergie-climat (3x20) nécessiteraient ainsi à eux seuls la contruction de 42000 km de lignes de distribution d’électricité (augmentation de 14% du parc existant), pour un coût de 628 Mds € d’ici 2020. Pour la décennie suivante, ce coût s'élèverait à 1200 milliards d'euros. Si les objectifs sont tenus en 2020, la part des renouvelables pourrait être portée à 50% en 2030.

> Nord Stream est opérationnel… et devrait cohabiter avec Nabucco.

Réseaux
du 10/11/2011

Le gazoduc Nord Stream a été officiellement inauguré le mardi 8 novembre en présence du Commissaire Oettinger, d’Angela Merkel, Dimitri Medvedev, François Fillon et du Premier ministre néerlandais Mark Rutte. Porté majoritairement par les sociétés Gazprom (Russ), BASF, E.ON (Alld), Gasunie (Holl) et GDF-Suez, il permettra d’acheminer le gaz naturel russe sous la mer baltique, jusqu’à la ville de Lubmin, au nord de l’Allemagne. A partir de la fin 2012, il sera enrichi d’une seconde conduite qui permettra d’alimenter en gaz près de 26 millions de foyers européens. La mise en service de Nord Stream n’a toutefois pas impacté le soutien indéfectile de la Commission européenne à l’égard du gazoduc Nabucco, qui vise à relier la mer caspienne à l’UE via la Turquie : malgré un surcoût évalué à 10 Mds €, M. Oettinger a ainsi rappelé cette semaine qu’il était convaincu de la viaibilité financière du projet.

Actualités

Revue de Presse 2011


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.