• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 19/09/2011 au 23/09/2011

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Le nucléaire : point majeur à l'Assemblée générale de l'AIE

AFP
du 22/09/2011

A quels coûts, en combien de temps, avec quelles énergies de substitution, et pour quel impact sur le plan économique et social : telles sont les questions que se sont posées lors de l'Assemblée générale de l'Agence internationale de l'énergie Atomique. A ce jour, seule l'Allemagne a donné un ordre d'idée en chiffrant sa sortie du nucléaire à au moins 250 milliards d'euros d'ici 2020, essentiellement via des investissements dans les énergies renouvelables. En France, la Cour des Comptes doit rendre un rapport très attendu sur le coût réel du nucléaire début 2012.Quant à une sortie rapide en dix ans "à l'allemande" c'est un scénario à exclure pour l'hexagone. Le débat politique français tourne autour d'une réduction voire d'une sortie d'ici 20-30 ans. Le gaz, les renouvelables et beaucoup plus de thermique, viendraient en remplacemment de l'atome.

> Quand Iberdrola coupe l'électricité pour impayés

AFP
du 23/09/2011

la compagnie d'électricité Iberdrola a coupé l'électricité mardi dernier dans une piscine, dans une bibliotèque et dans un gymnase de la ville d'Albacete, dans le centre de l'Espagne, a expliqué la directrice de cabinet de la mairie, Irene Soriano. Motif : la ville de 175.000 habitants, cumule une dette de plus d'un million d'euros vis-à-vis d'Iberdrola, pour des factures qui remontent jusqu'à 2009.

> Pas d'augmentation des tarifs gaz au 1er octobre 2011

Le Figaro, Les Echos, AFP
du 23/09/2011

Au final malgré d'intenses négociations, le gouvernement a entériné un gel des prix du gaz au 1er octobre. GDF SUEZ a aussitôt indiqué qu'il allait "saisir les juridictions compétentes" à savoir le Conseil d'Etat estimant qu'une telle décision n'est conforme ni au contrat de service public signé entre l'État et l'entreprise ni aux dispositions législatives et réglementaires concernant l'évolution des tarifs du gaz naturel ».

> Pas d'augmentation des tarifs gaz au 1er octobre 2011

Le Figaro, Les Echos, AFP
du 23/09/2011

Au final malgré d'intenses négociations, le gouvernement a entériné un gel des prix du gaz au 1er octobre. GDF SUEZ a aussitôt indiqué qu'il allait "saisir les juridictions compétentes" à savoir le Conseil d'Etat estimant qu'une telle décision n'est conforme ni au contrat de service public signé entre l'État et l'entreprise ni aux dispositions législatives et réglementaires concernant l'évolution des tarifs du gaz naturel ».

> Pologne : exploitation commerciale du gaz de schiste en 2014

AFP
du 18/09/2011

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a annoncé dimanche que l'exploitation commerciale des gisements de gaz de schiste commencerait en Pologne à partir de 2014. Selon lui, la Pologne pourrait atteindre une "sécurité gazière" en 2035.

> Chaque énergie a ses "plus" et ses "moins"

La Croix
du 20/09/2011

A l'heure actuelle, « aucune technologie de production d'électricité ne peut prétendre avoir un avantage concurrentiel définitif sur une technologie concurrente », assure Jan Horst Keppler, professeur à l'université Paris-Dauphine, qui supervise tous les cinq ans une étude sur les coûts de production de l'électricité au sein de l'OCDE. Tout dépend en effet des conditions locales et de trois éléments : les taux d'actualisation ; le prix du CO2 et les cours du gaz et du charbon.

> Nucléaire : Besson vs Joly

20 minutes
du 19/09/2011

Je ne sais pas quelle est la part de mensonge et quelle est la part d'incompétence, mais là c'est grave. On ne peut pas dire ça», a déclaré Eric Besson en marge de la réunion annuelle, à Vienne, de l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA), la première depuis la catastrophe de Fukushima. Il est «impossible» de décider de sortir du nucléaire en France aujourd'hui sans installer des centrales thermiques, à gaz, fioul ou charbon qui émettent d'importantes quantités de gaz à effet de serre, a souligné Eric Besson, appelant à un débat «honnête». Eva Joly, de son côté, parle «d'intoxication mentale» sur le nucléaire en France et affirme qu'on peut en sortir «en 20-25 ans» avec «le niveau d'efficacité énergétique des énergies renouvelables tel qu'on le connaît aujourd'hui».

> Intense négociation sur le prix du gaz

Figaro, Nouvel Obs,Le Monde,AFP
du 19/09/2011

GDF SUEZ, qui se refuse à toute absence d'augmentation des prix du gaz en octobre, joue le bras de fer avec le gouvernement. L'entreprise est, en effet, en droit de réclamer une majoration des tarifs proche de 5%. . GDF Suez aurait donc fait une proposition aux pouvoirs publics : augmenter massivement le nombre de ceux qui sont exemptés de hausse des prix du gaz, au nom de la précarité énergétique, et en contrepartie, augmenter les tarifs pour tous les autres clients. L'association de consommateurs CLCV, quant à elle, juge "totalement déplacée" la hausse de 5% des tarifs du gaz demandée par GDF SUEZ au 1er octobre et réclame plus de "transparence" sur les coûts d'approvisionnement réel du géant gazier

> Martine Aubry veut sortir du nucléaire

Libération
du 19/09/2011

Dans un entertien au journal Libération, la prétendante aux Primaires socialistes, Martine Aubry, a déclaré qu'il faut sortir du nucléaire tout en précisant qu'elle "ne sait pas" à quel horizon. Pour étayer sa position, Martine Aubry évoque la dangerosité " on ne sait pas démanteler une centrale nucléaire , et on ne sait pas quoi faire des déchets"

> Une taxe nucléaire en Grande bretagne?

Les Echos
du 21/09/2011

Le Gouvernement de David Cameron vient de voter une motion pour instaurer une taxe nucléaire sur les centrales existantes pour récupérer une partie de la rente nucléaire. Il espère lever des fonds pour aider les ménages touchés par la précarité énergétique.

Actualité Européenne

> COP17 : Barroso détaille les questions clés pour un succès à Durban

Energie – Climat
du 22/09/2011

Le Président Barroso a réitéré, le 21 septembre, le plaidoyer de l’UE en faveur de progrès décisifs à Durban, pressant notamment les pays émergents à prendre leur juste part dans l'effort attendu. Il a appelé à concrétiser les accords de Cancún lors de la conférence de Durban (28.11-9.12), afin de rendre possible un accord global ambitieux et contraignant sur le changement climatique après 2012 (expiration de la première période d'engagements du Protocole de Kyoto). Au-delà, il a invité l’ensemble des pays à s’attaquer aux 5 questions majeures restant en suspens : 1. le respect des objectifs fixés en matière d’émission (actuellement les engagements de 90 pays ne correspondent qu'à 60% de l'effort requis pour atteindre l’objectif de 2° celsius en matière de réchauffement climatique) ; 2. L’établissement de règles communes de mesure, de rapport et de vérification ; 3. Le besoin que l’ensemble des pays se dotent de mécanismes de marché pour favoriser le rapport coût/efficacité des mesures prises pour lutter contre le changement climatique ; 4. Le besoin d’étendre lesdites mesures aux « des secteurs additionels comme l'agriculture ou le transport international aérien et maritime » ; 5. Le besoin de clarifier la question du financement, via notamment l’intégration dans les discussions de Durban des travaux menés par les ministres des Finances du G20.

> La Pologne vise l’indépendance énergétique en 2035

Energie – Climat
du 22/09/2011

Les ministres européens de l'Énergie ont débattu, les 19 et 20 septembre, d'une nouvelle stratégie énergétique. La Pologne souhaite avancer rapidement sur cette question durant sa Présidence tournante. L’objectif : mettre en œuvre les conditions de l’'indépendance énergétique de l’UE. Dans cette optique, le premier Ministre polonais a notamment annoncé que son pays débuterait l'exploitation commerciale des gigantesques gisements (5.300 Mds de m3) de gaz de schiste dès 2014, afin de ne plus être dépendant du gaz russe à l’horizon 2035. Il assuré avoir obtenu des assurances que les forages et une exploitation convenables du gaz de schiste ne créeront pas de danger pour l'environnement, précisant que Varsovie tient là un argument à faire valoir dans le grand débat en Europe sur l'acceptabilité du gaz du schiste. Au printemps 2012, la Commission envisage en effet de faire des propositions en matière de normes environnementales et de sécurité applicables à cette source d’énergie.

> Accord Pologne-Islande sur des échanges d’expériences en matière de géothermie.

Energie – Climat
du 22/09/2011

Le ministre polonais de l'Économie et la ministre islandaise de l'Énergie ont signé, le 19 septembre, un accord de coopération dans le domaine des énergies renouvelables, visant un échange d'expériences sur la géothermie entre universitaires et entrepreneurs polonais et islandais. L'Islande est un pays à forte consommation d'énergie géothermique.

> La Commission annonce la publication de son paquet infrastructures pour la fin octobre

Réseaux
du 22/09/2011

Le Commissaire Oettinger a confirmé cette semaine que le paquet législatif sur les investissements en matière d’infrastructures énergétiques sera publié à la fin du mois d’octobre 2011. Conformément aux souhaits de l’UFE, ce paquet proposera des mesures visant à renforcer la planification des projets d’infrastructures et l'octroi des permis de construire. En matière de financement des projets dits « d'intérêt européen », « nous plaidons pour des cofinancements intelligents, par le biais d'obligations et de subventions, et peut-être d'autres instruments financiers », a précisé M. Oettinger. Pour mémoire, la Commission évalue à près de 140 Mds € l'investissement nécessaire dans le système de transmission électrique d’ici 2020 (70 Mds€ pour le réseau terrestre ; 30 Mds€ pour le réseau offshore ; 40 Mds€ pour le stockage et les smart grids) ; 70 Mds€ pour les conduites de gaz).

> Nouvelle menace sur l’approvisionnement en gaz russe transitant par l’Ukraine

Réseaux
du 22/09/2011

L'Ukraine a menacé, la semaine dernière, de bloquer le transit du gaz vers l’UE du gaz en provenance de Russie. Elle entend protester contre l’absence d’information claire des volumes de gaz à transporter à travers son territoire. « L'Ukraine a besoin de garanties sur les volumes de gaz à pomper à travers son système de transport du gaz à la fois de l'UE en tant que consommateur et de la Russie en tant que fournisseur », a déclaré son Premier ministre. « La capacité annuelle du système de transport gazier ukrainien, qui comprend trois pipelines, est de 150 milliards de mètres cubes, mais seuls près de 80 milliards de mètres cubes transitent à travers lui. Peut-être devrions-nous en mettre en veilleuse une partie. Pourquoi devrions-nous subir des pertes ? ».

> Réforme des règles d’aides d’Etat en faveur des Services publics : les députés avancent des propositions

Marché Intérieur
du 22/09/2011

L’intergroupe « services public » du Parlement européen a accueilli positivement la proposition de la Commission européenne visant à règlementer les régimes nationaux d’aides publiques en faveur des services d'intérêt économique général (SIEG). Les députés ont toutefois rappelé l’importance de maintenir le pouvoir discrétionnaire dont jouissent les pouvoirs publics dans la fourniture et l'organisation des services publics. Dans cette optique, la future réglementation devra impérativement se baser sur les articles 106§2 et 14 du Traité (TFUE), et respecter le principe de subsidiarité en matière de financement. L'Intergroupe demande par ailleurs à la Commission de clarifier des critères tels que le niveau de compensation requis, la distinction entre activités économiques et non économiques, les effets sur le commerce, la notion de profit raisonnable. Il soutient la notion de seuil pour les exemptions de l'obligation de notification et demande à la Commission de proposer des règles de minimis pour les SIEG locaux et sociaux ayant un impact minimal sur le marché intérieur. La prochaine réunion de l’intergroupe « services publics » se tiendra le 16 octobre prochain.

Actualités

Revue de Presse 2011


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.