• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 12/09/2011 au 16/09/2011

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Les ONG rejettent la commission "énergie 2050"

20 minutes
du 14/09/2011

Les ONG, précisant ne pas avoir été invitées à ce jour ont tenu à préciser qu'elles n'attendaient rien de la commission lancée par Eric Besson sur l'énergie en france à l'horizon 2050. Elles estiment les experts désignés comme pro-nucléaire.S'il ne constituera pas un mini-grenelle de l'énergie, en raison de l'absence des ONG, l'exercice constitue néanmoins une démarche inhabituelle en France, où le nucléaire assure 75% de la production d'électricité et a souvent été perçu jusque là comme un sujet tabou quand il s'agissait d'évoquer une quelconque remise en cause de cette hégémonie énergétique.

> Stess tests nucléaires : EDF remet son rapport à l'ASN

Le Figaro
du 15/09/2011

EDF a remis jeudi dernier à l'Autorité de sûreté nucléaire son rapport sur la résistance de ses centrales aux séismes, aux inondations, aux coupures de courant, aux pertes de refroidissement ainsi qu'aux risques de sûreté liés à l'emploi de milliers de sous-traitants. Il devrait être publié très vite par l'ASN sur son site internet. Les experts de l'Autorité, épaulés par l'IRSN vont examiner la copie des exploitants, puis en novembre, l'IRSN, dans un rapport d'étape, fixera des demandes prioritaires et en décembre, l'ASN publiera ses conclusions. Après décembre les rapports sur les centrales françaises seront examinés par des experts des autres pays nucléaires de l'Union Européenne. Certains observateurs pointeront les différences de méthode, comme le choix de la Belgique d'évaluer aussi le risque terroriste alors que les autorités françaises jugent ce sujet incompatible avec la démarche de transparence. Au quai d'rsay, on s'attend à des "pressions" venues d'outre-Rhin pour fermer les centrales frontalières de Fessenheim et Cattenom. Quant à Eva Joly, le rapport d'EDF sur AREVA est vu comme "sans valeur" car elle estime que ce ne sont que des "auto-évaluations"...

> Nouvelles mesures d'amélioration pour le diagnostic de performance énergétique

Le Figaro
du 15/09/2011

Le gouvernement vient d'annoncer une serie de mesures pour crédibiliser le diagnostic de performance énergétique (DPE)et faire disparaître les très nombreuses fraudes. Les DPE se concrétisent sous la forme d'une étiquette affichant la consommation d'énergie d'un appartement ou d'une maison. Mais depuis la mise en place du système, les fraudes pouvant en découler n'ont eu de cesse d'augmenter. Pour rendre les DPE enfin performants, le ministère propose donc plusieurs ajustements. Cela passe notamment par l'obligation de mentionner les classements dans les annonces immobilières, par le passage de 30 à 60 du nombre de données que les diagnostiqueurs devront prendre en compte dans les calculs et par un contrôle renforcé. Un net durcissement dans le niveau des compétences sera exigé pour devenir diagnostiqueurs qui ne pourront utiliser que des logiciels certifiés par le ministère.

> Saisine du Conseil d'Etat sur le gel des tarifs du gaz

Les Echos
du 14/09/2011

GDF SUEZ ne pouvait pas le faire officiellement, l'Etat étant son actionnaire, alors les fournisseurs alternatifs Les fournisseurs alternatifs ont saisi le Conseil d'Etat pour protester contre le gel des tarifs réglementés du gaz aux clients résidentiels. Ils estiment, en effet, que cette décision du gouvernement est illégale.le gel des tarifs réglementés intervenu le 1er juillet ne permet pas à GDF Suez de couvrir ses coûts d'approvisionnement, qui ont augmenté suite à la hausse du pétrole. Il est donc illégal.

> EDF comande 32 générateurs vapeur à Areva

Le Figaro
du 14/09/2011

EDF va commander pour plus d'un milliard d'euros à Areva pour l'achat de 32 des 44 générateurs de vapeur qu'EDF doit changer dans ses centrales de 1300 MW.

> Ouverture du procès pour fraude à la taxe carbone

Le Monde
du 12/09/2011

Pour la première fois en France, le tribunal correctionnel de Paris juge une affaire de fraude dans le cadre d’une vaste escroquerie en bande organisée sur le marché du CO2. Après avoir acheté des quotas de dioxyde de carbone (CO2) hors taxe via des sociétés basées à l’étranger, les 17 prévenus les auraient revendus en France à un prix incluant la TVA qu’ils n’auraient jamais reversée à l’Etat français.

> Renault commence la production de son premier véhicule électrique

Libération
du 13/09/2011

A la veille de l'ouverture du salon automobile de Francfort, Renaulta lancé la production du premier véhicule électrique du groupe, l'utilitaire Kangoo ZE, dont Carlos Ghosn espère écouler 20 000 à 30 000 exemplaires l'an prochain.La berline Fluence suivra quelques semaines plus tard, en attendant la star de la gamme, la citadine Zoé, mi-2012. Le PDG est convaincu qu'il peut faire de l'électrique un marché de masse, avec 10% des ventes mondiales en 2020.
Son concurrent PSA mise lui aussi sur le véhicule électrique avec son monospace compact Peugeot 3008, première voiture hybride (thermique + électrique) diesel au monde. Cependant, à peine sortis de la crise de 2009, tous les constructeurs redoutent les effets de la nouvelle crise de la dette mondiale qui risque d'attiser encore un peu plus la guerre des prix dans le secteur.

> Explosion d'un four du entraco à Marcoule

Le igaro, AFP,20minutes
du 13/09/2011

Le four qui a explosé dans un centre de traitement de déchets faiblement radioactifs, sur le site nucléaire de Marcoule, dans le Gard, lundi 12 septembre, vers midi, causant la mort d'une personne et en blessant quatre autres, n'a entrainé aucune contamination radioactive ou chimique a indiqué l'ASN.

Actualité Européenne

> ETS : accords sur les enchères anticipées

Marché Intérieur
du 16/11/2011

Réunis en Comité « Changement Climatique » le 14 septembre, les experts des Etats membres ont définitivement validé les règles nécessaires à la sélection de la plateforme provisoire d’échange, qui sera utilisée pour la mise aux enchères de 120 millions de quotas dès le deuxième semestre 2012 (soit quelques mois avant le lancement de la 3ème phase d’ETS). Un premier consensus s’était déjà dégagé le 14 juillet dernier, sur les modalités selon lesquelles les États membres et la Commission devront mener de concert les procédures de marchés publics permettant le choix de la plate-forme « commune » qui sera utilisée par 24 États membres. Ces règles permettront également de désigner le contrôleur unique chargé d'assurer la surveillance des enchères sur l’ensemble des plates-formes opérant dans l’Union. Le premier appel d’offres est prévu pour le début de l’année 2012.

> L’Europe se dote de règles plus strictes pour le contrôle des marchés de gros de l’énergie

Marché Intérieur
du 16/11/2011

Le Parlement européen a définitivement validé l’accord trouvé en trilogue avec le Conseil sur les règles sur l'intégrité et la transparence des marchés de l'énergie de gros. Ce texte devrait permettre de détecter et prévenir les abus et les manipulations de marché, via un meilleur contrôle des échanges commerciaux. Pour ce faire, la nouvelle agence européenne des régulateurs (ACER) fournira les informations aux régulateurs nationaux qui mèneront des enquêtes sur les infractions au règlement et disposeront de pouvoirs d'exécution en matière de sanctions. Ces dernières devront être proportionnelles aux dommages subis par les consommateurs et leurs niveaux minimum devraient progressivement être harmonisés au niveau communautaire. À la demande du Parlement, le règlement imposera la tenue d'un registre européen à tous les acteurs du marché de l'énergie, sur la base de registres nationaux mis en place par les régulateurs : Aucun participant ne pourra effectuer une transaction tant qu'il ne sera pas enregistré. Le règlement entrera en vigueur 20 jours après sa publication au Journal officiel de l'UE.

> Le Parlement pour un renforcement de la stratégie de réduction des gaz à effet de serre

Energie – Climat
du 16/09/2011

Dans une résolution adoptée la semaine dernière à une large majorité, les députés se sont prononcés pour une accélération des efforts en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Pour ce faire, ils demandent que la politique de réduction des émissions de gaz à effet de serre ne se limite passe au simple CO2, mais soit étendue à d’autres gaz nocifs, et ce dans le respect des impératifs de coût économique. Le Parlement demande ainsi que l’action de l’UE touche également les gaz fluorés, dont les émissions pourraient être réduites à un coût estimé entre 0,05 et 0,10 €/tonne, contre 13€/t pour le CO2. Il appelle également à effectuer des efforts conséquents pour la limitation du « noir de carbone » (microparticules présentes dans la suie, qui absorbant la chaleur du soleil et en accélérant la fonte de neige et de glace), grâce notamment à une adaptation de la législation sur les rejets automobiles.

> Parution cette semaine de la « feuille de route pour l'efficacité des ressources » ?

Energie – Climat
du 16/09/2011

C’est le mardi 20 septembre que la Commission européenne devrait présenter sa « feuille de route pour une Europe efficace dans l'utilisation des ressources ». Cette stratégie de long terme a pour vocation de définir les moyens pour mieux utiliser les ressources, modifier les modes de production et de consommation, afin d’assurer la durabilité des activités économiques de l’UE. La Commission ne devrait pas fournir à ce stade ni objectifs ni indicateurs précis, mais « le début d'un processus qui nous conduira à répliquer ce qui a été fait en matière de climat et d'énergie », a expliqué le Commissaire. La feuille de route, qui s’appliquera entre autres au secteur du bâtiment, devrait proposer des moyens de transformer l'économie en améliorant les modèles de consommation, en éliminant les subventions nuisibles à l'environnement, et en opérant le transfert de la taxation du travail ver la taxation des ressources.

> La Commission autorisée à négocier les conditions de développement du gazoduc transcaspien

Energie – Climat
du 16/09/2011

Les Etats membres ont donné leur accord à la Commission pour qu’elle lance les négociations avec l’Azerbaïdjan, le Turkménistan et l'Union européenne, afin de parvenir à un cadre juridique commun permettant le développement d'un système de gazoduc transcaspien pour le gaz naturel. Cet accord devrait notamment permettre le lancement de la construction d'un pipeline sous-marin reliant le Turkménistan et l'Azerbaïdjan, lequel sera connecté à l'infrastructure qui acheminera du gaz provenant d'Asie centrale vers l'UE.

Actualités

Revue de Presse 2011


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.