• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 08/07

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Entretien avec François Hollande

Terra Economica
du 04/07/2011

Le candidat aux primaires socialistes se déclare en faveur de la transition énergétique qu’il juge absolument nécessaire, notamment pour assurer une moindre dépendance vis-à-vis des énergies fossiles. Selon lui, la transition passera d’abord par l’efficience énergétique. Sur la question du nucléaire, François Hollande est clair : il faut réduire sa part de 75% à 50% d’ici 2025. Parallèlement, il souligne la nécessité d’accepter, à terme, de payer son énergie plus chère. En effet, qu’il s’agisse du nucléaire ou des EnR, de lourds investissements sont à prévoir dans les années à venir.

> Linky : une trajectoire sur le bon chemin

Enerpresse
du 04/07/2011

La CRE a « conclu à la faisabilité de l’ensemble du projet Linky». De son côté, le ministre Eric Besson, bien que ne donnant pas sa réponse immédiatement, a demandé à ERDF « de se tenir prêt ». Néanmoins, certaines questions demeurent et notamment celles de la liberté des particuliers (étudiée par la CNIL) et du financement. Concernant ce dernier point, le ministre aimerait qu’ERDF finance ce projet sur ses fonds propres.

> Entretien avec Luc Oursel

Enerpresse
du 05/07/2011

Invité de l’Enerpresse Forum, le nouveau président du groupe Areva a rappelé l’importance du nucléaire dans le monde. Pour lui, seul le nucléaire sera à même de fournir de l’électricité en abondance, peu polluante et peu coûteuse aux 9 milliards de personnes qui habiteront la planète en 2050. Et de noter qu’il ne faut pas avoir peur suite à la catastrophe de Fukushima mais au contraire, essayer d’en tirer des enseignements. D’ailleurs, Areva continuera à offrir des services aux centrales existantes dans le monde en matière de sûreté.

> Fessenheim : entre prolongation et sursis

AFP
du 05/07/2011

Selon les travaux de l’ASN, la doyenne des centrales nucléaires françaises peut encore être exploitée 10 ans à condition de respecter certaines conditions comme le renforcement du radier. A ce propos, le gouvernement rappelle que rien n’est définitif tant que les résultats de l’audit de sûreté n’ont pas été conclus.

Sources : Le Figaro économie, AFP Economie, Libération, Les Echos, Enerpresse, Mediapart

> EDF et GDF : le temps de la rupture ?

Les Echos
du 07/07/2011

Les deux groupes français ont longtemps travaillé ensemble dans la bonne entente mais l’ouverture des marchés du gaz et de l’électricité fait naître d’importantes tensions entre les deux géants. C’est en fait un problème entre les deux gestionnaires de réseaux : GrDF et ErDF qui serait à l’origine de la mésentente. En effet, au départ favorables tout deux à un divorce progressif, le feu s’est attisé au moment où EDF a proposé de nommer lui-même ses propres directeurs territoriaux.

> NOME : publication des règles du mécanisme d’obligation de capacité

Enerpresse
du 08/07/2011

Suite à la mission dont il a été chargé par le Ministre Eric Besson, RTE dans son projet de rapport sur le mécanisme d’obligation de capacité, souhaite créer « la notion de responsable d’équilibre en capacité analogue à celle de responsable d’équilibre en énergie » pour d’une part, contribuer à la sécurité d’approvisionnement et d’autre part, maitriser la croissance de la consommation en période de pointe. Afin de relancer des capacités d’effacement, le GRT recommande une mise en place rapide de la phase de transition prévue par la loi NOME. RTE suggère aussi d’impliquer les GRD dans ce mécanisme d’obligation de capacité.

> Le lancement d’un exercice de prospective « Energies 2050 »

Enerpresse
du 08/07/2011

Le gouvernement sous l’impulsion du ministre de l’Energie, Eric Besson, a lancé un exercice de prospective nommé « Energies 2050 » dont l’objectif est d’étudier tous les scenarii possibles concernant le bouquet énergétique. Les experts en charges de piloter ces prospectives seront connus dans le courant de la semaine. Toutes les pistes seront étudiées…

Actualité Européenne

> Le gaz, un enjeu primordial pour la sécurité de l’approvisionnement européen ?

Politique Energétique
du 08/07/2011

Selon Jean-François Cirelli, président d’Eurogas : « le gaz est clairement sous-représenté dans le scénario énergétique européen » ce qui représente un danger si l’Europe souhaite sécuriser son approvisionnement en gaz face à la concurrence chinoise. Et l’économiste en chef de l’AIE, Fatih Birol, de confirmer : « la Chine est le principal moteur du changement dans le gaz ». En effet, si la demande gazière chinoise équivaut aujourd’hui à celle de l’Allemagne, elle devrait représenter celle de l’ensemble de l’Union européenne en 2035. Pour les représentants du secteur, il est donc important de lui donner une place de premier choix au sein du scénario énergétique européen.

> Des moyens pour l’efficacité énergétique

Politique Energétique
du 08/07/2011

Le nouveau « Fonds européen pour la promotion de l’efficacité énergétique » (FEEE) a été lancé officiellement le 1er juillet 2011. Il a pour vocation de soutenir les investissements privés et publics du secteur en matière d’économies, d’efficacité énergétique et d’EnR. Doté de 265 millions d’euros, il fonctionnera comme un fonds de capital-risque, afin de contribuer à financer les mesures d’économie d’énergie dans les bâtiments publics et privés, la construction d’installations de cogénération, ou encore la rénovation ou le développement des infrastructures de réseau.

> Allemagne : 513 députés votent pour la sortie du nucléaire

Politique Energétique
du 08/07/2011

« C’est un projet d’unité nationale » a déclaré le ministre de l’Environnement, Norbert Röttgen, suite à l’adoption massive de la loi sur l’abandon de l’énergie nucléaire. En effet, que ce soit le parti majoritaire d’Angela Merkel, le SPD ou encore les Verts, tous se sont mis d’accord pour que le dernier des 17 réacteurs nucléaires allemands s’éteigne au plus tard le 31 décembre 2022. La meneuse des Verts, Renate Künast, souhaite inscrire ce « non » dans la Loi fondamentale. La chambre haute du parlement examinera les textes la semaine prochaine.

> Fin des exportations allemandes, augmentation des françaises

Marché Intérieur
du 08/07/2011

Le président de l’Agence allemande des réseaux, Matthias Kurth, a déclaré, lundi 4 juillet que l’Allemagne était désormais à l’équilibre et non plus, exportatrice nette d’électricité. N’ayant plus que 9 tranches en activité, la production n’est pas suffisante pour exporter, ce qui crée des tensions sur le réseau européen et notamment en France durant la période estivale. Cette diminution allemande va toutefois de pair avec une forte hausse française puisque les exportations françaises ont enregistré un bond de 150% en mai dernier.

> La Commission dégage 35 millions d’euros pour financer 42 éco-projets

Marché Intérieur
du 08/07/2011

La Commission européenne a validé le choix des 42 projets d’éco-innovation qui pourront bénéficier d’un co-financement communautaire de 35 millions d’euros, dans le cadre du programme cadre pour la compétitivité et l’innovation (CIP). Ces différents projets ont pour point commun de proposer des actions visant à protéger l’environnement tout en renforçant l’avantage concurrentiel européen.

> Vote surprise du Parlement contre un relèvement des objectifs européens de réduction des émissions de CO2

Activité Parlementaire
du 08/07/2011

Alors que la commission ENVI s’était prononcé il y a quelques semaines pour un accroissement de l'objectif de réduction d'émissions de CO2 de 20 % à 30 % d'ici 2020, les députés européens, réunis en plénière, ont finalement rejeté cette position. Le rapporteur, Bas Eickhout (Verts/ALE), a dénoncé l’influence des groupes de pression industriels, ainsi que le poids des intérêts nationaux (allemands, polonais, conservateurs britanniques). Ce vote est également une petite victoire pour le commissaire à l'Energie Günther Oettinger, selon lequel une réduction de 30 % pourrait conduire à la "désindustrialisation" de l’Europe.

> Paquet infrastructures : le Parlement appelle à un renforcement des outils de planification des investissements, un effort de normalisation et un développement d’outils de financement innovants (eurobonds)

Activité Parlementaire
du 08/07/2011

Le Parlement européen a adopté mardi sa position politique sur la stratégie à suivre en matière d’infrastructures énergétiques à l’horizon 2020 et au-delà. Le texte, approuvé à une écrasante majorité (590 contre 43), reprend quasi intégralement le rapport Sosa Wagner, validé en commission ITRE au mois de mai dernier. Il apporte un large soutien à la ligne défendue par la Commission européenne, plaidant notamment pour la mise en place d’un outil européen de planification stratégique des investissements, un développement des interconnexions et la mise en place d’’un cadre de régulation stable, pour sonner de la visibilité aux acteurs économiques et favoriser les investissements.

Les députés européens demandent par ailleurs que le financement des nouveaux projets soit prioritairement confié au marché, via notamment la mise en place « d’eurobonds ». Ils considèrent toutefois que des fonds publics pourront être sollicités pour les infrastructures prioritaires dont l’attractivité commerciale serait réduite. Ils soulignent l’importance de la gestion de la consommation et, ce faisant, du secteur de la distribution électrique en matière d’efficacité, de prise en compte des nouveaux usages et d’intégration de la production décentralisée. Ils insistent à cet égard sur le rôle des réseaux et des compteurs intelligents, pour lesquels un effort supplémentaire devra être mené en matière d’harmonisation des normes et d’interopérabilité. Si le Parlement européen envisage la possibilité d’une aide en faveur des secteurs soumis aux risques de « fuites de carbone », il demande toutefois que les conséquences d’un tel mécanisme sur le fonctionnement du marché soit préalablement menée.

La Commission européenne envisage de publier ses propositions législatives en matière d’infrastructures énergétiques au mois d’octobre 2011

> Marchés des produits dérivés : le Parlement pour une application de la nouvelle réglementation à tous les types de transaction

Activité Parlementaire
du 08/07/2011

Le Parlement a également repris à son compte la position de la commission des affaires économiques et monétaires sur l'encadrement des produits financiers dérivés (rapport Langen). Il y prône pour plus de transparence et un meilleur contrôle des transactions de gré à gré, pour les entreprises financières et non financières. Les eurodéputés demandent ainsi que toutes les transactions sur produits dérivés soient notifiées et enregistrées dans des registres centraux, afin de permettre au régulateur de disposer d’une vue d'ensemble sur leur niveau d’exposition. Via un élargissement du champ d’application du futur règlement européen, ils proposent que ces mesures s’appliquent à « tous les produits dérivés échangés hors des places réglementées », qui devront, en outre, être soumis à une compensation au sein de chambres centrales de compensation. En corollaire, le PE s’est prononcé pour un accroissement du rôle de l'Autorité européenne de supervision des marchés en matière de contrôle des chambres centrales de compensation. Les députés européens ont approuvé le texte mais se sont refusé à voter toute résolution législative. Ce faisant, ils laissent la porte ouverte à un accord politique en 1ère lecture à l’automne, en attendant que le Conseil, très divisé, stabilise sa position commune.

Actualités

Revue de Presse 2011


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.