• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 01/07/2011 au 04/07/2011

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Intégrité et transparence des marchés de gros : l’accord est validé

Marché intérieur & réseaux
du 01/07/2011

Les ambassadeurs des Etats membres (Coreper) ont validé, mercredi 29 juin, l’accord convenu en trilogue une semaine auparavant qui vise à réglementer les marchés de gros sur l’énergie. L’ACER aura pour mission de veiller à ce que les normes mises en place pour le comportement du marché soient respectées et aura le pouvoir de prévenir d’éventuels abus. Si le Parlement valide ce projet en première lecture, il pourrait entrer en vigueur immédiatement.

> Bretagne : une nouvelle centrale pour sécuriser son approvisionnement

AFP
du 28/06/2011

Avec la région PACA, la Bretagne est la région de France la plus fragile en termes de sécurité de l’alimentation électrique. De ce fait, Eric Besson, le ministre de l’Energie, a la lancé lundi 27 juin la procédure pour construire d’ici 2015 une centrale à cycle combiné au gaz d’une capacité d’environ 450 MW dans la région de Brest. L’appel d’offres est lancé, les candidats ont jusque la fin de l’année pour se manifester et la sélection du groupe retenu pourrait avoir lieu « dès l’hiver prochain » selon le ministre.

Sources : AFP Général, EuropEnergies, Bulletin Quotidien, Enerpresse

> Sûreté nucléaire : le problème de la sous traitance

Enerpresse
du 29/06/2011

Désormais, avec 40 000 travailleurs dont 50% chez EDF, la sous-traitance a touché « le cœur de métier » du secteur. Les syndicats dénoncent cette externalisation de la production nucléaire affirmant d’une part que la sous-traitance va de pair avec un manque de compétences et de travail dans la continuité et d’autre part, que les sous-traitants sont exposés à certains risques sans recevoir le suivi médical requis. Toutefois, c’est surtout sur l’incompatibilité entre sous-traitance et sûreté nucléaire qu’ils montent au créneau en demandant une réduction sensible du recours à cette externalisation dans ce secteur.

Sources : Enerpresse, Santé et Travail

> Une Charte des consommateurs pour les compteurs communicants

Enerpresse
du 29/06/2011

Si le gouvernement et la Commission de régulation de l’énergie décident de généraliser la mise en place de Linky, l’UFE propose de l’accompagner d’une mission pédagogique vis-à-vis du client afin de l’aider à s’adapter à cette nouvelle technologie. Par ailleurs, le syndicat professionnel de l’électricité affirme que les fournisseurs sont prêts à s’engager, sur la base de la gratuité, sur deux points : l’information sur les consommationes et l’apport de conseil tarifaire pour ajuster leur offre suivant la consommation et la puissance appelée par chacun de leurs clients.

> Publication du rapport « Champsaur 2 »

Enerpresse
du 30/06/2011

Il ressort de ce rapport que la construction du prix de cession de l’Arenh conduit à un prix de 39€/MWh selon la répartition suivante : 25€/MWh pour les charges opérationnelles, 8€/MWh pour les investissements futurs et 6€/MWh d’annuité pour le remboursement du capital immobilisé par le passé. De son côté, la CRE a établi la construction suivante : 25€/MWh pour les charges opérationnelles, 5€/MWH pour les investissements futurs et entre 6 et 9€/MWh pour le remboursement du capital immobilisé par le passé. Concernant les tarifs réglementés, la commission « Champsaur » souhaite les voir augmenter pour qu’ils soient en adéquation avec la hausse des coûts engendrés par les investissements nécessaires au renouvellement du parc nucléaire.

> L’UFE propose un fonds transitoire pour gérer la sortie de l’OA

Enerpresse
du 30/07/2011

Dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par les Pouvoirs publics, l’UFE a conduit une réflexion sur les voies à explorer pour accompagner, vers une économie de marché, certaines filières de production électrique (petite hydroélectricité, centrales diesel dispatchables, cogénération) dont les contrats d’obligation d’achat passés avec EDF arrivent, très prochainement, à échéance. Dans sa recommandation, l’UFE propose la création d’un fonds dédié d’accompagnement vers le marché, dont la durée serait limitée, la gestion institutionnalisée, l’accès aux ressources conditionné et les modalités de financement à définir

> « Le temps de l’énergie abondante et bon marché est définitivement révolu »

AFP
du 01/07/2011

Tels sont les mots d’un ancien président d’EDF suite à l’annonce, vendredi 1er juillet, de la hausse de 2,9% de la facture électrique des particuliers due à l’augmentation des tarifs réglementés de 1,2% et de la contribution sociale au service public de l’électricité (CSPE) de 1,7%. Par ailleurs, c’est également ce jour qu’entre en application la loi NOM qui impactera sans doute aussi la facture électrique à termes..

Sources : Le Figaro.fr, Le Figaro économie, AFP Economie

> L’énergie s’invite à la table des élections présidentielles de 2012

Enerpresse
du 01/07/2011

Le nucléaire a longtemps fait, en France, l’objet d’un consensus. Désormais, l’heure semble être à la remise en question. Avant que les deux partis majoritaires s’affrontent, il est bon de rappeler que la France est un bon élève en matière d’énergie et pas si mauvaise qu’on le prétend concernant les ENR affirme le directeur général de l’Energie et du Climat, Pierre-Franck Chevet. Toutefois, ce-dernier se félicite du fait que la question soit parvenue « au plus haut de la politique » afin que le pays avance plus rapidement sur la question de l’efficacité énergétique.

> Entretien avec Eric Besson

Enerpresse
du 01/07/2011

Au cours du forum d’Enerpresse, le ministre Eric Besson, a rappelé que si 77% des français s’étaient déclarés en faveur d’une sortie du nucléaire, il n’en demeure pas moins que très peu souhaitent voir leur facture ou les émissions de gaz a effet de serre augmenter. Selon le ministre, le débat qui se déroulera lors de la campagne présidentielle reste donc ouvert car des conclusions hâtives sur un tel sujet ne sont pas envisageables. Sur la question allemande, Eric Besson a rappelé que les choix en matière de politique énergétique doivent rester des choix souverains. Et de nuancer son propos en déclarant que, néanmoins, des modalités opérationnelles doivent et seront mises en place à l’échelle européenne pour assurer des marges de sécurité à chacun suite à la décision allemande. En fin d’entretien, il a notamment affirmé que la France n’était pas en retard sur le plan de l’efficacité énergétique étant donné que le volume des économies d’énergie réalisées s’élève à 5,2 Mstep pour un objectif fixé à 5 Mstep.

Actualité Européenne

> Vers une séparation patrimoniale en Europe entre activités de production et de fourniture ?

Marché intérieur & réseaux
du 01/07/2011

L’autorité de régulation belge s’est prononcée, le 1er juillet, en faveur d’une scission de la société Electrabel (filiale de Gdf-Suez), visant à séparer ses activités de production et de fourniture d’électricité. Le directeur de la CREG souhaite en cela intensifier la concurrence, alors que les prix de l’électricité en Belgique sont aujourd’hui parmi les plus élevés d’Europe : "si l'on a d'un côté des producteurs et de l'autre des fournisseurs qui pourront fixer leurs tarifs de manière totalement libres (...) ce sera une vraie concurrence" a-il-déclaré. En touchant au secteur de la distribution, cette proposition va plus loin que les mesures prévues par le 3ème paquet électricité qui, en matière « d’unbundling », ne visaient qu’à séparer le producteur du gestionnaire de réseau de transport. Elle devrait être prochainement soumise à débat au sein du Conseil des régulateurs européens (CEER).

> La sortie du nucléaire allemande : un enjeu considérable pour les réseaux

Marché intérieur & réseaux
du 01/07/2011

Le commissaire à l’Energie, Günther Oettinger, a plaidé, jeudi 30 juin à Berlin, pour une coordination accrue à l’échelle européenne, afin de moderniser et étendre les réseaux. Alors que la publication des propositions législatives du futur « paquet infrastructures » sont attendues pour le mois d’octobre, et que la décision allemande de sortir du nucléaire attise les inquiétudes, M. Oettinger a rappelé l’intérêt d’un réseau européen développé, afin d’éviter le risque de forte volatilité des prix de l’électricité et de maintenir l’équilibre du système. Il a incité l’Allemagne à se coordonner avec ses voisins européens, pour éviter tout risque lié à son abandon de l’atome.

> Eni et Enel réfléchissent à racheter Poweo

Marché intérieur & réseaux
du 01/07/2011

Les italiens Eni et Enel sont actuellement en train de discuter avec Poweo à propos de son éventuel rachat. Pour le moment, « les pourparlers n’en sont qu’au stade préliminaire » selon l’autrichien Verbund, principal actionnaire du groupe. La décision pourrait prendre plusieurs mois. Seule certitude : Enel « n’est pas intéressé par les activités de Poweo dans les énergies renouvelables » a affirmé la porte parole du groupe.

> Intégrité et transparence des marchés de gros : l’accord est validé

Marché intérieur & réseaux
du 01/07/2011

Les ambassadeurs des Etats membres (Coreper) ont validé, mercredi 29 juin, l’accord convenu en trilogue une semaine auparavant qui vise à réglementer les marchés de gros sur l’énergie. L’ACER aura pour mission de veiller à ce que les normes mises en place pour le comportement du marché soient respectées et aura le pouvoir de prévenir d’éventuels abus. Si le Parlement valide ce projet en première lecture, il pourrait entrer en vigueur immédiatement.

> 2010 sera l’année de la hausse des prix du gaz et de l’électricité en Europe

Marché intérieur & réseaux
du 01/07/2011

Selon les données publiées mercredi 29 juin par Eurostat, les prix de l’électricité et du gaz ont respectivement augmenté de 5,1% et de 7,7% sur une période d’un an alors que le trend était à la baisse les années précédentes. Toutefois, eut égard du pouvoir d’achat, c’est en France, en Finlande et en Grèce que les prix de l’électricité sont les moins chers et concernant le gaz, c’est au Luxembourg, au Royaume-Uni et en Irlande qu’il est moins couteux.

> Stratégie de Londres : nucléaire, solaire thermique et éolien

Politique énergétique / Climat
du 01/07/2011

Le gouvernement britannique a déposé devant le Parlement une nouvelle stratégie énergétique visant à équilibrer le poids des différentes sources énergétiques approvisionnant le pays. Ce projet, dont le coût est évalué à 100 Mds £, prône le développement de trois sources principales : le nucléaire ; l’éolien ; et le thermique. Concernant le nucléaire, un quart des 19 réacteurs en activité devrait être fermé d’ici 2018. De ce fait, le gouvernement a décidé de lancer 8 nouveaux chantiers afin de les remplacer et, au-delà, augmenter la capacité nucléaire installée sur le territoire. La Grande-Bretagne prévoit également la mise en service de 33 000 MW d’énergie éolienne, afin de remplir l’objectif européens de 20% d’EnR, ainsi que l’accroissement du nombre d’installations de captage et de stockage de CO2.

> 2050 : l’éolien pourrait alimenter 50% de l’offre d’électricité européenne

Politique énergétique / Climat
du 01/07/2011

A l’horizon 2050, l’énergie éolienne pourrait représenter 50% du mix énergétique européen, contribuant ainsi à faire baisser de 80 à 95% des émissions de GES sur le continent. Telles sont les conclusions du rapport de l’EWEA, l’association européenne du secteur, qui table sur 735 GW de capacités installées dans l’UE à cette date (275 pour le terrestre et 460 dans l’offshore). Sur la base d’un environnement règlementaire favorable, l’EWA prévoit que les investissements dans l’éolien devraient atteindre 194 milliards d’euros d’ici 2020.

> Confrontée à un risque en termes d’approvisionnement à l’horizon 2012-2015, la CREG suggère un report de la sortie du nucléaire en Belgique

Politique énergétique / Climat
du 01/07/2011

Dans son étude sur les « besoins en capacité de production d’électricité en Belgique pendant la période 2011-2020 », le régulateur belge (CREG) réaffirme que la Belgique ne sera pas en mesure de couvrir ses besoins entre 2012 et 2015. Elle propose 4 mesures possibles pour remédier à cette situation. La première est de retarder d’un ou deux ans l’arrêt des unités qui auront 40 ans en 2015. La seconde est de prolonger jusqu’en 2016 l’exploitation de certaines centrales thermiques classiques dont l’arrêt est envisagé voire déjà décidé. La troisième est de prendre des mesures pour limiter la demande sur le marché intérieur. Enfin, la CREG suggère au gouvernement d’envisager un éventuel report de la sortie du nucléaire. A ce jour, l’Etat fédéral refuse catégoriquement cette dernière proposition.

> « Stress tests » : le champ d’investigation s’étend

Politique énergétique / Climat
du 01/07/2011

Ce sont désormais 196 réacteurs nucléaires et non plus 143 qui seront concernés par les « stress tests » en Europe. En effet, six pays géographiquement proches de l’Union européenne se sont engagés à les réaliser dans la mesure où certains opérateurs menaient déjà des études de résistance.

> L’AIEA et la question du financement des contrôles

Politique énergétique / Climat
du 01/07/2011

Si les 151 membres de l’Agence internationale de l’énergie atomique se sont mis d’accord pour renforcer les contrôles dans les centrales nucléaires, la question du financement reste néanmoins encore en suspens. Rappelant que l’AIEA disposait de moyens trop limités, le japonais Yukiya Amano s’est voulu optimiste, en ce qui concerne la contribution des Etats membres sur ce dossier.

Actualités

Revue de Presse 2011


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.