Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 27/06

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Areva : le départ d’Anne Lauvergeon

AFP
du 20/06/2011

Présidente du groupe Areva depuis sa création en 2001, Anne Lauvergeon, en deux mandats consécutifs, aura su hisser l’entreprise au rang de leader mondial de l’énergie nucléaire. Alors qu’elle briguait un troisième mandat, le gouvernement a décidé de la remplacer par le numéro 2 du groupe : Luc Oursel. Cette décision du gouvernement ne coïncide pas avec une volonté « de changer d’orientation stratégique » a déclaré le ministre de l’Energie, Eric Besson. Quoi qu’il en soit, les syndicats n’ont pas tardé à exprimer leurs « fortes craintes » et de qualifier cette décision d’ « étonnante » dans un communiqué de presse du lundi 20 juin.

Source : Enerpresse, le Monde.fr, 20minutes.fr, Les Echos, AFP Economie, Le Journal du Dimanche, La Tribune, La Croix

> Linky : un compteur intelligent mais payant

AFP
du 21/06/2011

Pour que tous les foyers français s’équipent, le compteur intelligent baptisé Linky devait être gratuit. Au final, cela risque de ne pas être le cas. Le groupe EDF, chargé de s’occuper de l’installation de ces compteurs, a ainsi déclaré qu’il ne permettrait pas de réguler automatiquement la consommation d’électricité selon les périodes mais, enverrait simplement des informations sur cette dernière. Le coût d’installation risque, par ailleurs, de doubler et sera donc répercuté en majeur partie sur les ménages selon une fourchette allant de 120 à 240 euros par foyer, sur une période de 10 ans. En résumé, ce compteur intelligent engendrerait un coût supplémentaire de 16 euros par foyer et par an.

Source : Aujourd’hui en France, Le Figaro.fr, AFP Général, AFP Economie

> Linky : combat pour le contrôle du futur compteur intelligent

Les Echos
du 21/06/2011

Alors que la filiale de distribution d’EDF souhaite financer et garder la propriété du compteur actuellement en expérimentation, les collectivités locales qui possèdent le réseau électrique basse tension, s’y opposent. Une réunion du comité de suivi présidé par le ministre de l’Energie Eric Besson aura donc lieu mardi prochain pour trancher sur la question. Notons seulement que selon la loi française, les concessions de distribution font l’objet d’un monopole accordé à la filiale d’EDF mais que, en droit européen, ce monopole est discutable.

> Efficacité énergétique : le processus est lancé

Enerpresse
du 21/06/2011

La ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a tenu vendredi dernier, la première table ronde sur l’efficacité énergétique, a annoncé ses objectifs, à savoir : un rythme de gain d’efficacité de 3% par an pour atteindre un niveau de 20% en 2020. Les groupes de travail débuteront leurs réflexions en septembre 2011, pour donner leurs conclusions en novembre prochain. Ainsi, le projet serait validé mi-décembre 2011, pour être mis en application dès janvier 2012.

> La grogne des professionnels du photovoltaïque

La Tribune
du 22/06/2011

Suite à l’annonce du contenu des cahiers des charges associé aux appels d’offre auxquels seront soumis les moyens et grands parcs de panneaux solaires, le mécontentement des professionnels ne s’est pas fait attendre. Première critique : les délais imposés par l’administration sont incompatibles avec l’agenda des PME qui devraient attendre 8 mois pour la validation de leurs réponses à un appel d’offres. Deuxième critique : pour pouvoir répondre à un appel d’offres l’entreprise doit être certifiée ISO 9001 et 14001, ce qui, n’est le cas de quasiment aucune PME du secteur. Dernière critique mais non des moindres : l’administration souhaite faire disparaître le coefficient de pondération géographique laissant place ainsi à un tarif unique et ce faisant, risque de compromettre l’avenir des centrales photovoltaïques dans le nord.

Sources : La Tribune, Batiactu .com

> Chine : la fin des « stress tests » prévue pour octobre

Enerpresse
du 22/06/2011

Le ministère de la protection de l’Environnement a déclaré que les 13 réacteurs en activité que compte le pays, ont été inspectés en termes de « stress tests ». Cette inspection devrait se terminer en octobre prochain selon le ministère. Ne restent plus que les 28 autres qui sont en cours de construction.

> Fessenheim, un doyen qui perdure

Le Figaro
du 23/06/2011

Selon une étude non encore publiée de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), la centrale de Fessenheim 1, entré en service en 1977, pourrait encore avoir de beaux jours devant elle. Pour EDF, cela ira dans le bon sens dans la mesure où, grâce aux améliorations successives qui lui ont été apportées, cette centrale pourrait être « la centrale la plus sûre en en France », selon le sénateur UMP Bruno Sido. De son côté, Nicolas Hulot, candidat à la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts a déclaré que cette centrale devait être fermée « maintenant, pas dans 10 ans ». Les conclusions sur ce dossier sont programmées pour novembre.

> La CGT Mines-Energie tire la sonnette d’alarme sur l’audit mené par EDF

Enerpresse
du 24/06/2011

« Les moyens ne sont pas à la hauteur des enjeux » selon la CGT Mines-Energie qui dénonce l’attitude d’EDF concernant l’audit sur ses centrales. Selon le syndicat, EDF, sans se justifier, ne retiendrait l’examen approfondi que de 30 matériels sur 200 concernés. Par ailleurs, l’électricien, ne mobiliserait que 60 ingénieurs sur un total de 200 employés ce qui aboutirait à un contrôle direct de 19 tranches, les 39 autres étant contrôlées par des sous-traitants. Face à ces accusations, le collège des administrateurs de l’ASN se réunira la semaine prochaine pour juger de leur bien-fondé et prendre les décisions qui s’imposent.

> Transport et distribution : des tarifs en hausse à partir du mois d’août

Enerpresse
du 24/06/2011

Une délibération de la CRE publiée mercredi dernier, annonce une hausse de 2,56% du tarif d’utilisation des transports et de 3,94% de celui de la distribution. Ces tarifs sont élaborés chaque année par l’application d’une formule comprenant l’inflation et un facteur permettant l’apurement du solde du compte de régulation des charges et des produits.

> GDF Suez : un fonds de 100 millions d’euros pour aider les pauvres à accéder à l’énergie

AFP
du 24/06/2011

Pour le groupe énergétique français, ce fonds a pour but de « contribuer à réduire la précarité énergétique au niveau européen et mondial » en soutenant environ 20 projets à caractère social d’ici 2013. Pour Gérard Mestrallet, PDG du groupe, ce programme se fera avec l’appui des ONG, des autorités publiques, des entreprises, du grand public et des collaborateurs de GDF Suez.

Sources : AFP Economie, Le Monde .fr

Actualité Européenne

> La Commission publie son projet de directive pour l’efficacité énergétique

Energie – Climat
du 24/06/2011

La Commission a présenté, mercredi 22 juin, un nouveau projet de directive rendant contraignant de nombreuses mesures du Plan pour l’efficacité énergétique. Le texte prévoit notamment la mise en place de plans nationaux d’économie d’énergie dans chaque Etat membre. Il propose l’instauration d’une obligation de réduction de la consommation des clients finaux, qui pèserait sur les fournisseurs et/ou distributeurs. Le secteur public devra montrer l’exemple et contribuer ainsi à stimuler le développement futur marché des services énergétiques souhaité par la Commission. Cette dernière propose en outre des audits énergétiques obligatoires pour les grandes entreprises et la valorisation de la cogénération. Sur la base des progrès accomplis en 2014, elle se réserve la possibilité de mettre en œuvre des objectifs contraignants en matière d’efficacité énergétique à l’échelle de l’UE.

La publication de ce projet a révélé certaines tensions au sein même de la Commission européenne, entre les services des commissaires Oettinger (en charge de l’énergie) et Hedegaard (Climat). Le directeur de cabinet de cette dernière a ainsi ouvertement dénoncé le fait que le champ d’application de la future directive couvre certains secteurs soumis à ETS. Il estime que cette approche fera considérablement diminuer les prix du carbone, alors que la stratégie proposée par la « Feuille de route 2050 » vise précisément un objectif contraire.

> La Commission soutient le projet de hausse de la part des EnR dans le mix énergétique à horizon 2030

Energie – Climat
du 24/06/2011

La commissaire européenne à l’action pour le climat, Connie Hedegaard s’est déclarée favorable à la mise en place d’un objectif de 45% d’EnR d’ici 2030, se rangeant en cela aux côtés de professionnels du secteur. En accord avec le commissaire Oettinger (Energie), elle a annoncé que la Commission examinerait en détails le dossier pour arriver à un chiffre exact. Rappelant que la fixation définitive d’objectifs était indispensable pour mettre en place les investissements nécessaires à cette augmentation, elle a appelé ses confrères européens à approuver cette étape lors du prochain Conseil Environnement.

> La Pologne bloque les conclusions du Conseil sur la vision énergétique à long terme de l’UE

Energie – Climat
du 24/06/2011

Les conclusions sur la « feuille de route vers une économie à faible teneur en carbone à l’horizon 2050 » n’ont pu voir le jour à l’issue du dernier Conseil énergie, suite au refus de la Pologne d’approuver le texte visant à réduire de 25% les émissions d’ici 2020. Varsovie, qui prendra bientôt la présidence tournante du Conseil, n’ira pas au-delà d’un objectif de 20%.

> La Commission en faveur d’une « feuille de route verte » mondiale

Energie – Climat
du 24/06/2011

En vue du Sommet de la Terre Rio +20, la volonté de la Commission est claire : établir le « qui, quoi, comment » nécessaire à l’adoption d’une « feuille de route verte » à mondiale, s’inscrivant dans un processus de continuité et permettant de fixer les grandes mesures à mener par étapes successives. Pour Janez Potocnik, commissaire à l’environnement, ce sommet doit être considéré comme « un commencement, et non pas comme une fin en soi ». Les objectifs à suivre ont été adoptés le 20 juin : assurer la transition vers une économie verte et assurer une meilleure gouvernance mondiale pour le développement durable.

> Inquiétudes des industriels européens face à la décision allemande de sortie du nucléaire

Nucléaire
du 24/06/2011

L’organisation patronale européenne BusinessEurope, a demandé au commissaire à l’Energie G. Oettinger d’évaluer l’impact sur les coûts qu’engendrera la sortie allemande du nucléaire sur la production de l’électricité. Elle souhaite que cette évaluation soit prise en compte dans la feuille de route « Energie » pour 2050. Par ailleurs, comme le souligne le journal Die Welt, la décision allemande peut rencontrer plusieurs objections à Bruxelles car elle pourrait amener à une concurrence déloyale et à une incompatibilité avec les directives d’aides environnementales de la Commission européenne.

> Allemagne : RWE porte plainte contre la taxe nucléaire

Nucléaire
du 24/06/2011

Prévue pour rapporter 2 milliards d’euros par an à l’état allemand, la taxe nucléaire instiguée en 2010 doit être payée à chaque fois que de nouveaux combustibles sont introduits dans un réacteur. Ainsi, les entreprises paient le droit de prolonger leur activité nucléaire. Considérant cette taxe comme illégale, RWE a décidé de porter plainte devant le parquet financier de Munich, tout en considérant que cette décision de recourir à la justice n’a en rien à voir avec la décision allemande de sortir du nucléaire.

> La Grande-Bretagne poursuit coûte que coûte son ambition nucléaire

Nucléaire
du 24/06/2011

En dépit de la catastrophe de Fukushima et du mécontentement d’une frange de sa population, le gouvernement britannique maintient son projet de construction de 2 nouvelles centrales nucléaires à Hinkley. Il vient, par ailleurs, de de présenter au Parlement son projet de loi visant à augmenter le prix de la tonne de CO2 ‒ et donc à renchérir le recours aux centrales conventionnelles. De son côté, le régulateur nucléaire britannique a annoncé que ces centrales seraient construites à « 1.600 Km de la ligne de fracture sismique la plus proche », rendant le risque d’une catastrophe a priori nul. Cette annonce s’est toutefois accompagnée d’une demande de renforcement de plusieurs mesures de sécurité, qui devraient entraîner un coût supplémentaire non négligeable.

> L’AIEA en faveur d’une responsabilité globale

Nucléaire
du 24/06/2011

Les ministres des pays membres de l’AIEA ont plaidé à Vienne, cette semaine, l’amélioration des normes de sûreté à l’échelle mondiale, une coopération internationale renforcée et un rôle accru de l’AIEA. La déclaration signée, insiste notamment sur la nécessité de recevoir du Japon et de l’AIEA une évaluation complète et transparente de l’accident survenu à Fukushima ainsi que sur la nécessité d’améliorer l’état de préparation à des situations d’urgence.

> L’abandon du nucléaire outre-rhin ne devrait pas menacer la sécurité du système électrique européen durant l’été 2011

Réseaux
du 24/06/2011

Dans son rapport sur les perspectives d’été 2011, l’ENTSO-E s’est montré rassurant sur la capacité du système électrique européen à assurer l’équilibre offre-demande durant cette période, et ce malgré la décision allemande de sortie du nucléaire et malgré les risques de sècheresse sur le continent. Certains pays comme la Finlande, la Hongrie, la Lettonie ou la Pologne devront toutefois recourir aux importations pour assurer leurs besoins. Même en Allemagne où la situation pourrait poser problème au niveau de la sécurisation du système comme de la gestion du voltage, les importations serait à même de fournir le pays en électricité. Bien que rassurant, le rapport d’Entso-e rappelle ainsi avec véhémence la nécessité de développer et de renforcer les réseaux de transport et les interconnexions.

> Allemagne : RWE cède 75% de son réseau haute tension

Réseaux
du 24/06/2011

RWE a annoncé le 22 juin dernier sa volonté de céder 8 milliards d’euros d’actifs en 2 ans pour seulement conserver 25% d’Amprion, son réseau haute tension qui couvre 11 000 km et alimente plus de 25 millions de clients.

> Nucléaire : le Parlement européen souhaite interdire les exportations des déchets nucléaires

Activité Parlementaire
du 24/06/2011

Le Parlement européen a adopté le 23 juin sa position sur le sujet controversé de la gestion des déchets nucléaires. Allant à contre-courant de la position adopté en commission parlementaire de l’environnement, la plénière a ainsi décidé d’interdire les exportations de ces déchets, sauf s’ils sont destinés au retraitement puis réimportés en France, et sous réserve que les deux gouvernements concernés aient donné leur accord.

Actualités

Revue de Presse 2011


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.