• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 01/06

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Les doutes de Bruxelles sur l’ouverture du marché français

Le Figaro économie, Euractiv.fr
du 30/05/2011

Alors que la CRE estimait le prix de vente de l’électricité nucléaire par EDF à ses concurrents entre 36 et 39 euros, le gouvernement l’a fixé à 40 euros puis à 42 euros à compter du 1er janvier 2012. La DGEC ira s’expliquer en juin sur ce prix que Bruxelles estime injustifié.

> Efficacité énergétique : Grenelle Acte 2

La Tribune
du 01/06/2011

L’objectif de ce volet du Grenelle est de se concentrer exclusivement sur l’aspect « sobriété énergétique » en termes de demande. NKM vise là, une amélioration de l’efficacité énergétique à un niveau de 3%/an, afin d’atteindre l’objectif européen de 20%, d’ici 2020, du paquet climat-énergie. Par ailleurs, dans le souci de faire diminuer la facture des ménages, et afin de stimuler des mondes de financement innovants, banquiers et assureurs feront partie des groupes de travail.

> La fin du nucléaire allemand, quels effets pour la France ?

Les Echos
du 31/05/2011

Si la France voit son volume d’exportations énergétiques envers l’Allemagne croître d’années en années, il n’en demeure pas moins qu’elle dépend également de cette dernière pour pouvoir répondre à sa demande nationale. Ainsi, la décision allemande de stopper son nucléaire affecte directement la France et ce d’autant plus que la sécheresse de l’été, ou encore la période de haute consommation de l’hiver, vont accroître les besoins français en énergie. L’offre en nucléaire allemand s’amoindrissant, les prix risqueraient d’augmenter sensiblement pour les ménages français.

> La décision allemande fait chuter E.ON et RWE sur les marchés boursiers

Les Echos
du 31/05/2011

Les deux champions allemands - E.ON et RWE - chutent considérablement en Bourse depuis l’annonce de la décision allemande de se retirer du nucléaire d’ici 2022. Déjà lanternes rouges du DAX en 2010, E.ON et RWE risquent de devenir des proies faciles pour leurs concurrents. Par ailleurs, toujours soumis à la taxe sur le combustible, le groupe d’Essen n’exclue pas un recours en justice pour se faire entendre.

> Bordeaux emprunte le chemin du photovoltaïque

20 minutes
du 30/05/2011

D’ici avril 2012, la ville de Bordeaux compte installer des toitures solaires sur une surface de 8 hectares. Représentant un investissement de 55 millions d’euros pour EDF-Energies nouvelles, cette installation permettrait d’économiser 1.700 tonnes de CO2 par an et de produire 13 millions de kilowatt/heure par an. Ainsi, la mairie de la ville parle d’un projet ambitieux encore jamais réalisé sur le territoire français dans ce domaine.

> GDF Suez s’implante au Qatar

AFP
du 01/06/2011

Une centrale électrique de dessalement d’eau a vu le jour mardi dernier au Qatar. Considérée comme la plus grande du pays, cette dernière est à même de produire 2.730 MW d’électricité et représente une capacité de dessalement supérieure à 286.000 m3 d’eau par jour.

Actualité Européenne

> Le nucléaire en Europe : le début de la fin ?

Politique Energétique
du 01/06/2011

L’Allemagne est claire : l’activité de ses 17 centrales nucléaires sera arrêtée pour 2022. Face à cette décision que certains qualifient de « totalement politique », une interrogation majeure : comment l’Allemagne va-t-elle combler son manque énergétique si ce n’est en important l’énergie française issue du nucléaire ? Et quid de la Suisse dont 80 % des citoyens se déclarent en faveur de l’abandon de cette énergie. Des décisions qui accentuent le risque de « black-out » selon J.M. Chevalier, à l’échelle européenne. Pour autant, avec 6 nouveaux réacteurs en construction ainsi que 24 en projet, le nucléaire européen reste, à moyen terme, une composante du mix énergétique.

> Un niveau d’émission de CO2 jamais égalé

Politique Energétique
du 01/06/2011

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) tire sur la sonnette d’alarme. Le retour de la croissance en 2010 a poussé les émissions de CO2 à un niveau encore jamais atteint. Le risque d’une élévation des températures au-delà du seuil estimé « dangereux » de 2°C est proche. Dans cette perspective, si les émissions ne diminuent pas sensiblement, de forts risques de perturbations sur nos modes de vie pourraient survenir à l’horizon de 2100, selon les spécialistes.

> Eric Besson prend le contrepied d’Angela Merkel

Politique Energétique
du 01/06/2011

Le ministre français de l’Industrie et de l’Energie réaffirme sa volonté de poursuivre les chantiers français de l’EPR et ce, malgré la catastrophe de Fukushima. Considérant que le XXIème siècle ne pourra pas se faire sans l’énergie nucléaire, Eric Besson reste dubitatif quant à la décision allemande d’arrêter la production électrique issue du nucléaire. En effet, cette décision a pour lui deux effets néfastes : une importante augmentation de la pollution à cause du recours accru aux énergies fossiles ainsi qu’une hausse considérable du prix de l’énergie pour les consommateurs.

> Cinq projets de technologies vertes seront soutenus par la France à Bruxelles

Politique Energétique
du 01/06/2011

La Commission européenne a décidé de vendre 300 millions de quotas d’émission carbone pour financer des projets novateurs dans le captage et le stockage de CO2 ainsi que dans les énergies renouvelables. C’est par le biais d’Arcelor-Mittal, de SEM Martinique, d’EDF Energies Nouvelles et d’UPM-Kymmene Corporation que la France a dépose 5 dossiers d’envergure dans le domaine des technologies vertes.

> Une approche européenne sur le nucléaire rigoureuse, transparente et exemplaire

Politique Energétique
du 01/06/2011

La Commission européenne appelle chacun de ses membres à être le plus rigoureux et le plus transparent possible concernant les « stress tests ». Par ailleurs, elle rappelle que ces « stress tests » ne sont pas un moyen détourné pour détruire le nucléaire mais plutôt un moyen de mieux appréhender pour la société civile, le besoin d’un mix énergétique diversifié. Dans la même perspective, les dirigeants du G8 réunis les 26 et 27 mai ont affirmé la volonté d’élargir cette ambition à l’échelle mondiale.

> En 2014, une nouvelle ligne électrique reliera la France à l’Espagne

Marché intérieur & réseaux
du 01/06/2011

Ce projet initié en 1994 et mené par INterconnection ELectrique France Espagne (INELFE) va permettre de doubler les capacités d’échanges entre les deux pays. Ce faisant, la nouvelle ligne électrique dont la mise en service commerciale aura lieu en 2014, permettra également de renforcer la sécurité de l’approvisionnement électrique entre les deux pays et parallèlement, d’y incorporer une part plus importante d’énergies renouvelables.

> Les interrogations d’Oettinger sur le projet South Stream

Marché intérieur & réseaux
du 01/06/2011

Le projet South Stream permettrait d’approvisionner l’UE en gaz depuis la Russie. Si Oettinger reconnait la valeur de ce projet, il n’en demeure pas moins que de nombreuses questions restent en suspens : comment se déroulera l’acheminement ? S’opérera-t-il en adéquation avec les besoins ukrainiens ? Autant de questions sans réponses, qu’Oettinger appelle à éclaircir.

> Création d’une société commune pour mettre la Manche sous haute tension

Marché intérieur & réseaux
du 01/06/2011

L’objectif de ce projet nommé ElecLink est de faire passer des câbles électriques à haute tension dans le tunnel sous la Manche dans le but d’augmenter les échanges d’électricité entre la France (CRE) et le Royaume-Uni (Ofgem). Ce projet permettra en outre, d’assurer la sécurité d’alimentation et l’optimisation des mix énergétiques.

> Desertec, un projet qui permettrait de fournir l’Europe en électricité ?

Marché intérieur & réseaux
du 01/06/2011

L’objectif de ce projet est d’utiliser le désert nord africain afin d’y implanter des centrales solaires thermiques. L’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord profiteraient aussi de cette occasion pour y installer des éoliennes. Le tout permettrait de produire une électricité qui serait par la suite exportée vers l’Europe pour couvrir 15% de ses besoins selon les estimations. Ce projet aurait un coût de 400 milliards d’euros et pourrait émerger entre 2020 et 2050.

Actualités

Revue de Presse 2011


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.