• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 10/05/2011 au 16/05/2011

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Que reste-t-il du bilan carbone des entreprises prévu au Grenelle?

AFP
du 12/05/2011

Le Grenelle prévoyait que les grandes entreprises répertorient leurs émissions de gaz à effet de serre, nocives pour le climat. Selon Jean-Marc Jancovici, le projet de décret d'application va "limiter l'inventaire à la facture d'électricité et de carburant!", c'est à dire, l'énergie consommée par l'entreprise, mais pas celle utilisées pour fabriquer des produits vendus par exemple.
Quelque 200 décrets d'application du Grenelle 2 doivent être adoptés, et la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet en a fait une priorité pour 2011.

> Eolien offshore : E.On intéressé aussi

Les Echos
du 13/05/2011

Le leader allemand de l'énergie cherche un partenaire pour participer à l'appel d'offres attendu d'ici début juin sur l'éolien offshore en vue d'installer 600 éoliennes au large des côtes françaises.
Pour trouver des partenaires, E.ON met en avant son expérience. Le géant allemand a mis en service en 2001 son premier parc éolien en mer. Il exploite aujourd'hui six parcs offshore au Danemark, au Royaume-Uni et en Allemagne, d'une puissance cumulée de 500 mégawatts, et dispose d'un portefeuille de projets en développement de l'ordre de 4.000 mégawatts.

> Stock hydraulique au plus bas

Les Echos
du 13/05/2011

Faute de pluies et de fortes neiges l'hiver dernier, signale un stock hydraulique en baisse significative : -20% par rapport à la même période l'année dernière, soit son niveau le plus bas depuis 2003, l'année de la canicule.

> Quand les ENR intéressent les grands groupes

Le Nouvel Observateur
du 12/05/2011

Après avoir été longtemps l'apanage des petites entreprises, les ENR commencent à passer dans le giron des grands groupes énergétiques. Ainsi, EDF rachète pour 1, 4 milliard d'euros les 50% qu'il ne détenait pas encore dans EDF Energies nouvelles. Total a lancé une OPA sur SunPower, mettant près de 1 milliard d'euros sur la table pour acquérir 60% du numéro trois mondial du photovoltaïque. GDF-Suez veut augmenter ses capacités de 50% d'ici à 2015. Areva se développe à marche forcée dans l'éolien et dans le solaire avec le rachat de la start-up californienne Ausra, devenue Areva Solar. L'objectif pour ces majors est d'être en capacité de présenter l'offre globale face à la demande en plein essor de pays comme l'Inde ou la Chine.

> Les "souhaits" de Proglio en matière de tarifs

Aujourd'hui en France
du 12/05/2011

A l'occasion d'une rencontre avec l'Association des Maires de France, Henri Proglio a déclaré souhaitable une hausse tendancielle des tarifs de l'électricité de 2,6% par an.

> L'ASN lance l'audit du nucléaire français

Le Figaro
du 10/05/2011

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné le coup d'envoi de l'audit national des 58 réacteurs d'EDF demandé par François Fillon. Elle a présenté le cahier des charges, un questionnaire précis sur les leçons de Fukushima, auquel les exploitants devront répondre d'ici au 15 septembre. Même échéance pour « les tests de résistance » européens, lesquels, dans la pratique, se confondront avec la démarche nationale. Les Vingt-Sept souhaitent en examiner les résultats lors du Conseil européen du 9 décembre.En plus des 58 réacteurs implantés dans les 19 centrales d'EDF, l'audit portera, à la demande du Haut Comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire (HCTISN*), sur plusieurs installations du Commissariat à l'énergie atomique ainsi que d'Areva, sur le recours aux entreprises sous-traitantes ainsi que sur l'aspect humain dans la gestion des installations.
Sources : Le FIgaro, Le Monde, Le Point.fr, AFP, Les Echos

> 1er Comité de suivi Linky : la FNCCR revendique la propriété des compteurs

AFP
du 10/05/2011

Les collectivités locales, réunies au sein de la FNCCR, revendiquent ouvertement la propriété des compteurs électriques intelligents, qui seront installés d'ici à 2020. Pour elle, il est impossible qu'ERDF le revendique de son côté, de même qu’il n’est possible d’affirmer que c’est ERDF qui en finance la pose.
Pour la FNCR, "les compteurs électriques font partie du réseau de distribution concédé et constituent un bien inaliénable des autorités concédantes". Pour ERDF qui détient très peu d'actifs en propre, la détention des 35 millions de nouveaux compteurs intelligents serait un atout non négligeable en cas d'ouverture à la concurrence de la gestion des réseaux électriques de distribution d'électricité.

> Bientôt un GDF Suez "Energies Nouvelles"?

Les Echos
du 09/05/2011

GDF Suez a décidé de se doter d'un pôle énergies renouvelables afin de mieux coordonner ses compétences en la matière. GDF Suez qui réalise un chiffre d'affaires d'environ 1 milliard d'euros dans les ENR en France voit ses forces dispersées au sein d'une multitude de filiales qu'il ne contrôle pas toujours à 100% et qui empêchent le groupe d'acquérir une visibilité aussi forte que celle d'EDF Energies Nouvelles.

> Concessions hydroélectriques, objets de toutes les convoitises

Le Figaro économie et La Tribune
du 09/05/2011

Tout le monde est sur le pied de guerre pour le renouvellement des concessions hydroliques en France. Ainsi, récemment, Gérard Mestrallet s'est rendu à Marèges, seul ouvrage du bassin de la Dordogne exploité par GDF Suez via sa filiale la Shem. Les dix autres centrales de la vallée sont en effet opérées par EDF et lorgnées par tous ses concurrents.
Du côté des élus locaux, un éventuel changement d'opérateur n'est pas vu comme un acte anodin. En effet, les exploitants de barrages restent des acteurs vitaux pour les vallées. Sans compter la redevance versée par l'opérateur à l'État et aux collectivités locales. Son montant (actuellement 25 % du chiffre d'affaires pour GDF Suez) sera un des critères de sélection des candidats.

Actualité Européenne

> Le président de la Commission plaide à son tour pour la prise en compte du « facteur humain » dans l’élaboration des critères de stress tests

Politique Energétique
du 13/05/2011

Le président de la Commission José Manuel Barroso a alimenté un peu plus la controverse en plaidant, mercredi 11 mai, pour la prise en compte du « facteur humain » comme risque sur les systèmes de fonctionnement des centrales, aux côtés des aléas dus à des phénomènes naturels. Il n’a toutefois pas explicitement mentionné les crashes d’avions et autres attentats terroristes, que le commissaire à l’énergie, M. Oettinger, veut impérativement intégrer aux critères qui seront utilisés pour les futurs tests de résistance. Les 14 États membres de l'UE qui recourent à l'atome entendent pour leur part limiter les critères des stress tests aux seules catastrophes naturelles.

> Sondage/Efficacité énergétique : oui à des objectifs contraignants ; non à des solutions trop coûteuses pour réduire la consommation et favoriser les énergies propres

Politique Energétique
du 13/05/2011

Un sondage Eurostat, réalisé pour le Parlement européen, indique que 81% des citoyens de l’UE souhaitent que l’objectif de l’UE en matière d’efficacité énergétique (réduction volontaire de 20% de la consommation d’ici 2020) devienne désormais obligatoire. Parmi les outils privilégiés pour atteindre ce but, les sondés donnent la priorité aux compteurs intelligents (47%), au développement d’une fiscalité incitative (40%) et à la mise en concurrence des fournisseurs (36%). L’étude indique par ailleurs que la crise économique a joué négativement sur les comportements énergétiques des ménages : si des efforts ont certes été fait sur les postes de consommation domestique courante (éclairage ; électroménagers), les européens ont boudé les mesures d’économie d’énergie les plus coûteuses : seuls 19% ont procédé à des travaux d’isolation (20% en 2006), 6% ont investi dans l’achat d'une voiture plus écologique 6% (8% en 2006), alors que 17% reconnaissent n’avoir rien fait du tout. Face au poids des dépenses en électricité dans le budget des foyers européens, 62% des personnes interrogées estiment d’ailleurs nécessaire d’instaurer des mesures tarifaires spécifiques pour lutter contre la précarité énergétique.

> Pour le Parlement européen, la révision des règles en matière de concessions de service n’est pas un chantier prioritaire

Marché intérieur & Concurrence
du 13/05/2011

Les députés européens ont adopté, jeudi 12 mai, une résolution politique sur « l'égalité d'accès aux marchés publics dans l'Union européenne et dans les pays tiers et sur la révision du cadre juridique des marchés publics, notamment des concessions ». Ce texte, qui a obtenu le soutien des chrétiens démocrates (PPE), des libéraux (ALDE) et des socio-démocrates (S&D), demande à la Commission de hiérarchiser les chantiers de réformes en matière de marché publics. Il souhaite notamment que la priorité soit donnée aux conditions d’accès des PME à ces marchés. Il demande également que Bruxelles élabore des règles permettant de garantir une concurrence équitable entre l’ensemble des entreprises soumissionnaires, qu’elles soient européennes ou non (respect des normes sociales et environnementales etc.). Il souhaite, en enfin, que des mesures soient prises pour garantir que les entreprises de l’UE pourront également accéder aux marchés publics des pays tiers. Pour le Parlement, ce n’est que « dans un second temps », lorsque ces chantiers seront engagés, que la Commission devra envisager « entreprendre une révision des marchés publics et des concessions ».

> Réforme du fonctionnement d’ETS : la Commission publie ses propositions

Marché intérieur & Concurrence
du 13/05/2011

La Commission européenne a soumis aux Etats membres son projet de règlement modifiant les règles de fonctionnement du mécanisme ETS (4 mai). A compter du 1er janvier 2013, elle propose de remplacer les registres nationaux actuels par un registre européen unique, qui serait géré par un administrateur central. Les échanges seraient effectués via un « Journal des transactions » européen, et les Etats membres auraient la responsabilité de garantir la précision des données communiquées, dans le respect des quotas d'émissions alloués. Le texte de la Commission propose en outre un ensemble de mesures supplémentaires, destinées à renforcer encore l'intégrité et la sécurité des registres nationaux actuels, pour remédier aux attaques informatiques dont ces derniers ont été victimes ces derniers mois.

> Réforme des règles de financement des services publics (SIEG) : la Commission se penche sur la question de la durée des contrats et sur la forme des appels d'offre

Marché intérieur & Concurrence
du 13/05/2011

Le commissaire en charge de la concurrence, Joaquín Almunia, a donné quelques indications sur les règles de financement des SIEG (services d'intérêt économique général) qui devraient entrer en vigueur à compter du 1er décembre 2011. En vertu de l’article 106.3 du traité, La Commission dispose en effet d’une compétence exclusive pour évaluer la compensation des États pour les prestations de service public. Ses futures propositions viseront ainsi à rechercher un meilleur coût/efficacité des services rendus. Elles devraient également contribuer à « clarifier, simplifier et diversifier » la règlementation sur le SIEG, en proposant notamment des définitions précises des notions d’« activité économique » ou de « profit raisonnable ». M. Almunia a également annoncé une révision des règles relatives à la fourniture de services à petite échelle, la vérification de l'existence d'une surcompensation uniquement à la fin d'un contrat, et l'introduction de critères d'exemption par catégorie pour les différents services. Concernant les grandes structures, il a indiqué travailler sur la question de la durée des contrats et sur celle des appels d’offre.

Actualités

Revue de Presse 2011


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.