Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 23/03/2020

Actualité économique et industrielle
CORONAVIRUS : LE SECTEUR DE L’ÉLECTRICITÉ MOBILISÉ
Le secteur de l’électricité se mobilise et s’organise pour limiter la propagation de l’épidémie, protéger ses clients, ses prestataires et ses salariés, tout en assurant la continuité d’une activité de service public, vitale pour le fonctionnement du pays. Bon fonctionnement de production et de la distribution d’électricité malgré des effectifs réduits, gestion du réseau, sécurité et continuité d’accès à l’alimentation, un plan de continuité d’activité (PCA) actualisé en permanence a ainsi été activé par RTE, EDF ou encore ENEDIS. Le secteur suit bien sur les recommandations des autorités sanitaires, en particulier concernant les gestes barrières ou la généralisation du télétravail pour les missions pouvant être réalisées à distance.
Enerpresse du 17/03/2020
Actualité économique et industrielle
FACTURES D’ÉNERGIE : LE GOUVERNEMENT VA AIDER LES TRÈS PETITES ENTREPRISES (TPE)
Les prochaines factures d’énergie seront suspendues pour les TPE en difficulté en conséquence de la crise sanitaire. « Le projet de loi examiné en urgence au Parlement obligera les fournisseurs à suspendre les paiements des TPE qui traversent de graves difficultés lorsqu'elles en font la demande », explique aux « Echos » la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.
Les Echos du 20/03/2020
Actualité économique et industrielle
LA CONVENTION CITOYENNE POUR LE CLIMAT REPORTÉE SINE DIE
À la suite de la pandémie de coronavirus et au processus de confinement, la Convention citoyenne pour le climat suspend les travaux jusqu’à nouvel ordre. En attendant la date de la session finale qui était prévu les 3 et 4 avril, les 150 Français tirés au sort qui travaillaient depuis octobre sur des mesures pour lutter contre le réchauffement climatique, « vont poursuivre leurs travaux selon des modalités qui seront définies dans les prochains jours ». Pour rappel, l’objectif de cette convention est de « définir des mesures structurantes pour parvenir, dans un esprit de justice sociale, à réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % par rapport à 1990 d’ici à 2030 »
Actu Environnement du 19/03/2020
Actualité économique et industrielle
AU CONSEIL SUPÉRIEUR DE L’ÉNERGIE, LE GOUVERNEMENT EFFECTUE UN REVIREMENT SUR LES CEE POUR SOUTENIR LE BÂTIMENT
Mardi 17 mars, le Conseil supérieur de l’énergie est notamment revenu sur des modifications prévues au dispositif « coup de pouce isolation » dans le cadre des certificats d’économie d’énergie (CEE). L’objectif ? « Aider le secteur du bâtiment touché par la crise du coronavirus ». Un projet de décret relatif à l’utilisation des diagnostics de performance énergétique a également été examiné. La baisse de la bonification avait fait l’objet d’une bataille d’arguments ces derniers jours. Critiquée par de nombreux acteurs comme Effy ou les professionnels du bâtiment, elle était défendue par l’Union française de l’électricité. « La profitabilité importante du dispositif a pu attirer de nombreux fraudeurs. Il y avait donc un besoin de revoir tout ça. Baisser les forfaits permettrait d’assainir le dispositif », commente pour AEF info, Mathias Laffont, directeur de l’économie, de la mobilité et du bâtiment de l’UFE. Sur le volet de l’augmentation des contrôles, l’UFE […] demande également que l’engagement de qualité ne pèse pas entièrement sur le demandeur de CEE mais également sur les artisans RGE.
AEF du 18/03/2020
Actualité économique et industrielle
L'ILE-DE-FRANCE ACCÉLÈRE SUR L'ÉNERGIE SOLAIRE
Le dernier plan solaire de la région Ile de France, qui souhaite davantage développer la filière photovoltaïque, « ambitionne d'atteindre 250 MW de puissance installée fin 2021, plus du double du parc actuel ». Le conseil régional a ainsi réalisé un cadastre solaire dans le but « d'évaluer le potentiel solaire des 2.5 millions de bâtiments d’Île de France. Parmi les actions de ce plan solaire : « équiper de panneaux solaires 100 lycées d'ici à 2024 et construire un parc photovoltaïque régional ».
Les Echos du 18/03/2020
Actualité économique et industrielle
2019 : ANNÉE RECORD POUR LES POMPES À CHALEUR HORS GÉOTHERMIE
L’Association française pour les pompes à chaleur (AFPAC) s’est félicité « d’une excellente année 2019 » pour son marché. Ce sont en particulier trois segments qui enregistrent de très bons résultats : « la PAC sur boucle d’eau, la PAC air/air et le segment des chauffe-eaux thermodynamiques ». En 2019, chacun de ces segments a respectivement augmenté ses ventes de +82%, +27% et +13% par rapport à 2018.
Enerpresse du 16/03/2020
Actualité Européenne
ACCORD POST-BREXIT : LES EUROPÉENS PUBLIENT LEUR PROJET D’ACCORD COMMERCIAL
Le 13 mars, la Commission européenne a dévoilé son projet d’accord de 441 pages reprenant l’essentiel du mandat adopté début mars. Elle rappelle l’importance de considérer toute demande de Londres de relier son système au système ETS européen. Mais en raison du COVID-19, la négociation de la future relation entre le Royaume-Uni et l’Union européenne est à l’arrêt.
Contexte du 16/03/2020
Actualité Européenne
LE COVID-19 MENACE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE MONDIALE
L’Agence internationale de l’énergie alerte sur les effets à long terme de la crise sanitaire qui pourrait ralentir les financements dans les énergies renouvelables. Après la crise financière de 2008, les émissions de CO2 avaient connu une hausse de 6% en 2010. Ainsi, l’’AIE encourage à utiliser la baisse des prix de l’énergie pour mettre fin aux subventions aux énergies fossiles. En ce qui concerne le prix de référence du CO2, à 16,55 € la tonne le 18 mars, ce dernier connaît son niveau le plus bas depuis treize mois. La demande des droits à polluer a chuté en raison d’une baisse combinée de la production industrielle et de la demande d’énergie résultant de la crise sanitaire que connaît l’Europe.
Agence internationale de l’énergie (AIE) et Reuters du 20/03/2020
Actualité Européenne
SIX MINISTRES EUROPÉENS DE L’ENVIRONNEMENT DEMANDENT 100% DE RENOUVELABLES POUR 2050
Le 12 mars, les ministres de l’environnement du Luxembourg, de la Lituanie, de l’Autriche, de l’Irlande, d’Espagne et du Danemark ont exprimé leur « souhait d’un scénario 2050 avec 100% d’énergies renouvelables et notamment 100% dans le secteur de l’électricité ». Dans une lettre adressée à Frans Timmermans et à Kadri Simson, ils appellent les commissaires en charge du Green Deal et de l’Energie à ajouter ce scénario aux huit dévoilés par la Commission européenne en novembre 2018.
Contexte du 16/03/2020
Actualité Européenne
980 MILLIONS D’EUROS POUR LES PROJETS D’INFRASTRUCTURES ÉNERGÉTIQUES
Bruxelles a annoncé le 13 mars le montant de son financement pour le Mécanisme d’Interconnexion en Europe (MIE). Ne sont éligibles à ces financements que les Projets d’intérêt commun (PIC) sur lesquels la Commission s’est engagée à privilégier davantage ceux « contribuant à l’objectif de neutralité climatique ». Le secteur de l’électricité recevra une « attention particulière » notamment dans le « déploiement des énergies renouvelables ».
Commission européenne du 20/03/2020
Actualité Européenne
CONSULTATION SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA LOI CLIMAT EUROPÉENNE JUSQU’AU 15 AVRIL
La Commission européenne a annoncé une communication qui présentera les conséquences règlementaires possibles d’une augmentation à 50% voire à 55% de l’objectif pour 2030 des réductions d’émissions de GES par rapport à 1990. Cette communication, ouverte jusqu’au 15 avril, sera suivie d’une consultation publique prévue avant la présentation du texte cet été. Par cette annonce, la Commission cherche à répondre aux critiques qui reprochent à la loi climat de manquer de détails.
Commission européenne du 20/03/2020
Actualité Européenne
750 MILLIONS D’EUROS DÉBLOQUÉS PAR LA BCE POUR CONTRER LES EFFETS ÉCONOMIQUES DU COVID-19
Le 18 mars, la Banque centrale européenne (BCE) a lancé un programme d’urgence de 750 milliards d’euros afin de contrer les effets de la crise sanitaire sur l’économie et les marchés européens. La BCE prévoit notamment le rachat de titres (obligations d’Etat ou d’entreprises) et pourrait retirer, si nécessaire, la règle stipulant que la banque centrale ne peut posséder plus de 33% du stock de dette d’un pays.
Banque centrale européenne (BCE) du 20/03/2020
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Le Parlement européen sera en session plénière extraordinaire « à distance » le 26 mars avec vote par courrier électronique dans le cadre des mesures exceptionnelles prise en raison du COVID-19

Groupe de travail Environnement le 23 mars à Bruxelles

Groupe de travail Transports terrestres les 23 et 25 mars à Bruxelles
• Proposition du Parlement européen et du Conseil relative à une Année européenne du rail (2021)

Groupe de travail Télécommunications et société de l’information le 24 mars à Bruxelles

Groupe de travail de l’Energie le 24 mars à Bruxelles

Coreper I le 25 mars à Bruxelles
• Situation COVID-19
du 20/03/2020

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.