Les propositions de l’UFE pour la relance

Après le temps du confinement vient celui de la relance. Cette crise sans précédent que nous traversons, sur le plan humain, sociétal comme économique, questionne en profondeur nos modèles économiques et la stratégie à suivre pour rendre notre société à la fois neutre en carbone, résiliente aux crises et plus juste. A ce titre, l’électricité joue un rôle majeur pour contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre et créer de la valeur et des emplois dans les territoires.

Bâtiment, transports, industrie, emploi : 20 propositions concrètes pour la relance et garder le cap de la stratégie bas carbone

Aujourd’hui, l’UFE prépare l’avenir et formule 20 propositions ciblées de court et de moyen termes pour que la lutte contre le changement climatique soit un principe directeur de la relance économique. Cela inclut en particulier de soutenir, plus que jamais, l’objectif d’aller vers la neutralité carbone en favorisant les consommations des énergies décarbonées par rapport aux énergies fossiles et en accompagnant les particuliers et les entreprises dans cette transition vers les solutions bas carbone. Accélération de la baisse des consommations et de la décarbonation du secteur du bâtiment, soutien de la mutation des transports vers la mobilité propre et connectée, contribution à la modernisation de l’appareil productif de l’industrie française et européenne, préparation des compétences de demain… En s’appuyant sur les feuilles de route longuement concertées et déjà validées de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) et de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE), l’UFE propose d’en accélérer la mise en œuvre avec ces 20 mesures, qui permettent en même temps de réduire rapidement les principales sources de gaz à effet de serre et de redynamiser des filières stratégiques générant de l’activité et de l’emploi pérenne pour l’ensemble de l’économie française et européenne.

L’électricité « secteur structurant et porteur d’emplois de la transition à long terme »

L’électricité, énergie décarbonée, compétitive et produite dans nos territoires, est un de ces « secteurs structurants et porteurs des emplois de la transition à long terme », que le Haut Conseil pour le Climat recommande de privilégier dans les stratégies de relance verte. Elle représente une solution incontournable pour contribuer à cette société neutre en carbone et plus résiliente et doit ainsi jouer un rôle majeur dans la stratégie de rebond économique qu’il nous faut bâtir.

A ce titre, le contexte de faible prix des hydrocarbures est une opportunité qui doit être saisie. Il offre aux pouvoirs publics de nouvelles marges de manœuvre pour réexaminer les trajectoires de signal prix carbone et de fiscalité des énergies et affecter ces recettes nouvelles à l’accompagnement des particuliers et des entreprises vers les solutions bas carbone : travaux de rénovation énergétique, solutions performantes comme les pompes à chaleur, bascule vers les véhicules électriques, déploiement des infrastructures de recharge publique, récupération de chaleur fatale, production d’hydrogène bas carbone et électrification de l’industrie pour concilier réindustrialisation et décarbonation, accélération des programmes de renouvellement des infrastructures de réseaux du système électrique , ou encore levée des freins au développement des d’énergies renouvelables.

Ces leviers essentiels à la relance économique et au soutien à l’emploi à court terme sur tout un écosystème de filières durement marquées par la crise, comme celles des travaux publics ou du bâtiment, s’inscrivent dans une vision de long terme et permettront une réalisation concrète de la transition écologique. Parce que la lutte contre le changement climatique doit être un principe directeur de la relance économique, le secteur de l’électricité permet de répondre à ces nombreux défis à la croisée des enjeux économiques et environnementaux, mais aussi à tous les enjeux sociétaux majeurs que sont l’amélioration de la qualité de l’air, la maîtrise des factures énergétiques, le confort des habitants ou encore le vieillissement de la population.

Documents associés à l'article

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.