L’électricité au cœur des innovations de Vivatech

La presse s’en fait l’écho depuis plusieurs semaines déjà, la 4e édition de VivaTech s’ouvre cette semaine ! En très peu d’années, ce salon est devenu une semaine de référence pour la tech en Europe. Au-delà des événements médiatiques que sont les grands dîners à l’Elysée ou les visites des stars internationales de la tech californienne ou chinoise, VivaTech est aussi l’occasion pour chaque filière économique de présenter les innovations récentes, générer des rencontres, renforcer les liens et partenariats avec les startups et permettre sur l’Espace TalentConnect de rencontrer les employeurs actifs dans la tech, en recherche de nouveaux talents et compétences. Cette année encore, l’électricité est de nouveau le vecteur énergétique d’une multitude d’innovations et de technologies de pointe. C’est donc tout naturellement que l’UFE accompagnera tout au long de cette semaine la présence de plusieurs de ses adhérents à Viva Tech. Point d’orgue, une soirée au cœur de la Tour Eiffel - brillant de mille feux, comme il se doit ! – qui permettra à chacun de nouer des contacts privilégiés entre acteurs de la filière électrique et de la tech. Clément Le Roy, Senior Manager chez Wavestone, nous détaille les spécificités de l’édition 2019 de VivaTech.

Le salon Viva Technology s’apprête à ouvrir ses portes mercredi. Comment s’annonce cette 4e édition ?

Cette édition s’annonce comme celle de tous les records. La barre des 100 000 participants devrait être franchie, plus de 9 000 startups sont attendues avec un passage de 1 000 à 1 500 grandes entreprises représentées par rapport à 2018. Le salon s’étend désormais sur 2 halls à Paris Expo Porte de Versailles, ainsi qu’une « main stage » pouvant accueillir 4 000 personnes au sein du Dôme de Paris (ex-Palais des sports). Au-delà d’Emmanuel Macron à l’ouverture de VivaTech, 450 orateurs sont attendus, avec en invités vedettes Bernard Arnault (LVMH), Jean-Paul Agon (L’Oréal), Jack Ma (Alibaba), le premier ministre canadien Justin Trudeau ou encore Ginni Rometty (IBM), Jimmy Wales (Wikipedia), Ken Hu (Huawei), Börje Ekholm (Ericsson). Viva Tech se pose désormais en pendant européen du CES de Las Vegas, avec une portée qui dépasse largement celle de la France.

Y a-t-il des thèmes particuliers qui seront mis à l’honneur pendant ces 3 jours ?

Cette année, les organisateurs ont souhaité mettre en avant trois thèmes. Tout d’abord, le « Tech for good » avec un espace dédié pour valoriser des innovations permettant de « mieux vivre, mieux manger, mieux se soigner » et illustrer la manière dont la tech se met au service du bien commun. Second thème, l’entreprenariat féminin, avec la remise du prix « Female Founder Challenge », réservé aux femmes et organisé pour les mettre en lumière et leur permettre des rencontrer des investisseurs. Enfin, et à quelques jours des élections européennes, l’Europe est également annoncée comme un des enjeux importants du salon, avec la présence de plusieurs commissaires européens (Pierre Moscovici, Carlos Moeda), dont la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager. La candidate au poste de présidente de la Commission évoquera sans doute les tensions entre la Chine et les Etats-Unis, avec en toile de fond les questions relatives au déploiement de la 5G ou la régulation des GAFAM.

Energie, mobilité, seront également des thèmes phares ?

Parmi les innovations du « Tech for good », l’énergie et la mobilité seront en effet omniprésentes. La startup slovaque AeroMobil va présenter une voiture volante. La promesse de ce prototype très attendu, équipé de deux ailes rétractables sur son toit et équipé d’un moteur hybride électrique est de contribuer à réduire les embouteillages et les émissions de carbone. Les premiers vols d’essai pourraient se tenir dès cette année. Une zone du salon regroupera les technologies vertes avec des innovations dédiées au recyclage ou de nouvelles méthodes de production d’énergie (comme Eco Wave Power, une start-up israélienne dont les flotteurs captent la force de la houle). Les acteurs majeurs du secteur de l’énergie seront en bonne place. Le groupe EDF réitère sa présence au sein de l’Espace Discovery et s’entoure de 40 startups sur 4 thématiques (santé augmentée, territoires durables, sociétés connectées et travail 4.0). Engie et Air liquide présenteront, entre autres, leurs avancées en matière d’utilisation de l’hydrogène. Total et Vinci Energies devraient à nouveau s’associer pour mettre en avant plusieurs projets menés avec des startups, en Afrique notamment.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.

Je comprends qu’en m’abonnant, je choisis explicitement de recevoir la newsletter et que je peux facilement et à tout moment me désinscrire en utilisant le lien envoyé dans l’email.