Il y a 200 ans, Ampère « inventait » l’électrodynamique

Il ne faudrait pas que 2020 soit uniquement l’année du coronavirus. Cette année est aussi l’occasion de célébrer le bicentenaire des travaux et des découvertes d’un génie français : André-Marie Ampère (1775-1836).

Connue depuis l’Antiquité, l’électricité est restée cantonnée pendant des siècles au rang de simple curiosité, de divertissement de salon autour d’expériences amusantes d’électricité statique.

Mais au XVIIIe et surtout au XIXe siècle, après l’invention de la première pile par Alessandro Volta en 1800, l’électricité devient un défi scientifique que tous les savants européens cherchèrent à relever.

L’âge des découvertes scientifiques

En 1820, André-Marie Ampère est le premier à comprendre plus intimement le fonctionnement et les propriétés de l’électricité. Il définit en particulier la notion de courant électrique. Cette découverte lui vaut sa renommée mondiale puisque le nom d’ampère a été donné à l’unité d’intensité du courant électrique. On peut bien sûr citer d’autres grands scientifiques de cette époque qui ont fait progresser la connaissance et laissé leur nom à des unités électriques, tels que Coulomb, Faraday, ou Ohm, mais l’ampère a également le prestige d’avoir été choisi comme l’une des sept unités de base du système international, au même titre que la seconde, le mètre, ou le kilogramme par exemple.

Des inventions technologiques qui changèrent le monde

Si l’invention du terme de courant électrique vaut sa célébrité à Ampère, c’est sa découverte des lois de l’électromagnétisme et de l’électrodynamique qui aura le plus de conséquences sur le destin du monde. En 1820, il donne l’explication de l’expérience d’Oersted, montrant l’influence d’un courant électrique sur une boussole. Il décrira également les forces attirant ou repoussant deux conducteurs parcourus par des courants électriques. Ce lien entre électricité et magnétisme, qui sera mis plus tard en équations par Maxwell, ainsi qu’entre le courant électrique et des forces mécaniques, ouvre la voie à des inventions révolutionnaires telles que le solénoïde, le premier moteur électrique ou encore l’électro-aimant.
Les premières applications industrielles de ces découvertes ne tardent pas. Elles bouleversent les procédés industriels, notamment dans le domaine de la métallurgie. Elles révolutionnent l’éclairage en supplantant les réverbères à gaz et les lampes à pétrole. Et elles ouvrent l’ère des communications instantanées dès l’invention du télégraphe, modifiant pour toujours notre rapport au temps, aux distances, et à l’information.

Pour demain, de nouveaux défis à relever pour l’électricité

L’aventure de l’électricité ne s’arrête pas là. Après Ampère, les scientifiques progressent dans leur compréhension des ondes électromagnétiques, qui regroupent des manifestations aussi diverses que les ondes radio, la lumière, ou les rayons X, et découvrent la nature fondamentale de l’électricité avec l’avènement de la mécanique quantique. En parallèle, les applications industrielles et domestiques de l’électricité se multiplient, les réseaux électriques maillent les territoires.

Comme le rappelle la devise de l’UFE : « l’électricité, c’est l’avenir  » ! En effet, de nombreux progrès restent à accomplir pour rendre notre société plus durable : rendre la production électrique toujours plus propre, les réseaux électriques toujours plus intelligents grâce à l’utilisation du big data, améliorer l’efficacité énergétique de nos procédés et de nos équipements, décarboner les usages énergétiques, notamment dans la mobilité, le bâtiment, ou la production d’hydrogène. Pour relever tous ces défis, la mobilisation de tous les talents et la motivation des jeunes générations sera indispensable. Puissent-ils être inspirés par l’exemple de glorieux pionniers tels qu’Ampère !

Pour en savoir plus sur la vie et l’œuvre d’André-Marie Ampère, et retrouver le programme de toutes les manifestations et commémorations destinées au grand public, aux écoles, collèges et lycées, le site ampere2020.fr, soutenu par l’UFE, regroupe toutes les informations utiles. Vous pouvez aussi visiter le Musée Electropolis à Mulhouse.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.