Édito


  • Des bâtiments écologiques et confortables : le rôle des solutions électriques performantes

    Alors que le secteur du bâtiment est le deuxième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre et dans le cadre du Plan France Relance qui fait de la rénovation énergétique l’un de ses axes majeurs, la Commission Prospective et Innovation de l’UFE dévoile sa nouvelle étude qui détaille les solutions électriques performantes. Elle présente leurs atouts en matière d’efficacité énergétique, de décarbonation du bâtiment et de confort pour les occupants. Elle aborde également l’intégration de ces solutions bas carbone dans le système électrique.

    Lire la suite
  • En Europe le carbone a un prix !

    Tout producteur de l’industrie lourde (métallurgie, chimie, ciment…) ou d’électricité doit acheter des quotas l’autorisant à émettre du CO2. Le nombre de quotas en circulation sur le marché diminue chaque année et le prix du CO2 sur ce marché augmente. Comment préserver la compétitivité des producteurs européens alors que certains de leurs concurrents sont implantés dans des pays où il n’en coûte rien d’émettre ?

    Lire la suite
  • Appels d’offres technologiquement spécifiques : permettre à chaque technologie renouvelable d’apporter sa pierre à l’édifice de la transition énergétique

    L’UFE rappelle dans une position publiée aujourd’hui que les appels d’offres organisés technologie par technologie constituent l’outil le plus adapté pour réussir la transition énergétique au moindre coût et atteindre les objectifs en matière de développement des énergies renouvelables que la France s’est fixée au travers de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) à l’horizon 2028.

    Lire la suite
  • Filière électrique : combien d’emplois et quelles compétences pour réussir la transition énergétique et numérique ?

    La filière électrique s’est investie, depuis 18 mois, dans une démarche prospective sur les emplois et besoins en compétences en lien avec la transition énergétique et numérique au travers d’un « EDEC filière électrique ». L’EDEC est une démarche collective sur un périmètre inédit, qui rassemble 8 organisations professionnelles représentatives de la filière (FFIE, FIEEC, GIMELEC, IGNES, Industries Méditerranée, SERCE, TSG et l’UFE) et 4 organisations syndicales sous l’égide du ministère du Travail, du Haut-Commissariat aux Compétences (HCC) et du ministère de la Transition écologique et solidaire. L’objectif est de donner aux jeunes en formation, aux salariés et aux organismes de formation de la visibilité sur nos besoins et adapter l’offre de formation initiale et continue.

    Lire la suite
  • La tarification dynamique : comment permettre au consommateur de maîtriser intelligemment sa facture au bénéfice du système électrique ?

    Conformément à la directive 2019/944 du 5 juin 2019, tout fournisseur d’électricité européen sera bientôt tenu de proposer à ses clients au moins une offre dite « à tarification dynamique ». Dans le cadre des travaux de transposition de ce texte en droit français, la définition précise du type d’offres susceptible de recevoir cette qualification est centrale pour permettre aux fournisseurs de développer des offres d’électricité dynamiques attractives et à même de faire participer utilement leurs souscripteurs au bon fonctionnement du système électrique.

    Lire la suite
  • Vague de rénovation : l’Europe sera-t-elle capable d’en faire un levier pour la neutralité carbone ?

    Lors de son discours sur l’état de l’Union le 16 septembre dernier, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a désigné l’initiative « Vague de rénovation » comme une priorité de son mandat. Politique phare de l’Union européenne pour assurer la transition du secteur du bâtiment vers la neutralité carbone, cette stratégie fait partie intégrante du Green Deal européen et a été identifiée comme essentielle à la relance post-COVID 19 en Europe. Dévoilée le 14 octobre, la Vague de rénovation prévoit a minima de doubler le taux annuel de rénovation énergétique des bâtiments résidentiels et non-résidentiels d’ici 2030, afin de rénover 35 millions de bâtiments dans la prochaine décennie.

    Lire la suite
  • Mettre l’analyse économique au cœur de l’évaluation des CEE

    Dans le cadre de son programme de recherche pluriannuel sur l’économie de l’efficacité énergétique lancé en 2016, le CERNA, centre d’économie industrielle de l’Ecole MINES ParisTech, a réalisé une étude économique et économétrique sur le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE). Destinée à alimenter le débat autour de la 5e période, cette étude utilise les outils de l’économie de l’environnement, pour évaluer la performance des politiques publiques, et de l’économie industrielle sur la concurrence et le fonctionnement des marchés afin d’apporter une vision critique du dispositif des CEE. L’UFE, convaincue de la nécessité d’améliorer l’efficacité des CEE, a soutenu ce programme de recherche et en publie les résultats ainsi que les recommandations formulées par l’équipe de chercheurs – Matthieu Glachant, Victor Kahn et François Lévêque.

    Lire la suite
  • L’EDEC filière électrique : Un outil de référence pour la PPE et les territoires et pour donner de la visibilité aux salariés et aux jeunes en formation

    Le 29 septembre lors d’une table ronde 100% digital, l’EDEC filière électrique a livré ses premiers résultats « Filière Électrique : combien d’emplois et quelles compétences pour réussir la transition énergétique ? ». Seule une mobilisation collective sur l’emploi et les compétences permettra de réussir la transition écologique. C’est la conviction partagée par les fédérations professionnelles FFIE, FIEEC, Industries Méditerranée, Gimelec, Ignes, Think Smart Grids et Serce qui, avec l’UFE, représentent les électriciens du Bâtiment, de l’Industrie, des Travaux publics et du Système Electrique et les organisations syndicales CFE-CGC, CFDT, CFTC et FO qui se sont associées, sous l’égide du Ministère du travail (la DGEFP), pour conduire cette démarche prospective collective depuis le 9 avril 2019.

    Lire la suite
  • Timbre à l’injection : une mauvaise réponse à de bonnes questions

    Dans une consultation conduite entre le 15 juillet et le 15 septembre, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a souhaité interroger les acteurs sur les signaux économiques qui devraient être envoyés aux producteurs d’électricité et propose d’introduire un timbre à l’injection pour les producteurs raccordés sur le réseau haute tension des gestionnaires de réseau de distribution (HTA). En réponse à cette consultation, l’UFE rappelle que, si elle est naturellement favorable à ce que des débats soient menés sur la répartition entre acteurs des coûts de la transition énergétique, elle s’oppose à l’introduction d’un tel timbre à l’injection.

    Lire la suite
  • Où en est-on du déploiement des infrastructures de recharge pour véhicules électriques en France ?

    Le Gouvernement français et la Plateforme de la filière automobile (PFA) signaient en mai 2018 le Contrat Stratégique de la filière automobile, avec un objectif 1 million de véhicules électriques et hybrides rechargeables en circulation et 100 000 points de recharge d’ici à 2022. A la suite du plan de soutien au secteur automobile présenté en mai 2020, le Président de la République a avancé à fin 2021 l’atteinte de l’objectif du raccordement de 100 000 points de recharge accessibles au public.

    Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 53

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.