Le saviez-vous ? Les voitures légères émettent moins de CO2 et de particules fines !

Le transport est responsable de 28% des particules en Ile-de-France et de 39% des émissions de gaz à effet de serre en France. Or, la réduction du poids des véhicules est une solution pour limiter à la fois la consommation de carburant et les frottements engendrés par le déplacement. Le constat est le suivant : une baisse de 100 kg du poids d’un véhicule permet de diminuer les émissions de CO2 de 6 %, et 1 % de poids en moins équivaut à 1% de particules en moins. Ainsi, dès 2020, la réglementation européenne qui accroitra la contrainte des émissions de CO2 des véhicules particuliers à 95 grammes de CO2 par kilomètre (contre 130 g/km pour l’objectif 2015) mettra indirectement la pression sur le poids des véhicules. Les constructeurs automobiles se sont d’ores et déjà saisis de ce nouveau défi : la clé réside essentiellement dans le remplacement de l’acier par un matériau plus léger, tel que l’aluminium. PSA, qui s’est engagé dans cette démarche, a ainsi réduit de 200 kg le poids de la nouvelle Citroën C4 Cactus qui n’émet plus désormais que 82g CO2/km. Cependant, cette réglementation est encore très limitée, car elle ne pénalise pas les constructeurs de grosses cylindrées allemandes, qui ont obtenu de la Commission européenne de pondérer les objectifs 2015 et 2020… Une bonne solution pour circuler dans le respect du climat et de la qualité de l’air ? La voiture 100% électrique, dont les ventes ont explosé de 40% en 2016.

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.