Le saviez-vous ? Watts et Fish s’associent pour créer des pales d’éoliennes inspirées des nageoires des baleines à bosse !

Un biologiste américain, Frank Fish, un ingénieur aéronautique américain, Philipp Watts, ainsi qu’un entrepreneur canadien, Stephen Dewar, se sont inspirés des baleines à bosse pour proposer une nouvelle forme de pales d’éoliennes ! En effet, grâce à leurs longues nageoires pourvues de tubercules, les baleines à bosse font preuve d’une grande agilité et leur vitesse de nage peut atteindre jusqu’à 27 km/h, a observé Frank Fish. Après la publication d’un article scientifique relatif à ces observations, l’ingénieur Philipp Watts contacte le biologiste pour étudier les applications possibles. Ils découvrent non seulement que les tubercules améliorent l’hydrodynamisme des nageoires, mais aussi qu’elles minimisent les turbulences sources de bruit. L’entrepreneur Stephen Dewer rejoint enfin le duo afin de développer ce nouveau genre de pale en créant la société WhalePower en 2005. Cette évolution biomimétique permet aux parcs éoliens de produire jusqu’à 20% d’énergie supplémentaire par vent faible et de manière plus silencieuse !
Les Echos 14/05/18

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.