Le saviez-vous ? Les Outre-mer ont l’objectif d’atteindre l’autonomie énergétique à l’horizon 2030

L’indépendance énergétique est un enjeu stratégique pour les DOM, contraints d’importer massivement des ressources fossiles pour assurer leur approvisionnement énergétique. Par exemple, 80% de l’électricité guadeloupéenne est produite à partir de fioul et de pétrole, contre 2% en métropole. Et, près de 65% de ses consommations en énergie finale sont liées aux transports, contre 33% en métropole. La loi de transition énergétique prévoit pour ces régions d’atteindre l’objectif de 50% de l’énergie consommée à partir de sources renouvelables dès 2020. Ces territoires bénéficient justement de dynamisme et d’atouts considérables en la matière : solaire, biomasse, géothermie, énergies marines... L’hydraulique et la bagasse (biomasse) assurent d’ores et déjà 30% de la production en énergie sur l’Ile de la Réunion. Les territoires d’Outre-mer établissent désormais leurs programmations pluriannuelles de l’énergie (PPE), véritables feuilles de route de l’énergie aux horizons 2018 et 2023. On peut d’ores et déjà imaginer qu’au regard des particularités des régions insulaires (peu ou pas d’interconnexions, une croissance rapide des EnR et une forte augmentation de la demande électrique pour certaines d’entre elles), elles pourront offrir un exemple à la métropole sur certains aspects dont les réseaux électriques intelligents. D’autre part, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et la mobilité électrique qui prend tout son sens vis-à-vis du climat, une fois l’électricité produite débarrassée de ses émissions de CO2 pourraient devenir les marchés clés des DOM, créateurs d’emplois et d’innovations.

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.