Le saviez-vous ? L’AIE alerte la France sur la difficulté à atteindre l’objectif de 50% de nucléaire dans son mix électrique en 2025

L’agence Internationale de l’Energie a récemment publié son rapport 2016 sur la politique énergétique de la France. Concernant l’objectif de réduction de la part du nucléaire à 50% dans la production d’électricité d’ici 2025, inscrit dans la loi Transition Energétique, l’agence est inquiète quant à son impact sur les performances économiques et la facture finale de l’électricité, le climat, la sécurité d’approvisionnement en France, ainsi qu’en termes d’exportation de l’électricité tricolore. Par ailleurs, elle alerte le gouvernement français sur la difficulté d’atteindre cet objectif au regard de la part importante que représente l’électricité nucléaire dans le mix (75%) et l’âge du parc nucléaire (30 ans). Ainsi, elle recommande d’évaluer « les impacts économiques de l’exploitation des centrales sur le long terme ainsi que l’impact sur le prix de l’électricité, les émissions de gaz à effet de serre et l’avenir du secteur » et de veiller à ce que le secteur « dispose de perspectives sur le long terme afin de pouvoir réaliser des investissements de sûreté selon un calendrier approprié ».
Source : Energy Policy of IEA Countries France 2016 Review

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.