Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 02/11/18

Actualité économique et industrielle
BÉNEDICTE PEYROL (DÉPUTÉ LREM), BENOÎT LEGUET (DG D’I4CE) ET CHRISTOPHE ROBERT (FONDATION ABBÉ-PIERRE) SIGNENT UNE TRIBUNE SUR L’USAGE DES RECETTES DE LA TAXE CARBONE
Trois personnalités -une politique, un économiste défenseur de la cause climatique et un représentant des plus défavorisés- souhaitent à travers une tribune intitulée « Taxe carbone : ne nous trompons pas de débat » apporter leur vision sur la polémique de cette fiscalité dont « le peu d’information a facilité sa naissance, mais met en danger sa croissance ». Le texte rappelle d’une part, l’objectif de cette taxe (« en grande partie pour faire baisser les prélèvements sur le travail et soutenir les énergies renouvelables ») et d’autre part, les revenus générés (« près de 7 milliards en 2017. Ce n’est que le début, la taxe devrait doubler d’ici la fin du quinquennat »). Les propositions sur l’usage « des futurs milliards de la taxe carbone » sont axées sur le financement du chèque énergie et « l’aide à la rénovation des passoires thermiques ». « Une taxe qui ne punit pas, mais qui soutient ceux qui en ont besoin » résument-ils.
La Tribune du 31/10/2018
Actualité économique et industrielle
LES CONSTRUCTEURS PRÊTS À VERSER UNE SURPRIME POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MOBILITÉ PROPRE
Lors d’une réunion entre le ministre de la Transition écologique François de Rugy, le ministre de l’économique Bruno Le Maire et les représentants de la filière automobiles (notamment PFA et les constructeurs), « l’idée de renforcer la prime à la conversion en ajoutant une prime supplémentaire (…) notamment pour les achats de véhicules électriques et hybrides rechargeables » a été approuvée par l’ensemble des parties prenantes. Certains constructeurs sont également volontaires pour inclure les véhicules d’occasion dans l’octroi de cette surprime. La décision « définitive » devrait être prise à la fin du mois de novembre. Aujourd’hui, la prime à la conversion, qui rencontre un franc succès, s’élève à 2 500 euros pour l’achat d’un véhicule électrique neuf. En 2018, 200 000 primes ont été versées contre un objectif initial de 100 000 attributions. « Notre politique vise à libérer les Français du tout pétrole, bien sûr par rapport à l’enjeu du climat mais aussi, peut-être surtout aujourd’hui, par rapport à l’enjeu du coût du pétrole », a déclaré le ministre de Rugy.
Enerpresse du 31/10/2018
Actualité économique et industrielle
LA PRÉSENTATION DE LA PPE (DE NOUVEAU) RETARDÉE À FIN NOVEMBRE
La programmation pluriannuelle de l’énergie « sera prochainement arrêtée, d’ici la fin du mois de novembre » assure Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du ministre François de Rugy, lors de son audition à la commission des Finances au Sénat. Benjamin Griveaux avait pourtant indiqué le 24 octobre dernier que la feuille de route de l’énergie serait présentée dans les grandes lignes en conseil des ministres « fin octobre-début novembre ». Pour rappel, le document était initialement attendu pour fin juin 2018.
AEF du 31/10/2018
Actualité économique et industrielle
15 % DES FRANÇAIS SOUFFRENT DU FROID DANS LEUR LOGEMENT EN HIVER
Le médiateur de l’énergie a publié mardi 30 octobre dernier les chiffres d’une étude sur la consommation de chauffage des Français. Celle-ci indique que le tiers des Français sont contraints de restreindre leur consommation de chauffage afin de réaliser des économies sur leur dépenses énergétiques, conséquence directe de la hausse des prix du gaz naturel et du fioul. Par ailleurs, selon la même étude, 9 % des Français affirment avoir eu des difficultés à payer certaines factures d’énergie et 15 % disent avoir souffert du froid dans leur logement l’hiver dernier. Pour rappel, la trêve hivernale a débuté jeudi 1er novembre dernier et s’achèvera le 31 mars.
La Tribune du 31/10/2018
Actualité économique et industrielle
LA CONSOMMATION ÉLECTRIQUE EN SEPTEMBRE EN RECUL DE 2.9 %
Selon le bilan du mois de septembre de RTE, la consommation électrique corrigée des aléas climatiques est en baisse de 2.6 % par rapport à septembre 2017. L’été indien a entraîné une hausse de la production solaire de 39.3 %, une baisse de la production éolienne de 3.5 % et un recul de la production hydraulique de 1.4 %. La production thermique classique a chuté de 27.4 % et la production nucléaire a augmenté de 2.6 %. Au total, 38 849 GWh ont été produits en septembre 2018 pour une consommation intérieure brute de 32 668 GWh, le solde exportateur s’établit à 5 356 GWh.
Enerpresse du 05/11/2018
Actualité économique et industrielle
LA GOUVERNEMENT LAISSE LA PORTE OUVERTE À LA CONSTRUCTION D’UNE SÉRIE DE RÉACTEURS EPR
L’AFP, qui indique avoir consulté un document de travail du gouvernement relatif à la PPE, affirme que le gouvernement « envisage de décider seulement entre 2021 et 2025 de lancer la construction d’une nouvelle série » de réacteurs EPR à la condition que les coûts soient « maîtrisés ». Le ministre François de Rugy a confirmé qu’il n’y aurait pas de décision sur de nouveaux EPR avant 2021 sur France 2 et a laissé une porte ouverte quant à son avenir : « Est-ce que l’avenir de la filière nucléaire française passe par l’EPR ou pas ? C’est une question qui reste ouverte ». EDF estime pouvoir atteindre un coût situé « entre 60 et 70 €/MWh » précisait Jean-Bernard Lévy à une audition à l’Assemblée nationale en avril dernier, « soit exactement la cible visée par le gouvernement dans son document » affirme l’AFP.
AFP du 24/10/2018
Actualité économique et industrielle
DÉLIBÉRATION DE LA CRE SUR LA RÉFORME DE L’ARENH ET DES MODALITÉS EN CAS DE DÉPASSEMENT DU PLAFOND
Dans une délibération publiée lundi 29 octobre, la Commission de régulation de l’énergie a émis un avis favorable au projet de décret qui instaure notamment « un mécanisme de souscription progressive des volumes d’Arenh dans le but de limiter les possibilités d’arbitrages avec le marché de gros de l’électricité » sous réserve de la prise en compte de ses recommandations, comme celle d’ouvrir la possibilité de modifier rapidement les seuils de guichets en fonction du retour d’expérience. Dans une autre délibération datée du même jour, la CRE précise les modalités applicables en cas de dépassement du plafond de 100 TWh par an au guichet de novembre 2018.
Enerpresse du 31/10/2018
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie (ITRE) du Parlement européen, le 5 novembre à Bruxelles :
- Adoption du projet d’avis établissant le programme Invest EU ;
- Adoption du projet d’avis sur les véhicules autonomes dans les transports européens ;
- Examen des amendements relatifs à la directive PSI.

Commission des affaires économiques et monétaires (ECON) du Parlement européen, le 5 novembre à Bruxelles :
- Adoption du projet de rapport sur le règlement relatif à la publication d’informations relatives aux investissements durables et aux risques en matière de durabilité.

Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) du Parlement européen, le 8 novembre à Bruxelles

Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs (IMCO) du Parlement européen, le 5 novembre à Bruxelles
- Adoption du projet d’avis sur le programme pour une Europe numérique.

Commission des transports et du tourisme (TRAN) du Parlement européen, le 5 novembre à Bruxelles :
- Examen des amendements pour avis sur la directive recours collectifs

Trilogue technique Parlement européen / Conseil de l’UE / Commission européenne le 5 novembre à Bruxelles :
- Directive et règlement « Electricité » : préparation du trilogue du 13/11 ;

COREPER I du Conseil de l’UE, les 7 et 9 novembre à Bruxelles :
- Discussion de la directive PSI (7/11) ;
- Discussion en amont du trilogue sur la directive et le règlement « Electricité » (13/11)

Groupe de travail Recherche du Conseil de l’UE, les 5 et 7 novembre à Bruxelles
- Examen du texte de la Présidence relatif au programme Horizon Europe ;

Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, les 6 et 8 novembre, à Bruxelles
- Discussion du règlement ACER ;

Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 6 et 8 novembre, à Bruxelles
- Examen du texte relatif aux standards de CO2 pour les poids-lourds (6/11) ;
- Discussion des prochaines conclusions du Conseil en réaction au rapport de la Cour des comptes européennes sur la qualité de l’air (8/11) ;

Groupe de travail Télécommunications et Société de l’Information du Conseil de l’UE, le 8 novembre à Bruxelles :
- Examen de la proposition de programme pour une Europe numérique

Groupe de travail MIE/CEF du Conseil de l’UE, le 9 novembre à Bruxelles :
- Examen des chapitres dédiés à l’énergie et au numérique dans le projet de programme pour le mécanisme d’interconnexion en Europe (MIE)
du 02/11/2018
Actualité Européenne
LA DG CONCURRENCE DONNE SON FEU VERT AU SOUTIEN DE L’ETAT FRANÇAIS À DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT DE L’AUTOCONSOMMATION
Le 22 octobre, la DG Concurrence a validé une mesure d’aide de l’Etat français en faveur de la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, spécifiquement destinée à l’autoconsommation. Dotée d’un budget de 200 millions d’euros réparti par appels d’offres, cette mesure vise à soutenir le déploiement d’une capacité additionnelle de 490 mégawatts d’ici 2020. A la lumière des lignes directrices sur les aides d’Etat à la protection de l’environnement et à l’énergie, la DG Concurrence a souligné que cette mesure d’aide viendrait stimuler la concurrence entre les énergies renouvelables et soutenir leurs déploiements pour des petites installations.
Commission européenne du 22/10/2018
Actualité Européenne
BREXIT : LE ROYAUME-UNI SOUHAITE CONSERVER LE SIGNAL-PRIX DE L’EU ETS EN CAS DE SORTIE SANS ACCORD
A l’occasion de la présentation du projet de budget au Royaume-Uni le 29 octobre, Philip Hammond, Chancelier de l’Echiquier, a indiqué vouloir dupliquer le prix du carbone du système EU-ETS en cas de Brexit sans accord. Concrètement, le gouvernement britannique propose de fixer une taxe supplémentaire au niveau du prix du carbone actuel (18 €/t), venant s’ajouter au prix plancher du carbone déjà en vigueur outre-Manche (20€/t jusqu’en 2021). Selon Philip Hammond, ce compromis sur le prix du carbone devrait garantir un signal suffisant pour décourager la production d’électricité par des centrales à charbon.
Contexte du 31/10/2018
Actualité Européenne
L’AGENCE EUROPÉENNE POUR L’ENVIRONNEMENT CRITIQUE LA LENTEUR DES PROGRÈS POUR RÉDUIRE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE
L’Agence européenne pour l’environnement a publié ce 29 octobre son rapport 2018 sur la qualité de l’air en Europe, mettant en évidence les faibles progrès accomplis pour lutter contre la pollution atmosphérique. Ce rapport s’appuie sur les données de 2 500 stations à travers toute l’Europe et vient évaluer les résultats à la lumière des standards déterminés dans les directives européennes sur la qualité de l’air. Les émissions du secteur des transports routiers demeurent l’une des principales sources de pollution, notamment à travers les polluants nocifs comme les particules fines ou le dioxyde d’azote mais les émissions issues de l’agriculture ou de la production d’énergie sont également pointées du doigt. Le rapport présente également les conséquences pour la santé avec près de 391 000 décès prématurés dans l’UE et pour l’environnement, avec un endommagement de l’écosystème. Le directeur de l’Agence, H. Bruyninckx a appelé l’UE à « redoubler d’efforts pour réduire les émissions », qualifiant la pollution atmosphérique de « tueur invisible ».
Agence européenne pour l’environnement du 29/10/2018
Actualité Européenne
EN ALLEMAGNE, LA COMMISSION « CHARBON » ADOPTE UNE PREMIÈRE SÉRIE DE RECOMMANDATIONS
Le rapport intérimaire de la Commission « charbon », en charge de déterminer un calendrier de sortie du charbon en Allemagne, a été adopté à l’unanimité des membres lors de la séance du 23 octobre. Ce rapport ne propose pas encore de date de sortie mais prévoit de consacrer une enveloppe de 1,5 milliard d’euros pour accompagner la transition. Les recommandations proposent également de créer des territoires d’innovation pour stimuler l’installation de start-ups travaillant sur de nouvelles technologies. Le potentiel de développement des énergies éoliennes et solaires ainsi que de l’hydrogène est également souligné comme pistes de développement dans ces régions charbonnières. Le rapport final, incluant une proposition de date de sortie du charbon, est attendu pour décembre 2018.
AEF du 26/10/2018
Actualité Européenne
RENOUVELLEMENT DU PROTOCOLE D’ENTENTE ENTRE ENTSO-E, EDSO, EURELECTRIC, CEDEC ET GEODE
Le 23 octobre, les associations européennes de transporteurs, ENTSOE, et de distributeurs, EDSO, Eurelectric, CEDEC et GEODE, ont renouvelé leur partenariat à travers un protocole d’entente visant à poursuivre la coopération pour répondre aux défis communs de la transition énergétique. Le développement d’une vision commune sur la gestion active du système fait partie des priorités alors que la coopération entre GRD et GRT au niveau européen est de plus en plus nécessaire pour faire face aux enjeux de flexibilité, d’intermittence des énergies renouvelables et de synergies avec la recherche et l’innovation. La finalisation du paquet « Une énergie propre » permettra également d’explorer de nouveaux domaines de coopération, qui seront définis courant 2019.
CP ENTSOE du 23/10/2018
Actualité Européenne
RETOUR SUR LE CONSEIL INFORMEL ENVIRONNEMENT ET TRANSPORTS À GRAZ : CHANGEMENT D’HEURE ET DÉCLARATION POUR LA MOBILITÉ PROPRE À L’AGENDA
Les 29 et 30 octobre, les ministres européens des transports et de l’environnement se sont réunis à Graz en Autriche pour un Conseil informel dédié aux enjeux de la mobilité propre. Les ministres ont notamment demandé à la Commission européenne de proposer une nouvelle stratégie pour une « mobilité propre, sûre et abordable » d’ici 2021 afin de continuer et opérationnaliser les efforts entrepris pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris et des standards élevés de qualité de l’air. La déclaration commune met également l’accent sur la nécessité d’apporter un soutien large et des incitations ciblées pour les acteurs concernés afin d’assurer l’acceptabilité sociale nécessaire à la transformation. En outre, les ministres ont échangé sur la proposition de la Commission européenne visant à abolir le changement d’heure, proposant notamment d’étendre la période de transition jusqu’en 2021 et rappelant la nécessité d’une approche concertée entre les Etats membres pour éviter un patchwork géographique.
Présidence autrichienne du 30/10/2018

Actualités

Revue de Presse 2018


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.