Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 05/10/18

Actualité économique et industrielle
PJL PACTE : L’AMENDEMENT SUR LE DÉPLAFONNEMENT DE L’ARENH A ÉTÉ REJETÉ
Plusieurs députés menés par Daniel Fasquelle (LR) avaient déposé un amendement afin de porter le plafond de l’Arenh à 150 TWh (contre 100 TWh actuellement) dans le cadre du projet de loi pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte). Celui-ci a finalement été rejeté jeudi 4 octobre dernier lors des débats en séance publique en première lecture à l’Assemblée nationale.
Enerpresse du 08/10/2018
Actualité économique et industrielle
« NOUS SERONS LES PREMIERS ACTEURS DE LA BATAILLE POUR LE CLIMAT » LUC CHATEL, PRÉSIDENT DE LA PLATEFORME AUTOMOBILE (PFA)
Luc Chatel coordonne avec les constructeurs, les équipementiers et l’Etat, les stratégies qui définiront l’avenir de la filière automobile. L’une d’elle, axée sur le développement du véhicule électrique, est devenue le cheval de bataille de la PFA engagée autour de la cause climatique. « Nous nous sommes retrouvés autour d’un objectif ambitieux mais réaliste de développement du véhicule électrique et hybride rechargeable » a indiqué Luc Chatel. « Réussir la transition écologique, c’est d’abord réussir cette transition industrielle » dont la prospective emploi s’annonce positive « la filière prévoit pour ses 4 000 entreprises un besoin de recrutement de l’ordre de 25 000 personnes par an entre 2018 et 2022 à tous les niveaux, ingénieurs (8 000), techniciens (6 000) et ouvriers (9 000). »
Le Journal de l’automobile du 01/10/2018
Actualité économique et industrielle
ÉNERGIES RENOUVELABLES : LE SER CRAINT UNE RÉVISION À LA BAISSE DE LA LOI TRANSITION ENERGÉTIQUE
Le Syndicat des Energies Renouvelables a organisé une conférence de presse durant laquelle il a exprimé son inquiétude quant à la révision de la loi de transition énergétique qui fixait l’objectif de réduction du nucléaire à 50% dans le mix électrique à horizon 2025. « Nous craignons que ce soit l’ouverture de la boîte de Pandore avec le risque que les objectifs de développement des énergies renouvelables soient revus à la baisse. » a commenté Jean-Louis Bal. La présentation de la PPE est attendue à la fin du mois, puis sera soumis à l’examen de l’Autorité environnementale, du CNTE, du CSE, de la consultation publique, de l’avis du gouvernement… Le syndicat a par ailleurs appelé à mettre en œuvre les mesures de simplification adoptées pour l’éolien, la méthanisation et le solaire afin de rattraper le retard avec l’objectif de 23% d’énergies renouvelables en 2023.
Actu-Environnement du 02/10/2018
Actualité économique et industrielle
VATTENFALL ENTRE À SON TOUR DANS LA DANSE DES FOURNISSEURS D’ÉLECTRICITÉ AUX PARTICULIERS
Présent sur le marché français des entreprises depuis 2000, Vattenfall, propriété de l’Etat suédois et 6ème producteur d’électricité en Europe, a annoncé son arrivée en France sur le marché de l’électricité et du gaz aux consommateurs le 1er octobre dernier. Il vise, selon son PDG Magnus Hall, « entre quelques centaines de milliers et un million de clients » d’ici 5 ans. Il mise sur une offre 100% décarbonée et entend bien profiter « de la compétitivité du nucléaire français » précise le patron français de Vattenfall Energies SA Henri Reboullet. Egalement très présent dans l’hydroélectricité sur son marché domestique, le groupe suédois reconnaît être « intéressé » par la probable ouverture à la concurrence des concessions hydroélectriques françaises « mais pas sans validation économique ». Enfin, Vattenfall va également lancer la commercialisation de bornes de recharges pour véhicules électriques et une offre d’autoconsommation pour les petites entreprises et les particuliers.
La Tribune du 02/10/2018
Actualité économique et industrielle
ENEDIS RÉPOND AUX INQUIÉTUDES D’UFC-QUE CHOISIR SUR LES COUPURES IMPROMPTUES
L’association UFC-Que Choisir a demandé fin septembre au ministère de la Transition écologique de « prendre des mesures » pour « éviter des interruptions d’électricité hâtives et sans discernements » dont pourraient être victimes les consommateurs les plus précaires depuis l’arrivée de Linky. « Depuis longtemps il existe des processus – il peut toujours y avoir une exception – mais qui sont rigoureusement respectés, sur le fait de systématiquement prendre contact avec un client, qu’il soit précaire ou pas précaire, avant toute intervention sur son installation et en l’occurrence avec Linky il n’y a aucune raison que ça change » a répondu Philippe Monloubou, le président du directoire d’Enedis lors d’une conférence de presse où participaient également l’Ademe et les principaux fournisseurs d’énergie.
AFP du 28/09/2018
Actualité économique et industrielle
DATE DE FERMETURE DE FESSENHEIM : « D’ICI 2022 » POUR DE RUGY, « FIN 2019 » POUR LECORNU
Tous deux interrogés sur la date de fermeture de la centrale alsacienne, le ministre d’Etat François de Rugy a répondu qu’elle « fermera pendant ce mandat », quand son secrétaire d’Etat Sébastien Lecornu a lié la fermeture de Fessenheim à la mise en service de l’EPR de Flamanville, plutôt « fin 2019 ». Ce dernier s’est déplacé le 4 octobre dernier à Colmar pour annoncer le déblocage de 10 millions d’euros dès le 1er janvier 2019 pour « financer les premières actions du projet de territoire conçu par les élus locaux ». Par ailleurs, la commune de Fessenheim et son intercommunalité bénéficieront d’un « accompagnement » fiscal et recevront 30 millions d’euros sur 10 ans.
Enerpresse 05/10/18 et AFP 04/10/18 du 04/10/2018
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire, les 10 et 11 octobre à Bruxelles
- Examen du projet d’avis sur le Fonds social européen plus (FSE + )
- Vote sur le projet de rapport sur les polluants organiques persistants
- Vote sur la directive Véhicules Propres
- Vote sur la proposition de résolution sur la COP 24
- Considération des amendements sur la finance durable
- Vote sur le projet d’Avis sur Horizon Europe
- Examen du projet de rapport sur LIFE

Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie, les 8 et 9 octobre, à Bruxelles
- Audition publique sur Horizon Europe
- Examen du projet de rapport sur Horizon Europe
- Examen des amendements sur Digital Europe
- Examen du projet de rapport sur la directive PSI
- Compte-rendu des trilogues sur le règlement et la directive électricité
- Compte-rendu des trilogues sur le règlement cybersécurité
- Examen des amendements sur le MIE

Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs, les 10 et 11 octobre à Bruxelles
- Examen des amendements sur les recours collectifs
- Examen des amendements sur la directive REFIT dans le cadre du paquet « Une nouvelle donne pour les consommateurs »
- Examen des amendements sur Digital Europe
- Vote sur le rapport pour avis sur les véhicules autonomes
- Vote sur le rapport pour avis sur la directive PSI

Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, les 8 et 11 octobre à Bruxelles
- Règlement Électricité : examen des articles 19 à 22 et de l’annexe III
- Directive Électricité : examen de l’article 3

Conseil des ministres de l’environnement, le 9 octobre, à Bruxelles
- Discussions sur le règlement sur les Standards de CO2 pour les voitures
- Adoption de conclusions en vue de la COP 24

Groupe de travail Télécommunications et société de l’information du Conseil, le 9 octobre, à Bruxelles
- Examen du projet Digital Europe : article 9 à 15, 17 à 32 et annexes 2 et 3

Groupe de travail Protection et l’Information des consommateurs, le 10 octobre à Bruxelles
- Poursuite de l’examen de la directive sur les recours collectifs à partir de l’article 11

Groupe de travail transport – questions intermodales et réseaux, le 10 octobre à Bruxelles
- Examen de la directive Véhicules Propres

Groupe de travail Environnement, le 11 octobre à Bruxelles
- Examen des amendements du Parlement sur les polluants organiques persistants
du 05/10/2018
Actualité Européenne
ENTSO-E ÉVALUE LA SÉCURITÉ D’APPROVISIONNEMENT EN 2020 ET 2025
L’association européenne des gestionnaires de réseaux de transport, ENTSO-E, a publié ce 3 octobre, son rapport annuel sur la sécurité d’approvisionnement à moyen terme en Europe. À l’exception de la Bulgarie et des îles, les pays européens ne devraient pas connaître de problème de sécurité d’approvisionnement, ce qui « peut être attribué aux mécanismes de capacité existants ainsi qu’à ceux approuvés récemment par la Commission européenne ». ENTSO-E appelle également au développement d’interconnexions supplémentaires entre les pays européens, qui dans certains cas permet de « remplacer le besoin d’augmenter la capacité de production dans un pays ». Une consultation est ouverte sur ce rapport jusqu’au 9 octobre.
Contexte du 04/10/2018
Actualité Européenne
LA SÉPARATION DU MARCHÉ ALLEMAND ET AUTRICHIEN DE L’ÉLECTRICITÉ EST DÉSORMAIS OPÉRATIONNELLE
Ce 1er octobre, la bourse de l’électricité européenne Epex Spot a procédé pour la première fois à la publication de prix et de volume de gros différents pour l’Allemagne et l’Autriche, confirmant ainsi la décision de séparation des deux marchés prise par l’ACER en 2016. Cette séparation doit faciliter la gestion de la congestion des réseaux des pays limitrophes (République tchèque et Pologne notamment) engendrée par les échanges importants entre les deux pays germaniques. Les prix moyens se sont élevés à 61,24 €/MWh en Allemagne et 63,19 €/MWh en Autriche. Dans un communiqué de presse, les quatre gestionnaires de réseau de transport allemands ont souligné qu’ « à long terme, cela pourrait également avoir un effet positif sur les redevances de réseau et donc sur les coûts pour les consommateurs d’électricité ».
Enerpresse du 02/10/2018
Actualité Européenne
LE TEXTE FINAL DU RÈGLEMENT SUR LA LIBRE CIRCULATION A ÉTÉ ADOPTÉ PAR LE PARLEMENT EN PLÉNIÈRE
L’accord trouvé en trilogue début juillet sur le règlement sur la libre circulation des données non personnelles a été adopté en plénière ce 4 octobre (581 pour, 81 contre, 6 abstentions). Le texte interdit aux États d’imposer aux entreprises des obligations de localisation des données non personnelles sur leur territoire, à l’exception des données relevant de la sécurité publique. Il sera validé par les ministres européens le 6 novembre et entrera en vigueur 20 jours après sa publication au Journal Officiel de l’UE.
Parlement européen du 04/10/2018
Actualité Européenne
TRILOGUES ENISA : ENCORE DES OPPOSITIONS SUR LE CARACTÈRE OBLIGATOIRE DE LA CERTIFICATION
Le deuxième trilogue sur le règlement cybersécurité, qui s’est tenu ce 1er octobre à Strasbourg, a traité de la deuxième partie du règlement sur la certification. Le caractère obligatoire ou non de la certification pour les infrastructures critiques reste le principal point de contention entre les deux institutions, le Parlement y étant favorable et le Conseil opposé. Les discussions continuent désormais au niveau technique et les deux institutions tenteront de se mettre d’accord lors du prochain trilogue prévu mi-novembre.
Contexte du 03/10/2018
Actualité Européenne
LES EURODÉPUTÉS DEMANDENT 40% DE RÉDUCTION D’ÉMISSION DE CO2 POUR LES VOITURES EN 2030
Les députés européens ont adopté ce 3 octobre (389 pour, 239 contre et 41 abstentions) le rapport de Miriam Dalli (S&D, MT) sur les standards d’émissions de CO2 pour les véhicules légers. La rapporteuse a dû revoir à la baisse les objectifs défendus en commission Environnement pour obtenir la majorité en plénière : le Parlement défendra donc un objectif de réduction de CO2 de 20% en 2025 et 40% en 2030, contre 45% dans le texte de la commission ENVI, assorti d’un quota de vente de véhicules zéro et faibles émissions de 20% en 2025 et 35% en 2030. Les députés ont également voté l’introduction d’un système de malus pour les constructeurs ne respectant pas ces objectifs, qui vient ainsi compléter le système de bonus proposé par la Commission européenne. La présidence autrichienne espère trouver un accord avec les États membres au Conseil Environnement du 9 octobre afin de pouvoir commencer les trilogues avant la fin de son mandat.
Parlement européen du 03/10/2018
Actualité internationale
L’AFRIQUE MET EN PLACE UN MARCHÉ COMMUN DE L’ÉNERGIE
Le 26 septembre s’est tenu le Bloomberg Global Business Forum de New-York, à l’occasion duquel six pays d’Afrique sub-saharienne (Togo, Niger, Burkina Faso, Mali, Gabon, Mali) ont annoncé vouloir créer un marché commun de l’énergie. Celui-ci se matérialisera en premier lieu par une plateforme digitale, qui sera mise en place en juin 2019, pour que ces pays réalisent ensemble des achats d’énergie. Cette plateforme permettra de grouper les achats afin de faire baisser le prix des énergies renouvelables, notamment du solaire et de l’éolien. Ces États espèrent également renforcer l’accès à l’énergie dans leurs pays respectifs.
Challenges du 27/09/2018

Actualités

Revue de Presse 2018


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.