Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 12/09/18

Actualité économique et industrielle
PHOTOVOLTAÏQUE : L’ADEME ANNONCE LA MISE EN PLACE D’UNE CHARTE DES BONNES PRATIQUES
Arnaud Leroy, président de l’Ademe, a mentionné les chiffres des arnaques de panneaux solaires à l’occasion de l’Université d’été du solaire d’Enerplan (214 plaintes enregistrées à la DGCCRF en 2016, contre 28 en 2015) avant d’annoncer la mise en place d’une « charte des bonnes pratiques » : « Je vais prendre langue avec l’ensemble des (établissements) de crédit à la consommation dans les prochaines semaines pour essayer d’éviter les mauvais exemples ».
Les raccordements du photovoltaïque ont d’ailleurs progressé de 59 % au premier trimestre 2018 par rapport à la même période en 2017, a annoncé le Service de l’observation et des statistiques (SOeS) du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Au 30 juin, la puissance totale raccordée a atteint 8 533 MW dont 479 MW effectuée au 1er semestre 2018.
Batirama 06/09/18 et Actu-environnement 31/08/18 du 31/08/2018
Actualité économique et industrielle
TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DES OPPORTUNITÉS DE CRÉATION D’EMPLOI DANS LES RÉGIONS
C’est la conclusion de deux études de l’Ademe portées sur la transition énergétique et l’emploi au niveau local dans les régions Hauts-de-France et Occitanie. Dans la première région, l’agence estime que « le nombre d’emplois liés au développement des énergies renouvelables serait multiplié par 4 entre 2015 et 2050 avec une augmentation de 7 000 à 31 000 emplois équivalent temps plein, avec un gain net de 22 800 emplois par rapport au scénario tendanciel ». Sur le secteur rénovation énergétique des bâtiments, 9 300 emplois pourraient être créés, « avec un gain net de 2 800 emplois par rapport au scénario tendanciel ». Quant au secteur de la mobilité et des transports, 8 000 emplois pourraient être créés dans l’installation-gestion de bornes de recharge électrique. En Occitanie, « le nombre total d’emplois en 2050 serait supérieur au tendanciel de près de 90 000 équivalent temps plein » dans les secteurs de la construction, du transports de passagers et des services marchands.
Environnement magazine du 04/09/2018
Actualité économique et industrielle
DURÉE DE VIE DES CENTRALES NUCLÉAIRES : LE PUBLIC EST APPELÉ À DONNER SON AVIS
A l'occasion des réexamens des réacteurs les plus anciens du parc nucléaire français, le Haut Comité pour la Transparence et l'Information sur la Sûreté Nucléaire (HCTISN) lance une concertation ouverte au public afin de l’associer aux prises de position concernant la poursuite de fonctionnement après 40 ans des réacteurs électronucléaires de 900 MW. La concertation s’effectuera sur une plateforme numérique (https://concertation.suretenucleaire.fr/) et durera 6 mois. EDF et l’ASN associés au HCTISN précisent que cette concertation n’aura pas d’impact sur la décision d’autoriser ou non la prolongation des réacteurs.
Le Figaro du 06/09/2018
Actualité économique et industrielle
FRANÇOIS DE RUGY SOUHAITE « S’INSCRIRE DANS UN PROGRAMME DE TRANSFORMATION »
Présent sur France Inter le lendemain de sa nomination, antenne sur laquelle Nicolas Hulot démissionnait une semaine auparavant, le désormais ex-Président de l’Assemblée Nationale souhaite faire « marcher main dans la main écologie et économie » et annonce vouloir « rencontrer tout le monde pour écouter les contraintes économiques et sociales de chacun ». Concernant l’emploi, il souhaite valoriser « l’économie verte » qui crée des « centaines et milliers d’emplois, voire des millions d’emplois dans notre pays ». S’agissant de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE), il annonce être « en mesure de la présenter à la fin du mois d’octobre » qui donnera « la part de chaque énergie ». Edouard Philippe a d’ailleurs annoncé ce même jour, le report à 2035 l’objectif de réduction à 50% de la part de nucléaire dans le mix électrique. Le premier ministre a également ajouté à propos de la nomination du ministre d’Etat et ministre de la Transition Ecologique et Solidaire : « Je laisse à François de Rugy le temps de prendre les dossiers, de rencontrer les acteurs et ensuite de me faire des propositions pour pouvoir trancher de façon définitive ».
France Inter du 05/09/2018
Actualité économique et industrielle
LE PROJET DE DÉCRET SUR L’ARENH EXAMINÉ AU CSE LE 18 SEPTEMBRE PROCHAIN
Le projet de décret « prévoit d’échelonner les demandes d’ARENH au cours de l’année précédant la fourniture d’électricité, afin notamment de prévenir le risque de voir le dispositif utilisé à d’autres finalités que celle de faire bénéficier le consommateur français de la compétitivité du parc électronucléaire historique ». Trois échéances seraient instaurées, le 15 janvier, le 15 juillet et le 15 novembre, et les quantités maximales atteindraient respectivement 40 %, 25 % et 35 % des 100 TWh du volume annuel d’ARENH. Le Gouvernement souhaite une entrée en vigueur de ce nouveau dispositif en 2019.
Contexte du 06/09/2018
Actualité économique et industrielle
2017, L’ANNÉE DU PLUS GRAND NOMBRE DE RÉNOVATIONS À BASSE CONSOMMATION
L’étude de l’Observatoire BBC sur les rénovations Bâtiments Basse Consommation (BBC) indique qu’après une baisse du nombre d’opérations en 2016, « la tendance haussière constatée depuis 2013 a été confirmée en 2017 » et que cette dernière année a d’ailleurs « enregistré le nombre le plus important de rénovations à basse consommation » depuis l’existence du label « BBC-effinergie ». Ce dernier vise à identifier les bâtiments neufs ou parties nouvelles de bâtiments dont les très faibles besoins énergétiques contribuent à atteindre les objectifs de 2050 (facteur 4). Entre 2016 et 2017, « le nombre de dossiers a augmenté de 40 % » et « le nombre de logements en cours de certification est passé de 16 000 à 32 858 ». Des chiffres qui s’inscrivent dans le cadre du plan rénovation énergétique des bâtiments dont l’objectif est l’atteinte de 500 000 rénovations par an.
AEF du 05/09/2018
Actualité économique et industrielle
QUE CONTIENT L’AVANT-PROJET DE LOI D’ORIENTATION DES MOBILITÉS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’ÉLECTROMOBILITÉ ?
Issu des Assises de la Mobilité tenues à l’automne 2017, l’avant-projet de loi d’orientation des mobilités contient en l’état actuel 4 titres qui portent sur la gouvernance de la mobilité, le numérique dans la mobilité, la mobilité propre et les mesures diverses. Dans le titre III, plus exactement intitulé « Développer les mobilités propres et actives », il est question de la lutte contre la pollution de l’air et du développement de l’électromobilité. L’article 19 prévoit qu’une « partie des coûts de raccordement aux réseaux publics d’électricité des infrastructures de recharge de véhicules électriques ouvertes au public sont couverts par les tarifs d’utilisation des réseaux », dans une limite de 75 % (contre 40 % aujourd’hui). Une section complète le code de l’énergie concernant « l’activité de recharge de véhicule électrique » qui constitue désormais « une prestation de service ». L’article 19 transpose également la directive (UE) 2018/844 sur le bâtiment et propose de modifier des articles du code de la construction et de l’habitation afin de prévoir la mise en place d’infrastructure de recharge électrique pour les véhicules dans les bâtiments nouveaux ou rénovés.
AEF du 03/09/2018
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Session plénière du Parlement européen, du 10 au 13 septembre à Strasbourg
- Discours par le président de la Commission européenne, J-C. JUNCKER sur l’Etat de l’Union (12/09) ;
- Débat sur le projet de rapport ENISA (12/09).

Commission Industrie, Recherche et Energie (ITRE), le 10 septembre à Strasbourg
- Examen du projet d’avis relatif au CFP 2021-2027 ;
- Examen du projet de rapport relatif au programme Horizon Europe ;
- Examen du projet d’avis relatif au programme InvestEU ;
- Examen du projet d’avis relatif aux véhicules autonomes dans les transports européens.

Commission Environnement (ENVI), les 10 et 13 septembre à Strasbourg
- Examen du projet d’avis relatif au CFP 2021-2027 ;
- Vote sur le projet de rapport relatif aux standards de CO2 pour les véhicules légers (10/09) ;
- Vote sur le projet pour avis relatif au programme CEF (13/09) ;

Trilogues Parlement européen / Conseil de l’UE / Commission européenne le 11 septembre :
- Deuxième trilogue sur la directive et le règlement « Electricité » ;

Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, les 11 et 13 septembre à Bruxelles :
- Préparation des trilogues sur le règlement ACER.

Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 10, 11 et 14 septembre, à Bruxelles
du 07/09/2018
Actualité Européenne
LE « CLOUD », UN INVESTISSEMENT STRATÉGIQUE POUR LES ÉNERGÉTICIENS
Dans un article publié le 7 septembre pour EnergyPost, A. Metz, consultant en innovation numérique, dresse un panorama des investissements stratégiques de huit énergéticiens européens (Centrica, EDF, Enel, Engie, E.ON, Innogy, Total and Vattenfall) dans les services de plateformes en lignes. Enel émerge comme l’un des acteurs les plus dynamiques, entre partenariats avec l’industrie automobile ou acquisitions de systèmes de gestion de flexibilité ou de bornes de recharges. Les domaines de l’Internet des objets, des services de flexibilité et de la mobilité électrique font l’objet d’une attention toute particulière et d’investissements de Centrica, ENGIE, E.ON et Innogy. L’auteur du rapport conclut en montrant que les services énergétiques liés au cloud font l’objet d’une concurrence accrue entre les énergéticiens européens, qui cherchent à constituer un portefeuille équilibré dans une industrie en pleine transformation.
EnergyPost du 07/09/2018
Actualité Européenne
ENTRÉE EN VIGUEUR EN EUROPE DE LA FIN DES VENTES D’AMPOULES HALOGÈNES
Dans le cadre du programme de travail sur l’écodesign, les mesures sur la fin des ventes d’ampoules halogènes sont entrées en vigueur dans toute l’UE au 1er septembre 2018. Selon une étude de la Commission européenne, ces mesures, prises dans le cadre des règlementations européennes sur l’écodesign, permettront de réaliser des économies d’énergies annuelles de l’ordre de 9,4 TWh, soit l’équivalent de la consommation d’électricité du Portugal pendant 5 ans. Les ampoules halogènes seront progressivement remplacées par des ampoules LED, ayant une durée de vie plus longue tout en consommant moins d’électricité !
CP Commission européenne du 31/08/2018
Actualité Européenne
L’EUROPE, LEADER DANS LE DÉVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES D’ÉNERGIES MARINES
Selon une étude de la DG Affaires maritimes de juin 2018, l’Union européenne est à la tête de la R&D dans le domaine des énergies marines, avec près de 3 milliards d’investissements sur la dernière décennie, dont un tiers subventionné par la Commission européenne et les Etats membres. Le rapport met en avant la capacité de 1GW des projets en cours de réalisation, tout en tablant sur une augmentation de 4GW des capacités installées d’ici 2028. Les investissements devraient notamment se diriger vers les installations utilisant les courants des marées, technologie la plus mature à ce jour. Les discussions sur le prochain programme de financement de la recherche et de l’innovation, Horizon Europe, sont actuellement en cours de discussion au Parlement européen et au Conseil de l’UE.
CP Commission européenne du 27/06/2018
Actualité Européenne
LES MÉCANISMES DE CAPACITÉ DE NOUVEAU DISCUTÉS SUR LA SCÈNE BRUXELLOISE
Ce 4 septembre, Euractiv, en partenariat avec PKEE l’organisation du secteur électrique polonais, a organisé une conférence sur le rôle des mécanismes de capacité dans la transition des marchés de l’électricité. Le panel était composé de Florian Ermacora de la DG Energie, Christof Schoser (DG Concurrence), Florent Marcellesi, rapporteur fictif pour le groupe des Verts au Parlement européen, Benedikt Ennser de la présidence autrichienne, Fabien Roques (Compass Lexecon) et Maciej Burny de PKEE. Lors de cet échange, la DG Concurrence a rappelé que les réserves stratégiques ne devaient pas bénéficier d’un traitement plus favorable que les autres types de mécanismes, conformément aux conclusions de son étude sectorielle publiée en novembre 2016. Benedikt Ennser a quant à lui souligné que la question de la hiérarchisation des études d’adéquation nationale et européenne en cas de conclusion différente restait ouverte. Le prochain trilogue sur le règlement et la directive Électricité aura lieu le 11 septembre à Bruxelles.
Euractiv du 06/09/2018
Actualité internationale
BOOM DES VENTES DE VÉHICULES ET BUS ÉLECTRIQUES AU NIVEAU MONDIAL
Selon un communiqué de l’agence Bloomberg New Energy Finance daté du 30 août, les ventes cumulées de véhicules et bus électriques dans le monde ont presque atteint la barre des 4 millions, progressant de plus en plus rapidement. Alors qu’il avait fallu 17 mois pour passer le palier des 2 millions, la barre des 4 millions de voitures électriques fut atteinte en 6 mois. Les ventes mondiales de véhicules électriques se concentrent principalement en Chine (37%), qui réunit également la quasi-totalité des ventes de bus électriques. La mise en place de quotas de production de véhicules propres en Chine devrait également contribuer à renforcer les ventes tout comme la sortie de plusieurs nouveaux modèles d’ici fin 2018. En Europe, 2,3% des voitures neuves vendues au deuxième semestre 2018 étaient des véhicules électriques contre 4% en Chine.
Enerpresse du 07/09/2018

Actualités

Revue de Presse 2018


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.