Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse du 20/07/18

Actualité économique et industrielle
LA FRANCE NE RESPECTERA PAS SES OBJECTIFS CLIMATIQUES EN 2023
La DGEC a annoncé aux membres du comité sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie et de la Stratégie Nationale Bas Carbone, le 19 juillet dernier, réunis au ministère de la Transition écologique, que la France « pourrait » dépasser son deuxième budget carbone (2019-2023) de 24 millions de tonnes par an. Le retard s’explique par un trafic routier « en forte augmentation dans un contexte de prix bas du pétrole en 2016 et 2017 » et au rythme trop lent des rénovations énergétiques dans le bâtiment. Cette annonce pourrait avoir un « impact sur la crédibilité de la France aux niveaux européens et international » à quelques mois de la COP24, commente l’administration du ministère dans la note présentée lors de cette réunion.
Contexte du 20/07/2018
Actualité économique et industrielle
LES CHARGES DE SERVICE PUBLIC DE L’ÉLECTRICITÉ : LE SOUTIEN AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES REVU À LA BAISSE EN 2017/2018
Dans une délibération publiée du 12 juillet dernier, le régulateur de l’énergie a évalué les charges de service public pour 2019 et rectifié ses estimations de 2017 et 2018. Pour l’année 2017 et 2018, les montants des charges constatées pour l’électricité ont atteint respectivement 3% et 6% de moins que prévu, en effet, le soutien dédié aux énergies renouvelables électriques a été en baisse (hausse du prix de gros de l’électricité et baisse du coût d’achat des énergies renouvelables). Pour l’année 2019, le montant total des charges de service public de l’électricité est évalué à 7 7 655 M€, soit 12% de plus qu’en 2017. Cette tendance s’explique notamment par la poursuite du développement des filières de production (par exemple éolien +205 M€), conjuguée à un retour prévisible à la normale de la production hydroélectrique qui a pâtit d’un déficit pluviométrique en 2017, et à une augmentation prévisible des surcoûts liés à la péréquation tarifaire dans les ZNI (+100 M€). Nota : depuis le 1er janvier 2017, le financement du soutien aux ENR est assuré par la taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques (TICPE) qui s’applique aux consommations de pétrole.
Délibération Commission de Régulation de l’Energie n°2018-156 du 12/07/2018
Actualité économique et industrielle
LES FOURNISSEURS D’ÉNERGIE SE LANCENT DANS DES PRESTATIONS D’ASSISTANCE ET DÉPANNAGE « DE PLUS EN PLUS ÉLOIGNÉS DE LEUR MÉTIER »
Pendant longtemps centrés sur des prestations liées à l’énergie (installation interne et dépannage de chaudière), les fournisseurs d’énergie se sont ouverts à de nouvelles activités d’assistance et de dépannage de plomberie, serrurerie, électroménager et même vitrerie, relève le cabinet Watts Next. Ces nouveaux services représentent un revenu additionnel « très significatif » pour les fournisseurs, chiffrés à environ 15-20% de chiffres d’affaires additionnels par client par rapport à la part de fourniture HT de la facture d’énergie.
Enerpresse du 18/07/2018
Actualité économique et industrielle
PROJET DE LOI ELAN : LE GOUVERNEMENT PROPOSE DE TRANSFÉRER L’APPARTENANCE DES COLONNES MONTANTES AUX GESTIONNAIRES DE RÉSEAUX DE DISTRIBUTION
Le gouvernement a ajouté un amendement au projet de loi Elan, en cours de discussion au Sénat, afin que les colonnes montantes soient intégrées aux concessions de distribution : « Il est souhaitable qu’elles soient toutes intégrées au réseau public, de manière à ce que leur entretien et leur renouvellement soient assurés dans la durée par les gestionnaires de réseaux publics afin d’assurer la continuité du réseau public jusqu’au compteur et garantir le bon état et la sécurité de tous les ouvrages de la distribution » explique le projet de texte. Si les copropriétés souhaitent rester propriétaires de leurs colonnes montantes, elles pourront toujours le signaler dans un délai de deux ans, indique également le texte. Dans un rapport au parlement publié début 2018, le gouvernement proposait que la prise en charge de leur rénovation soit assurée par le Turpe, soit 9 000 rénovations de colonnes par an qui représentent une charge supplémentaire de 36 millions d’euros annuels pour le Turpe.
Enerpresse du 19/07/2018
Actualité économique et industrielle
DÉPENSES PUBLIQUES : LE RAPPORT CAP 22 REMET EN CAUSE LES AIDES INEFFICACES DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, SELON LE FIGARO
Le Figaro a révélé le contenu des 22 propositions de réforme remises au gouvernement par le Comité action publique 2022 qui visent à réaliser « une trentaine de milliards d’euros » de baisse de la dépense publique en mettant « un terme à toutes les interventions publiques dont l’efficacité n’est pas démontrée ». Ainsi dans sa 18ème proposition, le CAP 22 estime que l’Etat doit procéder à de nouveaux transferts de compétences dans tous les domaines (ferroviaires, énergie, logement …). L’impact (positif) est évalué à « environ un milliard d’euros » sur le solde public. La proposition 20 recommande quant à elle de réduire certaines aides publiques « particulièrement inefficaces » qui visent le soutien à la transition énergétique et au transport aérien, et plus particulièrement, « de supprimer toutes les niches fiscales et sociales ‘peu efficaces’ (exonérations, taux réduits de TVA, aides à l’innovation…) ainsi que les petites taxes qui créent ‘des distorsions entre les secteurs’ » pour une amélioration du solde public estimée à « plus de 5 milliards » d’euros.
Le Figaro du 16/07/2018
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, les 23 et 26 juillet à Bruxelles
- Préparation des trilogues sur le règlement ACER.

Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 24, 25 et 26 juillet, à Bruxelles
- Examen du règlement standards de CO2 pour les véhicules légers (24/07).

Groupe de travail Intermodalités et Réseaux de transports du Conseil de l’UE, le 25 juillet à Bruxelles
- Discussion sur la directive véhicules propres.

Groupe de travail Services financiers, Finance durable et Taxonomie du Conseil de l’UE, le 26 juillet, à Bruxelles :
- Examen de la proposition législative établissant un cadre pour faciliter les investissements durables.

Groupe de travail Recherche du Conseil de l’UE, le 26 juillet, à Bruxelles :
- Présentation de la Commission européenne sur le programme Horizon Europe.
du 20/07/2018
Actualité Européenne
NATIONAL GRID PRÉSENTE SES SCÉNARIOS ÉNERGÉTIQUES À L’HORIZON 2050
Le gestionnaire de réseau de transport britannique, National Grid, a présenté le 12 juillet quatre scénarios pour le futur de l’énergie au Royaume-Uni. Le rapport met en avant quelques grandes conclusions, à commencer par les évolutions majeures du secteur vers une production décarbonée et décentralisée (estimée jusqu’à 65% en 2050), nécessitant d’aménager le réseau électrique en conséquence. La croissance de l’électromobilité sera aussi un enjeu pour les réseaux, entrainant une hausse de la demande en électricité d’ici 2050. Les actions sur le chauffage pour atteindre les objectifs 2020 seront aussi essentielles selon National Grid, alliant solutions de chauffage bas-carbone et meilleur efficacité énergétique des bâtiments : 60% des foyers pourraient avoir utiliser des pompes à chaleur en 2050 et l’hydrogène pourrait couvrir un tiers des besoins en chauffage domestique.
Enerpresse du 18/07/2018 et National Grid du 12/07/2018 du 18/07/2018
Actualité Européenne
L’ALLEMAGNE EXPÉRIMENTE UNE BOURSE DE LA FLEXIBILITÉ DANS LE CADRE DU PROJET ENERA
L’Allemagne lancera début 2019, une phase d’expérimentation de deux ans dans la principale zone de production éolienne dans le nord-ouest du pays afin de tester la rémunération de la flexibilité à grande échelle. Alors que les opérateurs allemands ont dû neutraliser en 2017 l’équivalent de la consommation annuelle de 1,8 millions de ménages, le projet vise à créer un marché de la flexibilité pour remédier aux congestions, à travers un cadre réglementaire spécifique et une coordination de tous les gestionnaires de réseaux. Sous la houlette d’Epex, les conclusions du projet Enera pèseront sur le développement du réseau tout en bénéficiant aux gestionnaires de réseaux européens confrontés à des défis identiques.
Contexte du 17/07/2018
Actualité Européenne
LA COMMISSION EUROPÉENNE RAPPELLE À L’ORDRE PLUSIEURS ETATS MEMBRES DANS LE CADRE DE LA TRANSPOSITION DE LA DIRECTIVE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DU TROISIÈME PAQUET ENERGIE
Le 19 juillet, la Commission européenne a adressé une lettre de mise en demeure, première étape dans une procédure de recours en manquement, à sept Etats membres (Chypre, Irlande, Malte, Pays-Bas, Slovénie, Suède et Royaume-Uni) pour une transposition incomplète ou incorrecte de la directive de 2012 sur l’efficacité énergétique. Ces Etats membres auront deux mois pour présenter leurs arguments. En parallèle, la Commission européenne a entamé une procédure de recours en manquement contre l’Allemagne et la Hongrie pour défaut de conformité au troisième paquet « Energie ». La Commission européenne juge que l’Allemagne n’a pas garanti la transposition des règles sur l’indépendance du régulateur national, notamment en matière de fixation des tarifs réseaux, souvent actés au niveau du gouvernement fédéral. La Hongrie est mise en demeure pour une mise en œuvre du calcul des tarifs réseaux contraire au droit de l’UE et pour la limitation du recours juridictionnel des acteurs de marché concernant lesdits tarifs.
Commission européenne du 19/07/2018
Actualité Européenne
AVANCÉES RAPIDES DES TRAVAUX SUR LE PROGRAMME DE FINANCEMENT HORIZON EUROPE, SUCCESSEUR DE H2020
Le 18 juillet, le rapporteur roumain pour le programme de financement d’Horizon Europe, Dan Nica (S&D) a publié son projet de rapport en commission ITRE, compétente au fond, appelant à augmenter l’enveloppe globale de 94,1 milliards comme proposé par la Commission européenne à 120 milliards d’euros pour la période 2021-2027. Il appelle également à renforcer le lien entre résultats de R&I et première exploitation commerciale et propose plusieurs clarifications sur le Conseil européen de l’innovation ou les missions de recherche et d’innovation. La date de dépôt des amendements est fixée au 6 septembre 2018. En parallèle, les Etats membres ont demandé des précisions à la Commission européenne sur le programme de financement, notamment sur la sélection des projets. La présidence autrichienne a annoncé vouloir arriver à une approche générale lors du Conseil Compétitivité du 30 novembre.
Contexte du 19/07/2018 et Commission ITRE du 18/07/2018 du 19/07/2018
Actualité Européenne
LE SUCCÈS DE L’ÉOLIEN OFFSHORE EN MER DU NORD FACE AU DÉFICIT DE COORDINATION RÉGIONALE
Dans un rapport publié le 17 juillet, l’Ifri dresse un bilan de l’éolien offshore en mer du Nord tout en pointant du doigt le manque de coordination régionale. Le rapport met en avant la capacité offshore installée (Allemagne, Belgique, Danemark, Pays-Bas et Royaume-Uni) atteignant 15,5 GW en 2017 tout en estimant possible un « doublement voir quadruplement » de la capacité d’un point de vue technique. Toutefois, au-delà des excellentes performances techniques et économiques de la filière offshore européenne, l’Ifri met en garde contre la faiblesse des réseaux électriques connectant les installations offshores, une insuffisance qui pourrait s’amplifier avec la sortie du Royaume-Uni de l’UE. L’Ifri recommande un renforcement des interconnexions de la mer du Nord, un soutien à la R&D et à l’export des technologies européennes sur le marché mondial et un partage des bonnes pratiques entre Etats membres pour optimiser le déploiement des éoliennes offshores.
Ifri du 12/07/2018
Actualité Européenne
MISE EN LIGNE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA STRATÉGIE UE DE LONG TERME DE RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE
Le 17 juillet, la Commission européenne a mis en ligne la consultation publique sur la stratégie de l’UE visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Cette consultation, ouverte jusqu’au 9 octobre, permettra aux parties prenantes et citoyens d’exprimer leurs opinions sur les scénarios de décarbonation de l’économie européenne. La publication de la stratégie est attendue mi-novembre, en amont de la COP24 à Katowice en Pologne qui aura lieu du 3 au 14 décembre.
Commission européenne du 17/07/2018

Actualités

Revue de Presse 2018


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.