Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 01/06/18

Actualité économique et industrielle
DÉBAT PUBLIC PPE : EDF ET ENGIE ONT REMIS LEUR CAHIER D'ACTEUR
Côté EDF, la priorité est la neutralité carbone à horizon 2050 notamment grâce à l'efficacité énergétique du bâtiment et l'électrification du transport. S'agissant des centrales nucléaires, le groupe annonce que "l'essentiel du parc actuel aura (...) été arrêté d'ici 2050. A cet horizon, nous devons garantir la décarbonation complète du système électrique (...), celle-ci restera assise sur la complémentarité entre renouvelables et nucléaire, avec une part de renouvelables en forte hausse. (...) EDF (...) travaille aujourd'hui à la finalisation d'un EPR simplifié, de construction facilitée et compétitif." Chez Engie, l'efficacité énergétique dans le bâtiment doit également être accéléré, mais "l'utilisation de l'électricité pour tous les usages (...) conduirait à des surinvestissements (...) avec un risque de dégrader la qualité de service et la sécurité d'approvisionnement". C'est pourquoi, le groupe table sur le verdissement des énergies (gaz naturel, chaleur et électricité renouvelable) pour un "mix énergétique plus équilibré".
Journal de l’environnement du 23/05/2018
Actualité économique et industrielle
LA BANQUE DES TERRITOIRES MOBILISE 2MDS D’EUROS POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS PUBLICS
Dans le cadre du Grand Plan d’Investissement de 57 milliards d’euros engagé par le Gouvernement, la Banque des Territoires (du groupe de la Caisse des Dépôts) lance le prêt GPI AmBRE afin de financer des projets en faveur de la rénovation énergétique des publics. Cette enveloppe de 2 milliards d’euros sur fonds d’épargne est mobilisée sur la période 2018-2022. Pour obtenir le prêt à un taux de TLA +0.75%, le maître d’ouvrage devra notamment avoir pour objectif une baisse des consommations d’énergie d’au moins 30%.
Enerpresse du 31/05/2018
Actualité économique et industrielle
NICOLAS HULOT LANCE LE PLAN HYDROGÈNE À 100M€
En savoir plus... Le ministre de la Transition écologique et solidaire a dévoilé le 1er juin dernier le Plan hydrogène afin de faire de la France un « leader mondial ». Financé à hauteur de 100 millions d’euros dès 2019, l’objectif est de décarboner 10% de la production hydrogène d’ici 2023 à base de sources renouvelables en s’appuyant sur la technique de l’électrolyse. Une des mesures du Plan hydrogène vise l’installation d’une centaine de stations alimentées en hydrogène et le déploiement de 5 000 utilitaires et 200 véhicules lourds à horizon 2023, grâce à une aide à l’investissement de l’Ademe. En matière de sécurité, la DGPR devra rédiger les règles de prévention aux abords des stations. Nicolas Hulot souhaite également « identifier les services rendus par l’hydrogène » à RTE et Enedis, afin « de développer les business models de l’hydrogène ». Autre mesure à souligner, « les distributeurs de gaz devront déterminer les conditions techniques et économiques » du « power-to-gaz ».
Plan de déploiement de l’hydrogène pour la transition énergétique du 01/06/2018
Actualité économique et industrielle
CHRISTEL HEYDEMANN ÉLUE PRÉSIDENTE DU GIMÉLEC
La présidente de Schneider Electric France a été élue le 25 mai 2018 à la présidence du Gimélec. « Dans la continuité de mon prédécesseur Luc Rémont, je crois au fort potentiel de notre filière professionnelle dont les métiers sont au cœur de la convergence de l’électrique et du numérique. Fort de l’intelligence collective qu’il fédère, le Gimélec agit, au quotidien, pour les smart grids, l’industrie du futur, le bâtiment connecté, les infrastructures du numérique, en France comme à l’international. Je suis très heureuse de me voir confier ce mandat de Présidente du Gimélec pour contribuer, avec l’ensemble de nos membres, à construire des modèles énergétiques et économiques plus vertueux. » a-t-elle déclaré.
CP Gimélec du 28/05/2018
Actualité économique et industrielle
LE MÉDIATEUR DE L’ÉNERGIE CONSTATE UNE HAUSSE DE 19% DES LITIGES EN 2017
Sur l’ensemble de l’année 2017, le médiateur a enregistré près de 15 000 litiges, soit une hausse de 19% par rapport à l’année précédente dû à la hausse de « mauvaises » pratiques commerciales de la part de certains fournisseurs, de problèmes récurrents de facturation et de service après-vente.
Enerpresse du 30/05/2018
Actualité économique et industrielle
RTE : UN ÉTÉ SANS TENSION EN PERSPECTIVE
Selon une note du gestionnaire de réseaux de transport du 25 mai, « la disponibilité nucléaire et l’augmentation de la capacité installée des énergies renouvelables devraient permettre d’assurer la sécurité d’alimentation électrique en France même en cas de canicule ». Selon les prévisions, la disponibilité des moyens de production et d’effacement serait même supérieure de 20 000 MW aux pointes de consommation, la France devrait ainsi conserver des marges confortables (4 000 MW en moyenne tout l’été) et pourra même exporter vers les pays voisins afin de contribuer à la sûreté d’alimentation européenne.
RTE du 25/05/2018
Actualité économique et industrielle
ELECOCITÉ, NOUVEAU FOURNISSEUR D’ÉLECTRICITÉ
Un arrêté du 31 mai vient d’être publié au Journal Officiel autorisant Elecocité à « exercer l’activité d’achat d’électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes ». Fondée par Nicolas Milko, le fondateur de Planète Oui, la société prévoit de lancer les premières offres « 100% vertes » dès le début de l’été aux particuliers et professionnels. Deux tarifs seront proposés : le premier (« engagé ») consacre 10% de la consommation pour financer un projet sélectionné par le consommateur, le second (« économe ») y consacre 2%.
Enerpresse du 01/06/2018
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Commission européenne, le 6 juin à Bruxelles :
- Publication des programmes financiers relatif à la R&D, les investissements stratégiques et le marché unique

Conseil Transport, Télécommunication et Energie (TTE), du 7 au 11 juin, à Bruxelles
- Conseil Transport (07/06) : rapport d’étape sur la directive véhicule propre
- Conseil Télécom (08/06) : débat politique sur la directive PSI, adoption de l’orientation générale sur le règlement cybersécurité, rapport d’étape sur l’avancement au Parlement du règlement relatif à la libre circulation des données non personnelles
- Conseil Energie (11/06) : adoption de l’orientation générale sur le règlement ACER, rapport d’étape sur les négociations interinstitutionnelles relatives au règlement gouvernance, et aux directives efficacité énergétique et énergies renouvelables

Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, le 5 juin à Bruxelles

- Préparation des trilogues sur la directive énergies renouvelables et le règlement Gouvernance de l’Union de l’énergie

Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 1 et 5 juin, à Bruxelles
- Discussion sur le règlement standards de CO2 (5/06)

Commission de l’Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI) le 7 juin à Bruxelles
- Compte-rendu sur les négociations interinstitutionnelles en cours sur le règlement Gouvernance et la directive Energies renouvelables
- Examen du projet d’avis sur la mise en place des infrastructures nécessaires à l'utilisation des carburants de substitution dans l'Union européenne : c'est maintenant qu'il faut agir !

Commission des Transports et du Tourisme (TRAN), les 4 et 7 juin 2018 à Bruxelles
- Examen du projet de rapport sur la mise en place des infrastructures nécessaires à l'utilisation des carburants de substitution dans l'Union européenne : c'est maintenant qu'il faut agir !

Commission du Marché intérieur et de la Protection des consommateurs (IMCO), le 4 juin à Bruxelles
- Adoption du rapport pour avis sur la mise en place des infrastructures nécessaires à l'utilisation des carburants de substitution dans l'Union européenne : c'est maintenant qu'il faut agir !

Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, les 28 mai et 5 et 15 juin, à Bruxelles
- Préparation du trilogue sur la directive énergies renouvelables
Groupe de travail Cybersécurité du Conseil de l’UE, le 30 mai, à Bruxelles
du 01/06/2018
Actualité Européenne
LES TRILOGUES MARKET DESIGN EN PRÉPARATION
La présidence bulgare a annoncé qu’un premier trilogue sur le règlement et la directive « électricité » se tiendrait avant la fin de son mandat, le 27 juin. Trois réunions techniques auront lieu au Conseil les 15, 22 et 25 juin pour préparer la rencontre interinstitutionnelle. Côté Parlement, l’équipe de négociation pourrait être fragilisée par l’implication croissante du rapporteur Krisjanis Karins (PPE, LV) et de la rapporteuse fictive Kaja Kallas (ALDE, EE) dans leurs campagnes législatives nationales respectives, et par le départ prévu en juin de Claude Turmes, rapporteur fictif pour le groupe de Verts, qui rejoindra le gouvernement luxembourgeois en tant que Secrétaire d’Etat à l’environnement.
Contexte du 31/05/2018
Actualité Européenne
LES MESURES PROTECTIONNISTES SUR LE PHOTOVOLTAÏQUE CHINOIS AU CENTRE DES DISCUSSIONS À BRUXELLES
Les acteurs de la filière solaire se mobilisent à Bruxelles en amont du 3 juin, date limite pour demander le réexamen des mesures protectionnistes européennes sur le photovoltaïque chinois. Ces mesures avaient été introduites en 2013 pour cinq ans, afin de protéger la filière européenne en difficulté face au matériel chinois. Ces mesures consistaient alors en un prix minimum d’importation ainsi que des taxes anti-dumping, et sont amenées à disparaitre progressivement avec l’instauration d’une baisse trimestrielle du prix minimum de l’importation jusqu’en septembre 2018. La levée des barrières pourrait contribuer à la création de 45 000 emplois selon SolarPower Europe et à la croissance des capacités photovoltaïques installées de 20 à 30% selon une étude de la DG Justice et Consommateurs. La DG Commerce a jusqu’au 3 septembre pour décider de prolonger ou non ces mesures anti-dumping.
Euractiv du 28/05/2018
Actualité Européenne
ABSENCE D’ACCORD À L’ISSUE DES 4ÈMES TRILOGUES SUR LES DIRECTIVES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE
Les co-législateurs n’ont pas trouvé d’accord à l’issue des trilogues sur les directives efficacité énergétique et énergies renouvelables, qui se sont respectivement tenus les 30 et 31 mai à Strasbourg. Sur la directive efficacité énergétique, la présidence bulgare aurait proposé un compromis sur l’article 7 régissant les niveaux d’économies d’énergies et les exemptions octroyées. Ce compromis est lié à un accord sur le niveau d’ambition pour l’objectif d’efficacité énergétique, encore en discussion entre le Parlement européen qui souhaite au moins 33% et la présidence bulgare qui n’a pas de mandat pour aller au-delà de 32% non-contraignant. Sur la directive énergies renouvelables, la présidence bulgare a fait une proposition de compromis, basée sur deux options. La première option repose sur un objectif d’énergies renouvelables de 30-31%, en échange duquel le Parlement aurait gain de cause sur sa position sur l’autoconsommation et les objectifs sectoriels pour le transport et le chauffage et refroidissement. La seconde option ouvre la porte à un rehaussement de l’objectif à 32-33%, auquel cas le Parlement européen devrait faire des concessions sur les points mentionnés ci-dessus. Le mandat de la présidence bulgare en amont des 5èmes trilogues, fixés au 13 juin, sera discuté lors du Conseil Energie du 11 juin.
Contexte du 01/06/2018
Actualité Européenne
LA COMMISSION EUROPÉENNE JUGE ILLÉGALE L’EXONÉRATION DE TARIFS RÉSEAUX ACCORDÉE AUX INDUSTRIES ÉLECTRO-INTENSIVES ALLEMANDES
Le 28 mai, la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, a demandé à l’Allemagne de recouvrer les aides d’Etat, octroyées sous forme d’une exonération des tarifs réseaux, aux industries électro-intensives pour la période 2012-2013. L’enquête de la DG Concurrence a conclu que l’exonération totale des tarifs réseaux accordée aux industries électro-intensives n’était pas justifiée, étant donné qu’elles bénéficient des services du réseau et génèrent aussi des frais de réseau. Cependant, la DG Concurrence valide les réductions partielles des tarifs de réseaux pour ces industries, en raison de leurs consommations stables et prévisibles. L’Allemagne devra ainsi recouvrer les montants des tarifs réseaux auprès de chaque bénéficiaire de l’exonération en 2012 et 2013.
Commission européenne du 28/05/2018
Actualité Européenne
EPEX CONFIRME LE LANCEMENT DE LA PLATEFORME XBID
Le 24 mai, les bourses d’électricité et GRT partenaires ont annoncé le lancement de la plateforme européenne d’échanges transfrontaliers d’électricité infra-journaliers en continu le 12 juin. Ce processus est mis en œuvre dans le cadre du code de réseau sur l’allocation de la capacité et la gestion de la congestion (dit « CACM ») et concernent quatorze pays européens, dont la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, les Pays-bas, l’Espagne, le Portugal, les pays nordiques et baltes. Cette annonce fait suite à une phase de test en janvier 2018 et marque une étape importante dans la création d’un marché européen infra-journalier intégré, selon EPEX.
Contexte du 29/05/2018
Actualité Européenne
LES PRIX DE L’ÉLECTRICITÉ RESTENT STABLES DANS L’UNION EUROPÉENNE
Dans un communiqué en date du 30 mai, Eurostat, l’office européen des statistiques, a publié les données sur l’évolution des prix de l’énergie dans l’Union européenne par rapport à 2016. Les prix de l’électricité pour les consommateurs domestiques sont ainsi restés stables, avec une baisse de 0,2% entre 2016 et 2017. Le prix moyen de l’électricité dans l’UE se situe à 20,5 euros les 100 kWh, avec des grandes disparités entre le prix le plus bas, enregistré en Bulgarie (9,8 euros les 100 kWh) et le prix le plus haut, en Allemagne (30,5 euros les 100 kWh). Par ailleurs, les taxes et redevances représentent 40% du prix de l’électricité en moyenne dans l’UE pour les consommateurs domestiques. A nouveau, cette proportion varie substantiellement entre les Etats membres : les taxes et redevances constituent 69% du prix de l’électricité au Danemark contre 5% à Malte.
Eurostat du 01/06/2018

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.