Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 18/05/18

Actualité économique et industrielle
JEAN-BERNARD LÉVY DEMANDE LA FIN DE L’ARENH
C’est lors d’une assemblée générale d’EDF que son PDG a appelé de ses vœux la fin du dispositif de l’Arenh « qui n’a plus aujourd’hui de raison d’être », la révision de la rémunération d’Enedis, l’adaptation de la régulation pour « de nouveaux réacteurs nucléaires en France et en Grande-Bretagne » et pour finir, la fixation d’un prix de la tonne CO2 suffisamment élevé pour atteindre les objectifs climatiques. Le groupe a par ailleurs annoncé sa volonté de réduire ses émissions de CO2 de 40% en 2030 « en fermant ou adaptant des centrales au charbon et au fioul » et en accélérant le développement des renouvelables.
Contexte du 16/05/2018
Actualité économique et industrielle
L’ÉLECTRICITÉ RENOUVELABLE SATISFAIT 23% DE LA CONSOMMATION AU 1ER TRIMESTRE
Soit 5 points de plus qu’au premier trimestre 2017, selon le « Panorama de l’électricité renouvelable » trimestriel des gestionnaires RTE et Enedis, du SER et de l’Adeef. Ce premier semestre 2018, 457 MW de nouvelles installations ont été raccordées dont 254 MW de solaire, 188 MW d’éolien, 12 MW de bioénergies et 3 MW pour l’hydroélectricité. La puissance totale du parc renouvelables atteint ainsi 49.1 GW, soit 95% de l’objectif 2018 de la PPE.
AFP du 16/05/2018
Actualité économique et industrielle
8% DES PRIMES DE CONVERSION AUTOMOBILE VERSÉES CONCERNENT LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES
D’après le ministère de la Transition énergétique, le dispositif de conversion automobile mis en place le 1er janvier 2018 a déjà enregistré près de 45 000 demandes sur un objectif de 100 000 sur l’année. Sur un premier échantillon de 35 000 véhicules mis au rebut, 80% sont des diesel. Et sur les 45 000 voitures achetées, 2 627 sont électriques.
La Tribune du 17/05/2018
Actualité économique et industrielle
UBS RECOMMANDE UNE TRANSFORMATION PROFONDE LA POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE FRANÇAISE
Selon l’étude par UBS publiée le 2 mai dernier, une transformation d’EDF est impérative pour réussir la transition énergétique française. D’abord, la banque suisse recommande à l’Etat français de réguler le prix du nucléaire autour de 42€/MWh (prix de l’Arenh actuel) afin de justifier les 100 milliards d’euros de capex nécessaires au Grand carénage et à la maintenance du parc existant, d’assurer la sécurité d’approvisionnement, ainsi que de maintenir les emplois du secteur. S’agissant du financement des 60 GW de renouvelables nécessaires pour pallier la réduction de 50% de nucléaire (dans une hypothèse de hausse de la demande annuelle de 1%), les analystes recommandent de restructurer EDF « en isolant les actifs renouvelables et réseaux dans une entité séparée qui serait ensuite introduite en bourse ; scinder EDF Renewables de la maison-mère avec, en ligne de mire, la possibilité d’une fusion avec un autre grand acteur, comme Engie ; isoler le coût du démantèlement nucléaire dans un fonds d’Etat » afin de laisser au groupe un accès à de nouvelles sources de capitaux pour un plan renouvelables ambitieux.
Enerpresse du 14/05/2018
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Commission européenne, le 23 mai à Bruxelles :
- Règlement disposant les principes et champ de la taxonomie pour la finance durable (23/05) ;

Trilogue Parlement européen / Conseil de l’UE / Commission européenne le 23 mai :
- Troisième trilogue sur le règlement Gouvernance de l’Union de l’énergie (23 mai)

Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, les 22 et 28 mai, à Bruxelles
- Préparation du trilogue sur le règlement Gouvernance de l’Union de l’énergie

Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 22 et 24 mai à Bruxelles
- Discussion sur le règlement standards de CO2

Groupe de travail sur la Protection et l’Information des consommateurs du Conseil de l’UE, le 23 mai à Bruxelles :
- Examen de la directive « REFIT » dans le cadre du paquet « Une nouvelle donne pour les consommateurs »

Groupe de travail sur les télécommunications et la société de l’information du Conseil de l’UE, le 22 mai 2018 à Bruxelles :
- Analyse de l’étude d’impact de la directive PSI

Groupe de travail sur l’intermodalité dans les transports et les réseaux, le 24 mai à Bruxelles

Commission des Transports et du Tourisme (TRAN), le 24 mai juin 2018 à Bruxelles
- Vote sur la directive Eurovignettes
- Discussion sur le projet de rapport CVD

Commission de l’Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI) le 7 juin à Bruxelles

Commission de l’Industrie, de la Recherche et de l’Energie (ITRE), les 18 et 19 juin à Bruxelles

Commission du Marché intérieur et de la Protection des consommateurs (IMCO), le 4 juin à Bruxelles
du 18/05/2018
Actualité Européenne
L’IMPACT « LIMITÉ » DU BREXIT SUR LE MARCHÉ INTÉRIEUR DE L’ÉNERGIE ET LES CONSOMMATEURS EUROPÉENS
Selon une étude du think-tank Bruegel, présentée en commission ITRE le 16 mai, met le Brexit aurait un impact limité sur le marché intérieur de l’énergie. Ainsi, l’UE sera en mesure d’atteindre ses objectifs climatiques et énergétiques, de maintenir la sécurité d’approvisionnement et de compléter l’intégration du marché. Cependant, plusieurs détails importants comme la participation à l’ACER et ENTSO-E ou le maintien des fonds européens, devront être tranchés dans une très courte période. Enfin, l’étude met en avant l’impact significatif du Brexit pour l’Irlande, dont le système énergétique pourrait « être affecté de manière très significative ». La sortie du Royaume-Uni de l’UE sera définitive à partir du 30 mars 2019 et la période de transition s’achèvera le 31 décembre 2020.
Bruegel du 16/05/2018
Actualité Européenne
LA COMMISSION IMCO ADOPTE SON PROJET POUR AVIS SUR ENISA
Le 17 mai, les députés européens de la commission IMCO ont adopté à une large majorité (31 voix pour, 2 contre, 1 abstention) le projet pour avis du rapporteur italien N. Danti (S&D) sur le règlement ENISA, qui instaure notamment un schéma européen de certification de cyber-sécurité. Les députés ont ainsi soutenu la proposition de la Commission européenne de renforcer le mandat de l’agence ENISA. Par ailleurs, la commission IMCO a déclaré vouloir introduire le principe du « security by design » dans les certificats européens à l’instar du chiffrement des données. La commission ITRE, compétente sur le fond, votera le projet de rapport d’A. NIEBLER (PPE) en juin.
Contexte du 18/05/2018
Actualité Européenne
LA FRANCE DEVANT LA COUR DE JUSTICE DE L’UE EN MATIÈRE DE POLLUTION DE L’AIR
Le 17 mai, K. VELLA, Commissaire européen à l’Environnement a enclenché un recours en manquement pour les infractions commises par 6 Etats membres, dont la France, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni, aux normes européennes en matière de pollution de l’air. Cette décision fait suite à la convocation de ces Etats membres le 30 janvier 2018 par la Commission européenne, afin de les appeler à prendre des mesures rapides respecter des valeurs limites de qualité de l’air. La France est ainsi concernée pour le dépassement des valeurs limites de dioxyde d’azote dans douze zones urbaines. Le même jour, dans le cadre du 3ème paquet mobilité, la Commission européenne a publié une communication « Une Europe qui protège : de l’air pur pour tous », visant à renforcer la coopération avec les Etats membres pour lutter contre la pollution atmosphérique.
AEF du 18/05/2018 et DG ENVI du 17/05/2018 du 17/05/2018
Actualité Européenne
LE CONSEIL ADOPTE LA DIRECTIVE SUR LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET LES RÈGLEMENTS SUR LE PARTAGE DE L’EFFORT ET LULUCF
Le 14 mai, le Conseil de l’Union européenne a formellement adopté les versions finales de la directive sur la performance énergétique des bâtiments, le règlement sur le partage de l’effort et le règlement LULUCF visant à réduire les émissions dans les secteurs non-ETS pour la période 2021-2030. Ces textes avaient été adoptés par le Parlement européen lors de la session plénière du 17 avril. Les Etats membres auront un délai de 20 mois pour transposer la directive sur la performance énergétique des bâtiments. Les deux règlements entreront en vigueur vingt jours après la publication au journal officiel de l’UE et seront directement applicables dans les Etats membres.
Conseil de l’UE du 14/05/2018
Actualité Européenne
LA CONFÉRENCE INNOGRID2020+ MET L’ACCENT SUR L’INNOVATION DANS LES RÉSEAUX
A l’occasion de la conférence INNOGRID2020+ co-organisée par EDSO et ENTSO-E les 15 et 16 mai à Bruxelles, les gestionnaires européens de réseaux de transmission et de distribution ont débattu des implications de la transition énergétique pour les réseaux. Christian Buchel, président d’EDSO et directeur Clients et Territoires d’Enedis a ainsi rappelé les « challenges de la digitalisation », rappelant que les « opérateurs de réseaux doivent répondre aux atteintes de citoyens et des villes ». En amont des futures négociations sur le budget européen, ENTSO-E et EDSO ont également présenté une liste de 10 priorités pour la politique de R&D de l’UE afin d’accélérer le développement de l’Union de l’énergie.
EDSO et ENTSO-E du 15/05/2018
Actualité Européenne
LA COMMISSION EUROPÉENNE PRÉSENTE SON 3ÈME PAQUET MOBILITÉ
Le 17 mai, la Commission européenne a dévoilé son 3ème paquet sur la mobilité du futur, incluant plusieurs propositions législatives et communications venant compléter deux premières séries de textes visant à promouvoir la mobilité propre. Ainsi, la Commission a présenté une nouvelle directive sur les normes d’émissions de CO2 pour les poids lourds, introduisant des objectifs de réductions des émissions moyennes de CO2 des nouveaux camions immatriculés dans l'Union de 15% en 2025 et au moins 30% en 2030 par rapport à 2019. De plus, dans le cadre de l’alliance européenne pour les batteries, un plan d’action stratégique sur les batteries a été dévoilé afin de contribuer à créer un écosystème des batteries compétitif et durable. Une stratégie sur la mobilité autonome et connectée ainsi qu’un acte d’exécution sur la méthodologie de comparaison des prix des carburants font également partie du 3ème paquet. Les 1er et 2ème paquets mobilité sont actuellement en cours de négociation au Parlement européen et au Conseil de l’Union européenne.
DG Move du 17/05/2018 et Contexte du 18/05/2018 du 18/05/2018
Actualité internationale
QUAND LA CLIMATISATION RÉCHAUFFE LA PLANÈTE…
D’après l’étude « Le futur du refroidissement » de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) publiée le 15 mai dernier, les besoins en électricité pour la climatisation pourrait atteindre l’équivalent de la consommation électrique de la Chine et de l'Inde d’ici 2050. La hausse de la demande de refroidissement provient principalement de trois pays : l’Inde, la Chine et l’Indonésie. « Dans ces pays, moins de 10% des ménages sont aujourd’hui équipés de climatiseur. Or, quand le niveau de vie augmente, ils s’équipent très rapidement » observe Fatih Birol, le directeur de l’AIE. « Beaucoup de ces pays ont investi dans des centrales solaires, (…) mais cette demande d’électricité continue bien après le coucher du soleil (…). Or c’est pour ce pic de consommation que sont mobilisés les capacités de production électrique de pointe et dans la plupart des pays, il s’agit de centrales thermiques à gaz ou au charbon, fortement émettrices de gaz à effet de serre » explique-t-il. Par ailleurs, « dans tous les marchés les plus importants, les gens achètent des climatiseurs à l’efficacité énergétique très inférieure à ce que la technologie permet » alerte l’étude.
Le Monde du 15/05/2018

Actualités

Revue de Presse 2018


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.