Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 04/05

Actualité économique et industrielle
LES ÉMISSIONS DE CO2 LIÉES À LA COMBUSTION D’ÉNERGIE AUGMENTENT DE 4% EN 2017
En savoir plus... Selon le bilan provisoire énergétique de la France en 2017 publié par le CGDD, la consommation finale énergétique de la France métropolitaine a progressé de 0.9 % en 2017 à climat constant, lié à un contexte de croissance économique soutenu (+2 % selon l’INSEE). Le bilan fait état d’une baisse de la production totale d’électricité (- 0.5 % par rapport à 2016), qui s’explique par les reculs de la production nucléaire (- 1.2 %) et hydraulique (- 18 %) et, qui ont été compensés par la production des centrales thermiques classiques ( + 18 %). Ce recours aux énergies fossiles pour la production d’électricité combiné à l’augmentation de la demande intérieure de produits pétroliers, ont pour conséquence l’augmentation des émissions de CO2 liées à la combustion d’énergie de 3 % en 2017 en données réelles et de 4 % à climat constant.
CGDD « Bilan énergétique de la France métropolitaine en 2017 – Données du 30/04/2018
Actualité économique et industrielle
EDF PORTE PLAINTE POUR DIFFAMATION CONTRE UFC-QUE CHOISIR
EDF a annoncé mercredi 2 mai dernier, avoir porté plainte avec constitution de partie civile pour diffamation à l’encontre de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris. Cette plainte fait suite à la publication d’une étude de l’association accusant EDF de manipuler les prix de l’électricité en pratiquant de la rétention de capacité. Le groupe EDF avait contesté par un communiqué de presse les accusations portées à son encontre « l’UFC-Que Choisir ne fonde ses allégations sur aucun élément tangible, s’appuyant seulement sur un raisonnement économique erroné qui ne tient pas compte de la réalité du marché de gros, marché européen interconnecté basé sur la rencontre de l'offre et de la demande. » Par ailleurs, EDF a rappelé que le groupe « agit sous la surveillance permanente du régulateur de l’énergie, la Commission de régulation de l’énergie, qui publie chaque année son rapport sur le fonctionnement des marchés de gros de l’électricité, du CO2 et du gaz naturel ».
CP EDF du 02/05/2018
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Commission de l’Industrie, de la Recherche et de l’Energie (ITRE), les 16 et 17 mai à Bruxelles

Commission du Marché intérieur et de la Protection des consommateurs (IMCO), les 16 et 17 mai à Bruxelles

Commission des Affaires économiques et monétaires (ECON), les 14, 15 et 24 mai à Bruxelles

Commission de l’Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI) les 16 et 17 mai à Bruxelles

Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, les 7, 15, 18 et 22 mai à Bruxelles
- Examen des discussions du second trilogue (7/05)

Groupe de travail sur l’intermodalité dans les transports et les réseaux, le 15 mai à Bruxelles

Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, le 7 mai à Bruxelles
- Examen des discussions du second trilogue (7/05)

Trilogue Parlement européen / Conseil de l’UE / Commission européenne les 16, 17 et 23 mai :
- Troisième trilogue sur la directive Efficacité Energétique (16 mai)
- Troisième trilogue sur la directive Énergie Renouvelables (17 mai)
- Troisième trilogue sur le règlement Gouvernance de l’Union de l’énergie (23 mai)
du 04/05/2018
Actualité Européenne
POINT D’ÉTAPE SUR LES NÉGOCIATIONS DU RÈGLEMENT GOUVERNANCE DE L’UNION DE L’ÉNERGIE À L’ISSUE DU DEUXIÈME TRILOGUE
Dans le cadre du deuxième trilogue sur le règlement Gouvernance de l’Union de l’énergie, les négociateurs du Parlement européen et du Conseil se sont réunis le 26 avril pour discuter des plans nationaux intégrés, de la stratégie méthane et de la précarité énergétique. Un accord informel sur les plans nationaux intégrés prévoit que les Etats membres publieront leurs versions finales pour fin décembre 2019, en prenant en compte les recommandations de la Commission européenne, formulées suite à l’évaluation des versions préliminaires. Par ailleurs, seuls les Etats membres ayant une forte proportion de leur population en situation de précarité énergétique, devront inclure des objectifs nationaux de réduction de la précarité énergétique dans leurs plans nationaux. Les discussions se poursuivent sur les enjeux liés à la neutralité carbone en 2050, au budget carbone de l’UE et aux trajectoires pour les énergies renouvelables. Le prochain trilogue aura lieu le 23 mai.
Enerpresse du 03/05/2018
Actualité Européenne
LE SECTEUR ALLEMAND DE L’ÉNERGIE ANTICIPE UN MANQUE DE CAPACITÉS À PARTIR DE 2023
L’association allemande du secteur électrique, BDEW, a publié ce 23 avril une analyse de la composition du parc des centrales électriques en Allemagne. Elle constate que les investissements dans les nouvelles centrales ne suivent pas le rythme de fermeture des centrales nucléaires et les prévisions de fermeture des centrales à charbon. Sur 52 projets de construction de nouvelles centrales, seuls 14 sont en cours de construction, en raison de mauvaises conditions d’investissement et d’un manque de visibilité sur le développement du stockage et de la gestion de la demande. L’association anticipe un problème de capacité à partir de 2023 et remet déjà en cause l’atteinte des objectifs climatique du pays pour 2030. Les délais de construction de nouvelles centrales étant estimés entre 4 et 7 ans, BDEW demande un cadre réglementaire allemand assurant une meilleure visibilité pour les investisseurs.
BDEW du 23/04 et Contexte du 24/04 du 24/04/2018
Actualité Européenne
LA BELGIQUE ENVISAGE LA MISE EN PLACE D’UN MÉCANISME DE RÉMUNÉRATION DE CAPACITÉ À PARTIR DE 2020
Le gouvernement fédéral belge a adopté, fin mars 2018, son « pacte énergétique », plan d’action entre l’État fédéral et les trois régions belges mettant en œuvre la transition énergétique dans le pays. Le document confirme que la Belgique sortira du nucléaire en 2025, comme le prévoyait une loi votée en 2003. Pour pallier le manque de capacité à venir, le gouvernement fédéral envisage la mise en place d’un mécanisme de capacité à partir de 2020, afin de soutenir notamment les centrales au gaz. Selon le gestionnaire de réseau de transport belge Elia, « au moins 3 600 MW » de nouvelles capacités thermiques devront être construites pour remplacer les deux centrales nucléaires de Doel et Tihange. Ce projet n’est pour l’instant qu’une proposition de la ministre fédérale de l’Énergie, Marie-Christine Marghem, et doit encore être approuvé par la coalition au pouvoir d’ici la fin du mois de mai.
Le Soir du 25/04 et Contexte du 30/04 du 30/04/2018
Actualité Européenne
LA DG ENERGIE ALERTE SUR LES IMPLICATIONS DU BREXIT POUR LE MARCHÉ INTÉRIEUR DE L’ÉNERGIE
Dans une note adressée aux parties prenantes en date du 27/04, la Commission européenne met en avant les implications de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne pour les opérateurs sur le marché intérieur de l’énergie. Le premier point met en lumière la fin des compensations pour les échanges transfrontaliers d’électricité pour les GRT britanniques, qui devront alors s’acquitter de frais d’utilisation des interconnexions. De plus, en tant qu’opérateur de réseaux de transports de pays tiers, les GRT situés au Royaume-Uni ne pourront plus fournir de services de couplage du marché journalier et infra-journalier. Par ailleurs, les opérateurs et GRT situés au Royaume-Uni souhaitant continuer à participer au marché intérieur de l’énergie devront s’enregistrer auprès d’une autorité de régulation nationale d’un Etat membre dans lequel ils sont actifs. La sortie du Royaume-Uni de l’UE sera définitive à partir du 30 mars 2019 et la période de transition s’achèvera le 31 décembre 2020.
DG ENER du 27/04/2018 et Contexte du 2/05/2018 du 02/05/2018
Actualité Européenne
LA COMMISSION EUROPÉENNE PRÉSENTE SA PROPOSITION POUR LE PROCHAIN BUDGET DE L’UE
Le 2 mai, la Commission européenne a présenté sa proposition pour le prochain cadre financier pluriannuel (CFP) couvrant la période 2021-2027. Afin d’atteindre ses objectifs climatiques et énergétiques, la Commission européenne propose de dédier 25% du budget aux financements de projets intégrant les préoccupations climatiques. Par ailleurs, le prochain cadre financier pluriannuel met l’accent sur la recherche et l’innovation avec le programme « Horizon Europe » doté de 97,9 milliards d’euros, ainsi que sur les enjeux numériques et de cybersécurité à travers la création d’un programme dédié « Digital Europe Programme ». La Commission européenne a aussi proposé la création de nouvelles ressources propres, en appelant notamment les Etats membres à reverser au budget européen 20% des recettes de la mise aux enchères des quotas du marché EU-ETS. La Commission européenne souhaite clore les négociations budgétaires avant la fin de la législature actuelle en mai 2019.
Commission européenne du 02/05/2018
Actualité institutionnelle
BONUS-MALUS ÉNERGÉTIQUE DANS LE LOGEMENT : LE GOUVERNEMENT TRANCHERA « AVANT L’ÉTÉ »
Vendredi 27 avril, Nicolas Hulot a annoncé sur RTL que son ministère réfléchissait à la possibilité d’instaurer un bonus-malus visant à taxer les biens en fonction de leur performance énergétique. « Je ne veux pas l’imposer mais j’y suis plutôt favorable » a-t-il indiqué avant de préciser que la question serait tranchée « avant l’été ».
RTL du 17/04/2018
Actualité institutionnelle
PASCAL BERTEAUD EST NOMMÉ DIRECTEUR GÉNÉRAL DU CEREMA
Le 2 mai dernier, Pascal Berteaud a succédé Bernard Larrouturou, en tant que directeur général du Cerema. Jusqu’ici, il était coordonnateur national des contrats de transition écologique (CTE) au ministère de la Transition écologique et solidaire, où il avait pour mission de mettre en place des territoires de démonstration pour la transition écologique.
Enerpresse du 03/05/2018

Actualités

Revue de Presse 2018


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.