Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 13/04/2018

Actualité économique et industrielle
DIRECT ENERGIE SOUHAITE PRODUIRE LE TIERS DE L’ÉLECTRICITÉ QU’IL COMMERCIALISERA
L’alternatif Direct Energie, qui compte 2,5 millions de clients, prévoit de produire en 2018 « 30 à 35 % » de l’électricité qu’il commercialisera. Pour ce faire, l’énergéticien a racheté deux centrales à gaz de 400 MW chacune et a acquis le producteur d’énergie renouvelable Quadran qui totalisera 800 MW d’ici la fin de l’année. Direct Energie est également en train de développer une centrale à gaz dans le Finistère. « Nous allons investir plus d’un milliard d’euros dans la production électrique ces trois prochaines années » confirme Fabien Choné.
Le Figaro du 06/04/2018
Actualité économique et industrielle
LA DGEC A CONSULTÉ SUR UNE RÉFORME DE L’ARENH
Jusqu’au 30 mars dernier, les acteurs du secteur ont été consultés sur un projet d’« évolution réglementaire » de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh) en proposant de « lisser les demandes d’Arenh au cours de l’année précédant la fourniture d’électricité » avec quatre guichets et un volume seuil de 25 TWh/guichet (contre actuellement un unique guichet en novembre précédent l’année de livraison).
Contexte du 11/04/2018
Actualité économique et industrielle
EOLIEN OFFSHORE : LA FILIÈRE APPELLE LE GOUVERNEMENT À ROUVRIR LES NÉGOCIATIONS
Le Syndicat des Energies Renouvelables (SER), le Cluster Maritime Français (CMS) et le Groupement des Industries de Construction et Activités Navales (GICAN) ont appelé le Gouvernement à « réouvrir, le plus rapidement possible, des négociations avec chacun des porteurs de projets, notamment sur le tarif d’achat, tout en préservant le calendrier de réalisation des projets et les plans industriels prévus, nécessaires à l’atteinte des objectifs que s’est fixé la France » alors que le Premier ministre décidera « dans les tous prochains jours » s’il remet en cause les parcs éoliens attribués par l’Etat entre 2012 et 2014.
CP SER, CMF, GICAN du 11/04/2018
Actualité économique et industrielle
JEAN-BERNARD LÉVY : « L’HYDROÉLECTRICITÉ N’EST PAS POUR EDF UN CENTRE DE PROFIT »
Merci 11 avril dernier, lors de son audition à l’Assemblée nationale, conjointement par la commission des finances et celle des affaires économiques, le PDG d’EDF a affirmé que « de très nombreux barrages » étaient « déficitaires ». « Il y a de toute évidence une péréquation importante entre les grands barrages que tout le monde connaît, et puis les petits barrages qu’on ne connaît pas, et qui ne rapportent pas d’argent, loin de là » a-t-il ajouté.
Contexte du 12/04/2018
Actualité économique et industrielle
LA DGEC PRÉSENTE UN SCÉNARIO 100% NEUTRE EN CARBONE EN 2050
Devant le comité commun de suivi des travaux de la révision de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) et de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE), la DGEC a présenté son scénario permettant l’atteinte de la neutralité carbone en 2050. Ce document, appelé AMS (avec mesures supplémentaires) servira de « brique de base à la révision des SNBC et PPE » sur la période 2019-2023. Cet objectif impose d’une part d’avoir recours aux puits de carbone (réduction du déboisement et recours aux technologies de capture et stockage ou utilisation du carbone notamment) et d’autre part, de « décarboner complètement la production d’énergie ». Les objectifs de réduction des émissions de gaz à effets de serre entre 1990 et 2050 sont ainsi revus à la hausse : les transports et le bâtiment passent respectivement d’un objectif de 65 à 100 % et de 85 à 100 %. Parmi les principales hypothèses émises dans l’AMS, la DGEC prévoit une consommation d’énergie finale du secteur des transports de l’ordre de 360 TWh en 2050, grâce aux gains énergétiques de tous les véhicules. Concernant le résidentiel, la consommation d’énergie finale atteindrait 250 TWh avec un rythme « poussé » des rénovations sur l’ensemble du parc pour atteindre un niveau de 55 kWh/m². L’industrie effectuerait entre 15 et 40 % de gains d’efficacité énergétique totalisant une consommation de 240 TWh. « Les premiers calculs » conduisent à « un besoin en énergie finale de 920 TWh ou 77 Mtep à l’horizon 2050, soit une réduction de 50% par rapport à 2012 ».
AEF du 10/04/2018
Actualité économique et industrielle
LES VENTES DES VOITURES ÉLECTRIQUES PROGRESSENT CE MOIS DE MARS 2018
Le marché des modèles particuliers 100 % électrique enregistre un mois de mars historique avec 4 214 voitures vendus, soit une augmentation de 41,60 % par rapport à la même période en 2017. Les ventes d’utilitaire électrique continuent également leur progression avec 756 modèles mis à la route.
Avere du 09/04/2018
Actualité Européenne
TROISIÈME VOLET DU PAQUET « MOBILITÉ » : LA COMMISSION SOUHAITE PROPOSER DES OBJECTIFS INTERMÉDIAIRES POUR LES ÉMISSIONS CARBONE DES POIDS LOURDS
Lors d’un événement de l’ONG Transport & Environnement à Bruxelles le 11 avril, Alexandre Paquot, chef de l’unité Transport routier à la DG Climat de la Commission européenne, a déclaré vouloir intégrer un objectif intermédiaire en 2025 pour encadrer les émissions carbones des poids lourds à l’horizon 2030. L’UE n’a pas d’objectif spécifique pour la réduction des émissions carbones des poids lourds, contrairement aux véhicules légers. L’industrie s’est automobile déclarée ouverte à soutenir cette approche en deux étapes, tout en appelant à réfléchir au point de départ le plus pertinent pour calculer ces objectifs. La Commission européenne prévoit de publier le 3ème volet du paquet « mobilité » le 16 mai prochain.
Reuters du 11/04/2018
Actualité Européenne
LES MINISTRES DE L’ENVIRONNEMENT SOUHAITENT RENFORCER LA COOPÉRATION POUR LUTTER CONTRE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE
A l’occasion du Conseil Environnement informel les 10 et 11 avril à Sofia, les ministres de l’environnement ont échangé sur le défi de la qualité de l’air, appelant à une meilleure coordination entre les niveaux de gouvernance afin d’adresser cet enjeu transfrontalier. Le ministre bulgare de l’environnement Neno Dimov, a déclaré vouloir « reconsidérer [les] approches pour résoudre les enjeux liés à la qualité de l’air pour décliner la vision et les ambitions en résultats tangibles ». Dans ce cadre, les ministres souhaitent pouvoir financer les actions pour la qualité de l’air à travers les fonds européens du prochain cadre financier pluriannuel. Le rôle moteur de l’éco-innovation a également été souligné dans les échanges, permettant de déployer des solutions technologiques propres et de nouveaux business models. Au terme de la discussion, la Commission européenne a par ailleurs annoncé vouloir proposer sa stratégie de long-terme pour la réduction des émissions carbone avant la COP24, qui se tiendra en décembre prochain à Katowice en Pologne.
Communique de presse, Conseil de l’UE du 10/04/2018
Actualité Européenne
LE THINK-TANK I4CE APPELLE À UNE MEILLEURE COORDINATION ENTRE POLITIQUES ÉNERGÉTIQUES ET CLIMATIQUES AU NIVEAU EUROPÉEN ET NATIONAL DANS LE CADRE DE LA GOUVERNANCE DE L’UNION DE L’ÉNERGIE
Dans une étude publiée le 10 avril, le think-tank I4CE appelle à saisir la fenêtre d’opportunité des négociations en trilogue sur le règlement Gouvernance pour aligner les cadres politiques énergétiques et climatiques afin d’atteindre les objectifs climatiques de long-terme. Déclinant 10 recommandations, I4CE rappelle que le marché EU-ETS et le règlement sur le partage de l’effort, instaurant des budgets carbone pour la période 2021-2030 pour certains secteurs, sont les deux instruments qui permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre au niveau européen. Toutefois, le think-tank met en garde contre les interactions « contreproductives » entre politiques énergétiques et climatiques, qui réduisent l’efficacité de ces deux instruments. Dans le cadre des discussions sur la gouvernance de l’Union de l’énergie, I4CE appelle les co-législateurs à commissionner des études d’impact ex-ante et ex-post au niveau national et européen pour évaluer les interactions entre politiques énergétiques et climatiques, et éviter notamment tout effet nuisant à l’ETS. Le second trilogue sur le règlement relatif à la gouvernance de l’Union de l’énergie se tiendra le 26 avril.
I4CE du 10/04/2018
Actualité Européenne
LA COMMISSION EUROPÉENNE PUBLIE SON « NEW DEAL POUR LES CONSOMMATEURS »
Le 11 avril, Vera Jourova, Commissaire européenne chargée de la Justice et des Consommateurs, a présenté un « New Deal pour les consommateurs » visant à adapter les droits des consommateurs à l’ère du numérique. Ce paquet législatif vient ainsi renforcer la transparence sur les plateformes en lignes en matière de services numériques et d’achats en ligne mais vise également à la mise en place de sanctions en cas d’infraction aux droits des consommateurs, avec une amende maximale fixée à 4% du chiffre d’affaire annuel de l’entreprise concernée. Par ailleurs, la Commission européenne introduit un « recours collectif à l’européenne », permettant à une entité qualifiée de déposer un recours au nom d’un groupe de consommateurs. Ce paquet sera discuté par le Parlement européen et le Conseil de l’UE dans les mois à venir.
Commission européenne et Contexte du 11/04/2018
Actualité Européenne
24 PAYS EUROPÉENS S’ENGAGENT POUR DÉVELOPPER L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
Lors du Digital Day le 10 avril à Bruxelles, initiative de la Commission européenne pour débattre des enjeux numériques, 24 Etats membres, dont la France, ont signé une déclaration commune pour décliner une approche européenne à l’intelligence artificielle afin de concurrencer les géants industriels américains et asiatiques. La Commissaire européenne à l’Economie et la Société numérique, Mariya Gabriel a notamment appelé les Etats membres à renforcer leur coopération en matière de R&D, tout en déclarant soutenir la mise en place de centres de recherche paneuropéens. La Commission européenne prévoit de publier une stratégie sur l’intelligence artificielle le 25 avril prochain.
Euractiv du 10/04/2018
Actualité Européenne
EN ALLEMAGNE, LE PHOTOVOLTAÏQUE A REMPORTÉ L’INTÉGRALITÉ D’UN APPEL D’OFFRES BI-TECHNOLOGIE
L’Agence fédérale allemande des réseaux, Bundestnetzagentur, a annoncé les résultats d’un appel d’offres ouvert aux projets éoliens terrestres et photovoltaïques. La totalité des 210 MW ouvert dans cet appel d’offre a été remporté par 32 projets photovoltaïques, avec un prix moyen de 46,7€/MWh. Ce type d’appels d’offres, le premier en Allemagne, a été fortement critiqué par les représentants des secteurs éoliens et solaires, rappelant le besoin de diversification des sources d’énergies renouvelables.
Enerpresse du 12/04/2018
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Parlement européen, session plénière, les 16, 17, 18 et avril à Strasbourg :
- Discussion commune sur les émissions de gaz à effet de serre (16/04) ;
- Débat avec le président de la République française, E. Macron sur l’avenir de l’Europe (17/04) ;
- Vote sur l’accord trouvé en trilogues relatif à la directive sur la performance énergétique des bâtiments, au règlement sur le partage de l’effort et au règlement LULUCF (17/04)
Conseil Energie informel, le 19 avril à Sofia :
- Discussions sur les objectifs d’énergies renouvelables et efficacité énergétique, sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et sur l’ACER
Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, les 16, 24 et 27 avril à Bruxelles :
- Préparation du troisième trilogue relatif à la directive énergies renouvelables ;
Groupe de travail horizontal Cybersécurité du Conseil de l’UE, le 19 avril à Bruxelles :
- Echanges avec la Commission européenne et l’agence ENISA
Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 18 et 20 avril à Bruxelles
- Examen du règlement « standards d’émissions de C02 » (18/04)
Calendrier du 13/04/2018

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.