Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/ Revue de presse sectorielle du 23/02/18

Actualité économique et industrielle
EMMANUEL MACRON ENVISAGE DE NOMMER ARNAUD LEROY COMME PRÉSIDENT DE L’ADEME
Selon un communiqué de l’Elysée, « Le Président de la République envisage, sur proposition du Premier ministre, de nommer Arnaud Leroy en qualité de président du conseil d’administration de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise d’énergie ». Encore quelques étapes sont à franchir pour ce proche d’Emmanuel Macron avant d’officialiser sa nomination : il devra recueillir la majorité des voix des autres membres du Conseil d’Administration le 1er mars, et, devra être auditionné à l’Assemblée nationale et au Sénat par les commissions du développement durable et de l’aménagement du territoire.
AEF du 23/02/2018
Actualité économique et industrielle
RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE : 50 PROPOSITIONS DU PLAN BÂTIMENT DURABLE
A l’issue de la période de consultation du Plan de rénovation énergétique des bâtiments, le Plan Bâtiment Durable a publié le 22 février dernier, la synthèse des contributions et 50 propositions relatif au plan de rénovation énergétique des bâtiments. Ce document a vocation à nourrir la version finale du Plan de rénovation qui sera présentée par les pouvoirs publics. Parmi les recommandations, il est préconisé « de ne pas trop communiquer autour des groupes de travail nécessaires pour ajuster au premier semestre 2018 divers dispositifs » pour « passer rapidement à l’action ». Il demande également de « s’accorder sur des définitions » de termes comme « rénovation performante » ainsi que de « se doter d’un nombre limité d’objectifs cohérents ».
Contexte du 23/02/2018
Actualité économique et industrielle
LECLERC SE LANCE SUR LE MARCHÉ DES FOURNISSEURS D’ÉLECTRICITÉ
Le paysage français des fournisseurs d’électricité se compose surtout des « pétro-gaziers » (comme ENI et Total), des start-up (ekWateur, Ilek, Plüm Energie…) et d’un grand nombre d’entités issues des ELD (Energies du Santerre, Sowatt…), relève le cabinet Watt’s Next. Pour celui-ci , la nouveauté et « véritable surprise » 2017 est SIPLEC, la filiale carburant de Leclerc, qui a obtenu l’autorisation d’être fournisseur d’électricité en novembre dernier. Jusqu’aujourd’hui, la grande distribution développait des partenariats avec des fournisseurs d’électricité (à l’instar de Darty avec Direct Energie), SIPLEC est ainsi le premier du secteur qui ne s’appuie pas « sur une structure interne ou externe déjà présente dans une activité liée à la production ou la fourniture d’électricité ». A suivre…
Enerpresse du 20/02/2018
Actualité économique et industrielle
S3RNER : LE GOUVERNEMENT SOUMET (DE NOUVEAU) UN PROJET DE DÉCRET AU CSE
Suite à l’annulation par le Conseil d’Etat du décret portant sur la modification de la partie réglementaire du code de l’énergie relative aux schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3RENR), le gouvernement présente au Conseil supérieur de l’énergie (CSE) une version similaire. Elle contient des modifications notamment sur l’assouplissement des seuils de l’adaptation des schémas de raccordement et l’intégration de dispositions sur les groupements multi-producteurs. Le président du Syndicat des Energies Renouvelables (SER), Jean-Louis Bal, demande toutefois une solution pour tous les projets qui ont été signés entre le 11 avril 2016 (date du décret annulé) et le 22 décembre 2017 (date de son annulation).
Enerpresse du 23/02/2018
Actualité économique et industrielle
DÉLIBÉRATION DE LA CRE SUITE À LA CONCERTATION PORTANT SUR L’AUTOCONSOMMATION
Suite à la concertation sur les conséquences du développement de l’autoconsommation sur le modèle énergétique français, la CRE publie ses orientations et ses recommandations ainsi qu’une consultation publique sur l’adaptation des tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électrique (TURPE) et des tarifs réglementés de vente (TRV) au développement de l’autoconsommation. Suite à cette consultation, la CRE adoptera une délibération sur les tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité dans les domaines de tension HTA et BT (« TURPE HTA-BT »), qui « entrerait en vigueur le 1er août 2018 ».
Délibération de la CRE du 15/02/2018
Actualité économique et industrielle
NICOLAS HULOT FAIT LE POINT SUR L’OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES CONCESSIONS HYDROÉLECTRIQUES
Lors des questions au gouvernement du mardi 20 février dernier, la député Marie-Noëlle Battistel a interpellé le ministre d’Etat à la transition écologique sur la question de l’ouverture à la concurrence des concessions hydroélectriques : « Vecteur historique de l’industrialisation des vallées de montagne mais surtout outil essentiel de la transition énergétique, l’hydroélectricité représente une énergie propre, renouvelable et stockable sur laquelle notre pays doit rester à la pointe (…). Monsieur le ministre êtes-vous prêts à défendre ce patrimoine national ? ». Nicolas Hulot a rappelé que le droit européen et national « prévoient et obligent que les concessions hydrauliques doivent être renouvelées par la mise en concurrence ». Il évoque ensuite les trois possibilités qu’offrent la loi de transition énergétique et la directive européenne : le regroupement des concessions « pour mieux faciliter leurs exploitations et gérer la ressource en eau », la création d’une société d’économie mixte hydroélectrique, ou, la « prolongation contre travaux ». Il précise par ailleurs « deux éléments intangibles : la remise en concurrence n’est pas une privatisation, et bien entendu le statut des personnels sera préservé ». Enfin, sur la suite à venir, il rapporte ses échanges avec la Commission européenne : « un accord n’a pas encore pu être trouvé, et nous y travaillons dans le cadre de la mise en demeure, je vous le rappelle, qui pèse sur notre pays. »
Questions au Gouvernement du 20/02/2018
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Commission de l'Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI), les 26 et 27 février à Bruxelles
- Compte rendu sur les négociations interinstitutionnelles en cours sur le règlement sur la gouvernance de l’énergie
- Échange de vues avec Maros Sefcovic, vice-président de la Commission chargé de l’union de l’énergie
Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, le 1er et le 5 mars à Bruxelles

Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, le 26 février et le 1er mars à Bruxelles
du 23/02/2018
Actualité Européenne
BATTERIES : LE CENTRE DE RECHERCHE DE LA COMMISSION PUBLIE SES RECOMMANDATIONS EN MATIÈRE DE RECHERCHE & INNOVATION
En savoir plus... Dans le cadre de l’alliance européenne des batteries, et en parallèle des annonces faites par la Commission lors des Journées européennes de l’Industrie, le centre de recherche de la Commission (JRC) a publié ce 23 février sa stratégie de développement Recherche & Innovation dans le domaine. Selon le JRC, l’Europe dispose de fortes compétences dans le domaine de la R&I sur les matériaux. Il préconise l’orientation de la recherche vers les domaines d’application clés que sont les véhicules électriques et le stockage. L’ensemble de la chaîne de valeur doit être abordé : le design des matériaux, chimique et le recyclage, la production ainsi que l’intégration des batteries dans le réseau électrique.
Integrated SET – Plan Action 7 du 23/02/2018
Actualité Européenne
NOTRE EUROPE SOUHAITE QU’UNE TAXE SUR LES ÉNERGIES FOSSILES CONTRIBUE AU BUDGET EUROPÉEN
En savoir plus... Alors que le Conseil européen informel s’est réuni à Bruxelles ce 23 février pour discuter notamment des questions institutionnelles liées au Brexit et du futur cadre financier pluriannuel européen, le think tank français Notre Europe a publié, ce 20 février, une tribune appelant les dirigeants européens, à créer une contribution des secteurs du pétrole, du gaz et du charbon au budget de l’UE. Les auteurs citent notamment le rapport Monti qui appelait en décembre 2016 à la création d’une fiscalité énergétique européenne. Afin que cette nouvelle taxe soit bien acceptée socialement, Notre Europe propose de reverser ses revenus à un « fonds européen d’ajustement à la transition énergétique » afin de soutenir les travailleurs, les villes et les régions dans la transition énergétique.
Notre Europe du 20/02/2018
Actualité Européenne
LA MOBILITÉ ZÉRO-ÉMISSION POURRAIT CRÉER 200 000 EMPLOIS EN EUROPE D’ICI 2030
La Fondation Européenne pour le Climat (ECF) a présenté ce 20 février lors d’un évènement à Bruxelles, sa nouvelle étude réalisée par Cambridge Econometrics démontrant la viabilité économique de la transition vers la mobilité zéro-émission. L’étude démontre ainsi, que selon le scenario choisi, la mobilité zéro-émission pourrait créer jusqu’à 200 000 emplois en Europe et participer à la croissance du PIB jusqu’à 0,2% par an d’ici à 2030. Le vice-président à l’Union de l’énergie, Maros Sefcovic, présent à l’évènement, a rappelé l’importance de développer l’industrie de la batterie pour véhicule électrique en Europe pour s’insérer dans la concurrence internationale. L’étude souligne cependant que ces bénéfices économiques espérés sont conditionnés à l’investissement significatif des pouvoirs publics dans un réseau de bornes de recharge, au déploiement d’un réseau électrique intelligent, ainsi que dans la formation des travailleurs à ces nouvelles technologies.
Transport & Environnement et Contexte du 21/02/2018
Actualité Européenne
D’APRÈS L’IRENA, L’UE POURRAIT ATTEINDRE UN OBJECTIF DE 34% D’ÉNERGIES RENOUVELABLES EN 2030 SANS COÛT SUPPLÉMENTAIRE
En savoir plus... L’agence internationale des énergies renouvelables IRENA a publié ce 19 février son rapport sur le développement des énergies renouvelables en Europe. Celui-ci annonce notamment qu’un objectif de 34% d’énergies renouvelables en 2030 est atteignable avec les technologies actuelles. La hausse de l’objectif actuellement fixé à 27% aurait un impact positif sur l’économie européenne, l’emploi et le PIB européen (+ 0,3% par an), au prix de 62 milliards d’euros d’investissement annuels. Cela permettrait surtout, selon l’étude, que l’Europe atteigne ses objectifs de décarbonation d’ici 2030 et d’économiser entre 44 et 113 milliards d’euros par an. Dans le domaine de la mobilité, le rapport souligne que le développement de toutes les technologies de transports propres, électriques et biocarburants à la fois conventionnels et avancés, sont nécessaires pour atteindre les objectifs européens de décarbonation pour 2030.
Irena et Contexte du 20/02/2018
Actualité Européenne
LE PARLEMENT ADOPTE LES RAPPORTS SUR LE RÈGLEMENT ET LA DIRECTIVE « ÉLECTRICITÉ » ET AUTORISE LE RAPPORTEUR À COMMENCER LES TRILOGUES
Les députés de la commission ITRE du Parlement européen ont adopté, ce 21 février, les rapports sur le règlement et la directive « Électricité » avec une large majorité. Les députés européens ont notamment renforcé les contraintes pesant sur les mécanismes de capacité en décrétant que ceux-ci devaient être temporaires et utilisés en dernier recours et conditionnés à l’étude d’adéquation européenne d’ENTSO-E. Les députés souhaitent également que les Etats envisagent d’abord la mise en place de réserve stratégique en cas de problème d’adéquation avéré. Concernant la directive, la Commission ITRE a renforcé les droits des consommateurs et proposé un cadre relatif à l’agrégation permettant notamment la compensation des fournisseurs par les agrégateurs pour l’énergie injectée non consommée. Le rapporteur Krisjanis Karins(PPE, LV) a également reçu le mandat pour commencer directement les négociations interinstitutionnelles avec le Conseil et la Commission, avant le vote en plénière.
Parlement européen du 21/02/2018

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.