Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 14/04/17

Actualité économique et industrielle
LA FFNCCR PUBLIE SON GUIDE SUR LES PLANS CLIMAT AIR ÉNERGIE
La Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies (FFNCCR) a fait le point sur le Plan Climat Energie Territorial (PCAET), l’outil opérationnel de planification et de coordination des politiques locales liées à la transition énergétique dans les territoires. Ce guide pratique est à destination des collectivités, et plus particulièrement des EPCI de plus de 50 000 habitants qui doivent réaliser leur PCAET avant fin 2016 (avec un allongement de délai de quelques mois) et des EPCI de plus de 20 000 habitants avant fin 2018. Le document de la FNCCR résume les points essentiels à la réalisation des PCAET et délivre une analyse des données énergétiques « dans la logique d’une démarche multi-réseaux et multi-énergies ».
Energie 2007 du 12/04/2017
Actualité économique et industrielle
PRÉSIDENTIELLE 2017 : 72% DES FRANÇAIS ESTIMENT IMPORTANTE LA QUESTION DE L’ÉNERGIE
Selon un sondage commandé par QuelleEnergie.fr et réalisé par OpinionWay, 72% des Français prendront en compte la position des candidats sur la question de l’énergie au moment du vote. Les Français les plus préoccupés par le sujet sont les sympathisants de gauche (81%) et les Français issus des catégories sociales défavorisées (76%). Les électeurs veulent que le développement des énergies renouvelables soient une priorité du quinquennat (68%) et souhaitent renforcer la démarche de la rénovation thermique des logements (48%).
Batiactu.com du 13/04/2017
Actualité économique et industrielle
« ENERGY OBSERVER », LE BATEAU ENTIÈREMENT AUTONOME EN ÉNERGIE, MIS À L’EAU VENDREDI !
Jérôme Delafosse (reporter, réalisateur de documentaires et scaphandrier professionnel) et Victorien Erussard (navigateur, coureur au large, officier de marine marchande) embarqueront en juillet 2017, à bord de leur vaisseau futuriste à Saint-Malo, pour un tour du monde de 6 ans. Le catamaran, de plus de 30 m de long et de 12,80 m de large, aura la capacité d’être autonome énergétiquement grâce à la gestion des différentes sources d’énergies renouvelables dont il est équipé, et de dispositifs de stockage performants. Energy Observer, équipé de 2 moteurs électriques réversibles, comportera à son bord un hydrogénérateur qui produit de l’électricité au moyen d’une hélice entraînée par la vitesse du navire, trois types de panneaux photovoltaïques et deux éoliennes à axe vertical. Une aile de traction intelligente, plus efficace qu’un mât, propulsera le navire. L’énergie pour les usages court terme sera stockée dans des batteries Li-Ion et pour les stockages de long terme sous forme d’hydrogène produit par électrolyse d’eau de mer, et restituée via une pile à combustible. Le tout sera géré par un monitoring permettant de suivre, de gérer et d’optimiser les flux énergétiques à bord. Ce projet aidé par le CEA Liten et parrainé par Nicolas Hulot, est un véritable laboratoire de la Transition Energétique en mer…
Les Echos du 14/04/2017
Actualité économique et industrielle
60% DES FRANÇAIS SONT PRÊTS À RENONCER À LEUR CONFORT POUR DIMINUER LEUR FACTURE D’ÉNERGIE
L’institut Ifop a publié le 13 avril dernier un sondage sur la consommation d’énergie des Français, commandé par Eni. L’étude dévoile qu’un Français sur deux est plus vigilant quant à la consommation d’électricité ou de gaz. Dans l’ensemble, les Français misent sur les économies d’énergie avec pour objectif de réduire leur facture énergétique. Seuls 34% des interrogés sont prêts à payer plus cher pour une énergie renouvelable. Ainsi, 6 Français sur 10 sont prêts à renoncer à leur confort. L’étude révèle aussi que les consommateurs sont peu enclins à changer de fournisseur pour payer moins cher leur facture d’énergie.
Economie Matin du 14/04/2017
Actualité économique et industrielle
APRÈS LA SMART CITY, LA « SMART RURALITÉ » !
Enedis expérimente la « smart ruralité » en Occitanie, en tant que lauréat de l’appel à projet « Smart Occitania » de l’Ademe. Le projet du gestionnaire de réseaux représente une enveloppe de 7.1 millions d’euros dont 2.6 sont financés par l’Ademe. Il sera en test pendant 3 ans en Haute-Garonne et en Lozère avec l'objectif de créer une synergie autour de la transition énergétique en mettant en commun les compétences de plusieurs entreprises (start-up, ETI et grands groupes). « Les smart grids aujourd'hui, tout le monde en fait en ville, mais jamais dans le rural, alors que la majorité des sources d'énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire…) sont à la campagne. Nous souhaitions prendre de l'avance sur le sujet. » avance Jean Paoletti, le directeur régional Midi-Pyrénées Sud d'Enedis. Un des objectifs est d’anticiper les risques de coupure sur le réseau grâce à des capteurs Météo France, partie prenante du projet, qui seront posés sur les réseaux de distribution électrique. Deux autres technologies seront sollicitées, celle de Sigfox (réseau bas débit) qui « permet de récupérer des informations jusqu'à 8 mètres de profondeur » et celle d’Orange, son concurrent direct. « L'idée est vraiment d'éprouver plusieurs technologies sur un même réseau pour déployer à l'arrivée un smart grid idéal. » A l’issue du projet, les différentes parties prenantes ont l’intention de disposer d’une base de données partagées pour renforcer le savoir-faire de leur filière d’excellence, à exploiter à l’international.
La Tribune du 12/04/2017
Actualité Européenne
LE RÉGULATEUR ALLEMAND DÉNONCE LE MANQUE DE FLEXIBILITÉ DES CENTRALES CONVENTIONNELLES
Dans un rapport publié le 31 mars 2017, le régulateur allemand Bundesnetzagentur s’est penché sur le manque de flexibilité de centrales dites conventionnelles durant les périodes de prix négatif. Les centrales nucléaires et lignite apparaissent comme celles qui réagissent le moins aux fluctuations des prix de gros, une situation qui s’explique en partie par les caractéristiques techniques de ces centrales (délais d’activation et de modulation). Selon le régulateur la possibilité pour un producteur de valoriser sa production en dehors du marché de gros pourrait être un autre facteur d’explication.
Contexte du 12/04/2017
Actualité Européenne
LE GOUVERNEMENT DANOIS EN LUTTE LÉGISLATIVE CONTRE NORD STREAM 2
Dans une interview accordée au Financial Times le 10 avril, le ministre de l’énergie danois Lars Christian Lilleholt a expliqué que la proposition législative de son gouvernement permettrait de prendre en compte des considérations de politique étrangère et de sécurité dans l’évaluation de projets comme Nord Stream 2, un gazoduc qui prévoit de relier la Russie à l’Allemagne en passant par la mer baltique. L’Union européenne a mené des négociations pour la construction d’un gazoduc sans l’accord du gouvernement danois, la construction d’infrastructures en zone off-shore étant encore peu réglementée à ce jour.
Enerpresse du 14/04/2017
Actualité Européenne
EN ALLEMAGNE, L’ÉLECTRICITÉ EST D’AVANTAGE TAXÉE QUE LES ÉNERGIES FOSSILES
Dans une étude publiée le 10 avril, Le Think tank Agora Energiewende pointe un poids inégal de la fiscalité énergétique sur les sources d’énergie en Allemagne. D’après l’étude, l’électricité est taxée à 18,7 centimes par kW.h d’électricité, contre 7,3 pour l’essence, 4,7 pour le diesel, 2,2 pour le gaz naturel et 0,6 pour le fioul. Pour financer la transition énergétique, l’étude préconise une meilleure répartition des charges entre les différentes sources d’énergies, ou de faire d’avantage intervenir l’Etat pour alléger les charges qui pèsent sur le secteur électrique.
Contexte du 11/04/2017
Actualité Européenne
TROIS PARCS PHOTOVOLTAÏQUES ACQUIS PAR ENGIE, OMNES CAPITAL ET PRÉDICA : LA COMMISSION DONNE SON AVAL
Selon une décision rendue le 10 avril, la Commission Européenne autorisé le rachat par la société française Futures Energies Investissements Holdings des sociétés françaises PV Besse et PV Sanguinet (filiales d’ENGIE). Détenue conjointement par Engie, Omnes Capital et Prédica (Crédit Agricole), Future Energies Investissements Holdings s’équipe donc d’un parc photovoltaïque dans le Var et deux parcs photovoltaïque dans la région des Landes.
Commission européenne du 11/04/2017
Actualité Européenne
LE COMMISSAIRE EUROPÉEN À L’ENERGIE ET AU CLIMAT MIGUEL ARIAS CANETE SOUHAITE PROMOUVOIR LA COOPÉRATION INDUSTRIELLE AVEC L’ALGÉRIE
Le Commissaire Européen à l’énergie et au climat et le ministre algérien de l’énergie Noureddine Boutarfa, ont effectué ce mardi 11 avril un point d’étape sur le Partenariat Stratégique en place entre l’Union européenne et l’Algérie. Alors que l’Algérie a récemment lancé un Appel d’offre pour la construction de 4 GW d’énergie solaire et éolienne, le Commissaire Miguel Arias Cañete a rappelé la nécessité de mettre en place les conditions favorables aux investissements Européens en Algérie, notamment sur le volet énergétique.
Commission européenne du 11/04/2017
Actualité internationale
LES ETATS-UNIS REFUSENT DE COMMUNIQUER SUR LE CLIMAT LORS DU G7
Lors du G7 organisé à Rome les 9 et 10 Avril, le gouvernement américain a exprimé ses réticences quant à l’élaboration d’une déclaration commune visant à rappeler l’engagement des Etats du G7 dans la mise en œuvre des accords de Paris. Le Gouvernement US a annoncé qu’il clarifierait sa position vis-à-vis de l’accord de Paris d’ici la fin du mois de mai. D’autres sujets ont néanmoins fait consensus, comme la sortie des subventions aux énergies fossiles jugées inefficaces.
AFP du 10/04/2017

Actualités

Revue de Presse 2017


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.