Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 10/03/17

Actualité économique et industrielle
FRANÇOIS BROTTES, RTE : "L'INNOVATION EST L'UN DES PILIERS DE LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE"
Dans une tribune publiée dans Le Monde, François Brottes, Président du directoire de Réseau de Transport d'Electricité, explique que le numérique transformera la gestion, le développement et l'exploitation des réseaux de transport. En effet, c'est pour accompagner les nouveaux usages (voitures électriques, smart-cities,...), les comportements de l'électricité (autoconsommation et autoproduction), les nouveaux prescripteurs des politiques énergétiques territoriales, l'intégration des énergies renouvelables, que le recueil, l'analyse et le traitement des données viennent en soutien à RTE pour répondre à ces évolutions rapides. "L'exploitation des données permettra plus de fiabilité, plus d'efficacité, pour un meilleur service rendu à la collectivité et donc plus de compétitivité. (...) L'avenir du transport d'électricité, c'est la gestion à 360°".
Le Monde du 06/03/2017
Actualité économique et industrielle
VEOLIA ET IDEX VONT CRÉER UN IMPORTANT RÉSEAU DE CHALEUR À LILLE
Via une coentreprise commune, Veolia (65%) et Idex (35%) ont remporté un contrat de 295 millions d'euros pour l'exploitation de l'incinérateur Antares de Lille pendant une période de 12 ans. L'unité de valorisation énergétique d'Antares incinérera jusqu'à 350 000 tonnes de déchets ménagers chaque année et pourra ainsi produire l'équivalent des besoins en chauffage de 70 000 logements, soit environ 650 GWh par an. Jusqu’alors, l’énergie produite était utilisée seulement pour couvrir les besoins de l’usine et produire de l’électricité. Désormais, 40% de cette énergie alimentera les réseaux de chaleur urbains de Roubaix et Lille.
AFP du 08/03/2017
Actualité économique et industrielle
LA FIN DES TRV, UN ACCÉLÉRATEUR DE CONCURRENCE
Bientôt 10 ans que les marchés de l'électricité et du gaz sont ouverts à la concurrence ; la CRE fait le point : fin 2016, le tiers de la consommation française est détenue par les fournisseurs dits alternatifs, un autre tiers par les fournisseurs historiques, tandis que la part restante est encore assurée par EDF au tarif réglementé de vente (TRV). Avant la fin des TRV pour les professionnels, seuls 18% des volumes étaient vendus par des alternatifs. "Nous avons gagné autant de part de marché en un peu plus de six mois, début 2016, que sur les dix ans précédents" assure Fabien Choné, Directeur Général de Direct Energie. Quant à Engie, elle détient désormais 3.5 millions de clients dans l'électricité.
Les Echos du 09/03/2017
Actualité économique et industrielle
LES PRIORITÉS DE LA POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE DU PROCHAIN QUINQUENNAT, PAR CHRISTINE GOUBET-MILHAUD, PRÉSIDENTE DE L'UFE
Dans un entretien à l'Usine Nouvelle, Christine Goubet-Milhaud évoque en trois points les enjeux du prochain Président de la République. Tout d’abord, la dépendance aux hydrocarbures "qui est un problème climatique et de santé" mais aussi un handicap économique "le déficit de la balance commerciale a atteint 45 milliards d'euros dont 40 milliards à cause des hydrocarbures". Ensuite, le financement de la transition énergétique "7.1 milliards [d'euros de dépenses fiscales, ndlr] soutiennent les énergies fossiles". Enfin, au niveau européen, le paquet énergie propre "qui sera transposé dans le droit français en 2019" et le mécanisme ETS sur le marché carbone. Les mesures prioritaires à prendre dès le prochain quinquennat sont triples : premièrement, "mettre en place une politique industrielle massive de transfert des usages carbonés vers les usages décarbonés", puis, "ne plus opposer les sources d'énergie renouvelables et nucléaire entre elles (...) alors que le vrai débat est la dépendance aux hydrocarbures", enfin, "il faut que la France joue son rôle en Europe" afin de ne pas avoir à transposer "quelque chose qui a été écrit par d'autres".
Usine Nouvelle du 09/03/2017
Actualité économique et industrielle
SALON DE GENÈVE : AIRBUS DÉVOILE SA VOITURE ÉLECTRIQUE AUTONOME ET...VOLANTE !
Conçue par Airbus et Italdesign, la sensationnelle voiture volante présentée lors du salon automobile de Genève, répond au besoin de désencombrement des villes trop fréquentées. Baptisée "Pop.Up", ce vaisseau digne d'un film de science-fiction, peut contenir deux passagers et présente l'avantage d'être à la fois une voiture électrique "terrestre" et une capsule volante : «Le véhicule Pop.Up combine la flexibilité d'un petit véhicule terrestre à deux places à la liberté et la vitesse d'un appareil à décollage et atterrissage verticaux (ADAV), unissant ainsi les domaines de l'automobile et de l'aéronautique» précise le géant de l'aéronautique. Autonome, «le système suggère automatiquement la meilleure solution de transport - en fonction des connaissances de l'utilisateur, des horaires, de l'encombrement du trafic, des coûts, des demandes de covoiturage, etc. - reliant le module aérien ou terrestre, ou d'autres moyens de transport, à la capsule du passager selon ses préférences et ses besoins», explique Airbus. Après chaque déplacement, la Pop.Up retourne sur sa station de recharge en attendant sa prochaine course !
Le Figaro du 09/03/2017
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Groupe de travail environnement du Conseil de l’Union européenne, 13 et 14 mars à Bruxelles :
- 13/03 : Présentation d’une étude d’impact de la Commission sur la proposition de règlement modifiant la directive 2003/87/CE en vue de maintenir l'actuelle restriction du champ d'application pour les activités aériennes et de préparer la mise en œuvre d’un mécanisme de marché mondial à partir de 2021.
Commission parlementaire environnement au Parlement européen, 13 Mars à Bruxelles:
- Échange de vues avec M. Miguel Arias Cañete, Commissaire européen chargé de l'action pour le climat et de l'énergie, dans le cadre du dialogue structuré
du 10/03/2017
Actualité Européenne
LES CONSOMMATEURS, LOIN D’ÊTRE ACTEURS DE MARCHÉ
Malgré les différentes dispositions du Clean Energy Package pour faire des consommateurs des acteurs au cœur du marché européen, le Centre pour la régulation en Europe (Cerre) explique, dans une étude publiée ce 9 mars, que seuls les consommateurs de taille intermédiaire risquaient d’être intéressés pour devenir des acteurs de marché. Si l’émergence des agrégateurs et le déploiement de compteurs intelligents améliorent les chances de succès de cette évolution, les bénéfices seraient trop faibles pour déclencher une dynamique généralisée à l’ensemble des consommateurs
Contexte du 10/03/2017
Actualité Européenne
UN NOUVEAU RAPPORT SUR LA CYBER-SÉCURITÉ DU SECTEUR ÉNERGÉTIQUE
Le groupe d’expert européen spécialisé dans la cyber-sécurité du domaine de l’énergie (EECSP) a publié mardi 7 mars un rapport sur la cyber-sécurité dans le secteur électrique. Ce rapport identifie quatre types de mesures pour améliorer la cyber-sécurité et mieux gérer les risques pour les infrastructures du secteur : la gestion des risques et des menaces, la cyberdéfense, la cyber-résilience et le développement de compétences. Le rapport incite la Commission à préparer un cadre pour répondre aux cyber-attaques et encourage le partage d’information et de bonnes pratiques entre les régions. Le rapport alarme aussi des nouveaux risques liés au développement des technologies digitales dans le secteur énergétique.
Commission européenne du 07/03/2017
Actualité Européenne
LES ENGAGEMENTS CLIMATIQUES AU CŒUR DE LA DIPLOMATIE EUROPÉENNE
Dans ses conclusions du 6 mars 2017, le Conseil Affaires étrangères de l’Union européenne a souligné ses priorités sur la politique extérieure européenne, parmi lesquelles figure la diplomatie énergétique et climatique. Les Etats-membres ont notamment rappelé le besoin d’anticiper les « effets potentiellement déstabilisants » du changement climatique », et souligné la nécessité d’assurer un « accès universel » aux énergies renouvelables. A l’avenir, le Conseil souhaite inclure ces objectifs dans les partenariats réalisés entre l’Union européenne et les institutions financières. Par ailleurs, le vice-président de la Commission européenne Maros Sefcovic s’est rendu aux Etats-Unis du 6 au 9 mars, dans le cadre de la CERAWeek pour défendre une coopération transatlantique sur les énergies propres et l’écologie.
New Europe du 06/03 et AEF du 07/03 du 06/03/2017
Actualité Européenne
LES ÉMISSIONS DE CO2 BRITANNIQUES BAISSENT DE 5,8% EN 2016
Dans une analyse publiée publiée le 6 mars, le site internet spécialisé Carbon Brief précise que cette baisse s’explique majoritairement par la transition énergétique du charbon vers le gaz et le pétrole. En effet, les émissions de charbon ont chuté de 52% par rapport à 2015 alors que les émissions liées à la combustion de pétrole et de gaz ont augmenté, respectivement de 1,6% et 12,5%. Pour réduire les émissions au niveau national, le gouvernement britannique a mis en place une taxe CO2, dont le montant a été doublé 2015 pour atteindre 18 livres/tonne. Mercredi 08 mars, le chancelier de l’Echiquier, Philip Hammond, a précisé qu’il maintiendrait un signal prix sur les émissions carbone au-delà de 2021, date d’expiration de la taxe en question.
Contexte et Enerpresse du 07/03/2017

Actualités

Revue de Presse 2017


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.