Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 23/06/17

Actualité économique et industrielle
L’URGENCE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE SOUS L’ÈRE MACRON
Jeudi 22 juin, à l’occasion du Forum Enerpresse 2017, Christine Goubet-Milhaud, Présidente de l’Union Française de l’Electricité, a souligné que l’urgence était de « donner les bons signaux fiscaux pour décarboner l’économie dès le début du quinquennat, dans le projet de loi Finances 2018 ». Il faudra « dès maintenant » traiter le difficile sujet de toutes les aides fiscales qui vont dans le sens contraire de la transition énergétique et climatique, et faciliter les transferts d’usage.
Enerpresse du 23/06/2017
Actualité économique et industrielle
LES PREMIÈRES ANNONCES DE NICOLAS HULOT
Au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a annoncé que la santé environnementale était une « priorité » pour son ministère ainsi que pour celui de la Recherche et de la Santé. « J’ai bien compris qu’il y avait un temps de latence » concernant le déclenchement de la circulation alternée en cas de pic de pollution. « On va faire en sorte qu’on n’attende plus si longtemps pour agir » a-t-il précisé. Il ajoute également que « la fiscalité sur le diesel à la pompe sera la même [que celle de l’essence, ndlr] dans un horizon assez proche ». S’agissant de la nomination des deux secrétaires d’Etat, il a précisé leur portefeuille : Brune Poirson sera sur les sujets « mer, biodiversité, océan » et se rendra à la prochaine réunion du Conseil Energie où sera adopté la révision de l’étiquetage énergétique et où sera débattue la réforme sur la directive efficacité énergétique ; quant à Sébastien Lecornu, « il peut être l’homme du dialogue et de la concertation » et il aidera le ministre à bâtir un « schéma d’ensemble » sur la question de l’éolien. Concernant le nucléaire, il annonce la publication « très proche » de sa feuille de route de transition énergétique.
AEF du 23/06/2017
Actualité économique et industrielle
DONNÉES ÉNERGÉTIQUES : LA CRE FORMULE SES RECOMMANDATIONS
Dans son rapport issu des travaux du comité d’études relatif aux données, la commission de régulation de l’énergie (CRE) a formulé 15 recommandations, et notamment, la mise en place d’un modèle de gouvernance qui veillera au contrôle du consentement du consommateur final dans l’utilisation de ses données. A l’issue des travaux du comité d’études relatif aux données, une cartographie des données traitées par les gestionnaires de réseaux a été dressée. « Ce sujet est fondamental car cette réflexion sur les données doit permettre de consolider la confiance des consommateurs et de favoriser l’émergence de nouveaux services » souligne Jean-François Carenco, Président de la CRE.
CP CRE du 22/06/2017
Actualité économique et industrielle
EDF VISE UN DOUBLEMENT DE SON CHIFFRE D’AFFAIRES SUR LE SEGMENT « SERVICES ÉNERGÉTIQUES »
L’électricien a annoncé mardi 20 juin dernier viser 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires lié aux services énergétiques en 2030. EDF avait réalisé l’an dernier 4.4 milliards d’euros dont 3.5 milliards par Dalkia (installation de réseaux de chaleur et de froid, optimisation et exploitation d’installations industrielles…), 300 millions par Citelum (éclairage) et 6 millions par Sodetrel (bornes de recharge pour véhicules électriques). « Le développement, on le fera par de la croissance externe dès que ce sera pertinent » a expliqué Henri Lafontaine, directeur exécutif groupe en charge du pôle clients, services et action régionale. En effet, le groupe souhaite élargir son activité à l’international en 2025 sous sa marque ombrelle « EDF Solutions Energétiques ».
Les Echos du 21/06/2017
Actualité économique et industrielle
POUR FAURECIA, « LA VOITURE ÉLECTRIQUE EST UN LEVIER DE CROISSANCE »
Dans un entretien accordé à Usine Nouvelle, Patrick Koller, le directeur général de Faurecia, a donné sa vision de la voiture de demain, « autonome et connecté » : « Dans dix ans, les nouveaux véhicules auront atteint un niveau d’autonomie de niveau 4 (…), le conducteur aura par exemple la possibilité de lire, de se détendre ou de travailler. La voiture devra être capable de détecter que l’occupant souhaite tourner son siège afin d’avoir plus d’espace pour lire, et l’installer dans une position où il n’aura pas le mal des transports. ». L’avènement de l’électricité dans l’automobile est, selon l’industriel, « un levier de croissance » qui permet de « mettre au point des systèmes pour les véhicules électriques à batterie et à pile à combustible. » L’autre avantage de la voiture de demain est son « plancher plat » qui « donne une grande liberté dans la conception de nouveaux intérieurs par rapport aux véhicules thermiques, équipés d’un pont central ».
L’Usine Nouvelle du 22/06/2017
Actualité économique et industrielle
LA CRE PROPOSE UNE HAUSSE DE 1.7% DU TRV DE L’ÉLECTRICITÉ
La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a proposé une hausse du tarif réglementé de vente de 1.7% au 1er août 2017. Cette hausse concerne tous les foyers qui ne sont pas encore passés à une offre de marché. Dans l’évolution de ce tarif, « le rattrapage des montants liés à l’insuffisance des tarifs au titre de l’année 2012 » a été pris en compte. Le gouvernement a la possibilité de s’opposer à cette hausse, dans les trois mois qui suivent la proposition de la CRE.
AFP du 20/06/2017
Actualité Européenne
LE GOUVERNEMENT ESPAGNOL LANCE UN PROGRAMME D’AIDE POUR LES VÉHICULES ALTERNATIFS
Lors du Conseil des ministres tenu le 16 juin, le gouvernement espagnol a approuvé le programme d’aide Movea 2 de 14,26 millions d’euros destinés à subventionner l’achat de véhicules à énergies alternatives. Avec ce projet d’aide d’état, le gouvernement espagnol propose un financement échelonné en fonction du type de véhicule (de 1500 à 2000€ pour les motos, 5000€ pour les minibus et 18 000€ pour les camions et les autobus). Il rentrera en vigueur avec la publication du décret dans le journal officiel prévue le 15 octobre 2017.
Enerpresse du 22/06/2017
Actualité Européenne
ECHANGE DE VUES EN COMMISSION ITRE SUR LE PROJET DE RAPPORT RELATIF AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES
Le rapporteur José Blanco Lopez (S&D, ES) a présenté ce 22 juin son projet de rapport sur la directive relative à la promotion des énergies renouvelables. Il y propose notamment d’accroitre le niveau d’ambition avec un objectif européen de 35% sur la part des énergies renouvelables dans la consommation finale qui se déclinerait en objectifs nationaux contraignants. Le rapporteur fictif Sean KELLY (PPE, IE) attend que l’étude d’impact de la Commission européenne soit actualisée pour se prononcer sur l’objectif relatif au déploiement des énergies renouvelables. La Commission souhaite en effet revoir son analyse d’impact en reflétant davantage la baisse des coûts de certaines énergies renouvelables. La Commission ENVI est également compétente sur plusieurs dispositions de la directive, notamment le critère de durabilité sur la biomasse. Les membres de la commission ITRE ont jusqu’au 29 juin pour déposer des amendements à ce projet de rapport.
Parlement européen du 22/06/2017
Actualité Européenne
LE PROJET DE RAPPORT SUR L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE CONTESTÉ EN COMMISSION PARLEMENTAIRE ITRE
Le député européen Adam Gierek (S&D, PL) a présenté son projet de rapport sur le règlement relatif à l’efficacité énergétique lors de la réunion de la Commission ITRE du 22 juin. Il propose notamment d’établir un objectif d’efficacité énergétique de 35% pour 2030 calculé sur l’énergie primaire cumulée afin de prendre en compte les pertes énergétiques sur toute la chaine de valeur. Cette proposition a été contestée par Edouard Martin (S&D, FR) et Mechthild Wörsdörfer, Directrice à la DG Energie de la Commission européenne, qui ont souligné que cette nouvelle approche ne valorisait pas les actions de rénovation menées au profit du consommateur. Les membres de la commission parlementaire ITRE ont jusqu’au 28 juin pour déposer des amendements sur ce projet de rapport.
Parlement européen du 22/06/2017
Actualité Européenne
LES RAPPORTEURS ITRE ET ENVI ONT PRÉSENTÉ LE PROJET DE RAPPORT CONJOINT SUR LA GOUVERNANCE DE L’UNION DE L’ENERGIE
Lors d’une session conjointe (ITRE et ENVI) tenue le 21 juin au Parlement européen, le rapporteur ITRE Claude Turmes (Les Verts, LU) a présenté le projet de rapport rédigé conjointement avec Michèle Rivasi (Les Verts, FR) sur le règlement relatif à la gouvernance de l’Union de l’énergie. Ils proposent notamment de mettre en place un « budget carbone » pour assurer que l’action politique européenne soit en ligne avec les engagements pris lors de l’accord de Paris. Les rapporteurs préconisent également de mettre en place des « Projets renouvelable d’intérêt commun » pour garantir le financement de projets d’énergies renouvelables dans les régions les pauvres de l’Union européenne. La députée européenne française Angélique Delahaye (EPP, FR), qui est également rapporteure fictive ENVI sur ce texte, a appelé à ce que le marché ETS soit intégré dans la proposition de rapport. Les membres des commissions parlementaires ITRE et ENVI ont jusqu’au 27 juin pour présenter leurs amendements sur ce projet de rapport.
Parlement européen du 21/06/2017

Actualités

Revue de Presse 2017


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.