Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 02/06/17

Revue de presse de la semaine
Actualité économique et industrielle
LE MÉDIATEUR DE L’ENERGIE SOUHAITE LE MAINTIEN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE GAZ ET D’ÉLECTRICITÉ
A l’occasion de la publication du bilan annuel du Médiateur de l’Energie, Jean Gaubert a indiqué qu’il était « favorable au maintien des tarifs réglementés de vente (TRV) d’électricité et de gaz naturel afin qu’ils servent de bouclier pour protéger le porte-monnaie du consommateur » , et qu’il lui semblait « préférable que tous les fournisseurs puissent les proposer ». Ces tarifs, fixés par les pouvoirs publics, sont principalement appliqués par EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz. Ces TRV coexistent depuis 2007 avec des offres de marché proposées par les anciens monopoles ainsi que les nouveaux fournisseurs alternatifs. La fin de ces tarifs pour les clients professionnels s’est traduite, pour certains d’entre eux, « par une augmentation de leurs factures » a justifié le médiateur.
AFP du 29/05/2017
Actualité économique et industrielle
UN RAPPORT DE LA COMMISSION STERN-STIGLITZ PRÉCONISE UN CORRIDOR POUR LE PRIX CARBONE
Publié à Berlin le 29 mai dernier dans le cadre du Sommet Think20, un rapport de la commission Stern-Stiglitz recommande de fixer un prix plancher et plafond du CO2 pour chaque pays signataire de l’Accord de Paris. Cette commission, présidée par deux économistes et anciens dirigeants de la Banque mondial, Lord Nicholas Stern et Joseph Stiglitz, par ailleurs prix Nobel d’économie en 2001, est également composée de 13 économistes et experts de l’énergie dont Gaël Giraud, économiste en chef de l’Agence Française de Développement. La fourchette de prix carbone préconisée se situe entre 40 à 80 dollars par tonne en 2020, puis entre 50 à 100 dollars en 2030. En France, cette trajectoire parviendrait « à faire basculer la production électrique hors des hydrocarbures fossiles. Et les investissements à long terme (…) ont grandement besoin de la sécurité d’un tel signal sur le long terme pour investir leurs abondantes liquidités dans les infrastructures vertes dont notre pays a besoin. » écrit Gaël Giraud dans une tribune du Monde. « Or, et c’est un enseignement majeur du rapport Stern-Stiglitz, ces investissements sont une formidable promesse d’emplois et de prospérité : rénovation thermique des bâtiments, mobilité verte, industrie et agriculture décarbonées… » a-t-il ajouté.
Le Monde du 31/05/2017
Actualité économique et industrielle
ENGIE INEO ACQUIERT ICOMERA, LE « PREMIER FOURNISSEUR MONDIAL DE WIFI DANS LES TRANSPORTS PUBLICS »
La société suédoise, Icomera, compte 150 salariés et propose ses solutions de communication dans les transports publics dans plus de 40 pays. Cette acquisition souligne la volonté pour Engie d’accroître ses compétences en termes de fourniture de solutions dédiées à la transition énergétique dans les villes, et plus particulièrement dans la mobilité collective. « Depuis plusieurs années, nous orientons fortement nos solutions de transports vers la digitalisation et les solutions embarquées. Icomera apporte un complément intelligent, connecté et innovant à notre offre actuelle de solution », a souligné Yann Roland, PDG d’Engie Ineo.
AFP du 30/05/2017
Actualité économique et industrielle
LE SOLAIRE THERMIQUE GAGNE DU TERRAIN DANS LES RÉSEAUX DE CHALEUR
Selon le syndicat nationale du chauffage urbain (SNCU), les réseaux de chaleur utilisent de manière croissante les énergies renouvelable, elles représentent 50% en 2014 (contre 26% en 2005). Actuellement, le tiers du bouquet énergétique des réseaux de chaleur provient des unités de valorisation énergétique et le cinquième de la biomasse. Le solaire thermique pourrait très vite y trouver sa place, selon Cédric Paulus, adjoint au chef du laboratoire Département thermique biomasse et hydrogène au CEA Tech « Le solaire a de véritables atouts : c’est une énergie locale, sans émissions de CO2, indépendante du contexte politique et gratuite en terme de combustible. Les installations sont très capitalistiques au départ mais c’est une énergie dont le prix ne varie pas sur la durée de vie de l’installation. Le solaire permet également de redonner une bonne image aux réseaux de chaleur ». En Loire-Atlantique, la ville de Chateaubriant (44) se lance dans un projet de 2 000m² de panneaux solaires pour limiter la combustion du bois et du gaz dans l’alimentation de leur réseau de chaleur, avec des espaces de stockage de chaleur prévus. « Le solaire peut prendre le relais du gaz ou du bois en été et laisse la possibilité de faire du stockage journalier voire intersaisonnier » commente Cédric Paulus. Ce projet de 1.3 M€ sera subventionné à hauteur de 70% par l’Ademe.
Environnement et Technique du 01/06/2017
Actualité économique et industrielle
LA BAISSE DE LA FACTURE D’ÉNERGIE, UNE PRIORITÉ POUR 86% DES PROPRIÉTAIRES
Un sondage réalisé par l’institut Gfk pour Cofidis Retail révèle que deux tiers des propriétaires français estiment leur facture d’énergie trop élevé : 69% déclarent dépenser plus de 1 000€ par an en énergie, et ils sont par conséquent, 85% à suivre leur consommation d’énergie de près. Les raisons principales de réalisation de travaux de rénovation énergétique sont financières (66%) et de confort (63%). Néanmoins, le coût des travaux est dissuasif pour un tiers des propriétaires.
Enerpresse du 02/06/2017
Actualité économique et industrielle
LA COUR DES COMPTES REMET EN QUESTION LA CONFORMITÉ DU CAS TE
Dans une note d’analyse publiée dans le cadre du rapport sur le budget de l’Etat en 2016, la Cour des comptes s’interroge sur la conformité du compte d’affectation spéciale « transition énergétique » (CAS TE) aux principes et aux règles de la loi Organique relative aux Lois de Finances (LOLF). La juridiction financière pointe notamment le fait que « ces comptes retracent (…) des opérations budgétaires financées au moyen de recettes particulières qui sont, par nature, en relation directe avec les dépenses concernées ». Or, depuis 2017, le financement des soutiens aux énergies renouvelables électriques ne se fait plus à partir des taxes perçues au titre du service public de l’électricité, mais par des taxes perçues sur les énergies fossiles les plus carbonées que sont le charbon et le pétrole, pour près de 7 milliards : la Taxe Intérieure de Consommation sur les houilles, lignites et Cokes (TICC) et la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques (TICPE). Plusieurs recommandations ont été exprimées, dont la recherche d’une « autre solution pour mener à bien le soutien au développement des énergies renouvelables ».
Contexte du 01/06/2017
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Commission parlementaire Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire (ENVI), le 8 juin à Bruxelles:
- Examen du projet d’avis de Jytte GUTERLAND (SE, S&D) sur la directive relative à l’efficacité énergétique.
Groupe de travail énergie du Conseil de l’Union européenne, le 7 juin à Bruxelles :
- 07/06 : Echange sur l’ordre du jour de la réunion informelle des ministres de la communauté de l’énergie prévue les 9 et 10 juin 2017.
- 07/06 : Echange de vues sur la directive relative à la performance énergétique des bâtiments (EPBD)
- 07/06 : Examen thématique du règlement relatif à la gouvernance de l’Union de l’énergie : planification (art 9-13, annexe I) et notification (Art. 15 - 24, Art. 37 - 52, annexes I part 2, VII, VIII et XI)
du 02/06/2017
Actualité Européenne
LA COMMISSION PARLEMENTAIRE ENVI A VOTÉ LE RAPPORT SUR LE RÈGLEMENT POUR LE PARTAGE DES EFFORTS (ESR)
La commission parlementaire ENVI a voté mardi 30 mai le projet de rapport de Gerben-Jan GERBRANDY (ALDE, NL) sur le règlement relatif aux partages des efforts, la proposition législative européenne pour réduire les émissions de CO2 dans les secteurs non-ETS. La commission parlementaire ENVI a notamment réduit la part de flexibilité avec le marché ETS. Par ailleurs, la trajectoire linéaire pour la réduction des émissions débutera dès 2018 soit deux ans plus tôt que dans la proposition de la Commission européenne. La proposition de rapport sera votée en session plénière dans la semaine du 12 au 15 juin.
Parlement européen du 01/06/2017
Actualité Européenne
LA RÉFORME DU MARCHÉ ETS PREND DU RETARD
La deuxième session de trilogue sur la réforme du marché ETS prévue mardi 30 mai a été repoussée au 27 juin en raison de l’absence du rapporteur Ian Duncan (UK, ECR) en lice pour l’élection législative britannique. Le dossier sera donc traité par la présidence estonienne qui a déjà planifié une troisième session de trilogue le 10 juillet. En raison d’absences répétées du rapporteur lors des dernières réunions techniques, le député Duncan a renoncé à son poste de rapporteur. La députée britannique Julie Girling (UK, ECR) est pressentie pour le remplacer sur ce dossier.
Parlement européen du 01/06/2017
Actualité Européenne
LE RAPPORTEUR BENDSTEN PRÉSENTE EN COMMISSION ITRE SON RAPPORT SUR LA DIRECTIVE RELATIVE À LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS
Ce 29 mai, le rapporteur pour la directive relative à la performance énergétique des bâtiments, Bendt BENDTSEN (DK, EPP), a présenté son projet de rapport en commission parlementaire ITRE. Bendtsen a notamment rappelé sa proposition d’ajouter des dispositions supplémentaires pour la mise en place de stratégies de long-terme d’adaptation des bâtiments. Dans le cadre du déploiement d’infrastructure de chargement pour les véhicules électriques, il privilégie également le prétubage au précablage, une mesure qu’il juge plus proportionnée. Les députés membres de la commission parlementaire ITRE ont jusqu’au 8 juin pour proposer des amendements à ce projet de rapport.
Contexte du 30/05/2017
Actualité Européenne
LES EMPLOIS VERTS SOUS LE FEU DES PROJECTEURS À L’OCCASION DE LA SEMAINE VERTE DE L’UNION EUROPÉENNE
La semaine verte de l’Union européenne organisée du 29 mai au 2 juin portait sur la thématique « des emplois verts pour un futur plus vert ». A cette occasion, la Commission européenne a mis à disposition une plateforme d’échange sur les emplois verts et a organisé plusieurs évènements pour mettre en valeur le succès des politiques européennes en termes de création d’emplois durables et présenter des projets entrepreneuriaux innovants sur la transition énergétique.
Commission européenne du 29/05/2017
Actualité Européenne
LA COMMISSION EUROPÉENNE PUBLIE UN NOUVEAU PAQUET LÉGISLATIF SUR LES TRANSPORTS
La Commission européenne a publié le 31 mai un nouveau paquet législatif « Europe on the Move » sur les transports, dans la perspective de promouvoir une mobilité propre, compétitive et connectée. Cette publication comporte 8 propositions législatives principalement axées sur le transport routier. La Commission européenne prévoit notamment d’étendre les systèmes de taxation (péages et vignettes) relatifs à l’utilisation des infrastructures par véhicules utilitaires lourds à tous les véhicules utilitaires et de lier cette charge au niveau d’émission des véhicules. Le paquet contient également une dimension sociale qui vise à garantir des conditions de travail soutenables pour les routiers grâce à un suivi numérique du déplacement des véhicules, à clarifier le cadre législatif relatif au détachement des travailleur dans le cadre du transport de marchandises et à promouvoir la formation dans le secteur. Afin de compléter cette série de propositions législatives, la Commission européenne proposera de nouveaux standards d’émissions post-2020 d’ici la fin de l’année pour de véhicules légers et au printemps de 2018 pour les véhicules lourds.
Commission européenne du 31/05/2017
Actualité Européenne
TRUMP ANNONCE LE RETRAIT AMÉRICAIN DE L’ACCORD DE PARIS
Lors d’une conférence de presse tenue le 1er juin à Washington, le président Donald Trump a annoncé son souhait de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris, et à mettre un terme à la mise en œuvre de la contribution nationale américaine prévue par le texte. L’accord prévoit la possibilité d’entamer une procédure de retrait 3 ans après l’entrée en vigueur du traité, soit à partir du 4 avril 2019. La sortie du traité deviendrait légalement effective 1 an après le lancement de cette procédure. Le Commissaire européen à l’action climatique M. Arias Cañete a précisé sur tweeter que l’annonce du retrait des Etats-Unis « nous a galvanisés plutôt qu’elle nous a affaiblis ». Une vingtaine de ministres et représentants des pays membres de la Coalition pour une haute ambition, dont les ministres français, allemand et néerlandais, ont signé ce 1er juin une déclaration commune soulignant leur déception suite à la décision du Président Trump et leur volonté de continuer à avancer vers économie durable et compétitive.
Contexte et Politico du 02/06/2017

Actualités

Revue de Presse 2017


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.