Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 29/05/17

Actualité économique et industrielle
DÉCRET TERTIAIRE : LA FFB DEMANDE UN REPORT DES ÉCHÉANCES
Dans un communiqué, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) a déploré la parution tardive du décret tertiaire (9 mai 2017) qui impose aux propriétaires des contraintes de délais « irréalisables » : l’étude énergétique avant le 1er juillet 2017 et l’obligation d’économie d’énergie de 25% avant le 1er janvier 2020. La fédération appelle donc à un report de l’application du décret « pour permettre aux propriétaires de planifier et réaliser les travaux nécessaires dans des délais réalistes ».
CP FFB du 22/05/2017
Actualité économique et industrielle
LE CEREMA DÉVOILE SON ÉTUDE SUR LES TEPCV ET LES RÉSEAUX DE CHALEUR
Publiée mardi 23 mai dernier, l’étude du Cerema dévoile que l’appel à projet TEPCV (Territoires à énergie positive pour la croissance verte) a renforcé la dynamique de transition énergétique dans les territoires depuis les lois Grenelle. En effet, « malgré une incompatibilité entre le fonds chaleur et les subventions de l’appel à projet », les actions de 14 territoires retenues par l’étude et liées aux réseaux ou à la production de chaleur ont pu être soutenues à hauteur de 743 226 euros, avec un niveau d’aide moyen de 61% par action. Ces financements ont permis l’émergence de projets innovants tels que l’outil de modélisation énergétique de territoire intégrant l’ensemble de la chaîne de valeur énergétique de Paris Saclay, ou encore la mise en œuvre d’un fonds chaleur solaire local dans la Communauté d’agglomération Valence Romans Sud Rhône Alpes.
Contexte du 24/05/2017
Actualité économique et industrielle
SIGNATURE D’UN ACCORD EDF/ING SUR UN TAUX D’INTÉRÊT INDEXÉ À LA PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE
EDF a annoncé ce 22 mai avoir signé un accord bilatéral de facilité de crédit avec la banque ING d’un montant de 150 millions d’euros, dont le taux d’intérêt est lié à la performance environnementale de l’énergéticien. Cette dernière est évaluée par Sustainalytics, l’agence de recherche et de notation extra-financière. « L’accord complète l’ensemble des outils de financement durable qu’EDF a développés au cours des dernières années. En particulier, le Groupe a déjà financé 18 projets éoliens et solaires grâce aux fonds issus d’émissions d’obligations vertes (Green Bonds). Avec quatre émissions pour un montant total de 4,5 milliards d'euros consacrés aux investissements dans les énergies renouvelables, EDF est un émetteur corporate de référence sur le marché des Green Bonds » a précisé le communiqué de presse d’EDF.
Enerpresse du 24/05/2017
Actualité économique et industrielle
UN COMITÉ PROSPECTIF À LA CRE
Trois mois après son arrivée, le président Jean-François Carenco fait évoluer l’organisation de la Commission de Régulation de l’énergie (CRE) « pour être plus près des préoccupations du marché et attentive à ses évolutions, notamment celles liées à la transition énergétique » selon le communiqué de presse de l’autorité indépendante. « Afin d’être efficace et lisible, j’ai souhaité notamment mettre les questions industrielles et l’Europe au cœur des réflexions de la CRE et la doter d’un Comité prospectif qui s’intéressera aux questions environnementales, économiques et sociétales » a précisé le président du régulateur. Ce comité prospectif, qui réunira les parties prenantes « pour porter la parole collective », sera animé par Dominique Jamme, ancien directeur des réseaux et dorénavant conseiller spécial du président. Avec une première réunion prévue en septembre prochain, il couvrira plusieurs thèmes, dont le stockage, les interconnexions et les données.
Enerpresse du 24/05/2017
Actualité Européenne
DEUX MÉCANISMES D’AIDE D’ETAT AUTORISÉS EN ITALIE ET EN ALLEMAGNE
A la suite d’une enquête approfondie ouverte par la Commission européenne en octobre 2016, la Commission européenne a validé mardi 23 mai les mécanismes d’aide d’Etats accordés aux entreprises grandes consommatrices d’énergie en Allemagne et en Italie. Ces deux pays disposent d’un mécanisme de prélèvement sur la consommation d’énergie pour financer des solutions de cogénération. La Commission a accordé une réduction de ce prélèvement (jusqu’à -15%) pour les entreprises dont l’activité est menacée par la concurrence. L’Italie proposera un plan d’adaptation pour s’aligner progressivement à ces nouvelles exigences de la Commission européenne.
Enerpresse du 29/05/2017
Actualité Européenne
LES SECTEURS ÉLECTRIQUES FRANÇAIS, NORVÉGIEN, SUÉDOIS ET FINLANDAIS APPELLENT À UNE GOUVERNANCE FLEXIBLE DE L’UNION DE L’ÉNERGIE
A l’occasion du workshop “Europe as the global leader in renewable energy” organisé à Bruxelles ce 24 mai, les associations professionnelles des secteurs électriques français, norvégien, suédois et finlandais ont échangé autour de la proposition de règlement sur la Gouvernance de l’Union de l’énergie. En l’espèce, les participants ont souligné les limites de la mise en œuvre au niveau national d’une trajectoire linéaire de développement des énergies renouvelables. Ils ont ainsi appelé à un cadre de gouvernance flexible qui prenne en compte les forces et spécificités de chaque Etat, tout en permettant à d’autres contributions (électrification, stockage, interconnections) d’être prises en compte dans l’atteinte des objectifs. Knut Kroepelien, conseiller juridique au sein de l’association professionnelle norvégienne EnergiNorge, et Damien Siess, directeur stratégie de l’UFE, ont notamment rappelé le potentiel de l’électrification des secteurs du bâtiment et du transport pour réduire drastiquement les émissions de CO2, et regretté l’absence du marché ETS dans la gouvernance de l’Union de l’énergie.
UFE du 24/05/2017
Actualité Européenne
LE PROJET DE RAPPORT ITRE SUR LA DIRECTIVE RELATIVE AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES PROPOSE DE REVOIR L’OBJECTIF 2030 À LA HAUSSE
Dans une version fuitée du projet de rapport ITRE sur la directive relative à la promotion des énergies renouvelables, la commission parlementaire de l’Industrie, de la Recherche et de l’Energie (ITRE) propose de revoir l’objectif relatif à la part d’énergies renouvelables dans la consommation finale à la hausse (35%). José Blanco Lopez (S&D, ES), rapporteur sur ce texte, avait déjà appelé à réévaluer l’objectif de 27% retenu par la Commission européenne, jugeant la proposition de la Commission peu ambitieuse. Le rapport propose également des objectifs nationaux contraignants ; l’objectif pour la France s’élèverait à 38%, soit 6 points au-dessus de l’objectif retenu dans la loi sur la transition énergétique et la croissance verte.
Contexte du 24/05/2017

Actualités

Revue de Presse 2017


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.