Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 19/05/17

Actualité économique et industrielle
LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ONT COUVERT 18% DE LA CONSOMMATION ÉLECTRIQUE AU 1ER TRIMESTRE 2017
L’hydroélectricité, l’éolien, le solaire et la biomasse ont couvert près de 20% de la consommation électrique au premier trimestre de l’année, selon un bilan de RTE. La puissance du parc de production ENR s’établit à 46 392 MW fin mars, ce qui représente 90% de l’objectif fixé par la PPE pour 2018. « Les raccordements éolien et solaire cumulés représentent la quasi-totalité de la puissance renouvellement raccordée », en progression de 462 MW au premier trimestre.
Le Figaro du 18/05/2017
Actualité économique et industrielle
CYBER SÉCURITÉ : LE BÂTIMENT CONNECTÉ, PROIE FACILE DES PIRATES ?
Christophe Auberget, directeur technique France de Fortinet (fournisseur de solutions de sécurité informatique) a livré lors d’un entretien avec le Moniteur.fr sa vision de la cyber sécurité dans les bâtiments connectés. Pour l’expert, il existe deux principales menaces : l’invalidation des sources (coupure des accès aux réglages du système) qui débouche sur une réclamation de rançon, et, le vol de données qui peut déboucher sur un cambriolage (ex. données du thermostat qui informe sur la présence au domicile). La solution à adopter serait de rendre les données inexploitables par « cryptage ». Les acteurs du bâtiment n’ont pris conscience que très récemment du sujet, les projets n’étant pas directement portés par des directeurs informatiques. Enfin, il est préconisé d’intégrer la sécurité informatique au fur et à mesure des étapes du projet de bâtiment connecté, car elle est « toujours plus compliquée à manager après coup, et beaucoup plus chère ».
Le Moniteur du 15/05/2017
Actualité économique et industrielle
DÉMANTÈLEMENT DES RÉACTEURS NUCLÉAIRES : EDF S’EMPARE DE CHOOZ A
Le réacteur de Chooz A dans la Meuse, avait déjà servi de prototype pour la construction du parc nucléaire français. En service de 1967 à 1991, il sert aujourd’hui de laboratoire grandeur nature pour expérimenter le démantèlement. « Le scénario le plus répandu, c’est d’aller de l’extérieur vers l’intérieur : on enlève d’abord les éléments conventionnels. Après, on rentre dans le bâtiment réacteur et on s’attaque au circuit primaire pour démanteler la cuve. Et on démolit enfin les dernières structures de génie civil » explique Sylvain Granger, directeur des projets Déconstruction et Déchets d’EDF. Le projet, qui devrait s’achever en 2020-2021, réunit une centaine d’acteurs dont le quart de chez EDF, un autre quart de du groupement Nuvia-Westinghouse, un troisième quart de chez Areva et le reste d’autres prestataires dont Enel. Cette opération coûtera à EDF 500 millions d’euros « Au départ, il y a un coût d’entrée en études et en matériaux à développer. Et nous sommes dans une phase d’optimisation des filières de déchets » a-t-il souligné.
Les Echos du 15/05/2017
Actualité économique et industrielle
FINANCEMENT PARTICIPATIF : 11.5 MILLIONS D’EUROS COLLECTÉS POUR LES RENOUVELABLES EN 2016
Le financement participatif des projets renouvelables est un mode de financement innovant qui permet de mobiliser l’épargne privée des citoyens pour des projets locaux d’énergies renouvelables. Le baromètre du crowdfunding EnR, créé par GreenUnivers avec le soutien de l’association Financement Participatif France, a fait le constat de 11.5 millions d’euros collectés sous forme de dette et 66 projets d’énergie renouvelables (dont 62 en France) financés par le biais de 13 plateformes de financement participatifs recensées.
Actu-environnement du 16/05/2017
Actualité économique et industrielle
DALKIA EXPLOITE LA DIGITALISATION DANS LES SERVICES ÉNERGÉTIQUES
Sylvie Jéhanno, directrice générale de Dalkia, a communiqué mercredi 17 mai dernier, les lignes directrices du programme « Cap Dalkia » qui sera lancé en septembre prochain. Ce projet de développement a pour ambition l’extension du portefeuille international, le recours accru aux énergies renouvelables et de récupération, et surtout, l’exploitation de la digitalisation de ses installations, dont les réseaux de chaleur. La directrice générale a cité comme exemple le projet de la Métropole de Lyon : « Notre capacité d’innovation, qui s’appuie sur le traitement de milliers de données, va nous permettre dans le cas présent de gérer beaucoup plus efficacement les flux d’énergies ». En cours de développement, ce « réseau intelligent vert » représente un investissement de 300 millions d’euros et repose des compétences énergies renouvelables et récupération (ENR&R) de l’entreprise.
Le Figaro du 18/05/2017
Actualité économique et industrielle
NOMINATION DE NICOLAS HULOT COMME MINISTRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE
Salué par l’ensemble des professionnels des énergies renouvelables, la nomination mardi 16 mai dernier de Nicolas Hulot comme ministre d’Etat, est perçu comme « un geste fort » en faveur des filières éoliennes et solaires en France. Pour Jean-Louis Bal, le président du Syndicat des Energies Renouvelables, « Nicolas Hulot incarne pour tous les citoyens français et au-delà, la transition écologique et énergétique » qui « constitue une formidable opportunité de progrès économique, social et sociétal ». L’Union Française de l’Electricité a pour sa part, salué la formation de l’ensemble du gouvernement du Premier Ministre Edouard Philippe. L’association professionnelle apportera « une contribution active aux travaux du nouveau gouvernement » et a rappelé « l’importance de mettre en œuvre la transition énergétique de façon pragmatique et dans une temporalité maîtrisée » ainsi que celle, « pour la France, de s’impliquer fortement dans les débats en cours au Parlement européen » concernant les décisions énergétiques.
AFP du 17/05/2017
Actualité Européenne
VERS UNE INITIATIVE « ENERGIE PROPRE POUR LES ÎLES DE L’UNION EUROPÉENNE »
La Commission européenne a signé une déclaration politique avec 14 Etats-membres – dont la France – afin d’accélérer la transition énergétique sur les plus de 2700 îles européennes. La Commission précise que cet enjeu est majeur pour diminuer leur niveau de dépendance énergétique souvent élevé et développer des solutions innovantes en termes de gestion énergétique sur un réseau local. Cette initiative s’articule en deux parties. En premier lieu, la Commission s’attachera à identifier les problématiques communes rencontrées par les territoires insulaires et les meilleures pratiques développées lors de projets pilotes. D’autre part, la Commission européenne envisage de faciliter l’accès de ces territoires aux nouvelles technologies et aux sources de financement.
Commission européenne du 18/05/2017
Actualité Européenne
LES COMMISSIONS PARLEMENTAIRES ITRE ET ENVI PUBLIENT UN PREMIER PROJET DE RAPPORT SUR LA GOUVERNANCE DE L’UNION DE L’ÉNERGIE
Les rapporteurs ITRE et ENVI pour le règlement relatif à la gouvernance de l’Union de l’énergie, respectivement Claude TURMES (LU, Les Verts) et Michèle RIVASI (FR, Les Verts), ont publié mercredi 17 mai une première proposition de rapport. Si ces deux députés les Verts précisent que « la gouvernance ne consiste pas à imposer de nouvelles obligations aux Etats-membres », le rapport propose des objectifs énergétiques plus ambitieux et contraignants (45% d’énergies renouvelables dans la consommation finale et 40% d’efficacité énergétique) qui devront être déclinés au niveau national. Les deux rapporteurs n’ont cependant pas intégré d’amendement visant à prendre en compte l’interaction de ces objectifs avec le marché ETS.
Euractiv du 17/05/2017
Actualité Européenne
LE PARLEMENT EUROPÉEN ADOPTE UN RAPPORT D’INITIATIVE SUR LES PLATEFORMES EN LIGNE
Les commissions parlementaires IMCO et ITRE ont adopté ce 18 mai un rapport d’initiative rédigé par Phillippe JUVIN (PPE) sur la régulation des plateformes en ligne. Ce rapport appelle à réguler davantage les contenus illégaux et faux (fake news), un point également évoqué par la Commission européenne dans son examen de mi-parcours sur la mise en place du marché numérique unique. Le rapport a été adopté avec une large majorité (73 votes pour sur 92 votants), bien que les partis des Verts et des conservateurs et réformistes (ECR) s’y soient opposés.
Parlement européen du 18/05/2017 et Contexte du 19/05/2017 du 19/05/2017
Actualité Européenne
LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS MARQUÉ D’UNE TEINTE PRO-EUROPÉENNE
Avec 2 députées européennes du groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe dans ses rangs, le premier gouvernement d’Edouard Philippe nominé le 17 mai place l’Union européenne au premier plan. Marielle de Sarnez se voit en effet attribuer le ministère des affaires européennes, tandis que Sylvie Goulard prend la tête du ministère des Armées. La nomination de l’ancien ministre de la défense Jean-Yves LE DRIAN au Quai d’Orsay, renommé « ministère de l’Europe et des Affaires étrangères » souligne la volonté du président Macron et de son gouvernement de faire de l’Union européenne l’une des priorités du quinquennat.
Contexte du 17/05/2017

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.