Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 05/01/18

Actualité économique et industrielle
PRIME À LA CONVERSION DES VÉHICULES : CE QUI CHANGE EN 2018
Depuis le 1er janvier 2018, une nouvelle prime à la conversion a été mis en place dans le cadre du Plan climat porté par Nicolas Hulot : le montant de la prime dépend du véhicule acheté et de la situation fiscale du foyer. Pour un véhicule électrique d’occasion, la prime s’élève à 1 000 euros pour un foyer imposable et à 2 000 euros pour un foyer non imposable. Pour un véhicule électrique neuf, la prime s’élève à 2 500 euros sans condition de revenus.
Ministère de la Transition écologique et solidaire du 01/01/2018
Actualité économique et industrielle
DE NOUVEAUX GROUPES D’ÉTUDES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE
Le 4 janvier dernier, la liste des nouveaux groupes d’études de l’Assemblée nationale a été publiée. Parmi ceux-ci, on y trouve le groupe « énergies vertes », « enjeux économiques de la filière industrielle énergétique » ainsi que «véhicules terrestres » et « économie verte et circulaire ». Leur composition sera décidée à la rentrée parlementaire mi-janvier.
Enerpresse du 05/01/2018
Actualité économique et industrielle
SÉBASTIEN LECORNU PRÉPARE « L’APRÈS FESSENHEIM »
Le secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot se rendra trois jours à Fessenheim à compter du 18 janvier afin de rencontrer les acteurs locaux pour y installer un comité de pilotage pour la reconversion du site de la centrale nucléaire, dont la fermeture définitive est prévue fin 2018 ou début 2019. Il y rencontrera les représentants du personnel, ainsi que les sous-traitants et les collectivités locales, afin de traiter la gestion du foncier environnant le site, les infrastructures, et, la sécurité énergétique de l’Alsace.
Enerpresse du 05/01/2018
Actualité économique et industrielle
LE CHÈQUE ÉNERGIE ENTRE EN VIGUEUR LE 1ER JANVIER 2018
Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, a précisé les contours du chèque énergie qui vient d’être officiellement lancé. Celui-ci remplace les tarifs sociaux de l’énergie et s’adressent aux foyers les plus modestes (4 millions de ménages français). Son montant moyen s’élève à 150 € et peut servir à payer les factures d’énergie ainsi qu’à financer des travaux d’efficacité énergétique selon les critères du CITE.
AEF du 05/01/2018
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Groupes de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 8, 11, 19 et 23 janvier à Bruxelles

Groupes de travail Energie du Conseil de l’UE, les 9, 11, 16 et 23 janvier à Bruxelles :
• Examen de la directive sur le gaz (11/01)

Groupe de travail horizontal sur la cybersécurité, les 9 et 10 janvier à Bruxelles :
• Discussion sur le règlement ENISA

Commission européenne, High-level forum sur les renouvelables, le 9 janvier à Bruxelles :
• Première table-ronde dédiée aux énergies renouvelables, dans le cadre du Clean Energy Industrial Forum

Commission Industrie, Recherche et Energie (ITRE), les 10 et 11 janvier à Bruxelles
• Vote sur le rapport « Accélérer l’innovation dans les énergies propres » (11/01)
• Réunion des rapporteurs et rapporteurs fictifs sur la directive et règlement « Electricité » (10 et 11/01)

Commission de l'Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI), le 11 janvier à Bruxelles

Parlement européen, session plénière du 15 au 18 janvier à Strasbourg :
• Vote sur les projets de textes relatifs au règlement sur la gouvernance de l’Union de l’énergie et les directives énergies renouvelables et efficacité énergétique
du 05/01/2018
Actualité Européenne
LE CONSEIL ET LE PARLEMENT TROUVENT UN ACCORD SUR LE RÈGLEMENT SUR LE PARTAGE DE L’EFFORT
Lors du trilogue du 21 décembre, le Parlement européen et le Conseil de l’UE sont parvenus à un accord provisoire sur le règlement relatif au partage de l’effort climatique pour les secteurs non-ETS (transports, agriculture, construction…). Clôturant la présidence estonienne, cette annonce fait suite à l’accord trouvé le 14 décembre sur le texte relatif à l’utilisation des terres et de la foresterie (LULUCF). Les co-législateurs ont ainsi trouvé un accord sur les points contentieux comme le point de départ de la trajectoire de réduction des émissions, établi pour mai 2019, et la « réserve de sécurité », dotée de 105 millions de tonnes de CO2. Ces quotas seront disponibles à partir de 2032 pour les pays les moins riches et ayant des difficultés à atteindre leurs objectifs de réduction d’émissions. Cette réserve ne sera cependant accessible que si l’UE atteint son objectif collectif de réduction de 30% des émissions dans les secteurs non-ETS. Cet accord devra fait l’objet d’une ratification formelle par le Conseil en COREPER et le Parlement européen, avant d’entrer en vigueur.
CP Conseil de l’UE du 21/12/2017 et Enerpresse du 26/12/2017 du 26/12/2017
Actualité Européenne
L’ALLEMAGNE VALIDE 1000 KM DE RÉSEAUX SUPPLÉMENTAIRES
Le 22 décembre, l’Agence fédérale des réseaux (BnetzA) a entériné son plan de développement du réseau allemand pour la période 2017-2030, suite à un processus de concertation avec les GRT, les autorités en charge de l’environnement et la société civile. Ce plan réseau prévoit près de 1000 kilomètres supplémentaires par rapport au plan précédent, notamment pour renforcer les connexions existantes et anticiper les possibles congestions. Un plan de développement du réseau offshore a également été validé, afin de planifier le raccordement des parcs éoliens en mer Baltique et mer du Nord.
Bundesnetzagentur du 22/12/2017 et Contexte du 3/01/2018 du 03/01/2018
Actualité Européenne
NIVEAU RECORD POUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU PORTUGAL EN 2017
Le groupe portugais Redes Energeticas Nacionais a publié le 3 janvier les chiffres de la consommation électrique du Portugal en 2017, dont 40% fut assurée par les énergies renouvelables, notamment grâce aux installations éoliennes (23%) et hydroélectriques (11%). Le mix énergétique portugais compte également une production électrique des centrales à gaz (34%) et à charbon (26%). Par ailleurs, le Portugal a un solde exportateur positif, évalué à 5,4% de la consommation finale d’énergie.
Enerpresse du 05/01/2018
Actualité Européenne
UN PROJET DE RÉSOLUTION POUR UN « NOUVEAU TRAITÉ DE L’ELYSÉE » APPELLE À UNE COOPÉRATION FRANCO-ALLEMANDE RENFORCÉE DANS LE DOMAINE DE L’ÉNERGIE
A l’occasion du 55ème anniversaire du Traité de l’Elysée qui aura lieu le 22 janvier prochain, le Bundestag et l’Assemblée nationale travaillent à un projet de résolution commun, dont Contexte a publié une version préliminaire le 5 janvier. Appelant à « un nouveau Traité de l’Elysée », les deux assemblées ont notamment appelé à une coopération plus étroite dans le domaine de l’énergie et de la lutte contre le réchauffement climatique. Ainsi, le projet de résolution plaide pour un développement des « réseaux d’énergie selon un schéma transfrontalier », un alignement des normes d’efficacité énergétique et la création d’une « infrastructure franco-allemande pour la mobilité électrique ». Les deux assemblées rappellent également le rôle d’impulsion du couple franco-allemand dans la mise en œuvre de l’accord de Paris, tout en soutenant le principe d’initiatives communes, par exemple sur le prix du carbone. Ce projet de résolution sera soumis au vote le 22 janvier.
Contexte du 05/01/2018
Actualité Européenne
LA COMMISSION EUROPÉENNE APPROUVE LE NOUVEAU MÉCANISME GREC DE SUBVENTIONS AUX ENR
Le 4 janvier, la DG Concurrence a donné son feu vert au nouveau système grec d’appels d’offres renouvelables, jugé conforme aux lignes directrices sur les aides d’Etats. A travers ce système, la Grèce prévoit de passer des appels d’offres séparés pour l’éolien et le solaire en 2018, avant de basculer vers un système d’appels d’offres technologiquement neutres en 2019 pour encourager la compétition entre ces technologies. Les appels d’offres seront également ouverts aux autres technologies de manière graduelle, en fonction de leur degré de maturité et de leur intégration au marché électrique grec. Ce nouveau système fera l’objet d’une évaluation en 2020, afin d’adapter les nouvelles procédures pour la période 2021-2025 selon la Commission européenne.
CP Commission européenne du 04/01/2018

Actualités

Revue de Presse 2017


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.