Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 19/12/2011 au 23/12/2011

Actualité économique et industrielle      

Actualité économique et industrielle

> L'Europe a moins consommé d'électricité en novembre

Les Echos
du 19/12/2011

La consommation d'électricité a baissé de 5,2% en europe en Novembre, selon l'indicateur Energy pulse de la société générale. Principale explication : les températures particulièrement douces, mais aussi l'entrée en récession de certains pays de l'UE qui pèsent sur la consommation d'énergie.

> Le plan d'action de Nathalie Kosciusko-Morizet

Le Figaro
du 17/12/2011

Le plan d'actions d'économies d'énergies présenté par Nathalie Kosciusko-Morizet comporte 27 pistes d'action.Parmi ces mesures, à compter du 1er juillet, un décret obligera les commerces à éteindre leurs enseignes lumineuses entre 1 heure et 6 heures du matin. Les mesures supplémentaires présentées dans ce plan doivent permettre d’atteindre 21, 4% d’économies, a affirmé la ministre de l’Écologie.Les quelque 3, 8 millions de ménages en précarité énergétique pourront bénéficier d’une prime de 1 600 euros (contre 1 100 auparavant) pour financer des travaux d’économie d’énergie. La Caisse des dépôts va pour sa part financer des prêts à quinze ans à 2, 5%pour rénover 800 000 logements sociaux d’ici à 2020. Par ailleurs, les prêt à taux zéro(éco-PTZ) consentis pour des travaux d’isolation par exemple, seront étendus aux syndicats de copropriété.

> Quelles pistes pour stocker l'électricité

Le Figaro
du 16/12/2011

Parceque l'intermittence est l'un des élements d'incertitude quant à la production d'électricité à partir du photovoltaïque et de l'élien, stocker l'énergie en grande quantité permettrait d'éviter de recourir à des centrales au gaz, au fioul ou au charbon en période de pics de consommation pour gérer cette intermittence.
Dans leur rapport sur l'avenir de la filière nucléaire en France où les députés Birraux, Bataille et Sido plaident pour un maintien de l'énergie nucléaire, une reflexion est parallèlement menée sur les moyens de déployer des moyens de stockage massifs d'énergie. Totut d'abord, ils valorisent les stations classiques de transfert d'énergie par pompage (Step). Mais une idée plus neuve serait de construire des Step sur le littoral en utilisant la mer comme bassin aval. Un système idéal pour les îles. Le premier à l’œuvre dans le monde se trouve à Okinawa au Japon. EDF projette d’en construire un en Guadeloupe, financé par les investissements d’avenir. Le système de pompage permet de mobiliser des milliers de mégawatts.
Aute piste de stockage : les hydrocarbures de synthèse. Le procédé chimique consiste à produire du méthane en mélangeant de l'hydrogène et du gaz carbonique via un catalyseur.Le procédé n’est pas encore validé à l’échelle industrielle, mais Areva, Rhodia et GDF Suez se sont alliés à cet effet.

> Bruxelles veut stimuler le marché carbone

Les Echos
du 22/12/2011

Bruxelles va tenter de redonner une impulsion au marché déprimé du carbone. Depuis plusieurs mois, l'excédent de l'offre par rapport aux emissions, accentué par la crise économique a, en effet, conduit à un effondrement des prix de quotas de CO2 (-43% sur un an). De quoi remettre en question l'utilité même du système ETS... Mais le comité de l'Environnement du Parlement européen a proposé trois amendements qui pourraient en partie relancer le dispositif. Le premier, adopté presque à l'unanimité, propose de "retenir un montant significatif de quotas". Le second, moins consensuel, demande qu'1,4 milliard de quotas de CO2 soient supprimés. Enfin, le troisième amendement propose de réduire non plus de 1,74% par an les émissions mais de 2,25% pour pouvoir atteindre l'objectif fixé en 2050 (à savoir diviser par 4 les émissions de CO2). La décision finale appartient au Parlement, qui pourrait se prononcer d'ici avril prochain.

> La CRE recommande une hausse de la CSPE

Bati Actu
du 19/12/2011

Pour combler le déficit entre ce que rapporte la CSPE et ce que coutent les dépenses liées à l'explosion de la demande pour les EnR, les experts de la CRE estiment que la CSPE devrait passer de 9€ à 13,7€/MWh. Cependant, l'Etat a décidé de maintenir la barre des 9€ jusqu'en juin 2012 et de réguler ensuite la hausse en la plafonnant à 10.5€/MWh jusqu'en décembre 2012. Des montants qui ne suffiront pas à compenser la différence. Le différentiel, payé par EDF, devra donc être couvert par un rattrapage de la CSPE au cours des années suivantes.

> Les collectivités locales comptent leur sous pour le grenelle

Le Figaro
du 20/12/2011

Les élus locaux commencent à s'inquiéter du coût pour leurs collectivités de la loi Grenelle 2, estimé à 2,4 milliards d'euros pour elles dans les di prochaines années, soit 242 millions d'euros par an.Une facture loin d'être définitive car il y a encore une trentaine de décrets à prendre pour le Grenelle 2, dont un sur la rénovation des bâtiments anciens pour les mettre aux normes d'économie d'énergie qui pourrait s'avérer très onéreux.Au delà de cette épineuse question financière, "le vrai problème c'est que le Grenelle 2 s'ajoute à une masse de normes", précise Philippe Laurent, de l'Association des Maires de France. Coût pour les collectivités, après déduction des économies : environ 600 millions par an, de quoi faire réflechir...pour privilégier avant tout les actions les plus performantes... au moindre coût!

Actualités

Revue de Presse 2011


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.