Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 18/11/17

Actualité économique et industrielle
TEPCV : LE GOUVERNEMENT PRÉVOIT 75M€ DE CRÉDITS NOUVEAUX POUR SOLDER LES ENGAGEMENTS
Suite à l'inquiétude sur les financements de projets de plusieurs collectivités engagées dans la démarche "territoires à énergie positive pour la croissance verte" avec le précédent gouvernement, l'actuel gouvernement a annoncé la mobilisation de 75M€ de crédits nouveaux en faveur du ministère de la Transition écologique et solidaire. La loi de finances rectificatives inclura cet abondement, qui portera à 475M€ l'enveloppe spéciale de transition énergétique, ce qui "permettra de contribuer à financer en 2018 les actions déjà engagées dans les territoires".
CP Ministère de la Transition écologique et solidaire du 15/11/2017
Actualité économique et industrielle
CONFÉRENCE CLIMAT DE L'ONU À BONN : EMMANUEL MACRON JUSTIFIE LE REPORT DE L'OBJECTIF DE 50% DU NUCLÉAIRE
Intervenant en tribune de la COP23, le Chef d'Etat Emmanuel Macron a évoqué l'impératif "d'accélérer la montée en charge des énergies renouvelables et donc les mutations technologiques" qui les accompagnent. "Que personne ne se trompe : prétendre que nous devrions accélérer la fermeture de centrales nucléaires sans avoir préalablement répondu à cela, c'est nous condamner dans les prochaines années à rouvrir des centrales à charbon" a-t-il soutenu.
Enerpresse du 17/11/2017
Actualité économique et industrielle
PAUL WILLCOX, PATRON DE NISSAN EUROPE, APPELLE À "TRAVAILLER ENSEMBLE" POUR CONSTRUIRE "L'ÉCOSYSTÈME DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES"
Dans une tribune dans Le Monde, Paul Willcox insiste sur l'importance de l'"action collective" des acteurs politiques, privés et des citoyens, pour "bâtir un avenir" "où les voitures seraient 100% électriques" "et où, malgré l'accroissement de la population urbaine, les problèmes de congestion appartiendraient au passé grâce aux véhicules connectés et aux villes intelligentes". Il précise que l'écosystème des véhicules électriques s'étend à d'autres domaines "tels que les infrastructures de recharge, les solutions plus intelligentes et renouvelables de stockage énergétique à domicile et les villes intégrées".
Le Monde du 16/11/2017
Actualité économique et industrielle
SÉCHERESSE : LA PRODUCTION HYDRAULIQUE PÉNALISÉE
En raison d'une sécheresse persistante, la production hydraulique d'EDF a reculé de 16% sur les neuf premiers mois de l'année, ce qui l'a conduit à réviser à la baisse sa prévision d'Ebitda cette année. Quant à la Compagnie nationale du Rhône, filiale d'Engie à 49,9%, elle constate un recul de 30% de sa production à la fin du mois dernier. Enfin, la SHEM (Engie) observe également une baisse de sa production de 28%. Pour RTE, la sécheresse affectant durement les producteurs ne pénalisera pas la sécurité d'approvisionnement cet hiver, le stock hydraulique du "lac France est dans la fourchette de ce qu'on a observé sur la période 2007-2016" explique Jean-Paul Roubin, directeur de l'exploitation du gestionnaire de réseau de transport.
Les Echos du 16/11/2017
Actualité économique et industrielle
LANCEMENT D'UN APPEL D'OFFRES METTANT ÉOLIEN ET SOLAIRE EN CONCURRENCE
Virginie Schwarz, directrice énergie de la DGEC, a annoncé lors des Assises de l'éolien terrestre, le lancement d'un appel d'offres qui mettra ferme solaire et parc éolien en concurrence. "Nous le faisons parce que la Commission européenne nous l'a demandé" a-t-elle expliqué. En effet, Bruxelles souhaite favoriser ce type de procédure en Europe, estimant que les technologies solaires et éoliennes sont désormais suffisamment matures. Cet appel d'offres concernera les installations "n'excédant pas 18 MW". Le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) et la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) émettent un avis défavorable sur le projet. "Il y aura une absence de visibilité pour chaque filière, et l'équilibre entre les régions sera impossible à piloter" a estimé Jean-Louis Bal, Président du SER. "Les pics de production respectifs de ces deux technologies n'étant pas corrélés, les périodes de faible production de l'une peuvent être compensées par l'autre", réagissait la CRE.
Les Echos du 16/11/2017
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Commission de l'Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI), le 20 et 21 novembre à Bruxelles
- Vote pour avis sur la directive et le règlement « Electricité » (21 novembre)


Commission Industrie, Recherche et Energie (ITRE) les 28 et 29 novembre à Bruxelles
- Date limite de dépôt des amendements de compromis sur les directives énergies renouvelables (DER) et efficacité énergétique (DEE) (16 novembre)
- Vote sur les projets de rapports relatifs aux directives énergies renouvelables et efficacité énergétique (DEE) (28 novembre)
- Date limite de dépôt des amendements de compromis sur la directive et le règlement Electricité, les règlements ACER et risk-prepardness (29 novembre)


Groupes de travail Energie du Conseil de l’UE, les 20 et 23 novembre à Bruxelles
- Examen du second mandat pour le trilogue sur la performance énergétique des bâtiments (20 novembre)
- Discussion sur le règlement ACER (23 novembre)


COREPER I, les 22 et 24 novembre à Bruxelles :
- Discussion sur la Gouvernance de l’Union de l’énergie et la directive énergies renouvelables (22 novembre)
- Discussion sur la directive Electricité (24 novembre)


Groupes de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 20, 21 et 23 novembre à Bruxelles
- Discussion sur la finance durable et l’éco-innovation (20 novembre)
- Examen de la proposition de règlement sur les données relatives aux émissions de CO2 et à la consommation de carburant des véhicules utilitaires lourds neufs (21 novembre)


Commission européenne, 23 novembre à Bruxelles
- Publication du paquet infrastructures (TEN-T)
- Publication du rapport sur l’Union de l’énergie
du 18/11/2017
Actualité Européenne
LA FRANCE DÉFEND SON MODÈLE DE MÉCANISME DE CAPACITÉ AU CONSEIL
Alors que les négociations en groupe de travail Energie avancent rapidement sur le règlement Electricité, la France a proposé un texte de compromis en date du 20 octobre, visant à garder une marge de flexibilité dans la mise en œuvre des mécanismes de capacité. Ainsi, la France, soutenue par l’Italie, l’Irlande et le Royaume-Uni, souhaite préserver la responsabilité finale des Etats membres dans la mise en place des mécanismes de capacité, s’opposant ainsi à ce que l’étude européenne d’adéquation soit un pré-requis. De plus, elle soutient une évaluation par les Etats membres « à intervalles réguliers » des mécanismes, supprimant la référence au caractère temporaire. Enfin, concernant l’ajout d’un seuil environnemental dans les mécanismes de capacités, la France propose une voie médiane, suggérant l’ajout d’un nouveau critère permettant « d’autoriser les installations émettant moins de 350 kg CO2/kW par an » pour les centrales de pointe existantes, tout en maintenant le plafond de 550g CO2/kWh pour les nouvelles installations, proposé par la Commission.
Contexte du 15/11/2017
Actualité Européenne
E. MACRON APPELLE À UNE TAXE CARBONE AUX FRONTIÈRES LORS DE LA COP23
En marge de la COP23, qui s’est déroulée du 6 au 17 novembre à Bonn, le Président E. Macron a déclaré que la France souhaite préparer un « plan carbone pour l’Europe » pour compléter l’accord provisoire trouvé en trilogue le 9 novembre sur la réforme du marché européen du carbone (EU-ETS). Faisant suite à ses déclarations en faveur d’une taxe carbone aux frontières en octobre, le Président a réaffirmé sa volonté de pousser un prix fort du CO2 à 30 euros la tonne. Par ailleurs, la France devrait rejoindre « l’alliance anti-charbon » lancée par le Canada et le Royaume-Uni afin de fermer progressivement les centrales à charbon existantes et proposer un moratorium sur les nouvelles centrales à charbon traditionnelles.
Politico du 15/11/2017 et 16/11/2017 du 16/11/2017
Actualité Européenne
LA COMMISSION EUROPÉENNE APPROUVE LE MÉCANISME DE SOUTIEN ESPAGNOL AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES
La DG Concurrence a validé le régime de soutien espagnol aux énergies renouvelables ce 10 novembre, jugé compatible avec les lignes directrices sur les aides d’état. En place depuis 2014, ce régime s’applique à 40 000 bénéficiaires, nouveaux et existants, permettant de recevoir un complément de rémunération et ainsi garantir les retours sur investissements pour ces projets renouvelables. Dans ce cadre, les versements annuels ont atteint 6,4 milliards d’euros en 2016. De plus, depuis 2016, les nouvelles installations bénéficient d’un soutien au moyen d’enchères mettant en concurrence plusieurs technologies. Ainsi, lors des enchères de mai et juillet 2017, l’Espagne a octroyé un soutien à des installations photovoltaïques et éoliennes pour une capacité de 8 GW.
Commission européenne du 10/11/2017 et Enerpresse du 14/11/2017 du 14/11/2017
Actualité Européenne
L’AIE PRÉVOIT UNE HAUSSE DE 30% DE LA CONSOMMATION D’ÉNERGIE D’ICI À 2040
L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a publié le 14 novembre son « World Energy Outlook », prévoyant un ralentissement de la croissance de la demande énergétique mondiale, qui devrait toutefois augmenter de 30% d’ici 2040. Selon l’AIE, le ralentissement de la demande en énergie s’explique principalement par les gains d’efficacité énergétique réalisés. Par ailleurs, la part des ENR passera de 9% à 16% dans l’énergie mondiale en 2040. Ainsi, dans l’UE, l’éolien est en passe de devenir la première source d’électricité après 2030, grâce à des nombreux investissements et la baisse du coût des technologies tant offshores qu’onshores.
Enerpresse du 16/11/2017
Actualité Européenne
LES DÉPUTÉS EUROPÉENS NÉGOCIENT LES DERNIERS AMENDEMENTS DE COMPROMIS SUR L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Selon Contexte, les groupes S&D, Verts, ALDE, EFDD et GUE ont trouvé un compromis sur le texte efficacité énergétique pour soutenir un objectif contraignant de 40% déclinés en objectifs nationaux pour 2030. Cependant, le PPE et l’ECR pourraient proposer un « compromis alternatif », mettant en avant un objectif de 30%, non contraignant. Bien que l’alliance progressiste semble avoir la majorité, plusieurs députés pourraient se détacher de la ligne politique de leur groupe, à l’image du rapporteur polonais, A. GIEREK (S&D). Par ailleurs, J-B. LOPEZ, rapporteur espagnol sur la directive énergies renouvelables, a proposé un objectif de 35% de renouvelables d’ici 2030, assorti d’une méthodologie pour fixer des objectifs non contraignants aux Etats membres, leur permettant de pouvoir en dévier de 10%, si dûment justifié. Cette proposition de compromis ne serait pas soutenue par les Verts. Le vote sur les directives efficacité énergétique et énergies renouvelables est prévu en commission ITRE le 28 novembre.
Contexte du 17/11/2017
Actualité Européenne
L’ESTONIE ET LE LUXEMBOURG SIGNENT UN ACCORD DE TRANSFERTS STATISTIQUES D’ÉNERGIES RENOUVELABLES
La Commission européenne a annoncé le 13 novembre la conclusion d’un second accord de transferts statistiques d’énergies renouvelables entre l’Estonie et le Luxembourg. Faisant suite à un premier accord entre la Lituanie et le Luxembourg en octobre, ce mécanisme est un « excellent exemple de coopération entre Etats membres », selon D. Ristori, Directeur-Général de la DG Energie. Cet accord permet de transférer statistiquement le surplus d’énergies renouvelables en Estonie vers le Luxembourg, afin d’aider ce dernier à atteindre ces objectifs 2020, dans le cadre du mécanisme de coopération prévu dans la directive sur les énergies renouvelables. L’Estonie utilisera les revenus de cet accord pour financer des projets dans le domaine des renouvelables et de l’efficacité énergétique.
Commission européenne du 13/11/2017

Actualités

Revue de Presse 2017


Les revues de presse par année

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.