Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 15/06/18

Actualité économique et industrielle
RENAULT INVESTIT PLUS D’UN MILLIARD D’EUROS POUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES
Le groupe Renault a annoncé jeudi 14 juin dernier vouloir accélérer le déploiement de son plan stratégique « Drive the Future » avec un investissement de plus d’un milliard d’euros pour le développement et la production du véhicule électrique en France. Le constructeur prévoit ainsi 4 sites de production dédiés au véhicule électrique (Douai, Flins, Cléon et Maubeuge), 5 000 recrutements en CDI entre 2017 et 2019, et 235 millions d’euros consacrés à la formation sur la même période.
CP Groupe Renault du 14/06/2018
Actualité économique et industrielle
LE JUSTICE RECONNAÎT L’ILLÉGALITÉ DES TARIFS D’ACHAT PHOTOVOLTAÏQUE DE 2006 ET 2010
Dans l’affaire qui oppose un exploitant de centrale à Enedis (et Axa), la Cour d’appel de Nîmes et le Tribunal de Nanterre ont reconnu l’illégalité des arrêtés tarifaires de 2006 et 2010. En effet, la France avait mis en place ce soutien public, s’apparentant à une aide d’Etat, sans en avoir averti au préalable la Commission européenne. Plusieurs producteurs qui avaient transmis au gestionnaire de réseau de distribution une demande d’examen de leur projet à une période où le tarif était bonifié, reproche à Enedis de leur avoir répondu qu’après le moratoire du Gouvernement et suite aux baisses du tarif. « Dans l’affaire ici jugée, le producteur solaire réclamait 34 millions d’euros » explique l’avocat d’Axa. La justice a tranché en faveur du gestionnaire, estimant que les producteurs ne peuvent parler de préjudice puisque les tarifs d’achat étaient illégaux.
Actu-Environnement du 13/06/2018
Actualité économique et industrielle
LE SER ET L’ADEME LANCENT UN GROUPE DE TRAVAIL SUR L’ACCÈS À L’ÉNERGIE
Ce groupe de travail aura pour mission « d’identifier les principaux verrous auxquels les acteurs français de l’accès à l’énergie sont confrontés et proposer des pistes pour les lever », indique le communiqué. Ce travail renforcera « la visibilité de l’offre française et la présence collective à l’international ». Ces réflexions complèteront l’appel à projets « Solutions innovantes pour l’accès à l’énergie hors réseaux » lancé par l’Ademe et le Ministère de la Transition écologique et solidaire en 2017.
CP SER Ademe du 08/06/2018
Actualité économique et industrielle
G400 : LES CONCLUSIONS DU DÉBAT PUBLIC NE POURRONT ÊTRE INTÉGRÉES DANS LES PROJETS PPE ET SNBC
Les 400 membres du G400 Energie, tous tirés au sort, se sont réunis à l’Assemblée nationale samedi dernier afin de se prononcer sur les questions clés de la politique énergétique française. Les membres ont travaillé sur 4 thèmes (comprendre, agir, choisir et gouverner), puis, se sont prononcés par vote électronique en répondant au questionnaire en ligne qui a déjà récolté 8 000 réponses. Les conclusions de ce débat public seront remises au gouvernement début septembre, soit, après la présentation des projets PPE et SNBC par l’administration, prévue en juillet.
Contexte du 12/06/2018
Actualité économique et industrielle
LOI PACTE : ENGIE CONFIANT FACE AU DÉSENGAGEMENT DE L’ETAT DANS SON CAPITAL
Le gouvernement a confirmé mardi 12 juin vouloir intégrer dans le projet de loi Pacte (plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) la cession d’actifs de la Française des jeux, Aéroports de Paris et Engie. Le texte sera présenté lors du conseil des ministres lundi 18 juin prochain. Le groupe Engie a indiqué à Enerpresse être « prêt à faire face à tous les scénarios (…). Dans tous les cas, une sortie partielle ou complète de l’Etat n’aurait pas d’impact sur la capacité de financement du groupe ». Par ailleurs, l’énergéticien précise que cette loi ne sera pas promulguée avant « fin 2018 ou début 2019 », soit, après le « capital markets day », « lors duquel des perspectives de long terme seraient annoncées, permettant à l’opération de se dérouler dans les meilleures conditions, à la fois pour l’Etat et pour le groupe ». Enfin, cette opération pourrait s’avérer positive car elle « permettrait d’augmenter le capital flottant, assurant une meilleure liquidité ».
Enerpresse du 15/06/2018
Actualité économique et industrielle
EOLIEN OFFSHORE : LES DÉPUTÉS ONT ADOPTÉ L’AMENDEMENT À L’ARTICLE 34
L’amendement du Gouvernement à l’article 34 du projet de loi pour une société de confiance donne la possibilité de renégocier les conditions des offres retenues à la suite de procédures de mise en concurrence. Pour l’éolien en mer, ces dispositions peuvent aller jusqu’à l’annulation rétroactive de six autorisations déjà accordées. Mardi 12 juin, les députés de la commission spéciale ont adopté cet amendement controversé, et les opérateurs risquent de voir leurs projets annulés. Pour le SER, « ces possibles annulations de projets sont de nature à rompre durablement la confiance des acteurs et à remettre en cause nombre d’investissements industriels en France ».
Enerpresse du 15/06/2018
Actualité Européenne
DÉSACCORD DU G7 AUTOUR DU CLIMAT
Réunis les 8 et 9 juin au Canada, le G7 n’a pas réussi à rallier les Etats-Unis pour signer un communiqué commun sur les engagements climatiques. L’Allemagne, le Canada, la France, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et l’Union européenne ont ainsi co-signé un paragraphe séparé pour réaffirmer leur engagement dans « la lutte contre le changement climatique » à travers la mise en œuvre des accords de Paris et d’une « transition juste ». Par ailleurs, tous les pays du G7 ont adopté une vision commune sur l’avenir de l’intelligence artificielle, qui met en avant son rôle dans la croissance économique de demain.
Actu-environnement du 11/06/2018
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 18 et 22 juin, à Bruxelles
Groupe de travail Télécommunications et société de l’information, le 18 juin, à Bruxelles

Règlement sur la libre circulation des données non personnelles

Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, le 22 juin, à Bruxelles
COREPER I, le 20 juin à Bruxelles

Directive sur la réutilisation des données du secteur public (PSI)

Commission du Marché intérieur et de la Protection des consommateurs (IMCO), le 18 et 19 juin à Bruxelles
Compte-rendu du premier trilogue sur la libre-circulation des données non personnelles
Echange de vues sur la directive PSI

Commission de l’Industrie, de la Recherche et de l’Énergie (ITRE), les 18 et 19 juin à Bruxelles
Examen du projet d’avis sur la mise en place des infrastructures nécessaires à l'utilisation des carburants de substitution dans l'Union européenne : c'est maintenant qu'il faut agir ! (18/06)
Vote sur le rapport pour avis sur la directive Véhicules Propres (19/09)
Échanges avec Dominique Ristori, directeur général, DG Energie, sur le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe dans le domaine de l’énergie dans le cadre des programmes législatifs du nouveau Cadre Financier Pluriannuel
Compte-rendu sur les négociations interinstitutionnelles en cours sur le règlement Gouvernance et les directives Energies renouvelables et Efficacité énergétique.

Commission de l’Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI), les 20 et le 21 juin à Bruxelles
Échange sur les amendements déposés sur le règlement relatif aux standards d’émission de CO2 pour les véhicules légers.
Échange avec M. Frans Timmermans, Premier Vice-Président de la Commission européenne, en charge du Mieux légiférer, des relations institutionnelles, de l’État de droit et de la Charte des droits fondamentaux, dans le cadre du dialogue structuré.

Commission des Transports et du Tourisme (TRAN), les 20 et 21 juin 2018, à Bruxelles
Examen des amendements au rapport pour avis sur normes de performance en matière d'émissions pour les voitures particulières neuves et pour les véhicules utilitaires légers neufs (refonte)

Commission des Affaires juridiques (JURI), le 20 et 21 juin à Bruxelles
Echange de vues sur la directive recours collectifs

Trilogues Parlement européen / Conseil de l’UE / Commission européenne les 19 et 22 juin à Bruxelles
Trilogue politique sur la directive efficacité énergétique (19/06)
Trilogue politique sur la règlement Gouvernance de l’Union de l’énergie (19/06)
Trilogue technique sur le règlement et la directive « Électricité » (22/06)
Actualité Européenne
L’AUTRICHE PRÉSENTE SES PRIORITÉS POUR SA PRÉSIDENCE DU CONSEIL DE L’UE
L’Autriche, qui prendra le relais de la Bulgarie pour la présidence tournante du Conseil de l’UE en juillet 2018, a présenté le 11 juin ses priorités sur les sujets énergie lors du Conseil Energie. La présidence autrichienne affiche la volonté de conclure les négociations sur le paquet « Une énergie propre pour tous les Européens » notamment sur le règlement et la directive « Electricité ». De plus, l’accent sera mis sur les technologies innovantes, notamment l’hydrogène renouvelable, le stockage et les solutions pour les industries énergies-intensives, à travers l’organisation d’une conférence de haut-niveau les 17 et 18 septembre en parallèle du Conseil Energie informel à Linz en Autriche. Enfin le troisième volet des priorités autrichiennes s’attachera à renforcer le dialogue avec les institutions internationales dans le secteur de l’énergie, comme la Communauté de l’énergie en lien avec les pays d’Europe du Sud-Est.
Enerpresse du 12/06/2018 et Présidence autrichienne du Conseil de l’UE du 11/06/2018
Actualité Européenne
ULTIMES TRILOGUES POUR LA DIRECTIVE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET LE RÈGLEMENT GOUVERNANCE DE L’UNION DE L’ÉNERGIE LE 19 JUIN
Les co-législateurs n’ont pas réussi à trouver d’accord lors du trilogue sur la directive efficacité énergétique du 13 juin. Les discussions ont achoppé sur le niveau d’ambition de l’objectif d’efficacité énergétique et le niveau d’économies d’énergies dans le cadre de l’article 7. Le Conseil soutient un objectif européen d’efficacité énergétique de 32% contre 32,5% contraignant pour le Parlement européen. Un ultime trilogue sur la directive efficacité énergétique pourrait avoir lieu le 19 juin sous présidence bulgare. Le dernier trilogue sur le règlement Gouvernance de l’Union de l’énergie aura également lieu le 19 juin.
Euractiv du 14/06/2018
Actualité Européenne
LE PARLEMENT EUROPÉEN ET LE CONSEIL DE L’UE TROUVENT UN ACCORD EN TRILOGUE SUR LA DIRECTIVE ÉNERGIES RENOUVELABLES
Lors du 5ème trilogue sur la directive énergies renouvelables le 13 juin, les co-législateurs ont trouvé un accord provisoire, entérinant un objectif européen contraignant de 32% d’énergies renouvelables d’ici 2030 avec une clause de révision à la hausse d’ici 2023. L’accord prévoit aussi de porter l’objectif d’énergies renouvelables dans les transports à 14%. Un sous-objectif indicatif d’énergies renouvelables de 1,3% par an dans le secteur du chauffage et du refroidissement a également été inscrit dans l’accord provisoire. Par ailleurs, les auto-consommateurs pourront produire et stocker de l’énergie renouvelable pour leur propre consommation, être rémunérés pour l’électricité autoproduite injectée dans le réseau, et s’associer au sein de communautés d’énergies locales. Les auto-consommateurs individuels avec des installations inférieures à 25 kW pourront bénéficier d’exonération de charges. Cet accord provisoire sera soumis à ratification du Conseil de l’UE et du Parlement européen et fera l’objet d’une transposition dans les Etats membres d’ici au 30 juin 2021.
Parlement européen et Commission européenne du 14/06/2018
Actualité Européenne
L’ALLEMAGNE N’ATTEINDRA PAS SES OBJECTIFS DE RÉDUCTION DE CO2 EN 2020
Le ministère de l’environnement allemand a publié cette semaine son rapport 2017 sur la protection du climat, dans lequel il annonce que l’Allemagne ne remplira pas ses objectifs de réduction des émissions de CO2 en 2020. Le pays anticipe une réduction de 32% des émissions de CO2 par rapport à 1990, contre l’objectif de 40% initialement prévu, ce qui représente 100 millions de tonnes de CO2 supplémentaires émis. Plusieurs facteurs sont mis en avant pour expliquer cet échec : une croissance économique plus forte qu’attendue, une hausse du nombre d’habitants et une surestimation des effets des politiques publiques. Les analyses sectorielles montrent que le retard se mesure particulièrement dans le secteur des transports, mais aussi de l’énergie.
Contexte du 14/06/2018
Actualité Européenne
LES MINISTRES DE L’ÉNERGIE DE L’UE TROUVENT UN ACCORD SUR LE RÈGLEMENT ACER
Réunis en Conseil Énergie ce 11 juin, les ministres de l’énergie ont adopté leur position commune sur le règlement ACER, l’agence européenne pour la coopération des autorités de régulation de l’énergie. Les derniers points de négociations portaient sur les pouvoirs du directeur de l’ACER face au Conseil des régulateurs, qui rassemble des représentants de toutes les autorités de régulation nationales. La France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne demandaient que le Conseil des régulateurs puisse amender les décisions du président de l’agence, tandis que quatorze pays européens souhaitaient renforcer l’indépendance de l’agence. Il s’agissait du dernier texte du paquet « Une énergie propre » sur lequel les États n’avaient pas encore statué. Les trilogues devraient commencer sous présidence autrichienne, comme pour le règlement relatif à la préparation aux risques dans le secteur de l’électricité.
Conseil de l’UE du 11/06 et Contexte du 12/06 du 12/06/2018
Actualité Européenne
L’ACER ALERTE SUR LE CALCUL DES CAPACITÉS TRANSFRONTALIÈRES
Alors que les négociations en trilogue sur le règlement et la directive « Électricité » doivent commencer le 27 juin, l’agence européenne des régulateurs de l’énergie (ACER) a publié un communiqué de presse sur le texte, ce 8 juin. L’ACER alerte notamment sur l’objectif arbitraire (75%) de disponibilité des capacités d’échanges transfrontaliers, adopté par le Parlement européen et le Conseil de l’UE dans leurs positions respectives. Les deux institutions donnent également la possibilité aux États de déroger au règlement CACM, sur l’allocation des capacités et la gestion de la congestion, jusqu’en 2026. Selon l’agence, cela « pourrait empêcher la mise en œuvre de règles visant à calculer efficacement la capacité transfrontalière ».
Contexte du 11/06/2018

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.