Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse sectorielle du 20/04/2018

Actualité économique et industrielle
TOTAL VA ACHETER 74% DE DIRECT ENERGIE
Mardi 17 avril, le conseil d’administration de Direct Energie a validé à l’unanimité l’acquisition par Total de 74% de l’entreprise pour 1.4 milliard d’euros. Selon Patrick POUYANNÉ, l’opération, qui devrait être effective avant la fin de l’année 2018, « s’inscrit dans la stratégie du groupe d’intégration sur l’ensemble de la chaîne de valeur du gaz et de l’électricité ». Direct Energie, le plus important des fournisseurs alternatifs compte aujourd’hui 2,7 millions de clients, qui viendront s’ajouter aux quelques centaines de milliers de Total Spring, filiale du groupe Total.
Le Monde du 18/04/2018
Actualité économique et industrielle
COUP D’ENVOI DE L’EXAMEN DU PROJET DE LOI PORTANT SUR L’EVOLUTION DU LOGEMENT, DE L’AMÉNAGEMENT ET DU NUMÉRIQUE (ELAN)
Saisie sur le fond sur les articles 21 (individualisation des frais de chauffage) et 55 (obligation de rénovation énergétique des bâtiments tertiaires), la commission développement durable à l’Assemblée a apporté les premières modifications au texte. A la demande de Julien DENORMANDIE, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, l’essentiel des débats sur l’article 55 a été reporté en séance publique. Exception faite pour quelques propositions des députés : création d’une plateforme de recueil des données de consommation, valorisation de la vente de chaleur fatale et garantie que le décret d’application sera bien pris dans l’année de la promulgation de la loi.
AEF du 17/04/2018
Actualité économique et industrielle
LA COUR DES COMPTES A RENDU SON RAPPORT SUR LE SOUTIEN AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES
Demandé par la commission des finances du Sénat, le rapport de la Cour dresse un état des lieux des politiques publiques en matière de développement des énergies renouvelables. Selon Catherine de Kersauson, présidente de la septième chambre de la Cour, l’Etat devrait « clarifier [ses] ambitions » à la vue du retard par rapport « aux objectifs ambitieux (…) Le soutien à ces énergies est d’autant plus nécessaire que leur développement est obéré par des freins importants, en particulier la tendance baissière des prix des énergies fossiles, qui crée un écart de compétitivité que le niveau actuel de la taxe carbone ne parvient pas à compenser ». Elle préconise également que la PPE définisse « une stratégie énergétique cohérente entre les objectifs de production d’énergies renouvelables électriques et l’objectif de réduction de la part de l’énergie nucléaire dans le mix ».
Public Sénat du 18/04/2018
Actualité économique et industrielle
QUATRIÈME PÉRIODE DE L’APPEL D’OFFRES SOLAIRE SUR BÂTIMENTS : 392 LAURÉATS
A l’occasion du lancement du groupe de travail « solaire », le secrétaire d’Etat auprès de Nicolas HULOT, Sébastien LECORNU a annoncé les lauréats de l’appel d’offres solaire sur bâtiments. Ces projets, qui représentent une puissance totale de 200 mégawatts (MW), sont particulièrement compétitifs avec un prix en baisse de 5% par rapport à ceux de la précédente période. En termes de puissance, la Nouvelle-Aquitaine arrive en tête (62,1MW), suivie de l’Occitanie (61,MW) et de la Provence-Alpes-Côte d’Azur (33,5MW). Par ailleurs, Sébastien LECORNU a annoncé le lancement un appel d’offres solaire circonscrit au département du Haut-Rhin, dans le cadre de la fermeture de la centrale de Fessenheim, une première en France.
Actu-environnement 19/04 et La tribune du 18/04 du 18/04/2018
Actualité économique et industrielle
SABAH DOUDOU DEVIENT DÉLÉGUÉE GÉNÉRALE DES INDUSTRIES DU GÉNIE NUMÉRIQUE, ENERGÉTIQUE ET SÉCURITAIRE (IGNES)
Sabah DOUDOU, directrice des affaires publiques d’IGNES depuis 2013, vient d’être nommée Déléguée générale de l’organisation. Elle a commencé son parcours au sein de la Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication (FIEEC) où, en tant que cheffe de service des affaires réglementaires, elle était chargée des dossiers consuméristes et numériques. Elle succède à Benoît LAVIGNE qui a lui-même rejoint la FIEEC en qualité de Délégué général.
Communiqué d’IGNES du 16/04/2018
Actualité Européenne
LES DÉPUTÉS EUROPÉENS VALIDENT LES ACCORDS TROUVÉS EN TRILOGUE SUR LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS ET LES SECTEURS NON-ETS
Les députés européens ont approuvé en plénière, ce 17 avril, les accords trouvés en trilogue sur la directive sur la performance énergétique des bâtiments (546 voix pour, 35 contre et 96 abstentions) ainsi que sur le règlement relatif au partage de l’effort concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs non-ETS (343 voix pour, 172 contre, 170 abstentions) et le règlement LULUCF sur les émissions résultant de l’utilisation des terres, du changement d’affectation des terres et de la foresterie (575 pour, 79 contre, 32 abstentions). Le Conseil ratifiera les textes dans les semaines à venir, avant d’être publiés au Journal Officiel de l’Union européenne. Les règlements entreront immédiatement en vigueur, tandis que la directive EPBD devra être transposée dans les États membres dans un délai de 20 mois.
Parlement européen du 17/04/2018
Actualité Européenne
EMMANUEL MACRON RÉPÈTE SON ENGAGEMENT POUR UN PRIX-PLANCHER DU CARBONE DEVANT LES DÉPUTÉS EUROPÉENS
Le Président de la République, Emmanuel Macron s’est entretenu près de trois heures avec les députés européens ce 17 avril au Parlement européen de Strasbourgdétaillant sa vision de l’Europe sur un grand nombre de sujets. Sur les aspects énergie-climat, il a répété sa volonté d’instaurer un prix-plancher du carbone et a annoncé qu’il serait favorable à « l’idée d’une taxe aux frontières de l’Europe pour le CO2 ». Côté budgétaire, l’État français est prêt à augmenter sa contribution au budget de l’UE et souhaite créer de nouvelles ressources propres qui pourraient porter « sur le numérique comme sur certaines ressources énergétiques ». Le soir de ce discours à Epinal, le Président a également lancé la « consultation citoyenne » sur l’Europe en France.
Discours d’Emmanuel Macron devant le Parlement Européen du 17/04/2018
Actualité Européenne
LES MINISTRES EUROPÉENS DE L’ÉNERGIE POURRAIENT REVOIR À LA HAUSSE L’OBJECTIF D’ÉNERGIES RENOUVELABLES POUR 2030 MAIS RESTENT FERMES SUR L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE
Les ministres européens de l’énergie se sont réunis à Sofia ce 19 avril pour discuter de l’avancement des négociations en trilogue du règlement Gouvernance, et des directives énergies renouvelables et efficacité énergétique. Les discussions ont principalement porté sur les objectifs pour 2030 en vue d’un accord avec le Parlement. Sur les énergies renouvelables, le Conseil soutient un objectif de 27% tandis que le Parlement défend 35%. La Suède, le Luxembourg et l’Autriche ont cependant annoncé pouvoir accepter un objectif de 35% d’énergie renouvelables, le Danemark, le Portugal et la Lituanie un objectif « supérieur à 30% », et la France et l’Allemagne un objectif de 30%. Les pays de Visegrad se sont opposés à toute augmentation mais ne semblent pas en mesure de présenter une minorité de blocage. En ce qui concerne l’efficacité énergétique, la position du Conseil s’était arrêtée sur un objectif de 30% tandis que le Parlement demande 35%. Seuls la France, la Suède et le Luxembourg seraient enclins à soutenir un objectif supérieur à 30%, bien l’Allemagne s’y est notamment opposé. Concernant le règlement Gouvernance, la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne ont proposé un mécanisme de calcul des contributions nationales, intégré dans le texte, qui se rapproche de la position du Parlement. En revanche, les États refusent d’inscrire l’idée d’un « budget carbone » de l’UE dans le règlement ou un engagement d’une neutralité carbone pour 2050, deux points prioritaires pour le rapporteur Claude Turmes.
Contexte du 20/04/2018
Actualité Européenne
30 MULTINATIONALES DEMANDENT À LA COMMISSION EUROPÉENNE UN TEXTE AMBITIEUX SUR LES STANDARDS D’ÉMISSION DE CO2 POUR LES POIDS LOURDS
Alors que la Commission européenne doit présenter son troisième paquet Mobilité le 16 mai, trente multinationales européennes ont adressé une lettre ouverte à l’exécutif européen pour demander de fixer un objectif de réduction des émissions de CO2 pour les poids lourds de 24% en 2025 et de 40% en 2030. Rassemblés à l’initiative de l’ONG Transport & Environnement, les entreprises concernées appartiennent au secteur de la grande distribution (Carrefour, Colruyt), de l’agroalimentaire (Nestlé, Unilever), de l’ameublement (IKEA) ou encore de la construction (Siemens et Alstom). De son côté, l’association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) demande un objectif de réduction 7% pour 2025. Le 16 mai, la Commission présentera également deux textes sur la sécurité routière et une initiative sur la mobilité coopérative, autonome et connectée.
Transport & Environment du 17/04 et New Mobility News du 18/04 du 17/04/2018
Actualité Européenne
L’ENCS AVERTIT SUR LES RISQUES DE CYBERSÉCURITÉ DANS LE SECTEUR DE L’ÉNERGIE
Le réseau européen de cybersécurité (ENCS), une association à but non lucratif développant des solutions de cybersécurité, a publié ce 16 avril une tribune dans Euractiv alertant sur le manque « abyssal » de compétences en cybersécurité dans le secteur de l’énergie. Selon lui, outre le manque global d’experts en cybersécurité, la difficulté provient du double niveau de compétences nécessaires, à la fois sur le volet informatique et opérationnel des équipements complexes du secteur. Le secteur doit également accroître la sensibilisation à ces problèmes, car l’erreur humaine reste un des principaux facteurs de vulnérabilité. En France, l’ANSSI a annoncé cette semaine dans son rapport annuel que l’année 2017 avait connu un nombre de cybersécurité sans précédent pour la France.
Euractiv du 16/04/2018
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Commission européenne, le 25 avril à Bruxelles :
- Publication du 3ème paquet sur les données (communication sur l’intelligence artificielle, révision de la directive sur les données publiques).
Commission de l’Industrie, de la Recherche et de l’Energie (ITRE), les 23 et 24 avril à Bruxelles :
- Examen du projet de rapport sur le règlement relatif à l’ENISA (23/04) ;
- Échange de vues avec Jyrki Katainen, vice-président de la Commission chargé de l'emploi, de la croissance, de l'investissement et de la compétitivité, dans le cadre du dialogue structuré (23/04) ;
- Vote sur le projet d’avis relatif à la libre-circulation des données non-personnelles (23/04)
- Débat sur les priorités de la commission ITRE pour le budget 2019: échange de vues avec le rapporteur de la commission BUDG (23/04) ;
- Examen du projet d’avis relatif au règlement sur les standards d’émissions de CO2 (24/04) ;
- Examen du projet d’avis relatif à la directive véhicules propres (24/04).
Commission du Marché intérieur et de la Protection des consommateurs (IMCO), les 23 et 24 avril à Bruxelles :
- Échange de vues avec Vera Jourova, commissaire chargée de la justice, des consommateurs et de l’égalité des genres, dans le cadre du dialogue structuré (23/04) ;
- Examen du projet d’avis sur la mise en place des infrastructures nécessaires à l'utilisation des carburants de substitution dans l'Union européenne (24/04) ;
- Examen des amendements sur le règlement relatif à la libre-circulation des données non-personnelles (24/04) ;
- Échange de vues avec Pierre Moscovici, commissaire chargé des affaires économiques et financières, de la fiscalité et des douanes, dans le cadre du dialogue structuré (24/04).
Commission des Transports et du Tourisme (TRAN) le 25 avril à Bruxelles :
- Examen du projet d’avis relatif au règlement sur les standards d’émissions de CO2.
Commission des Affaires économiques et monétaires (ECON), les 23 et 24 avril à Bruxelles :
- Vote sur le rapport d’initiative sur la finance durable (24/04) ;
Commission de l’Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI) les 25 et 26 avril à Bruxelles

Groupe de travail Energie du Conseil de l’UE, les 24 et 27 avril à Bruxelles :
- Préparation du deuxième trilogue relatif au règlement Gouvernance.
Groupe de travail sur l’intermodalité dans les transports et les réseaux, le 25 avril à Bruxelles :
- Examen de la directive Véhicules propres
Groupe de travail Environnement du Conseil de l’UE, les 25 et 30 avril à Bruxelles
- Examen du règlement « standards d’émissions de C02 » (18/04) ;
Trilogue Parlement européen / Conseil de l’UE / Commission européenne le 26 avril à Bruxelles :
- Second trilogue sur le règlement Gouvernance de l’Union de l’énergie
du 20/04/2018

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.